AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et des cendres de l'apocalypse pourra naître l'amitié[Privé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Danger
Pnj
avatar

Nombre de messages : 1
Autre(s) identité(s) : Néant

Pouvoirs : Conscience cybernétique - Projections holographiques - Incarnation robotique conférant force, résistance, agilité, endurance et vitesse surhumaine - Auto-réparation

Age du perso : Indéterminé
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Et des cendres de l'apocalypse pourra naître l'amitié[Privé]   Dim 11 Mar 2012 - 17:09



Devant vous apparaît une créature, mit femme mi robot à l'air inexpressif. Celle ci sans faire moindre cas de vos paroles ou de de vos comportements, prends la parole d'une voix monocorde et glacée :

"Bonjour, je suis Danger, la responsable de cette salle. Bienvenu à vous, Enora Lacourt dite Pearl et William Kaplan dit Wiccan.
Pour confirmation :
Vous avez pour capacité : génération de champs de force pour Pearl et altération de la réalité pour Wiccan.
Je vais maintenant initier la séquence B76 Alpha 2 d’entraînement. Celle ci portera sur
  • La mise en place d'un travail en équipe
  • Pour Pearl, l'objectif sera d'améliorer ses capacités offensives en apprenant à se servir correctement des champs de force en affinant sa visée.
  • Pour Wiccan, l'objectif sera d'apprendre à reproduire des effets déjà connu et à pratiquer leur combinatoire. Aucune capacité à altérer la réalité ne sera mise en pratique.

Initialisation. Préparation de la simulation. Activation des systèmes de projections. Activation de l'environnement. Système opérationnels à 100%.
Voici ce que vous devez faire :

  • Survivre dans un environnement apocalyptique pendant 30 minutes.
  • Affronter les vagues de robots neutralisant qui chercheront à vous assommer. Leur nombre total est de cinquante. Ils disposeront de capacité de choc électrique neutralisante et d'une force conventionnelle. Leurs capacités de mobilités sont aussi bien terrestre qu'aérienne. Leur résistance est équivalente à celle du double d'un être humain.

Début de la simulation. Bon courage. ".


La salle prend alors une toute autre apparence, et Danger disparaît sans laisser de traces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wiccan
Nouvel(le) Elève X-Men Alpha
avatar

Nombre de messages : 32
Autre(s) identité(s) : William "billy" Kaplan

Pouvoirs : Altération de la réalité

Age du perso : 21 ans
Date d'inscription : 26/02/2012

MessageSujet: Re: Et des cendres de l'apocalypse pourra naître l'amitié[Privé]   Lun 12 Mar 2012 - 16:58

William avait le cœur qui battait… très fort.. Sa première séance en salle d’entrainement ! Fallait pas merder quoi. Il connaissait à peine sa « camarade de jeu », et n’avait pas vraiment idée de ce dont elle était capable. Quant à lui, il espérait pouvoir gérer les aléas uniquement avec les effets dont il avait une totale maitrise, sans avoir à se concentrer particulièrement. Il valait mieux. Il savait, pour s’être fait briefer, que la salle des dangers était sous le contrôle des professeurs ou de l’ordinateur gérant l’environnement, et que rien de véritablement fâcheux ne pourrait leur arriver. Enfin, du moins, pas avec ce niveau d’entrainement. Pour autant, si son pouvoir s’en mêlait, sans qu’il puisse le contrôler, tout pouvait arriver, y compris le mettre en situation catastrophique, lui ou son alliée. Dans ces conditions, et vu son niveau de stress, autant ne pas compter sur ce genre de déploiement à grande échelle… Un jour, peut être, serait il assez fort pour modifier la réalité sans en avoir peur..

Toujours est il que c’est en tenue « de hero » qu’il se pointa devant la salle. Il avait revêtu ses atours « asgardiens », non pas pour se la pêter, mais parce que ça le mettait à l’aise, ça donnait un côté officiel aux choses, et donc ça lui permettait, par rebond, d’être plus dans la peau de son personnage, plus concentré. C’est donc armé de son bâton, et coiffé de son casque à ailes, ainsi que de sa semi cape rouge, flottant sur un costume noir et argenté, qu’il se présenta devant l’impressionnante entité qui les accueillait. DANGER. Qui semblait si humaine, mais qui ne l’était pas. Il se rendit compte que la cape était peut être de trop, et que ça faisait un peu "tirez moi dessus, c'est open bar"... Fronçant les sourcils, il l'assombrit, elle devint rouge sombre, ce qui était bien mieux pour se faufiler dans les ombres ci besoin.

IL écouta sagement le brief, en brave soldat, mémorisant que Pearl pouvait générer des champs de force. Tant mieux, ça laissait à William le loisir de produire d’autres effets si besoin. Quand danger lui confirma qu’il s’agissait essentiellement de combiner ses pouvoirs et ceux de Pearl sans avoir à changer la réalité autrement que par les effets qu’il connaissait bien, il fut soulagé. La suite fut cependant moins joyeuse, mais après tout, ce n’était pas disneyland…

C’est donc en entendant les effectifs et les capacités génériques de leur assaillant que Wiccan regardait, impressionné, le décor changer. Il fit rouler ses épaules, pour se dégourdir et se mobiliser entièrement sur sa tâche. Le danger pouvait donc venir du ciel, et ils allaient tenter de les assommer… Trente minutes à tenir.

Il sourit à sa partenaire.
« Prête ? » Il faisait le brave, mais il n’en menait pas si large.

A peine avait il prononcé cette phrase qu’il entendit des bruits au loin, signifiant sans doute une approche rapide de leurs ennemis. Il repéra un bout de mur a moitié détruit, et s’y accroupis, pour ne pas offrir de cible trop facile à leur ennemis. Mais il fallait avancer, d’autant plus qu’ils pouvaient aussi surgir du ciel.

« Tu me couvres ? Je vai tenter de mémoriser un maximum d’information sur ce que je vois, pour pouvoir nous téléporter si besoin. ».
« Ensuite, il va falloir trouver les survivants, si il y en a, et les protéger aussi… J’ai entendu un des profs, une fois, dire que la meilleure défense, c’était l’attaque. Il avait des grandes griffes qui sortaient de sa main. Il était flippant.. Fin bref, tout ce qu’on peut dégommer au passage, on le fait… Je compte sur toi, tu es plus expéritmentée que moi... Je vai faire du mieux possible pour te seconder.». Il prit une grande inspiration, et, s’entourant d’un champ de force basique, comptant sur sa camarade pour liquider ou projeter au loin toute menace, il s’envola de quelques mètres, histoire de visualiser plus facilement le champ de bataille, pour se faire une cartographie mentale sommaire, en vue de téléportations future s’il en était besoin. Dans cet état, il ne pouvait rien faire d’autre, concentré pour maintenir son vol et son bouclier basique, tout en mémorisant le terrain. C’était à pearl de jouer pour la cavalerie, il allait surement faire une proie facile pendant quelques instants…

Le terrain était un vrai champ de bataille en ruine, très réussi...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt
Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 26
Autre(s) identité(s) : Pearl

Pouvoirs : [Champs de force][Champ de protection]

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Et des cendres de l'apocalypse pourra naître l'amitié[Privé]   Mar 13 Mar 2012 - 15:29

L'échauffement était de rigueur quand on savait que l'on allait passer le reste de sa matinée à la casserole. Alors, je m'étais levée de bonne heure. Vêtue d'un pantalon de jogging et d'un T-Shirt, je primais le pratique sur le beau. En même temps, je voyais mal la salle des dangers se métamorphoser soudainement en podium de défilé. Après un bon petit déjeuner, j'avais quitter le BAM, me dirigeant à l'institut au petit trot. Je réfléchissais alors activement sur ce qui m'attendait.

La salle des dangers. Je n'y étais allée qu'une seule fois et accompagnée de Morgan. Et puis, ce qu'on avait alors fait n'avait été extraordinaire. J'avais appris à générer mon champ de protection, à le manipuler et à le distordre pour en obtenir ce que je voulais. J'avais également appris à être fière de mon pouvoir. A ne pas choisir la fuite pour ensuite me défendre mais à l'utiliser dès qu'il y avait nécessité. Ce cours avait été physique et moral et je m'étais attachée à Paladin. Quelques bleus valaient bien quelques sourires échangés. Aujourd'hui, c'était une toute autre chose qui m'attendait. Plus de professeur mais un autre élève avec plus ou moins d'expérience que moi, tout dépendait du critère de comparaison. Si on prenait en compte le fait qu'il était arrivé depuis peu à l'institut, alors c'était le moins qui primait. Mais sa connaissance sur ses propres pouvoirs semblait dépasser les miennes. Toujours était-il que nous allions devoir coopérer. Additionner nos forces pour s'entraider et aider d'autres personnes.

Mon arrivée à l'institut se fit dans le silence. Un sourire à quelqu'un, un geste de la main à d'autres... Je ne m'attardait pas plus longtemps aux formalités pour descendre aux sous sols. Là, les couloirs identiques me guidèrent lentement jusqu'à la dite salle. La porte était ouverte et mon camarade m'attendait déjà. Son accoutrement me laissa perplexe quelques instants. Une cape, un casque, un bâton... Était-ce un mutant ou un légionnaire romain ? La question devenait légitime. Cependant, je m'abstins de tout commentaire et me contentai de me présenter avec un sourire. La porte se ferma et Danger apparut. Elle nous présenta alors tout ce qui nous attendait. En moins d'une seconde, je regrettai déjà mon lit. Mais bon, il fallait parfois se montrer forts pour devenir meilleurs... A l'aide d'un élastique au poignet, je m'attachait les cheveux en queue de cheval tandis que la séquence s'initialisait. Puis, l'univers entier semblait s'être écroulé.

Trente minutes à tenir. Dans ce désert apocalyptique, cette durée de temps me semblait interminable. Je poussai un léger soupir devant la réalité de la simulation. En était-ce seulement une ? Le léger sourire de William me le rappela. Puis, d'un hochement de tête pour lui faire comprendre que j'étais bien prête, nous plongeâmes ensemble dans cet univers délirant.

Il s'accroupit derrière un morceau de mur. Au loin, des bruits d'explosions se firent entendre. Il était finalement plus dur de se repérer lorsque nous étions directement plongés dans l'action. Wiccan proposa alors de se lancer dans du repérage.

"Ok... La téléportation pourra nous être utile... Je te couvre sans problème !"

Je lui souris légèrement. Puis, je réfléchis un court instant avant de répondre à son autre idée.

"Chaque chose en son temps... Pour le moment, il vaut mieux assurer nos arrières. Ah, je vois que tu as croisé Logan... Ok pour ça. On dégomme tout ce qui s'approche, on se repère, on se protège et on sauve le monde... Chouette comme mission dans le fond..."

Un nouveau sourire. Puis, mon camarade se protégea d'un champ de protection et décolla du sol pour s'envoler au dessus des bâtiments. Pour le coup, c'était à moi de jouer.

Je décidai alors de commencer par le commencement. Tout comme Wiccan l'avait fait, je me protégeai de mon champ de protection. Puis, je tâchai de faire le point sur les alentours. De notre côté du muret, il y avait une rue. De l'autre, une autre rue. Cela faisait alors quatre possibilités d'accès terrestre pour d'éventuels ennemis. Alors, me redressant, je pris soin de vérifier l'état des deux rues. Pour l'une, il n'y avait rien à signaler. Pour l'autre, mes yeux plissés me permirent de distinguer une lente avancée d'une dizaine de robot. La distance nous séparant d'eux étant trop importante, il était pour le moment inutile de s'y attarder. Toutefois, j'en fis part à mon coéquipier.

"Wiccan ? Il n'y a rien dans la rue à droite et une dizaine au fond de la rue à gauche... Mais ils sont hors de portée pour le moment... Et toi ? Tu as repéré quelque ch... Oh ! Derrière toi !"

Je ne les avais pas vu arriver. Deux robots volants. Ils se dirigeaient droit sur nous à vitesse modérée. Le temps que Wiccan ne tourne la tête, j'entamai les hostilités. Mon champ de force se dissocia lentement en deux et glissa jusqu'à mes paumes. Mes yeux étincelants étaient fixés sur ces deux assaillants. Je n'attendis pas plus longtemps. Un champ de force fut projeté de ma main droite. Je ratais ma cible d'un bon mètre à gauche. Cependant, le tir eut pour effet de déplacer légèrement le robot vers son acolyte. Je profitai alors de la proximité pour viser entre les deux. Et la satisfaction se lut sur mon visage quand l'un des deux ennemis entama une chute lente suite à l'impact. Mais la distance entre Wiccan et le second diminuait. Je tentai alors le tout pour le tout, lançant plus ou moins mes champs de force à la va vite, même si cela me semblait être fait en vain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wiccan
Nouvel(le) Elève X-Men Alpha
avatar

Nombre de messages : 32
Autre(s) identité(s) : William "billy" Kaplan

Pouvoirs : Altération de la réalité

Age du perso : 21 ans
Date d'inscription : 26/02/2012

MessageSujet: Re: Et des cendres de l'apocalypse pourra naître l'amitié[Privé]   Mer 14 Mar 2012 - 9:59

Quand sa camarade arriva, en jogging, wiccan fronça les sourcils. En avait il trop fait ? Il se regarda rapidement. Ouais… Sans doute… Mais il y avait deux raisons à ça. De une, il avait besoin de se sentir sécurisé, et tous les moyens étaient bon. En portant ce costume, il était plus concentré sur l’utilisation de son pouvoir, et des usages « courants » qu’il pouvait en faire. De deux, il pouvait se planquer derrière son costume, ce qui était très bien quand on était un peu timide comme lui.

N’empêche que sa camarade avait l’air de savoir ce qu’elle faisait ici, contrairement à lui. Quant à lui, cet entrainement était important. C’était le premier qu’il faisait en compagnie de quelqu’un d’autre, et surtout c’était le premier qu’il faisait ici. Comme il l’avait annoncé en arrivant, l’auto apprentissage avait des limites…

La salle avait mérité sa réputation, le terrain était TRES réaliste.

Finalement, William n’était pas sur de s’en sortir à si bon compte. Ne pas être en véritable danger ne signifiait pas ne pas ressortir avec ecchymoses et autres trucs désagréables. En même temps, il fallait bien qu’il apprenne à gérer ça. Lorsqu’il cherchait la bagare, pour s’endurcir, il avait volontairement baissé, petit à petit, son champ de force, pour apprendre à encaisser les coups. Ça n’avait pas été une partie de plaisir, mais il savait à peu près se battre, à présent, et encaisser. Sauf que, d’après le brief de DANGER, les robots avaient la possibilité de les rendre inconscient. Et ça, il ne fallait pas que ça arrive.

Enora semblait avoir vécu ce genre d’entrainement, puisqu’elle lui répondit qu’il fallait se concentrer sur une tâche à la fois. C’était effectivement plus raisonnable. Et d’ailleurs, le concernant, le but était d’arriver à combiner plusieurs effets pour être à l’aise avec ces combinaisons… Il arrivait sans problème, usuellement, à voler et à balancer des éclairs. Le but était, maintenant, d’obtenir un troisième, voir quatrième effet combiné. Pas facile.

Enora lui fournit un nom pour le prof un peu flippant qu’il avait croisé. Logan. Ok, il tenterait de s’en rappeler plus tard quand il le recroiserait… Si il le recroisait…
De sa position « privilégiée », william commençait à se faire une idée relativement correcte de son environnement, mais la difficulté viendrait de tous ces bouts de murs en ruines, et de ces chausses trappes. Une erreur et ils pouvaient se retrouver avec le pied coincé dans un mur, et ça allait pas faire du bien, hologramme ou pas…

Enora, très pro, eut tôt fait de repérer des ennemis dans la rue à gauche. William fit un léger signe de tête, pour indiquer qu’il avait entendu et enregistré cette information. Il commençait à se dire qu’il ne fallait pas qu’il reste trop longtemps en l’air, car il finirait par faire une cible facile.
La suite allait lui donner raison. Concentré comme il l’était pour se faire une cartographie mentale des environs, il n’entendit ni ne vit approcher deux ennemis volants, juste derrière lui. Sans sa comparse, il se serait retrouvé HS à peine quelques minutes après le début de la simulation. Pas glorieux. En même temps, le but était aussi de travailler en équipe. Enora jouait son rôle à la perfection.
Enora balança ses champs de force sur les robots. Le premier échappa au tir, mais fut rapproché du second par la même occasion. Ce dernier, en revanche subit de plein fouet le second tir, et commençait déjà à descendre en tournoyant, allant se crasher plus bas. Bien joué. Enora balança alors une série de projections de force vers le dernier, très rapidement. Ayant eut le temps de faire une cartographie mentale des lieux, bien que relativement sommaire, william se dit qu’il était peut être temps de combiner plus que deux effets. Il se concentra, et des étincelles se mirent à jouer sur les bouts de ses doigts. Son champ de force clignota brièvement, juste le temps pour lui de recevoir un coup de la part de son assaillant.

Il grogna de douleur, et descendit de 2 mètres, perdant son emprise sur le vol. Fronçant les sourcils, un peu rageur, il raffermit son contrôle sur le vol et son champ de force. Hors de question de céder à la facilité, il fallait combiner 3 effets. Point. Les etincelles devinrent des eclairs, et il balança le résultat directement sur son ennemi. Le fait qu’il soit proche, et que william soit immunisé à ses propres foudres lui facilita la tâche. Le metal, parfait conducteur, pris de plein fouet l’éclair. La machine ne tarda pas à griller et à tomber en spirale, rejoignant son camarade. Sauf que william reçu, au passage, un coup dans le dos… Sa camarade ayant visé elle aussi ce robot, william n’avait pas agit en tenant compte de ses mouvements. Le résultat : il avait pris lui aussi un coup, s’étant intercallé entre les champs de force d’enora et le robot. Heureusement que son sursaut de concentration avait renforcé son champ de force, sinon il aurait de gros problèmes. Il grogna contre sa stupidité, se disant qu’il lui fallait agir plus en équipe. Il se reposa près d’enora, s’excusant en massant son épaule douloureuse, séquelle du premier coup du robot. Son dos était lui aussi douloureux, preuve qu'enora avait une force non négligeable dans la maitrise de son pouvoir.

« désolé, faut que je me concentre plus. Bien joué en tout cas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt
Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 26
Autre(s) identité(s) : Pearl

Pouvoirs : [Champs de force][Champ de protection]

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Et des cendres de l'apocalypse pourra naître l'amitié[Privé]   Ven 16 Mar 2012 - 9:28

L'entrainement en lui même venait de commencer. Je commençai à mebmordre les lèvres devant mon incompétence totale à abattre ce second robot. D'ailleurs, il ne tarda pas à percuter le bouclier de Wiccan qui se retrouva légèrement en position de faiblesse. Sa chute s'entama sur quelques mètres avant qu'il ne retrouve une stabilité parfaite. Je me devais de le seconder.

Tâchant de retrouver ma concentration, je cherchai désormais à viser de nouveau. C'était compliqué mais c'était aussi tout à fait faisable. Prenant une longue inspiration, j'observai la position du robot tandis qu'un champ de force vint naitre dans le creux de ma main. Je lui fis gagner de l'intensité et commençai à me préparer à le projeter. Le robot chargeait de nouveau mon camarade. Je finis par lancer le champ de force, au même moment où Wiccan attaquait l'assaillant à coups d'éclairs.

La suite est un peu moins glorieuse. Si Wiccan mit à terre le robot, mon champ de force, dont la qualité de tir n'était encore pas optimale, finit sa course dans le bouclier du jeune homme. Le choc fut douloureusement encaissé pour lui et déjà, la culpabilité fit surface. Il entama sa descente et je me précipitait vers son point de chute.

Il semblait un peu éprouvé par ce qui venait de se passer. Mais le plus amisant de l'histoire, c'est qu'il s'excusa. Pour le coup, je restai légèrement bouche bée. Puis, un fois l'interlocation passée, je pus ouvrir la bouche.

"Attend... JE te tire dessus... Et TU t'excuse?! Tu as surtout les droits de me surnommer de tous les noms d'oiseaux que tu connais pour avoir agit avec une telle bêtise! J'étais tellement focalisée sur l'idée de démolir ce robot que j'en ai oublié ton changement de position... Alors non, c'est moi qui suis désolée... Tu vas bien? Ton bouclier est sacrément costaud pour encaisser ce genre de trucs!"

Je lui souris légèrement. La culpabilité commençait à me ronger. Mais rapidement, notre situation me rappela que la parlotte n'avait jamais sauvée personne dans ce genre d'endroit. Alors mes idées se reconcentrèrent sur notre devoir commun.

"Bon, on peut être surs que passer par la rue de gauche serait une mission suicide vu l'effectif. Il faudrait que l'on arrive à les prendre par surprise ceux là... Et on ne peut pas trop rester là, vu le vacarme que l'on vient de faire, sans compter mes champs de forces qui devaient être visibles à quelques dizaines de mètres... Il nous reste la rue à droite... Qu'est ce que tu peux nous dire là dessus? On aurait un endroit où se cacher?"

Mes yeux se posèrent le visage casqué de Wiccan tandis que j'allais jeter un nouveau coup d'oeil dans la rue adjacente. Tout semblait calme. Mais cette salle avait déjà prouvé que les apparences pouvaient être trompeuses. L'étaient-elles encore â cet instant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wiccan
Nouvel(le) Elève X-Men Alpha
avatar

Nombre de messages : 32
Autre(s) identité(s) : William "billy" Kaplan

Pouvoirs : Altération de la réalité

Age du perso : 21 ans
Date d'inscription : 26/02/2012

MessageSujet: Re: Et des cendres de l'apocalypse pourra naître l'amitié[Privé]   Ven 16 Mar 2012 - 18:50

En faisant rouler son épaule, ça allait un peu mieux. En revanche, il avait pris un sacré coup dans le dos, sans son champ de force, ça aurait été vraiment pénible, voir TRES pénible. Une veine qu’il se soit énervé, renforçant se dernier, parcequ’avec la force qu’il avait il y a encore quelques minutes à peine, ça n’aurait pas suffit.

C’est donc un peu penaud , passant sa main dans ses cheveux, à l’arriere du crâne, dans une attitude gênée, que le grand gaillard souriait a Enora. Mais il fut surpris par son discour… Elle s’excusait ? Ben… ça, ça lui arrivait pas souvent. Pourtant, c’était lui qui avait merdé dans les grandes largeurs…

« mais.. Non, tu y es pour rien… J’aurai du tenir compte de tes mouvements, on est la pour bosser en équipe… Et puis franchement, j’aurai plutôt envie de te donner un joli nom, bien que le tien soit déjà joli. Pour mon champ de force, ça dépend. Disons que la, c’était une chance, il est pas toujours au même niveau. Parfois, ça fait juste un pare balle, parfois c’est très fort. Si seulement je maitrisait ça à la perfection, ce serait bien. Mais on est la pour apprendre… Enfin, si tu préfères, on a qu’à dire qu’on a merdé tous les deux », dit il, ponctuant sa dernière phrase d’un rire franc et chaleureux, mais qui s’évanouit bien vite en entendant la suite du debrief de sa camarade. Fallait ptet’ voir à se reconcentrer un peu. En tout cas, il avait réussi à voler, se protéger ET balancer un éclair, il y avait du mieux.

Visiblement, ils allaient être cernés sous peu… à moins que… Fronçant les sourcils, il tenta de se remémorer ce qu’il avait vu d’en haut. Inutile de tenter de se planquer dans un trou à rat, il soupçonnait ces robots d’avoir plus d’un tour dans leur sac, manquerai plus qu’ils soient piégés dans un cul de sac… Par contre… Non.. Plus tard…

« J’ose pas nous téléporter, même si ça pourrait nous donner un avantage, celui de les prendre par surprise… On va vers la droite ? En surveillant le ciel, au cas où… Je peux pas les détecter, ils ne sont pas vivants… et j’ai pas le droit de jouer avec la réalité, ici.. Mais c’est pas plus mal, parce que parfois, ça peut vraiment mal tourner… » Il fit une moue déçue…
Prêt à se servir de son bâton comme d’une arme, il s’engageât donc dans la rue de droite, à l’affut du moindre problème. Il fallait se dépêcher, pour ne pas se faire rattraper. Ils ne courraient pas, mais marchaient très vite. Rien, aucun bruit. A part ceux au loin, et ce petit clic. …. CE PETIT CLIC ? !!!

Regardant au sol, wiccan eu juste le temps d’apercevoir son pied s’enfoncer dans une sorte de dalle recouverte de pierres. MERDE !

« Merde, faut pas rester la » et il agrippa le poignet de sa camarade, avant qu’il ne soit trop tard. Elle avait prouvé que ses champs de forces étaient forts et stables, mais ce n’était pas forcément le cas avec les siens, et il ne voulait pas se séparer d’elle. Travail d’équipe. Ne voulant pas trop tenter le diable, il parcouru mentalement la carte qu’il s’était fait, vu du ciel, et les deux comparses disparurent d’un seul coup, pour réapparaitre au bout de la rue. Une explosion se fit entendre juste à cet instant, à l’endroit ou ils étaient précédemment. Une sorte de gaz vert s’étiolait déjà dans l’air. Enfoirés ! Quoi que ce fût, c’était surement pas bon pour la santé… Surement, au minimum, un truc qui sonnait…

« tain ! faut vraiment pas baisser sa concentration, ici… Va falloir en dégommer fissa, parce que si on se contente de fuir, on va tomber sur des pieges de ce genre… En parlant de ça, tu aurais une astuce à me donner ? Pour maintenir une concentration constante ? J'veux dire... j'aimerai BEAUCOUP maintenir mes champs de forces stables,et tu es la plus calée de nous deux la dessus... ». Après tout, ça servait à ça aussi, un entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt
Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 26
Autre(s) identité(s) : Pearl

Pouvoirs : [Champs de force][Champ de protection]

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Et des cendres de l'apocalypse pourra naître l'amitié[Privé]   Lun 26 Mar 2012 - 9:19

Je souris à Wiccan. Nous devenions réellement risible au vu de la situation. Il n'y en avait pas vraiment un pour rattraper l'autre. Il s'était déplacé sans prendre en compte ma position. Et j'avais continué à tirer sans prendre en compte son changement de position. Une faute partout. Comme quoi, le travail en équipe ne s'improvisait pas.

Puis, il me parla de la puissance de son champ de protection. Je constatai alors que nous étions de nouveau en accord là dessus, étant tout deux capables de modifier sa puissance - même si je n'avais pas réellement pris le risque de vérifier s'il était résistant aux balles. Je lui souris un peu plus.

"Eh bien, on a tous les deux beaucoup à apprendre sur nous même je crois... Ne t'inqiuète pas, tu y arriveras... Tu viens de dégommer un affreux robot volant, c'est déjà un bon début il me semble... Par contre, là où on a à apprendre, c'est sur le travail en équipe... On est pas encore très doués pour ça. Et je m'excuse encore."

Un nouveau sourire gêné se dessina sur mes lèvres. Puis, en quelques secondes, je me reconcentrai sur mon but premier. Notre entrainement. Mon camarade me fit part de sa peur de nous téléporter. J'approuvais d'un hochement de tête. Après tout, on ne savait pas vraiment où aller d'ores et déjà, inutile de nous perdre un peu plus. Wiccan proposa la rue de droite. Logique. Il était inutile de nous exposer au danger que nous faisait courir celle de gauche. Mes yeux se levèrent tandis que je chercher quelque chose dans le ciel qui pourrait se montrer dangereux pour nous.

L'un à côté de l'autre, nous avancions d'un pas pressé dans la rue. Nous étions tous deux aux aguets, prêt à nous défendre. En aucun cas, il ne fallait que nous soyons de nouveau pris par surprise. Tout semblait si silencieux que s'en était trop inquiétant. Aussi, quand Wiccan se mit à jurer avant de prendre mon poignet, je fis un bond et me laissai entraîner sans opposer la moindre résistance. J'étais prête à courir aussi vite que possible mais je n'en eu pas le temps. En une fraction de seconde, nous nous étions retrouvés à quelques dizaines de mètres de notre lieu d'origine. Et ce lieu fut rapidement dissocié des autres par l'étrange fumée verdâtre qui sortait d'on ne savait trop où.

Je ne savais si c'était le choc de la téléportation ou la surprise précédente mais mes jambes semblaient incapable de bouger et ma langue semblait paralysée. J'étais une sorte de morceau de ouat légèrement inutile. je posai mes mains sur mes cuisses et tentai de reprendre mon souffle. Pendant ce temps, William en arriva rapidement à une conclusion qui n'était pas à négliger. On ne pouvait pas réellement agir sans se faire descendre soit par les robots, soit par un piège de la salle. On était mal. Très mal.

Il me posa alors une question concernant la concentration. Je le fixai sans vraiment comprendre ce qu'il me demandait.

"Tu... Tu... Attend, deux secondes..."

Fermant les yeux quelques secondes, je pris de longues inspirations. Lentement, je pus me redresser. Je posai mes yeux sur mon camarade.

"Désolée... C'est bien la première fois que je subissais une téléportation... Euh... La concentration. Bah disons qu'il faut avoir conscience de ce que tu fais. Si tu peux faire plusieurs trucs en même temps, il faut que tu gardes conscience de tout ce que tu fais. et si jamais on t'attaque, il faut que tu arrive à mettre ta défense au premier plan. C'est un peu compliqué à expliquer..."

Je lui adressai une moue gênée. Je ne savais trop comment lui expliquer plus simplement ce que l'on m'avait appris. Je tournai la tête vers la rue perpendiculaire à côté de laquelle nous étions arrivés. Une grimace se dessina sur mon visage.

"Euh... Les ennuis arrivent."

A peine avais-je prononcé ces mots que les quelques robots terrestres qui arrivaient tentèrent de nous paralyser. Mon pouvoir se développa et d'un mur argenté, je nous séparais d'eux. Je têchai de le faire assez costaud pour qu'il résiste à tous leurs assauts. Puis, je lançai un regard luisant à Wiccan, lui faisant comprendre que c'était à lui d'agir désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et des cendres de l'apocalypse pourra naître l'amitié[Privé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et des cendres de l'apocalypse pourra naître l'amitié[Privé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men, le jeu de Rôle :: L'Institut Charles Xavier :: Le Sous-Sol de l'Institut :: Salle des Dangers-
Sauter vers: