AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Premier échec... (Mlle Grey)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Premier échec... (Mlle Grey)   Sam 5 Fév 2011 - 6:48

Rien... c'est ce que j'avais récolté de cette tentative d'arrestation. À... trois-cent mètres du poste de police et pouf! Envolés... j'ai failli...

J'avais laissé savoir à Warren tout ce que je savais avant de filer pour qu'il parle aux policiers, il est plus élocant que moi, un pur inconnu en ce monde, pour parler à ceux qui dans d'autres circonstances auraient pu être mes collègues. Mais on ne peut être de la police et être un X-Men en même temps, c'est tout bonnement impossible en ce monde.

J'étais un spectre en ce monde. Les X-Men étaient ma seule famille, la seule chose en-dehors de ma personne qui pouvait me montrer un signe que j'existais. Un X-Men ne failli jamais à sa mission, et c'est pourtant ce qui m'était arrivé. À trois-cent mètres de mon objectif, cette salope avait plombé mon zinc et...

Eh merde...

J'étais retourné dans ma Buick et avait mis les voiles vers la maison. En route, je restai de marbre. Je mis la radio pour tenter de penser à autre chose, mais il n'y avait rien à faire, cette pensée d'échec ne cessait de me hanter. Je me mettais déjà à la torture pour ne pas craquer et provoquer un accident de la route. J'allai faire halte à ma planque au port de Manhattan.

J'ai sangloté toute la nuit. J'ai crié, pleuré, martellé le sol de mes poings, frappé dans plein de trucs. Je me suis d'ailleurs ouvert les jointures et me suis coupé la main. Une petite coupure, le sang giclait un peu, mais rien de gros.

Lorsque je suis arrivé en ce monde, j'ai appris ce que ça faisait de perdre ses partenaires en mission. Aujourd'hui, en ce même monde, j'avais appris ce que c'était que d'échouer une mission. Et là d'où je viens, j'avais connu toutes les autres horreurs qui soient. Le sentiment de fierté et d'estime que j'avais obtenu et qui était tout ce que j'avais en intégrant les X-Men venait de s'éteindre.

Je me sentais vidé de toute substance, comme si tous mes fondements venaient de s'écrouler à cause de tout ça.

Qu'étais-je devenu, à présent? J'étais tout à l'envers...

Je ne parvins pas à dormir dans ce vieil entrepôt désinfecté. Je restai dans cet état toute la nuit. Je repris le volant aux premières lueurs du matin. Je fis route vers le manoir, je devais donner un cours, aujourd'hui. Pas avant l'aprem, mais je devais aller prendre de l'avance. Penser à autre chose, déjà.

Une fois devant l'entrée, le portail s'ouvrit devant moi une fois que je me sois identifié au panneau de contrôle à l'entrée. Je défilai lentement environ 15 km/h dans l'allée centrale pour venir garrer ma caisse dans le parking du manoir. Je coupai le contact et sortit silencieusement, refermant doucement la portière. S'il y avait des élèves non-loin, inutile de dire qu'il était hors de question qu'ils me voyaient ainsi.

Ma main était toujours coupée, les jointures ébourrifées. Les élèves n'étaient pas encore debouts. Je marchai jusqu'aux escaliers menant à la porte principale que je franchis d'un air froid. Instinctivement, j'eus le réflexe de filer jusqu'à la salle de détente.

Je savais qu'à ces heures-ci, je ne risquais d'y voir aucun élève, à quelques exceptions prêt, mais c'était vide, cette fois.

07h34 A.M.
Je m'affaisai sur le divan, puis plongeai mon visage entre mes mains, coudes sur genoux, penché vers l'avant. Fallait que j'en parle à quelqu'un... pas un des mecs, de quoi aurais-je l'air. Et surtout, il ne fallait pas qu'Emma Frost sache que j'aille la moindre faille entre les deux orreilles, sinon, c'était fichu. Et je ne voulais pas embêter le Professeur, il a bien d'autres chats à fouetter...

Je restai ainsi, à attendre, sans savoir que faire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Premier échec... (Mlle Grey)   Sam 5 Fév 2011 - 16:19

Jean c'était levée de bonne heure ce matin, 6 heure était une belle heure pour commencer et profiter à fond de sa journée. Elle se leva de son lit, ouvrit les rideaux de la chambre par télékinésie comme tout les matins et enfin, elle prit une bonne douche bien revigorante pour être en pleine forme. Elle s'habilla d'une chemise bleu claire et d'une jupe en jean. Sortit de son armoire à chaussure, deux belles bottes noires pour ensuite se diriger vers la cuisine.

Les couloirs étaient vides, les élèves dormaient encore, il n'y a avait que les plus courageux et ceux à qui leurs pouvoirs les empêchaient toutes formes de sommeil. Heureusement, rares sont les élèves qui possédaient cette contrariétés. Lors de son voyage jusqu'à la cuisine, Jean ne vit au total que deux élèves debout. Elle les salua d'un « Bonjour », Jean était revenue à l'institut depuis une semaine à présent et c'était encore étrange pour certains élèves qu'une ancienne professeur revienne ainsi, au beau milieu de l'année scolaire.

Arrivée dans la cuisine, elle prit dans le frigo une pomme ainsi qu'une boîte de jus de fruit à l'ananas. La belle rousse souriait, tout était calme et zen. Il n'y avait aucun bruit... Jean adorait le silence. Après son déjeuner finis, plusieurs élèves qui s'étaient levés rentrèrent dans la cuisine. Il était plus au moins 7 heures, et le silence changea en brouhaha de paroles. Même si c'étaient le matin, ces élèves étaient en forme vu le bruit qu'ils faisaient. Jean se leva pour retrouver un endroit de calme et de sérénité. Cela faisait une semaine, et Jean n'avait plus eu de nouvelles de Cyclope, juste qu'il c'était mit avec Emma... Ma meilleure amie, Tornade, était en mission. La belle rousse n'eut des nouvelles que d'Havok, Kitty, Le Fauve et d'autres X-Men encore. En marchant dans le couloir, elle vit la porte de la bonne vielle salle de détente. Jean avait passée beaucoup de temps là-bas avant qu'elle ne "meurt". Elle désira d'entrée pour voir si la pièce avait gardée son bon vieux silence.

Lorsque Jean rentra, la salle était vide. Parfait. Il y avait ce bon vieux billard, de nouveaux fauteuils et toujours de bons bouquins à n'en jamais finir, le divan qui... Oui, la salle n'était pas vide, il y avait quelqu'un sur le divan. Incroyable, il s'agissait de Bishop ! Jean s'approcha de son ancien ami, mais elle sentit que quelque chose n'allait pas...

« Bonjour Bishop, sa fait un bail que je ne t'ai plus vu... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Premier échec... (Mlle Grey)   Lun 7 Fév 2011 - 3:38

Je fixais le tapis à mes pieds sans mot dire jusqu'alors. Immobile, retenant mes larmes. Je n'avais pas vraiment dormi cette nuit en plus. Je restais ainsi jusqu'à ce que j'entendis une voix si douce et appaisante qui fut un rayon de soleil perçant les ténèbres m'obsurcissant depuis près de sept heures d'affilée.

« Bonjour Bishop, sa fait un bail que je ne t'ai plus vu... »

Je redressai alors la tête. J'avais les yeux tous rouges, à la limite humides. J'avais encore mon manteau de cuir noir, ma veste anti-balles visibles en-dessous. Ma main gauche était couverte de sang séché qui émanait d'une plaie sur le côté de ma main. Mes jointures étaient ébourrifées. Mon bras bionicle était couvert de crasse. En fait, j'avais l'air assez sale. Après avoir été projeté sur un véhicule automobile en mouvement, j'avais filé à l'entrepôt pour chialer toute la nuit à frapper partout, j'étais couvert de saleté tel un véritable pouilleux. À croire que je sortais d'une mine de chabon.

Je fixai le regard de ma consoeur pendant un instant, puis rabaissai la tête par la suite.

- ... Salut Jean, je... je... tu as l'air de bien aller... ça f'sait longtemps, c'est bien vrai...

Je redressai la tête, et tentai de sourrir, mais en vain, mes lèvres parvinrent à peine à obliquer vers le haut.

- Tu... tu vas bien?

Le genre de question que l'on pose par réflexe, mais que dans ce cas-ci, c'était davantage pour se la faire demander à soi-même... j'avais b'soin d'en parler, mais je n'osais pas aller me plaindre directement, c'était contre mon orgueil.

En plus, je tenais bien à mon image de gars solide au mental sans faille. J'ai pourtant souvent été traumatisé dans mon ancien monde, croyez-le ou non, par ce que j'ai vu. C'était la seconde fois en ce monde-ci que l'on me retrouvait dans un état parreil.

La première fois, c'était quand mes deux partenaires étaient morts à cause du fugitif qui avait fuit vers cette époque-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Premier échec... (Mlle Grey)   Sam 12 Fév 2011 - 16:52

Revenir d'entre les morts était une action que Jean ne voudrait plus refaire. Reprendre son ancienne vie et revoir ses anciens camarades était très agréable mais tellement triste... Rien n'était comme avant, tout avait changé, leurs comportements et leurs vies quotidiennes. Jean eu un brin de nostalgie lui traversée l'esprit. Elle aurait rit devant Bishop, après que celui-ci lui ai demandé si elle allait bien. A vraie dire, la belle rousse ne savait pas si revenir à la vie lui avait apportée du bonheur mais ces derniers temps, elle avait reçu de bonnes nouvelles donc oui, elle allait bien. Mais Bishop sembla étrange, très étrange même. Il sembla dépressif. Auparavant, il n'était pas le plus heureux et le plus joyeux de la troupe mais il était très loin d'être le plus négatif! Jean savait que quelques choses n'allait pas.

« Oui, merci. Je ne vais pas te demandé si tu vas bien car je connais déjà la réponse. Donc passons directement au moment où tu te confies à moi, si tu le désires bien évidemment... »

Phénix ne passait pas par quatre chemins pour connaître la raison de la tristesse de son camarade. Celui-ci était dans le besoin et Jean sera là pour lui. L'amitié avant tout, surtout lorsque l'on est mutant, posséder le gène X était une responsabilité en plus et cette raison nous poussait plus en avant vers des problèmes sociaux que les humains menant leurs popotes quotidiennes. La X-Woman vit des traces de sang séchés sur la main gauche de son ami, son bras bionique ressemblait à un morceau de ferraille d'une décharge. Aucun doute, Bishop n'allait pas bien.

« Est-ce ton sang, qui a séché sur ta main? Où est-ce celui de quelqu'un d'autre? »

Malgré le fait que son ami ai la main en sang, Jean garda le timbre de voix direct et doux à la fois. Tel une mère s'adressant à son enfant, elle était délicate dans ses paroles tout en étant direct dans ses propos. Elle prit la main gauche de Bishop et la serra entre les siennes, pour lui apporter du réconfort. Jean chercha après la blessure, elle trouva d'où provenait le sang, une plaie était ouverte. La blessure n'était pas très grave mais avait quand même histoire. L'X-man ne dut pas se faire cette blessure seul tout de même, son bras mécanique était cabossé comme une boîte de conserve endommagé. Jean, de ses yeux vert pétillant projeta son regard dans celui de son camarade en recherche de réponse...

« Je t'écoute...»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Premier échec... (Mlle Grey)   Lun 14 Fév 2011 - 3:35

Le souvenir incessant de ce qui c'est passé ce soir ne voulait me quitter. Mais pourtant, ce n'est pas la vue du massacre qui m'a dérangé. Nan, vraiment pas. Je n'y avais d'ailleurs presque pas prêté attention.

J'ai vu bien pire là d'où je viens. J'ai assisté à des guerres civiles et des génocides, j'ai marché sur des piles de cadavres, j'ai tué des hommes et des mutants en masse. Pas simplement à coup de Blaster, parfois au couteau, parfois à mains nues, par étranglement, où simplement en cognant jusqu'à ce que mort s'en suive. Plusieurs de mes camarades sont morts, et j'ai assisté à leur mort.

Mais jamais... jamais je n'avais loupé une arrestation. Maintenant que ces deux étourdis s'étaient enfuis, ils vont se remettre à massacrer et tuer. Et j'ai perdu leur trace.

« Est-ce ton sang, qui a séché sur ta main? Où est-ce celui de quelqu'un d'autre? »

Le sang?... Mon regard se vida. Je fixai, d'un air végétatif mes mains, sans mot dire. Je les regarda d'un côté, puis les retournai de l'autre... puis les retournai à nouveau... mon sang... bêtement perdu en cognant sur des tôles de métal... Jusqu'à ce que Jean me ramène à elle:

« Je t'écoute...»

D'un air si calme et rassurant, en me prenant délicatement la main et la caressant. J'avais si rarement senti une telle tendresse à mon endroit que je ne savais pas trop comment réagir. Au début je semblais un peu craintif à l'idée de dévoiler mes sentiments, mais l'approche de Jean me mis entièrement en confiance. Je la regardai dans les yeux. Les miens se remplirent d'eau.

- Jean, je... j'ai échoué...

J'avalai à ce moment là un soupir puis tentai de me reprendre pour bien lui expliquer.

- Tu sais, les nuits, parfois, je vais me promener dans les rues de New York, j'essaie de faire ma part pour que les rues restent sûres, surtout avec ces confréristes... cette nuit, je suis tombé sur deux cinglés qui ont complètement démoli le Silent Club. Je les ai capturé et les ai emmené en voiture jusqu'au poste de police, mais à trois-cent mètres du poste, une des deux a fait volé mon arme en éclats, puis m'a frappé à un point vital, et en le temps de le dire, avant que je n'en revienne, l'autre était hors du véhicule et l'avait sortit... il a balancé la bagnole à trente mètres plus loin avec moi dedans... sur une voiture de police... des braves policiers sont morts à cause de mon échec... et le temps que je revienne à moi, ils ont eut le temps de filer... le pire dans tout cela, c'est que...

J'inspirai profondémment, puis poursuivi:

- Colossus était l'un d'eux. J'ai échoué pour la toute première fois dans la seule chose que je suis capable de faire en ce monde. Et un des plus dangereux criminels du continent, de même qu'un des acolytes de confiance de Magneto, m'a bêtement filé entre les doigts. Je les tenais, Jean, je les tenais... bordel!!!

J'éclatai en sanglots, plongeant mon visage dans le creux de mes deux mains jointes.

- J'avais... j'avais appelé des renforts, mais Warren est arrivé trop tard et Kurt ne s'est tout simplement pas pointé, j'ai fais ce que j'avais à faire, mais j'ai échoué...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Premier échec... (Mlle Grey)   Sam 5 Mar 2011 - 20:34

Lorsque ce brave Bishop annonça d'un coup qu'il avait échoué la belle rousse se demanda, mais dans quoi ? Vu son état, cela devait lui tenir à coeur. Jean attendit sa réponse avec la plus grand attention, elle n'aimait pas voir ses alliés, sa famille dans un tel état de tristesse. Son ami lui expliqua toute l'histoire, un peu brève mais les points important y étaient présent, cela suffisait à imaginer l'histoire de A à Z. Le récit raconté par l'X-Man étaient décidément très dramatique. Jean resta à l'écouté jusqu'au bout pour comprendre au mieux le problème. Bishop avait l'air d'avoir du mal à annoncer le pire. Lorsqu'il parla de Colossus et de Magnéto, la belle rousse ressentit de la haine. Elle détestait par dessus tout la confrérie, c'était un vraie drame que Colossus les rejoignent... Tout le monde fait des erreurs, c'est humain mais aussi mutant.

« Calme toi... Etais-tu seul durant l'affrontement ? »

Il expliqua qu'il avait appelé Angel à l'aide mais l'ange était arrivé trop tard et Diablo, quant à lui, ne c'était pas présenté. Quel dommage. Avouons le directement, que c'était une occasion en or mais le destin en a décidé autrement. Cessons de retourner le couteau dans la plaie. Bishop sembla de plus en plus attristé comme si il avait perdu toute confiance en lui. Personne n'aime recevoir des échecs mais sans les difficultés de la vie, on ne progresse pas, malheureusement.

« Cesse Bishop. Tu as échoué, et alors? La prochaine fois, on les aura. Je sais que tu es fort et que tu vas grandir de cette défaite. Crois-moi, ce n'est pas grave... »

Que pouvait dire le Phénix de plus? Elle n'annonçait que des belles phrases mais c'était surement plus facile à dire que à faire pour ce pauvre Bishop... Son physique était aussi mal que son état. Il avait besoin de sentir mieux, d'effacer les traces du mauvais moment qu'il avait subit. Jean se leva et posa sa main sur l'épaule de son ami.

« Suis-moi, on va nettoyé tout sa. Tu es d'accord ? On parlera de tout sa lors de ton décrassage. »

Jean lui parla d'un ton ironique lorsqu'elle lui parlait de son lavage. Mais prendre une bonne douche et être frais lui ferai surement beaucoup de bien pour ensuite parler des choses plus graves comme le décès des policiers que Bishop avait parlé. Jean n'avait pas parlé de ce sujet encore, car parlé de ces pauvres gens rendrait le moral de son ami encore plus mal que ce qu'il n'était déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier échec... (Mlle Grey)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier échec... (Mlle Grey)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men, le jeu de Rôle :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: