AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Contrat or not Contrat ? [PV Babydoll]

Aller en bas 
AuteurMessage
Daken
Nouvel(le) Apprenti(e) de la Confrérie Alpha
avatar

Nombre de messages : 68
Autre(s) identité(s) : Akihiro

Pouvoirs : voir fiche

Age du perso : 66 ans (mais il en parait beaucoup moins)
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Contrat or not Contrat ? [PV Babydoll]   Mar 7 Juin 2011 - 15:27

Je venais de descendre de ma harley davidson, il pleuvait légérement. Je sentais les gouttes d'eau heurtant ma combinaison noire. Je portais une capuche me masquant une partie de mon visage, laissant juste voir mes yeux. Je détestais devoir rester cacher mais là c'était pour un contrat et je devais rester le plus droit possible là dessus. J'avançais vers le building et je sonnais au numéro indiqué. Je rentrais et l'accueil m'indiqua vers où je devais me présenter. Ce building là, c'était Wallstreet en pire ... il y avait des coursiers partout, un brouhaha d'enfer, de nombreux personnes pressés qui vous bousculaient sans même dire "pardon" et même des secrétaires affairés, tenant un téléphone dans les mains. Bref, une belle bande de bureaucrate sans interet et j'aurai très bien pu tous les tuer d'une seule main en moins d'une minute ...

Je toquais à la porte du bureau qui m'intéressait. Un certain Monsieur Stinson voulait me parler. A dire vrai, je n'aimais pas trop ce genre de personne, c'était un avocat. Les avocats, je préfére les voir loin car ils attirent plus d'emmerde qu'autre chose. Les avocats, ça négocie la liberté des gens contre de l'argent. C'est pire que des agents du diable ! Je les déteste mais ils payent bien. Après tout pourquoi s'en privé ? J'entendis que l'on me disait d'entrer et je m'éxécuta

"Ah Bonjour Monsieur, prenez place s'il vous plait ..."


Je dévisageais la personne en face de moi, c'était une personne assez jeune, la vingtaine certainement. Vu la place qu'il occupait, ça devait être un fils à papa ! J'aime pas ces mecs là mais bon eux aussi ils payent bien. Il était blond aux yeux bleus et il était vétu d'un costard Armani qui vaut sans doute plus que sa vie pour moi ... Il me désigna un siége et je m'asseyais. Il ouvrit un placard d'où il sortit 2 verres, il sortait aussi une bouteille de bourbon qui semblait pas mauvais du tout. Il commença à nous servir chacun un verre avant de commencer

"Nous avons eu vent de vos précédents contrats, nous avons justement besoin d'une personne qualifié comme Vous. Oui, nous sommes avocat mais nous ne sommes pas riche en restant dans la légalité. J'ai justement besoin de Vous, vu que je sais que vous ne rechignez pas à être dans l'illégalité, chose que d'ailleurs je comprend toute à fait ..."

"Epargnez moi votre baratin, dites moi plutôt ce qui m'intéresse: Qui ? Où ? Et le montant de mon chéque ..."


Il souriait et reposa la bouteille avant de me tendre mon bourbon, il faisait tourner le bourbon dans son verre d'un mouvement majestueux du poignet. Moi personnellement, je fais pas ça pour la classe mais juste pour boire, donc pour moi sa sera un cul sec. Il semblait d'ailleurs vexé que je ne sois pas un fin connaisseur en alcool. J'aime ce qui est bon certes mais l'alcool sa reste de l'alcool pour moi. Il finit par boire son verre et à le reposer pour finalement ajouter en me tendant une photo.

"Il y a cette fille qui s'amuse à faire la justicière dans une des rues que je contrôle, et justement dans cette rue là, j'attends une cargaison d'arme venu directement de la colombie. Le problème, c'est que j'ai peur que cette peste se méle de mes affaires. Tu as carte blanche, tue la ! Ou ne la tue pas, mais il faut à tout prix qu'elle ne s'en méle pas... je dois recevoir cet cargaison coûte que coûte ! Pour cela tu auras droit à un chéque de 15 000 $"

J'hochais la tête, elle était mignone, ça me ferais de la peine d'abimer un si jolie minois. Je me levais, dans une heure, le camion arriverait et je devais repéré cette peste avant tout. Je descendais du building et j'ouvrais la porte qui menait à la sortie. Je récupéré ma harley davidson et j'allais me garer dans la bonne rue. Je m'asseais à un bar et j'attendais de voir si je la voyais. Une demi-heure plus tard, j'aperçu sa tête dans la foule. Je me levais et je marchais, la suivant carrément. Je la vis tourner dans une ruelle, une bonne chose ! Bon maintenant j'allais commencer en étant diplomatique. J'allais dans la ruelle et marchais rapidement vers elle, désormais elle pouvait me voir

"Excuse moi, t'as pas du feu s'il te plait ?"

Je la regardais, les mains dans les poches. Mon petit sourire narquoi sur mon visage expliquait bien que je n'étais pas là uniquement pour du feu.. Cependant, la ruelle était déserte, personne ne pourrait s'en rendre compte de quoi que ce soit pour le moment. J'espère vraiment qu'elle en vaut la peine, sinon je lui briserais bras et jambes pour être sur qu'elle ne vienne pas faire échouer mon contrat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Contrat or not Contrat ? [PV Babydoll]   Mer 8 Juin 2011 - 13:30

La foule. Babydoll n’aimait pas spécialement faire partie d’une horde d’hommes et de femmes sans avenir, surtout dans le monde dans lequel elle vivait. Marchant d’un pas décidé au milieu de tous ces gens banals, elle vêtue de sa tenue d’écolière qu’elle ne quittait presque jamais, elle fixait le sol avec insistance pour voir le chemin qui s’offrait à elle. Mais elle ne déambulait pas comme tous les autres : sa chevelure blonde platine reflétait au milieu de la teinte grise de la rue, et plus étrange encore, son arme a feu rangée à sa ceinture ne semblait inquiéter personne, ou plutôt personne ne la remarquait étant donné qu’un monde fou traversait les rues bondées de New York. Et comme a son habitude, rien n’était laissé au hasard. Elle marchait sur le trottoir, forçant les passants à la laisser passer, par sa détermination qui se comprenait dans sa démarche, tout cela pour se diriger dans un coin de la rue qui donnait vers un quartier coté de la ville.

Les Buildings de New York, grands, imposants et surtout sujet à de nombreuses magouilles que Babydoll suivait avec soin pour se tenir au courant des nouveautés de l’illégalité. Ce jour là, elle venait comme a son habitude en ce lieu pour surveiller le timing, car elle était au courant que des trafics avaient lieu ici, mais elle ignorait le moment exact. Alors c’était sans but particulier qu’elle venait dans cette ruelle pour repérer les lieux, et trouver un moyen de se camoufler dans les parages sans être repérée. Arrivée au bout de la ruelle, face au mur de briques, salies par les ordures, elle posa ses mains à ses hanches avant de souffler un léger coup, ce qui eut pour effet de faire valser sa mèche blonde qui lui tombait souvent devant les yeux. Levant la tête, vers la droite puis vers la gauche, elle analysa la bâtisse avec soin, et se promena un peu partout face au mur pour trouver des indices qui pouvaient la mettre sur le droit chemin. Elle prit alors par dépit un sac en plastique du bout du doigt, pour s’assurer que ces sac ne contenaient pas de quoi lui donner une raison de croire que dans ce quartier se cachait une tête pensante du complot dont elle était la victime, mais rien d’intéressant n’était à retenir en ce moment là. Babydoll faisait encore fausse route, mais elle ne baissait pas les bras. Baissant alors la tête pour réfléchir, elle fit les cents pas, claquant ses talons sur le vieux pavé de la ruelle, recouvrant le bruit sourd de la rue qui passait à coté, lorsque soudainement une voix attira son attention.

"Excuse moi, t'as pas du feu s'il te plait ?"


Elle était face au mur, dos à la rue et ne fit plus aucun geste. Elle releva nonchalamment la tête avant de rire subtilement tout en agrippant ses couettes pour les remettre devant ses épaules. Puis en prenant son temps pour se retourner elle adopta une gestuelle pour le moins lente et mystérieuse. Elle ajouta par la même occasion :

« Et c’est comme ca que les mecs trouvent un prétexte pour aborder les filles… Je trouve ca très romantique »

Babydoll aimait allier l’Ironie et la provocation dans ses phrases. C’était une force pour elle, pour tester ses interlocuteurs et les forcer à avouer ce qu’ils voulaient directement. Néanmoins il fallait dire que l’homme qui se trouvait planté là, face à la petite poupée des villes, n’avait rien de très rassurant. Sa capuche posée sur la tête lui donnait un air coupable dès lors qu’il s’adressait à quelqu’un, sans compter sa carrure pour le moins impressionnante. (Bon certes, il en fallait peu pour être imposant face à Babydoll). Mais cela ne l’empêchait pas de s’amuser avec lui :

« Dis-moi ce que tu veux vraiment… Si tu tourne autour du pot trop longtemps tu vas finir par te fatiguer, et je suis sure que ce n’est pas ton genre »

Quelque chose était derrière l’esprit de cet homme. L’excuse du feu se sentait à des kilomètres à la ronde, et pourtant Babydoll ignorait la véritable raison de sa venue. Ce qui lui permettait de ne pas l’envoyer balader, c’était qu’éventuellement, il avait quelque chose à lui apprendre. Cet homme pouvait être son premier indice concernant le trafic qui s’organisait dans le coin depuis un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Daken
Nouvel(le) Apprenti(e) de la Confrérie Alpha
avatar

Nombre de messages : 68
Autre(s) identité(s) : Akihiro

Pouvoirs : voir fiche

Age du perso : 66 ans (mais il en parait beaucoup moins)
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: Contrat or not Contrat ? [PV Babydoll]   Mer 8 Juin 2011 - 14:00

« Et c’est comme ca que les mecs trouvent un prétexte pour aborder les filles… Je trouve ca très romantique »

Hmm, elle était provocatrice, j'aime ça ! Oui, bien que ce soit une cible, elle semble avoir un sens de l'humour. On verra combien de temps elle rira lorsqu'elle sera face à ma lame. Mes victimes sont souvent généralement des hommes froussards ou des femmes pleurnicharde qui n'ose même pas regarder la mort en face. Ce qui supplie ou pleure devant l'épée ne sont que des lâches qui ne méritent pas de peuplé la surface de cette belle terre. Celle-ci semblait avoir du répondant, c'est une bonne qualité je dois avouer. Si elle a vraiment la "niaque" comme on dit, elle doit être une adversaire farouche. Une bonne chose, j'en avais marre de m'occupé de simple humain corrompu jusqu'à la moelle. Après tout, autant allié l'utile à l'agréable, un bon combat bien difficile ! J'en avais l'eau à la bouche.

« Dis-moi ce que tu veux vraiment… Si tu tourne autour du pot trop longtemps tu vas finir par te fatiguer, et je suis sure que ce n’est pas ton genre »


Perspicace cette môme, au moment où elle finissait sa phrase, J'utilisais mes phéromones pour lui inspiré la peur me contentant de lui faire paraitre une sensation d'appréhension, une peur pas encore avéré mais qui semble imminente. On pouvait bien voir que je m'impatientais, je trépignais à l'attente d'un combat, seulement on m'avait toujours apprit à prendre mon temps pour ne pas effrayer ma proie. Je souriais d'un air mauvais et je m'approchais doucement d'elle, n'étant plus qu'à un mètre d'elle

"Patience Schoolgirl, t'auras bientôt les réponses à tes questions. Pour le moment dit moi un truc..."

Je me demandais ce qu'elle s'imaginait à ce moment là, mais avec mes phéromones inspirant la peur, cela devait pas être quelque chose d'enchantant. Je me faisais craquer les doigts, c'est tellement stressant quand quelqu'un fait ça à côté de Vous. J'ajoutais simplement d'un ton neutre, comme si je lui demandais de me prêter son téléphone

"Tu préféres la strangulation ou l'éventration ?"


Je sortais mes mains des poches pour sortir mon briquet et finallement allumé une clope, je restais neutre à vrai dire bien que ma lame sortant de mon poignet soit sortit. Je savais qu'elle ne courrait pas plus vite que moins et qu'elle n'était pas capable de me semer par une agilité déconcertante. Elle était trop orgueilleuse pour s'enfuir, peut être que mes phéromones ont changé la donne, qui sait ? Le problème avec les filles de son genre c'est qu'elles ont toujours une grande gueule mais quand il s'agit d'essayé d'être à la hauteur de leur dire, elles sont inefficace ou trop peureuse. Je gardais une main dans ma poche, l'autre pendante pour me faire tiré des bouffés de cigarette et je fini par dire

"Je vais être clair avec toi Schoolgirl ! J'ai pour ordre de te tenir à l'écart pendant un petit moment, une heure ou deux. Tu as deux solutions qui s'offre à toi, soit tu viens te battre et tu essaie de sauver ta misérable vie soit tu abandonnes et tu t'en sortira qu'avec seulement une jambe brisé... qu'en dis tu ?"

Je me faisais craquer la nuque et j'attendais la réponse de la jeune écolière. Cette fille allait m'amusé, je le sens ! Elle n'est ni plus ni moins qu'une écolière qui veut jouer au grande mais qui finira par se faire explosé comme il se doit ! Une âme perdue que je vais mener vers le droit chemin pour lui montrer la seule chose qui compte dans ce monde de merde : LA FORCE !

"Allez montre moi ce que t'as dans le ventre, Schoolgirl !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Contrat or not Contrat ? [PV Babydoll]   Mer 8 Juin 2011 - 15:08

Tandis que la jeune poupée restait fixe, le regard plongé dans le vide, criant au néant, l’homme à la capuche s’était mit à s’approcher dangereusement d’elle. Au fur et à mesure que ses pas se faisaient plus présents, son cœur battait de plus en plus fort, comme si elle était incapable de contenir ses émotions. Mais étrangement, rien ne la troublait, visuellement : elle restait de marbre malgré le rythme effréné de ses battements de cœur et son angoisse grandissante. Comme un scène au ralentit, elle l’écouta parler sans même le regarder lorsqu’il vint se placer près d’elle pour allumer sa cigarette, ce qui eut pour effet de lui décrocher un léger sourire pincé, signe qu’elle comprenait de mieux en mieux son petit jeu. « Et il voulait du feu l’imbécile… » Se dit elle.

C’était une situation qui l’amusait tout de même, et de savoir qu’elle devait être écartée d’une opération particulière la rendait plus forte : ainsi quelque part les gens la craignaient, ou du moins elle était un obstacle, et Babydoll aimait cette idée. Mais en pleine provocation, elle ne put se résigner à répondre autre chose que :

« C’est étrange j’allais te proposer exactement les même choix… » Elle prit une longue respiration, lente et intrigante, puis en tournant légèrement la tête du coté de son interlocuteur, elle ajouta « Apparemment on joue sur le même terrain, toi et moi » puis sans prévenir elle s’avança en direction de la rue laissant derrière elle l’homme a la capuche.

Ses talons claquaient le sol humide, et recouvrait a nouveau le bruit du trafic de voiture qui se tenait a quelques mètres le là, mais une ultime intervention de l’inconnu la laissa perplexe, méritant un arrêt sec et soudain.

"Allez montre moi ce que t'as dans le ventre, Schoolgirl !"


Elle porta alors sa main droite à sa couette du même coté, afin de la faire tournoyer autour de son doigt, et se retourna subtilement, le regard toujours aussi vide d’expression et s’approcha a nouveau du perturbateur, en lui offrant une réplique digne d’une femme fatale :

« Tu crois qu’une Schoolgirl se promènerait avec ca sous la veste ? » dit elle en dévoilant son arme accrochée a la ceinture, tout en se déhanchant comme le serpent prêt a attaquer. « Je crois que tu me connais mal Bad boy… premièrement je ne te demande rien, et deuxièmement tu n’es pas celui qui m’intéresse alors je n’ai pas envie de perdre mon temps avec toi »

Elle arriva alors à près d’un mètre de l’inconnu et prit la pose, jambe légèrement écartées, et ses mains posées sur ses hanches. Une légère brise venait de lui perturber la ligne ondulée de sa mèche frontale, mais cela ne l’empêchait pas de le fixer longuement de son regard pénétrant. Elle sortit alors son arme lentement de son étui, en prenant soin de garder le silence pour entendre le moindre cliquetis de chargement, et les chocs métalliques qui faisaient de son arme une camarade de vie. Une fois chargée elle ajouté :

« Alors, tu te magne ? »

Et près d’une demi-seconde plus tard elle envoya un coup de Désert Eagle en pleine tête de l’inconnu. Babydoll n’était pas dupe, et avait compris qu’il n’était pas des moins doués de ceux auxquels elle avait eu à faire. Engageant le combat a sa manière, elle, Schoolgirl incomprise, allait lui montrer qu’une poupée pouvait avoir la beauté d’une furie. Ses pouvoirs allaient être le bouquet final… elle ne voulait pas en abuser, surtout si ses concurrents n’en valaient pas la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Daken
Nouvel(le) Apprenti(e) de la Confrérie Alpha
avatar

Nombre de messages : 68
Autre(s) identité(s) : Akihiro

Pouvoirs : voir fiche

Age du perso : 66 ans (mais il en parait beaucoup moins)
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: Contrat or not Contrat ? [PV Babydoll]   Mer 8 Juin 2011 - 15:43

« Tu crois qu’une Schoolgirl se promènerait avec ca sous la veste ? » dit elle en dévoilant son arme accrochée a la ceinture, tout en se déhanchant comme le serpent prêt a attaquer. « Je crois que tu me connais mal Bad boy… premièrement je ne te demande rien, et deuxièmement tu n’es pas celui qui m’intéresse alors je n’ai pas envie de perdre mon temps avec toi »

Je ne pus m'empéché de rigolé, une arme ? Elle croyait vraiment m'impressionné avec ce vulgaire pistolet à patate ? Elle était sérieuse cette bouffone ? Elle croyait faire peur à qui ? Je suis Akihiro Howlett alias Daken ! J'ai était cramé vivant ! J'ai affronté des pros de la baston et des ennemies de plus en plus dangereux et avec ce petit ustensile dont se pavane les flics de new york elle pense m'impressionné ? Cette fille baissait énormément dans mon estime. Je saisis un truc dans ma poche et le jettais par terre, c'était un fumigéne très puissant qui rendait la zone complétement invisible, elle ne verrais même pas ses mains dans ce genre de fumée. Je me décalais pour ne pas rester dans l'axe de son arme, je préféré évité d'utilisé ma régénération pour le moment. J'utilisais ma technique pour passer dans son dos et lui murmure tranquillement

"BOUM t'es morte !"


Je redisparaissait dans la fumée, c'était juste un avertissement comme quoi j'aurai pu la tuer.Finallement, je mettais un coup de pied dans son bras qui tenait l'arme pour le lui faire lâché. Je récupéré l'arme et je le cachais doucement pour ne pas faire de bruit, j'avais bien entendu masqué mon odeur et il était difficile pour elle de savoir où je me trouvais. Je ne sais pas ce qu'elle mijote mais je m'en fou, elle ne peut pas m'attendre dans ce brouillard. Elle a essayé de m'avoir avec un desert eagle, c'est peut être une mutante qui ne sait pas utiliser son pouvoir après tout. Si c'est le cas, elle ne m'est d'aucune utilité vivante, je ne serais même pas ravi de l'avoir tué. En fait, je pense qu'elle fera partit de ces gens que j'ai tué sans même me soucier de leurs noms, des minables sans interet qui n'ont été qu'un gagne pain et non une source de plaisir ...

Je m'approchais d'elle doucement, mes phéromones changeaient et la rassuré, lui procurrant un sentiment de sécurité, une sécurité qui n'était pas du tout au rendez vous, mais grâce à mon pouvoir je pouvais faire en sorte que la fille baisse carrément sa garde et cela me permettait de me glisser derrière elle sans aucun bruit. J'étais un assassin furtif né, elle n'avait aucune chance de me trouver parmi la fumée. Je me glisse dans son dos et mon bras passe autour de sa gorge et commence à l'étrangler façon millitaire

Spoiler:
 

Je ricanais devant ma prise et je lui glissais finalement doucement à l'oreille comme une confession, un acte d'expiation

"Tu as de la chance Schoolgirl, l'étranglement permet de voir l'ange de la mort avant de mourir, il t'attend, tu peux le sentir n'est ce pas ? Accepte le, c'est moins douloureux..."

Je continuais ma prise pendant que la fumée se dissipait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Contrat or not Contrat ? [PV Babydoll]   Lun 13 Juin 2011 - 0:19

Babydoll gardait confiance en elle en toutes circonstances. Même devant le plus grands des prédateurs, elle était capable de garder son calme, et concrètement l’homme sui se tenait devant elle n’était pas loin d’en être un. Pas apeurée pour un sous, elle faisait confiance a son instinct, et un homme qui la cherchait était souvent trop peu demandé par ces dames, alors elle aimait a se faire plaisir en lui faisant croire ce qu’elle voulait. En l’occurrence, elle jouait sur son aspect de petite vierge effarouchée pour l’attirer dans son piège, un engrenage pour le moins secouant qui promettait le meilleur pour la suite du combat. Même si elle n’avait pas complètement engagé le combat, elle savait qu’elle n’en était pas loin, après tout la galanterie n’était indispensable dans toute situation, surtout lors d’un combat qu’elle commençait à trouver intéressant. Surtout lorsque l’homme a la capuche disparut dans la fumée. Il n’y avait nul doute, il était doué et elle avait intérêt à rester sur ses gardes. Dans sa tête un milliards d’idées se mirent à fuser dans tous les sens : devait-elle songer à s’échapper ? Devait-elle tirer dans la fumée, en faisant confiance au hasard ?

Bien entendu il en avait décidé autrement : Babydoll sentit soudainement une force incroyable heurter son bras qui tenait l’arme de plein poignet. Nullement blessée par cette attaque, elle s’en retrouva finalement désarmée, au beau milieu d’un nuage de fumée qui ne lui donnait pas l’avantage. C’était clair, la guerre était déclarée. Serrant alors les poings sur les cotés de ses hanches, le regard plongé dans le néant, comme a son habitude, elle s’efforçait de concentrer son attention sur ses autres sens, comme l’ouïe et l’odorat, mais rien. Déjà qu’elle n’était pas avantagée sur ce point là, elle ne pouvait pas espérer d’avantage, surtout qu’une sensation lui fit penser qu’il était à l’ origine de son isolement : ses sens n’étaient pas opérationnels comme ils l’auraient été contre un adversaire différent. Ce trouble des sens lui valut entre autre de se retrouver piégée à deux reprises : une fois il s’était retrouvé dans son dos pour la désorienter, provoquant une réaction physique simple de la part de la poupée : le Volte face. Son cœur commençait maintenant à battre la chamade, elle ne se sentait plus du tout en sécurité, mais cela ne changeait rien à son air vide et neutre malgré la situation. La seconde fois, une emprise puissante se fit sentir sur son cou. L’homme à la capuche venait de lui enlacer les bras autour de son sublime cou, tout en y mettant une pression qui a la longue devenait insoutenable. Assortie à une phrase pour le moins inquiétante, elle tenta en vain de se débattre.

Soudainement, elle s’arrêta nette et lui répondit entre deux étouffements :

« Vas ‘y… fais moi peur… »


Puis en un trois temps deux mouvements, elle donna un violent coup de pied dés lors que la fumée fut complètement dissipée, coup de pied, qu’elle accompagna ensuite d’un coup de coude prévu pour achever sa chute. Elle suivit son mouvement en se baissant afin d’être accroupie, avant de cogner son point sur le sol : une secousse de magnitude 3 se fit ressentir dans toute la ruelle, débordant sur la rue perpendiculaire. Les voitures s’arrêtèrent tandis que les murs vieillit de la bâtisse qui les entourait se fissuraient dangereusement.
Revenir en haut Aller en bas
Daken
Nouvel(le) Apprenti(e) de la Confrérie Alpha
avatar

Nombre de messages : 68
Autre(s) identité(s) : Akihiro

Pouvoirs : voir fiche

Age du perso : 66 ans (mais il en parait beaucoup moins)
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: Contrat or not Contrat ? [PV Babydoll]   Lun 13 Juin 2011 - 13:04

J'encaissais le coup de pied qui me faisait reculé mais le coup de coude je l'ai vu venir gros comme une maison et j'ai esquivé sans aucun problème. Elle avait des notions de combats rapprochés, c'était donc pas une combattante novice. En temps normal ce genre de prise est la dernière mais moi je voulais pas la tuer, j'avais fait exprés de ne pas l'incliné vers l'arrière pour rendre son coup de pied impossible. Non, je faisais durer le plaisir après tout. Et puis elle n'avait pas encore montré son pouvoir. C'est un peu ça que j'attendais pour rendre la partie plus intéressante. Et visiblement je vais bien m'amuser avec la demoiselle au couette blonde !

Je n'ai pas eu a attendre plus longtemps pour voir son pouvoir s'activé. Elle a généré un seisme de manitude 3, très peu puissant mais assez pour faire fissuré les vieilles batisses aux alentours. Je reculais et j'encaissais l'onde de choc ce qui me fit reculé de 10 bons mètres. Par chance, je n'étais pas tombé dans un mur et ma chute amortit ne laissait pas prévoir une quelconque utilisation de la régénération, a vitesse réelle on aurait pu croire que j'avais esquivé le plus gros de l'onde de choc, en vrai je me la suis prise de plein fouet mais je régénére rapidement.

Je me reléve et enlève la poussière sur mes vêtements, cette garce m'a sali un magnifique t-shirt noir que j'apprécie tout particulièrement. Mais bon c'est vrai qu'elle m'a fait un super massage ventrale après ! Je la regardais en soupirant. C'était désolant de voir qu'elle ne savait faire que ce petit truc. Mais bon je devais faire genre de l'avoir esquivé

"C'est tout ? Quand on m'a dit que je devais te tuer, j'étais content, je croyais avoir un adversaire à ma hauteur, mais visiblement tu fais partie des mutants faiblards que j'assassine chaque jour ... Moi qui pensais prendre du plaisir a affronter un adversaire de ma trempe !"


Je m'avance en marchant l'air de rien puis je ressors un fumigéne instantanée que je met au sol. Cette fois, je ne vais pas aller dans son dos mais bien en face, là où elle s'y attendra le moins. Le problème c'est qu'elle va essayé de me localisé ou de s'échapper. Mon odeur et masqué et je suis toujours dans son angle mort, impossible encore une fois qu'elle agisse. C'est beaucoup trop opaque pour voir quelque chose. Je suis cependant déçu, je vais vers elle et je lui entaille le tibia avec mon fourreau d'adamantium, je lui coupe pas, je l'entaille juste puis je lui met une droite sévére dans l'arcane pour la lui briser. C'est pas marrant de combattre une fille qui ne peut se défendre. L'entaille c'était juste pour ne pas qu'elle s'en aille à cause de la douleur, l'arcane c'était pour un souvenir.

Une fois la fumée dissipé, je suis là, les bras croisé et je la regarde inexorablement. C'est fou ce qu'elle peut être faiblarde, mais en même temps elle n'a peut être pas tout mis sur son dernier coup. Dés lors, il serait interessant de voir si elle peut faire mieux que ça ou si je perd mon temps avec cette blondasse.

"Comme tu vois, le combat est déséquilibré, je vais te laisser une chance de gagner. Frappe moi, frappe moi avec ta plus puissante attaque ! Je n'esquiverais pas. Tu n'auras qu'une chance alors vise bien !"

Je ricanais, elle pouvait me croire fou mais à vrai dire je n'allais même pas essayé de l'esquiver. J'avais une toute autre idée en tête a vrai dire. Une idée des plus lumineuses je dois avouer en toutes modestie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Contrat or not Contrat ? [PV Babydoll]   Jeu 23 Juin 2011 - 10:58

Après avoir envoyé des vibrations pour créer un séisme de magnitude 3, Babydoll avait encore de la réserve. Ce qu’elle voulait à ce moment là, c’était simplement tester son endurance, même si elle avait déjà une vague idée de ce qu’il en était : un homme en aussi bonne forme physique, et assez sadique pour n’avoir peur de rien, devait probablement être un habitué des combats à mains nues. Surtout depuis qu’il lui avait confisqué son arme a feu favorite. Mais elle n’allait pas s’arrêter là.

Toujours se sentant étrange depuis qu’il était présent, elle essayait de ne pas perdre de vue son objectif. Il fallait qu’elle s’en décharge et qu’elle continue ses recherches. Il n’était pas une perte de temps, mais il n’avait aucun grand intérêt pour elle. Elle avait donc décidé de se donner a son maximum, et puis elle avait bien compris, il s’amusait d’elle, et elle n’était pas a l’abri de le rencontrer a nouveau dans ses périples divers et variés ! Et pour une raison encore sombre et inconnue, elle sentait qu’il n’était pas là pour la tuer : elle était sa proie et il allait la traquer jusqu’à n’en plus pouvoir.

Puis soudainement pendant qu’elle s’attardait à trouver des repères dans cet environnement opaque et déstabilisant, elle sentit une lame lui trancher le tibia. Une douleur atroce accompagna cette sensation, la forçant à hurler de toutes ses forces en s’agenouillant pour soulager sa blessure. Les mèches pendantes sur son front, elle releva la tête et sentit à ce même moment un autre coup mais cette fois ci au visage, qui eut pour effet de lui ouvrir l’arcade avant de l’envoyer valser vers l’arrière. Par chance son pouvoir d’absorption des vibrations lui avait permis d’écourter la distance de sa chute, mais en elle les nerfs montaient et elle n’allait pas se laisser faire aussi facilement.

Assise sur les fesses, poussiéreuse, et le visage en sang, elle hurla une fois très fort pour signaler son mécontentement, puis elle se mit à genoux difficilement avant de fixer son regard vide dans le néant. Elle Leva les deux bras et serra les poings, tout en serrant les dents, puis d’un coup sec les cogna contre le sol poussiéreux, pour envoyer une décharge violente de vibrations, prévues pour provoquer un séisme de magnitude 5, comme rarement elle en était capable. Cette fois ci certains pans des murs se détachèrent pour chuter en plein sur son ennemi. Les alarmes de sécurité des bâtiments autour d’elle se mirent à sonner. Elle se releva lentement, non sans grimacer à cause de la douleur, et se traina vers son arme qui gisait non loin de là. Elle la reprit et le remit dans son étui. Elle se retourna alors en direction du tas de pierre qui s’était accumulé lors de son attaque et resta au aguets. Cet homme était exceptionnel, elle l’avait bien compris.
Revenir en haut Aller en bas
Daken
Nouvel(le) Apprenti(e) de la Confrérie Alpha
avatar

Nombre de messages : 68
Autre(s) identité(s) : Akihiro

Pouvoirs : voir fiche

Age du perso : 66 ans (mais il en parait beaucoup moins)
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: Contrat or not Contrat ? [PV Babydoll]   Jeu 23 Juin 2011 - 11:25

"VOILA c'est ça ! C'EST CE QUE JE VEUX VOIR !"

Cette fille, aller savoir pourquoi, mais je suis sûr qu'on sera amené à se recroisé. Elle est encore jeune et n'a aucune chance face à moi actuellement mais avec l'entrainement, elle pourrait devenir une adversaire des plus redoutables. J'adorerais me mesurer à elle lorsqu'elle est en confiance. Pour le moment, elle a pas eu le temps d'analyser la situation ! Elle est blonde certes, mais je ne doute pas que la prochaine fois que l'on se verra elle aura eu le temps d'analyser la situation et de mettre au point une technique redoutable pour espérer pouvoir me blesser voir même me tuer. Rien que de penser à ça, ça titille mes pulsions ! J'ai hâte de la revoir ! Mais là, elle semble énerver de mon titillement, au moindre tibia coupé et arcade explosé, elle gueule !

Oh Oui schoolgirl ! C'est ça ! Déchaine toi, j'adore jouer avec toi ! Elle est vindicative, une super qualité pour son âge. Je l'ai vu lever les mains pour préparer son attaque. Je souriais bêtement à la voir faire. Cette gamine n'était pas aussi nulle qu'il le pensait, juste avant qu'elle pose ses mains au sols, j'avais fait un saut sur le côté pour évité qu'elle ne m'envoie des cailloux dans la tête.. Le temps de tous les enlevé j'aurai pas eu le temps de la rattrapé. Par contre, l'onde de choc, j'ai adoré ! C'était impressionnant de voir tous ces nerfs s'activaient d'un coup dans une douce souffrance. Les nerfs qui gigotait, la pression exercé sur les muscles de face, le mouvement de recul provoqué par ce séisme, tout était parfait !

Son pouvoir était à la fois élégant et puissant, enfin puissant pour quelqu'un ne possédant pas de faculté de régénération comme la mienne. Je n'avais rien à faire de devoir me blesser au cours d'un combat vu que je sais que ma vie n'est pas en danger. Elle était vraiment très forte, et la puissance du seisme faisait bouger ses couettes comme si elle avait branché un ventilateur à fond sur son visage. Je faisais tout pour paraitre effrayé par l'attaque, je faisais semblant de crier de douleur. Dans ma chute, je me suis empalé à je ne sais trop quoi ... Une blessure au cœur qui aurait dut m'être fatale, mais je ne voulais pas qu'elle sache pour ma régénération alors je fis mine que ce coup là était fatale. Je titubais et crachait du sang et je retirais l'objet en question. Puis je tombais net comme j'avais vu mes adversaire tombé une fois empalé. J'étais couché au sol, baignant dans une marre de sang.

Vous allez me demander pourquoi je fais ça ? Pour gagner du temps évidemment. Son pouvoir à provoquer des fissures et à fait s'écrouler quelques murs, désormais cette rue est un cul de sac. Et deviné quoi ? Elle est obligé de passer juste à côté de moi pour sortir de cette rue. J'utilisais mes phéromones pour la faire se sentir en sécurité pendant que je faisais le mort avec une dextérité déconcertante. Pour le moment je ne compte rien faire, juste observer son comportement face à une telle situation, oserais t'elle approchait ? Ou n'oserait elle pas ? Actuellement, j'ai remplit ma mission, le transport de marchandise est passé et j'ai accomplit ma Mission, mais pour le moment je préféré jouer à la poupée Babydoll ! Je reste donc sans bouger, feintant la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contrat or not Contrat ? [PV Babydoll]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contrat or not Contrat ? [PV Babydoll]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men, le jeu de Rôle :: New-York et Autres Lieux :: New York :: Les Buildings-
Sauter vers: