AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La rosée du mutant ( PV Enora )

Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew Bright
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 65
Autre(s) identité(s) : Plagia

Pouvoirs : Copie des objets

Age du perso : 16
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: La rosée du mutant ( PV Enora )   Jeu 11 Aoû 2011 - 8:44

Il n'y avait pas encore beaucoup d'élèves dans le parc à cette heure-ci. Le soleil venait de se lever, tout comme Adrew d'ailleurs. La rosée mouillait ses souliers et le bas de ses jeans lorsqu'il courait. Il se dirigeait vers le petit étang sur le bord du parc tout en dégustant un croissant et un jus d'orange.

Il n'en avait jamais mangé qu'un fois dans un "brunch". Selon sa mère, c'était un mix entre un petit déjeuner et un diner. Simplement l'image l'avait écoeuré à l'époque car il avait pensé qu'il fallait mélanger tout dans son assiette et viande plus yaourt ne l'avait pas impressionné comme mélange. C'est plus tard qu'on lui avait expliqué le vrai sens du terme, mais il était trop tard, il n'avait plus faim.

Il s'était levé à cette heure car il n'arrivait plus à dormir, préoccupé par trop de choses. Il n'était là que depuis peu et ça avait été assez ardu de s'intégrer. Il évitait les mutants n'ayant pas une allure "humaine" parce qu'il se sentait mal-à-l'aise avec eux. Pas qu'ils semblent méchant, mais il n'était pas habitué à côtoyer autre chose que ce qui semblait "normal".

C'est aussi pour cette raison qu'il n'aimait pas utiliser son pouvoir devant d'autres personnes: plusieurs personnes lui avaient demandé son pouvoir, mais jusqu'à ce point seul 2 personnes l'avait vu en action, plus sur le coup de la colère que autre chose. Il ne voulait pas répondre parce qu'il s'estimait plus qu'un simple pouvoir. Est-ce que tous les mutants se jugent par leur pouvoirs comme les humains par leur richesse ?

Il pensait à trop de choses et voulait s'évader un peu, c'est pourquoi il alla près du lac, prenant des pierres et les lançant à l'eau, les faisant ricocheter à la surface, comptant combien de sauts il arrivait à leur faire faire. Ce n'était pas grand chose, mais il arrêtait de penser lorsqu'il s'adonnait à ce genre d'activités.

La dernière fois qu'il avait fait ça c'était avec son père et il n'avait jamais réussi à le battre. Le secret, disait-il, c'est de trouver une roche bien plate pour qu'elle ricoche bien à la surface de l'eau.

Il chercha quelque peu et en trouva une idéale qu'il lança de toutes ses forces. Cette fois-ci elle traverça tout l'étang pour se perdre de l'autre côté. Il n'arriverait pas à battre le record de son paternel avec ce petit lac, mais c'était son meilleur lancé à ce jour.

Il s'étendit sur l'herbe et regarda les nuages flotter au vent comme des ouates géantes qui s'étirent et se brisent en filaments dans le ciel.


Dernière édition par Andrew Bright le Ven 12 Aoû 2011 - 7:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt
Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 26
Autre(s) identité(s) : Pearl

Pouvoirs : [Champs de force][Champ de protection]

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Jeu 11 Aoû 2011 - 11:24

J'avais récemment pris l'habitude de me lever tôt. Était-ce le stress dû au procès d'Ernest qui s'amorçait ? Ou bien ma récente rencontre avec Alexandre qui hantait mes nuits ? Je n'aurais su dire. Je ne dormai plus aussi longtemps même si ma qualité de sommeil semblait s'être renforcée. À croire que mon for intérieur s'était rendu compte du temps qu'il me manquait continuellement. Je sortis de mon lit et ouvris les rideaux. Un rapide coup d'oeil dehors me renseigna sur le temps qu'il faisait et me laissait m'habiller en conséquence. Un Jean droit, un chemisier coloré et une paire de nus pieds. Un autre coup d'oeil sur le mur de la chambre où beaucoup d'articles de presse avaient été collés, tous abordant le même sujet. Au milieu de tout cela, une carte de visite sur laquelle le nom de Philippe Lenoir brillait presque. Puis, après m'être assurée que j'étais présentable, je sortis de mon cocon et pris la direction de la cuisine.

J'y pris le temps de saluer les deux ou trois élèves déjà levés ou jamais couchés. Puis, fouillant le réfrigérateur, je pris une pomme et me servis un verre de lait. Puis, comme une récente habitude, je sortis dans le parc pour prendre ce rapide petit déjeuner. Mes yeux se posèrent sur l'allée principale, comme guettant le retour de quelqu'un qui ne reviendrait pas. Puis, secouant légèrement la tête, je m'avancai un peu plus dans le parc. Après plus d'un an passé ici, je commençai à en connaitre les moindres recoins. Buvant de temps à autres une gorgée de lait et jouant avec ma pomme, je me dirigeai tranquillement vers l'étang. L'herbe humide me léchait mes pieds nus dans mes sandales. Cette sensation de fraicheur était agréable même si elle laissait présageait des pieds plutôt sales à mon retour au sec.

Il n'y avait personne autour de moi. Puis, comme vérifiant si je n'étais pas surveillée, je posai le verre quasiment vide et la pomme intacte au pied d'un arbre. Je m'avançai vers le bord de la surface aqueuse sur laquelle les quelques rayons matinaux venaient se reflétait, donnant l'illusion d'un bassin d'or. Concentrée, je fis apparaitre une sphère argentée. J'essayai de lui donner une forme bien précise. Cependant, il me manquait toujours le parfait mentor pour m'aider ainsi que des cours de pratique. Jamais je ne parvins à donner à ma sphère une forme légèrement allongée. Agacée, je la rejetai dans l'eau qui me renvoya quelques éclaboussures. M'adossant à l'arbre, je repris ma pomme et croquai dedans.

Assise dans la tranquilité matinale, quiconque l'aurait vu aurait pu croire que je prenais simplement mon petit déjeuner à l'air libre. Cependant, quelque chose vint mettre fin à cette parfaite tranquilité. Une Pierre ricochant à la surface de l'eau plusieurs fois. Instinctivement, je regardai le point de départ hypothétique de cette pierre. C'est ainsi que je remarquai ce jeune homme qui s'allongea dans l'herbe, comme satisfait de son lancé. Un léger sourire en coin, je me relevai et me dirigeai à sa rencontre sur la pointe des pieds.

Lorsque j'arrivai à son niveau, je me demandai comment aborder cette nouvelle tête. Puis, avec le sourire, je me lançai.

"Pas mal le ricochet... Ah, et tu n'as pas peur d'être tout mouillé à t'allonger dans l'herbe comme ça..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Bright
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 65
Autre(s) identité(s) : Plagia

Pouvoirs : Copie des objets

Age du perso : 16
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Ven 12 Aoû 2011 - 7:41

Andrew était étendu dans l'herbe humide à regarder les nuages quand il vu de par la gauche une jolie jeune fille s'approcher. Elle portait un jeans droit, un chemisier coloré et des nus pieds. Ses long cheveux blonds flottaient par la douce brise matinale. Arrivant non loin de lui, elle afficha un sourire chaleureux.

C'était comme ça à chaque fois: il allait dans un petit coin seul et il fallait que quelqu'un vienne le retrouver et le déranger durant ses rêveries. puis ensuite, elle lui demanderait son pouvoir et blablabla. Pas moyen d'être seul dans cet endroit.

Il afficha un petit regard agacé pour ensuite s'adoucir en voyant le doux visage de la demoiselle. Elle n'avait pas l'air méchante et ne voulais probable pas le déranger, elle voulait simplement faire connaissance.

"Pas mal le ricochet... Ah, et tu n'as pas peur d'être tout mouillé à t'allonger dans l'herbe comme ça..."

Merci dit-il à propos du ricochet.
Pas vraiment, qu'est-ce qu'un peu d'humidité va me faire de mal ? Et puis les taches de gazon ça part au lavage.

Il s'assit en indien, se frottant les cheveux et baillant bruyamment. Il aurait fait une petite sieste près du lac, mais vu que ce n'était maintenant plus possible, il se dit qu'il entamerait un début de conversation.

Andrew
, dit-il l'air à moitié réveillé, comme si elle lui avait demandé son nom.
Et toi ?

Il n'est pas un peu tôt pour venir se promener dans le parc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt
Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 26
Autre(s) identité(s) : Pearl

Pouvoirs : [Champs de force][Champ de protection]

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Ven 12 Aoû 2011 - 12:30

Je souris. Même si l'accueil que m'avait réservé le jeune homme n'avait pas était des plus chaleureux, il semblait au moins suffisamment enthousiaste pour me permettre de rester. Qui sait, peut être qu'un autre élevé l'aurait accueillit à grand renfort de "dégage" et m'aurait forcé à lui jeter la pomme entamé dans la figure. Mais, même si je dérangeait la tranquilité du jeune homme, il n'y zut rien de cela.

Il se redressa et s'assit en tailleur. Je l'observai, croquant de nouveau dans ma pomme. À vrai dire, il y avait quelque chose dans ce jeune homme qui me rappelait mon meilleur ami resté en France. Peut-être ses boucles brunes ? Je n'aurais su dire. Mais j'avais envie de lui parler. J'eus cependant la sensation de le déranger pleinement lorsqu'il bailla d'une façon bruyante et papillons légèrement des yeux. En voilà un qui n'avait pas fini sa nuit. J'allais lui demander s'il préférait que je parte lorsque, sans rien avoir demandé, il me donna son nom. Andrew. Je lui souris tandis qu'il me retourna cette question silencieuse.

"Enora..."

Je me retins de continuer sur ma lancée habituelle, expliquant que c'était un nom breton que je portais car j'étais française etc. Ça n'était pas vraiment le moment de réveiller cette nouvelle tête avec des explications qui auraient tendance à le rendormir. Aussi, je préférais m'arrêter à cette simplicité et écouter la suite de ce que le jeune homme avait à me dire.

"Il n'est pas un peu tôt pour venir se promener dans le parc ?"

Je souris de plus belle, légèrement en coin. Mes yeux se plissèrent légèrement, plein de malice. Ce nouvel air que je portai signifiait clairement que j'allais répondre avec audace à cette nouvelle interrogation.

"Tu sembles en effet bien placé pour me dire que ma promenade dans le parc est bien matinale... Et non, il n'est jamais trop tôt pour se promener dans ce parc. Mais si je ne t'y avais jamais croisé avant j'aurais tendance à dire que tu es nouveau dans le coin... Je me trompe ?"

Mon sourire s'était adoucit au fil de mon discours. Puis, sans laisser le temps au jeune homme de répondre, je lui posai une nouvelle question, désignant l'herbe à côté de lui.

"Je peux ? Ou tu préfères rester seul et dormir dans la rosée matinale et finir ta nuit qui semble avoir été trop courte ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Bright
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 65
Autre(s) identité(s) : Plagia

Pouvoirs : Copie des objets

Age du perso : 16
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Sam 13 Aoû 2011 - 21:00

Andrew ne savait pas quoi répondre à Enora, il était en effet bien placé pour le commentaire de la promenade. Et elle avait aussi raison à propos qu'il était nouveau. Ça ne faisait que quelques jours qu'il était dans cet établissement qu'il s'était déjà attiré des ennuis, aka Domino.

La jeune fille semblait sympathique, son doux visage lui disait bonjour par sa simple beauté. Cela faisait bien deux minutes qu'elle était là et qu'elle lui parlait et n'avait pas demandé à propos de son pouvoir. Ça le rassurait un peu de savoir que c'est pas tout le monde qui ne pense qu'à ça.

Andrew se préparait à répondre à une des questions de Enora, mais elle ne lui laissa pas le temps. Elle désigna l'herbe à côté de Andrew et demanda:

"Je peux ? Ou tu préfères rester seul et dormir dans la rosée matinale et finir ta nuit qui semble avoir été trop courte ?"

Franchement, un simple "Je peux ?" aurait été suffisant. Cette fois, il fallait qu'il lui réponde quelque chose pour lui clouer le bec un peu, cherchant quelques secondes, il trouva. Tapotant l'herbe à côté de lui comme une invitation à s'asseoir, il lui dit :

Tu n'a pas peur de te mouiller à t'assoir dans l'herbe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt
Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 26
Autre(s) identité(s) : Pearl

Pouvoirs : [Champs de force][Champ de protection]

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Dim 14 Aoû 2011 - 12:42

Mes sourcils se haussèrent tandis que le jeune homme m'accordait la place à ses côtés avec un air plutôt mauvais. Décidément, soit il avait du mal avec l'humour, soit j'étais allée un peu trop loin. Je m'assis à cote de lui et commençai par le commencement.

"Excuse moi... Je ne voulais pas te paraitre brutale ou décalée. J'suis désolée... Quant à ce qui est de l'eau, non, une simple rosée matinale de devrait pas avoir raison de moi puisque j'ai déjà vécu pire..."

L'image des égouts me traversa l'esprit et un léger frisson me parcourut. Je croquai dans ma pomme, brisant le nouveau silence qui semblait s'être installé. Il n'y avait pas de vent et seul le chant de quelques oiseaux nous arrivait aux oreilles. C'était un réveil aussi doux que léger et pourtant déjà tellement parlant. Je souris légèrement tandis que ni moi, ni Andrew ne parlait. Puis, cherchant à briser ce silence qui commençait à me peser, je reposai mon regard vert sur mon voisin.

"Alors tu es bien nouveau ? Parce que... On l'a tous été un jour où l'autre et finalement, quelqu'un qui s'isole ou qui cherche à le faire lorsqu'il n'y a pas de blonde enquiquineuse, est quelqu'un qui ne se sent pas forcément à l'aise... Et donc qui vient d'arriver."

Je lui souris de nouveau. En aucun cas, je ne voulais passer pour une mademoiselle je sais tout mais je cherchais juste à briser la glace qui semblait encercler ce jeune homme.

"Quoiqu'il en soit... Soit le bienvenue à l'institut, Andrew ! Il n'y a pas meilleure école pou les surdoués... Comme nous !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Bright
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 65
Autre(s) identité(s) : Plagia

Pouvoirs : Copie des objets

Age du perso : 16
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Mar 16 Aoû 2011 - 8:12

Enora semblait désolée d'avoir paru "brutal ou décalée" quand c'était Andrew qui avait été impoli en premier lieu.

À présent, c'était lui qui se sentait mal pour avoir réagis de la sorte. Un lourd silence s'installa entre les deux adolescents qui vraisemblablement ne savaient ni l'un ni l'autre quoi dire pour le briser.

C'est Enora qui dompta le taureau par les cornes et devina qu'il était nouveau par son attitude quelque peu solitaire. Il se demanda si elle parlait d'expérience à propos de la blonde enquiquineuse ou si c'était seulement une façon de parler.

Tout le long de la conversation qui s'écoulait dans un seul sens, la jeune femme lui souriait joyeusement. Elle semblait prendre la vie comme la pomme qu'elle mangeait prête à y croquer à pleine dents. Son visage si rayonnant le fit sourire. Il voyait toute la bonté et la gentillesse dans ses yeux, miroir de son âme.

Elle lui souhaita la bienvenue dans sa nouvelle demeure et école pour "surdoués", puis un nouveau silence s'installa. Cette fois, ce fût Andrew qui le brisa. Il prit une grande respiration suivi d'un long soupir.

Je suis désolé de t'avoir accueilli aussi brutalement, mais à chaque fois que je rencontre une nouvelle personne, je me fais toujours demander la nature de mes pouvoirs et ça me rend un peu mal à l'aise d'en parler. Pas que j'en ait honte, bien sûr mais ... je n'aime pas en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt
Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 26
Autre(s) identité(s) : Pearl

Pouvoirs : [Champs de force][Champ de protection]

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Mar 16 Aoû 2011 - 16:50

Mon sourire ne me quittait plus. J'écoutai désormais ce jeune homme me parler et s'excuser à son tour. Puis, il m'expliqua simplement ce qu'il redoutait. Ses pouvoirs. Avoir à parler de cela le mettait simplement mal à l'aise. Il était vrai que la curiosité de certains était un peu trop franche pour être exprimée. Mais était-ce un tord pour autant que de découvrir que nous n'etions peut être pas seul maître de notre don ? Lorsque j'avais eu mon cours avec Paladin et que celui-ci m'avait expliqué qu'il était aussi capable que moi de générer un bouclier, je me souvins du sentiment de tristesse et de jalousie qui m'avait envahi. Je n'étais donc pas la seule à savoir faire une telle chose et mon exclusivité m'avait manqué. Cependant, elle avait rapidement été remplacée par un nouveau sentiment qui était le soulagement. Le soulagement de savoir que j'aurais un guide qui serait capable de m'éclairer sur ce point. Tandis que je réfléchissais à tôt cela, le silence était retombé, morcelé par le bruit croquant que faisait ma pomme à chaque bouchée. Puis, je tentai d'expliquer mon point de vue.

"Tu sais... Certains ici ont traversé des épreuves difficiles dues à leur mutation. C'est peut être ton cas, je ne sais pas... Mais lorsqu'ils sont là, ils se rendent simplement compte qu'autour d'eux, les gens sont simplement comme eux. Alors ils prennent confiance et deviennent curieux quant aux pouvoirs des autres. Tu verras qu'ici... C'est un peu une coutume de se présenter en présentant ses pouvoirs. Certains même donnent leur surnom mutant ce qui rend la chose plus simple pour tout le monde. Je comprend que ça te mette mal à l'aise car il n'est jamais facile de parler de soi, de s'ouvrir à des gens qu'on ne connait pas. Mais lorsque l'on voit que ces gens sont semblables à nous, on y arrive mieux."

Un nouveau sourire. Pour peu, j'avais l'impression de replonger moi même à mon arrivée ici... D'ailleurs, je ne tardai pas à exprimer mon expérience personnelle d'arrivée.

"La première fois que mes pouvoirs se sont manifestés... J'ai envoyé un camarade de classe dans un mur. C'est moi qui ai choisi de venir ici. Et lorsque je suis arrivée, je me suis retrouvée devant deux professeurs charmants qui m'ont demandé pourquoi je venais... Et puis, après un peu d'isolement - je fis un clin d'oeil au jeune homme - je suis allée vers les autres et j'ai rencontré d'autres mutants comme toi et moi. Et maintenant, quand je croise ces gens dans le couloirs, je ne vois plus que des gens charmants qui me sourient et qui, d'après moi, pourraient tout aussi bien agir de la sorte avec des gens que l'on peut dire "normaux"..."

Une brève pause et une dernière question.

"Et toi, Andrew ? Que vois tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Bright
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 65
Autre(s) identité(s) : Plagia

Pouvoirs : Copie des objets

Age du perso : 16
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Jeu 18 Aoû 2011 - 7:45

Enora parlait parlait er parlait. Elle lui confia ses difficultés d'adaptation dans cet endroit un peu spécial qu'est l'institut. Il comprenait le message qu'elle voulait faire passer : que malgré leur différences, les mutants sont des êtres vivants comme les autres et qu'il fallait s'accepter avec ses qualités et ses défauts.

Il aurait pu lui dire aussi dans les détails de quelle façon ses pouvoirs se sont manifestés pour la première fois, mais ça aurai jeté un froid comme à son arrivée, et il ne voulait as ça.

À voir mademoiselle manger, cela lui donna un petit creux. Il passa sa main derrière l'arbre pour ne pas que Enora le voit utiliser son pouvoir. Il se matérialisa une pomme à l'aide des matériaux ambiants. ( la sève de l'arbre et le nectar des fleurs pour le sucre par exemple )

Il sorti une belle pomme rouge et y croqua à belles dents. En y réflichissant un peu, il se dit qu'il pourrait parler un peu de son passé sans entrer dans les détails sordides.

Après avoir découvert mes pouvoirs, je me suis enfui de chez mes parents pour ensuite vivre dans une maison abandonnée. C'est le professeur Xavier qui m'a trouvé et m'a recueilli ici.

Comme je te l'ai dit plus tôt, je n'ai pas honte de mes pouvoirs, ils me sont actuellement très utile. C'est juste que si j'en parle à trop de gens, je sais que beaucoup de monde voudraient en profiter, dont certains qui sont portés à l'exagération. Sachant le nombre d'élèves qu'il y a dans cette école, ce n'est pas demain la veille que j'aurais terminé avec les requêtes ...


Puis il repensa à quelque chose que Enora avait dit : un surnom à son pouvoir ... ce n'était pas bête. Cherchant un nom qu'il pourrait donner à son don, il se rappela en cours de français; un élève avait été pris en flagrant déli de copie sur son voisin. Elle avait appelé ça ...

Mais sinon, tu peux m'appeler ... plagiat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt
Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 26
Autre(s) identité(s) : Pearl

Pouvoirs : [Champs de force][Champ de protection]

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Jeu 18 Aoû 2011 - 12:06

J'ecoutai le jeune homme qui m'exposait alors avec simplicité son point de vue. Il était comme beaucoup d'autres : en harmonie partielle avec ses pouvoirs mais craignant le regard des autres. Cependant, ce n'était pas par peur d'être rejeté. Il ne souhaitait pas que son don soit mis au profit de mauvaises causes. Je fronçai légèrement les sourcils. Je commençai à me demander de quoi était capable un tel personnage. Il possédait l'arme nucléaire émaux creux des mains ou quoi ? Je l'observai avec une moue réfléchie sur les traits. Il croqua dans sa pomme, lui aussi. Et enfin, il se présenta sous son pseudonyme. Plagia. La pomme. Et alors tout fut clair.

Étrangement, cette pomme possédait les mêmes couleurs que la mienne. Et avec un surnom pareil, même en étant blonde, je compris aisément de quoi le jeune homme était capable. Et aussi pourquoi certains pourraient exploiter ses pouvoirs. Un garçon qui était capable de créer de l'or rien qu'en la reproduisant... C'était pas banal et ça ne courrait pas les coins de rues. Je lui sourit en coin.

"Je vois... Tu es une sorte de... Cloneur ? Enfin... J'ai compris l'idée générale... Pas mauvaise cette pomme hein ?"

Je me dirigeai tout droit sur une pente glissante. Il pouvait tout aussi bien prendre très mal mes paroles et partir en courant. Pour éviter cela, je lâchai une petite grimace.

"Eh bien maintenant... Autant avouer... On sera sur un pied d'égalité... Dis toi que tu peux m'appeler Pearl !"

Sur ce, tendant légèrement ma main à plat, je me concentrai, faisans naitre au creux de ma main une petite sphère argentée. Mes yeux étaient maintenant semblables à deux émeraudes tandis que je faisais lentement prendre une taille de balle de tennis à ma bille. Puis, avec un petit sourire, je projettai la sphère dans l'eau, provoquant une gerbe d'éclaboussures et me faisant rire.

"Ça compte pour un ricochet t crois ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Bright
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 65
Autre(s) identité(s) : Plagia

Pouvoirs : Copie des objets

Age du perso : 16
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Ven 19 Aoû 2011 - 23:00

La jeune fille avait deviné le pouvoir d'Andrew. Ce n'étais pas vraiment difficile avec un surnom comme "plagiat". Elle n'en connaissait pas les détails et le jeune homme n'était pas friand d'en dire davantage. Peut-être plus tard il lui en parlerait, mais il ne la connaissait pas encore assez pour cela.

Elle se surnommait "pearl". C'était plus subtile que "plagiat", plus secret aussi. Il n'avait aucune idée quelle était la nature de ses dons. la paume de sa main vers le ciel, elle fit apparaître une sphère de la taille d'une balle de tennis qu'elle lança dans l'eau. la boule fit de petites éclaboussures en touchant la surface.

Ça compte pour un ricochet, tu crois ?

Il avait envie de lui dire que non, qu'il fallait que ça aille été plus loin pour compter, mais il n'en fit rien il se contenta de dire

Oui, je pense.

Cette éclaboussure dans l'eau lui rappela un jeu qu'il aimait jouer quand il était petit : bataille navale. Il demanda à Enora de bien vouloir l'excuser et il alla derrière l'arbre. environ une minute plus tard, il en ressorti avec sous le bras un lance pierre ainsi qu'une petite pille de cailloux tout ronds qu'il déposa tout près du tronc et re-disparu derrière le feuillu pour ressortir avec deux bateaux qu'il traînait derrière lui avec une corde chacun. Ils étaient un peu plus petit qu'une petite chaloupe. De grandes voiles étaient montées sur un mât. Les poussant à l'eau, il mit un ruban rouge sur l'un des deux.

Ça te tente de jouer à un jeu de bataille navale ? il faut faire couler celui de l'adversaire. Ne t'inquiète pas pour les débris dans l'eau, je ramasserai le tout plus tard. Si tu veux, tu n'a qu'à choisir celui avec ou sans ruban.

Il se rassit, attendant la réponse de Enora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt
Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 26
Autre(s) identité(s) : Pearl

Pouvoirs : [Champs de force][Champ de protection]

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Lun 22 Aoû 2011 - 13:15

Bon, apparemment, Les éclaboussures n'avaient pas le don d'amuser ce charmant jeune homme. Intérieurement, je commençai à me demander s'il avait prévu de faire autre chose que de broyer du noir dans sa solitude. Après tout, libre à lui de refermer cette coquille qui nous protège même si, dans son interet comme le notre, il était bien mieux de la laisser ouverte. Mais je ne pouvais tout simplement pas le forcer à faire ce qu’il ne voulait pas. C’était contre nature et contre tous mes principes. Libre à lui de choisir ce qu’il pensait être le mieux pour lui pour être le plus à l’aise ici.

Cependant, je ne tardai pas à découvrir que je m’étais de nouveau trompée. Il se leva et disparu quelques instants derrière un arbre. Mes sourcils se haussèrenet tandis que je croquai de nouveau dans ma pomme. Finalement, ce petit-déjeuner avait pris une tournure sympathique. Cela faisait longtemps que je n’avais pas croisé une nouvelle tête et cela me faisait plaisir. Andrew revint de derrière son arbre, une sorte de lance pierre à la main et des caillou dans l’autre. Alors quoi ? il voulait tirer sur les canards ? Il allait être déçu, il n’y en avait pas beaucoup par ici… Cependant, il s’absenta une nouvelle seconde pour revenir avec deux bateaux. Pas un paquebot, non, deux petits voiliers de taille maquette. Je fronçai légèrement les sourcils, cherchant en vain l’interêt de ces nouvelles apparitions. Finalement, après les avoir poussés dans l’eau, il se tourna vers moi, m’expliquant les règles de ce nouveau jeu.

Un petit sourire se dessina sur mes lèvres. Finalement, je m’étais trompée sur toute la ligne concernant ce jeune homme. Il ne demandait qu’à s’amuser. Cependant, une petite voix me signala un tout petit détail. Je me tournai vers le jeune homme, un regard amusé.

« Il semblerait que la règle qui dit de ne pas abuser de nos pouvoirs sans autorisation te soit passée au dessus… Mais ne t’inquiète pas, ça restera entre nous… Et puis, ils ne nous puniront pas pour avoir pris un peu de bon temps… »

Je lançai un clin d’œil à mon camarade, pleinement consciente que j’avais pas été très respectueuse de cette petite règle moi non plus. Et apparemment, je n’allais pas l’être plus par la suite. Lorsque je vis le seul lance pierre je compris que j’allais devoir bombarder le bateau ennemi à coup de champs de force. Remarque, c’était qualifiable d’entrainement matinal et purement improvisé. Mais c’était un peu dangereux car je n’avais jamais réellement travaillé sur le côté offensif de mon pouvoir. A chaque fois que je m’en été servie, je m’en été remise à la chance. Qui sait, peut être que de détruire le vaisseau adverse, j’allais abattre mon propre bateau… Ce qui serait un comble. Avec un nouveau sourire, je regardai de nouveau Andrew.

« Je vais prendre celui avec le ruban ! Et donc je dois détruire celui qui n’en a pas c’est bien ça ? Tu permets que je commence ? Histoire de m’échauffer un peu… »

Un nouveau sourire et une petite phrase de mise en garde qui incluait l’ordre au jeune homme de se tenir un peu à l’écart. Sait-on jamais ce qu’il pourrait advenir par la suite. Puis, je me concentrai. De nouveau, la petite sphère aparut dans la paume de ma main. La faire grossir me semblait évident mais lorsque vint le temps de la lancer… Un doute s’empara de moi. Je projetai la sphère… Qui finit sa course dans l’eau de l’étand, deux mètres devant le bateau d’Andrew et 3 mètres à gauches. Une moue boudeuse se dessina sur mon visage. Je me retournai vers le jeune homme.

« Bon… Je crois qu’il ne va pas y avoir beaucoup de suspense dans cette partie… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Bright
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 65
Autre(s) identité(s) : Plagia

Pouvoirs : Copie des objets

Age du perso : 16
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Mar 23 Aoû 2011 - 16:58

Abuser de nos pouvoirs ? Il ne savait pas ce que c'était dans son cas, ayant un don quelque peu particulier. Il se dit que si il détruisait une partie du parc ce serait en abuser. Par contre, il avait fait attention de n'utiliser que des branches mortes, brindilles et déchets se trouvant dans les poubelles environnantes pour créer les bateaux ... vive le recyclage !

Ce n'est pas comme si il ne ne nettoyait pas derrière lui con plus: il ferait un banc de parc ou des battes de baseball avec les matériaux détruits.

Enora fit un clin d'oeil à Andrew, le rassurant aussi qu'elle ne parlerait pas de cette petite infraction aux règles. Il fit un petit hochement de tête positif quand elle demanda si elle pouvait commencer. Créant une sphère dans sa main et l'augmentant, elle lança vers sl'étang ... et manqua complètement sa cible. Au moins, elle n'avait pas touché son propre bateau.

S'armant du lance-pierres, il prit une munition, visa le bateau de la jeune fille et tira. La roche toucha l'eau en faisant quelques ricochets et frappa la coque du navire en un toc résonnant. Il aurait peut-être dû les faire un peu plus petits, ils avaient l'air plutôt solide ... Le bateau tanguait doucement, créant de petites vagues qui s'échouaient sur le rivage.
Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas utilisé ce genre d'armes, il était un peu rouillé. Si son adversaire arrivait à viser un peu mieux, la partie pourrait s'avérer plus corsée, et plus amusante aussi.

Andrew demanda ensuite à Enora :

Considérant la nature de mes pouvoirs, qu'est-ce qui serait considéré comme un abus ?

Il se dit qu'ils étaient chanceux d'être là aussi tôt le matin, parce que sinon, un groupe de curieux se seraient déjà amassés autour de l'étang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt
Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 26
Autre(s) identité(s) : Pearl

Pouvoirs : [Champs de force][Champ de protection]

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Mer 24 Aoû 2011 - 19:25

Andrew ne dit rien sur ma contre-performance et finalement, c'était bien mieux comme ça. Après tout, ce n'était pas réellement de ma faute et il devait le comprendre. Quel mutant n'avait jamais eu de souci avec ses pouvoirs dans ce monde ? Qu'il ose seulement se montrer ! Pour ma part, je savais pertinemment que ça n'était pas la première ni la dernière contre performance que je réaliserai. Après tout, avoir la tête bien sur les épaules, c'était un point positif non ?

Le jeune homme se lança à son tour à l'assaut de mon bateau. Cependant, même si le fait qu'il n'ait pas utilisé ce genre d'outils depuis un moment, il était évident qu'il était déjà plus avancé que moi. Lui au moins, il touchait le bateau. Celui-ci tanga. Je le voyais déjà basculer dans les eaux de l'étang, le petit ruban rouge flottant amèrement à la surface. Mais non. L'impact avait eu lieu mais pas assez fortement pour entrainer la chute de mon navire. Courage moussaillon, nous tiendrons !

Puis, le jeune homme posa une question qui me fit sourire. Pour quelqu’un qui ne souhaitait pas parler de ses pouvoirs, voilà qui était curieux de me demander mon avis là-dessus non ? Je gardai cette réflexion pour moi, trop heureuse de pouvoir enfin aborder le sujet et ce, sans complexes. Je réfléchis un court instant, puis haussai les épaules.

« Eh bien… Je pense que faire des trucs du genre créer de l’or ou même des billets de banques sont vraiment au-delà des limites de ce que tu as le droit de faire… Ca serait stupide et il n’y aurait aucune satisfaction à en tirer… »

Je regardai les deux bateaux flottants sur la surface de l’eau. Puis, je me concentrai sur celui d’Andrew – donc, celui qui n’avait pas de ruban. Je tâchai de garder cette cible en tête et projetai un nouveau champ de force dans l’eau. Une nouvelle gerbe d’éclaboussures naquit tandis que j’adoptai une moue blasée. J’avais cependant fait quelques progrès vis-à-vis de mon premier tir : je m’étais rapprochée du bateau. Je regardai de nouveau le jeune homme et continuai sur ma lancée.

« Après… Je ne pense pas que l’on puisse te blâmer de créer de pommes et des bateaux mais… On nous apprend avant tout à vivre par nous même, sans utiliser nos pouvoirs donc, créer ce genre de chose en excès risquerait de passer la limite de l’abus… Tu ne crois pas ? »

Je lui lançai un nouveau sourire. Décidément, cette calme matinée ordinaire avait pris une tournure qui me plaisait énormément. Cela sortait de l’ordinaire et nous faisait presque oublier nos petits soucis quotidiens…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Bright
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 65
Autre(s) identité(s) : Plagia

Pouvoirs : Copie des objets

Age du perso : 16
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Dim 28 Aoû 2011 - 1:08

La jeune demoiselle s'était de nouveau concentrée sur sa tâche principale : détruire le bâteau ennemi. L'équipage du bâteau nommé "Le ruban rouge" encourageait leur jeune capitaine et nouvellement canonnière. Se concentrant sur sa main elle y créa une sphère qu'elle grossit puis semblant se concentrer sur sa cible elle lança le projectile. Celui-ci tomba loin de la cible, remuant les eaux autrefois calmes de l'étang. Même si elle avait manqué son coup, les moussaillons l'encourageaient, elle se rapprochait de sa cible peu à peu. Le temps était compté pour son adversaire.

Elle parla un peu plus de sa vision de l'abus, que faire apparaître de l'or ou des billets de banque ce serait trop facile, un peu trop inortodoxe. Pour les billets de banque, Andrew partageait sa façon de voir les choses, car après tout, c'est de la fraude pure et simple. Pour l'or par contre, il faut qu'il trouve des sources d'or carrément pour en copier, et si il les prend dans des déchets, il considère que ç'est maintenant à lui, parce que ça se serait retrouvé dans une décharge publique et donc perdue, il fait du recyclage en fait.

Elle parla ensuite que créer des jouets ou de la nourriture pour soi ne serait probablement pas un excès, mais qu'il fallait être capable de survivre sans. C'est vrai que le jeune homme utilisait son pouvoir souvent, c'en était rendu presque un automatisme, surtout pour la nourriture. S’il n'y avait pas ce qu'il désirait dans le réfrigérateur, au lieu d'aller au magasin, il le créait. Ce n'était pas mauvais en soit, mais qu'est-ce qu'il se passerait s’il était un jour privé de son don ? Ça portait à réfléchir.

Il prit une nouvelle roche, la mit dans son lance-pierre et visa le bateau "le ruban rouge". Alignant une visière imaginaire vers sa cible, ses mains tremblaient un peu, ça faisait vraiment longtemps qu'il ne s'en était pas servi, mais ça lui revenait. Il tira l'élastique et relâcha, envoyant son projectile qui frappa la coque de plein fouet. Un grand "POC" se fit entendre, mêlé d'un petit "crac". Le bateau n'avait pas encore de dommage visible, mais il savait que ce ne serait qu'une question de temps avant qu'il ne traverse le bois ...

Pour les billets de banque, tu as raison, ce serait stupide d'en faire apparaître, ce serait trop facile et de toute façon, ils auraient tous le même numéro de série. Pour l'or, c'est différent ...

Il ne savait pas comment le dire, il chercha ses mots quelques instants.

Quand je copie quelque chose, ça n'apparait pas pouf dans ma main ... tu connais le dicton "rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme" ? Si tu savais tous les matériaux que les gens jettent ...

Avait-il trop parlé de son pouvoir ? Elle ne semblait pas du genre à profiter des autres, mais qu'est-ce qui se passerait si elle en parlait et que des gens dangereux venaient à le savoir ? Le gouvernement qui lui demanderait de vider les décharges publiques, des bandits le fonçant à faire des vols de banque ou simplement copier des oeuvres d'art ? Il ne préférait même pas y penser.

Tu ne parleras pas trop de mon pouvoir aux autres élèves, eh ?

Il affichait un sourire nerveux, comme si il se doutait que quelque chose de mal allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt
Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 26
Autre(s) identité(s) : Pearl

Pouvoirs : [Champs de force][Champ de protection]

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Mar 30 Aoû 2011 - 9:48

Après ces longues paroles, Andrew arma de nouveau son lance pierre. J'aimais me dire qu'il réfléchissait sur ce que j'avais pu lui dire tout en continuant de jouer. La pierre fut lâchée et alla trouver son but, de nouveau. Le léger craquement que lâcha le bateau me faisait sous entendre que ça sentait méchamment le roussi pour moi. Mais bon, dans chaques jeux, il y avait un gagnant et un perdant et étrangement, la tenue du perdant m'allait plutot bien... A moins d'un miracle... Cependant, le bateaut allait tenir encore un peu, comme un sursis pour me laisser encore le temps de remonter dans le score.

Puis, Andrew reprit la conversation là où je l'avais laissée. Il m'expliqua alors qu'il était du même avis que moi en ce qui concernait les billets de banque mais semblait tiquer un peu quant à l'or. Il fit une courte pause avant de se lancer de nouveau. utilisant un dicton bien connu, il me fit comprendre la façon dont marchait son pouvoir. Ainsi, il ne pouvait pas copier les choses à partir de rien. Il lui fallait une sorte de matière première ayant des propriétés semblables voir même identiques. il faisait un peu comme une fouille aux objets trouvés pour créer ces objets. Les yeux fixés sur les bateux, je compris comment il avait fait avec cette nature environnante. L'histoire de la pomme restait plus mystérieuse à mes yeux mais je compris rapidement que tout cela n'était qu'une histoire de biologie et de physique. Après tout, ces par là que la mutation avait été expliquée en premier temps.

Puis, affichant un sourire marqué de nervoité, il me demanda si je comptais en parler aux élèves. Je haussai les sourcils, assez surprise de cette question. Il n'était pas dans mes habitudes de jeter dans la fosse aux lions mes camarades.

"Pourquoi est-ce que je ferais ça ?"

Je me dirigeais à nouveau vers le plan d'eau. Désormais entraînée à faire apparaître ces sphère, je cherchai de nouveau à améliorer leur direction. Ce champ de force là atteint le mat adverse de plein fouet. Cependant, même si le voilier s'apparentait plus à une barque désormais, la coque tenait toujours debout elle et on ne pouvait pas m'attribuer une victoire glorieuse. Un léger soupir souleva ma poitrine et je me retournai vers mon camarade.

"Tu sais Andrew... Je n'ai aucune idée de tout ce que les autres ont pu te dire, ou te demander. Mais je crois que j'arrive à garder des secrets pour ma part. Parler des uns aux autres ne fait qu'attirer des ennuis et provoquer des tempêtes. Laisse ça à ceux qui ne savent pas quoi faire de leur temps et laisse les se faire punir par la suite. Et sache que je ne suis pas comme ça. J'ai d'autres occupations en tête que de dire à bidule que machin sait faire ça..."

Un petit sourire en coin, j'espérais qu'Andrew pourrait me faire confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Bright
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 65
Autre(s) identité(s) : Plagia

Pouvoirs : Copie des objets

Age du perso : 16
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Dim 4 Sep 2011 - 4:11

Enora se concentra de nouveau, utilisant son pouvoir sur le bateau de Andrew et tira une nouvelle sphère qui alla y détruire le mât. Le morceau de bois flottait désormais sur l'étang en compagnie des copeaux de bois qui l'avaient accompagné dans la descente. L'embarcation ressemblait maintenant à une chaloupe ou une barque avec un pont en plus. Elle avait gagné la bataille, mais pas la guerre. Peut-être gagnerait-il ou ce serait la victoire de la jeune blonde. Ça n'avait pas vraiment d'importance, ce n'était qu'un jeu et ils étaient là pour s'amuser, se distraire.

"Pourquoi est-ce que je ferais ça"

Je ... je ne sais pas. Personne n'a encore abusé de mes pouvoirs, mais tu aurais pu en parler à un ou une amie et elle l'aurait dit à une autre, ainsi de suite. Quand on te dit que quelqu'un est capable de contrôler le feu ou a une super force, on ne l'appelle que quand on a vraiment besoin de lui. Pour ma part j'imagine déjà les requêtes débiles ou des gens voulant se faire du profit sur mon dos.

Elle expliqua ensuite au jeune homme qu'elle n'était pas ce genre de personne, qu'elle avait d'autres choses que de parler aux gens des pouvoirs des autres. Andrew se détendit un peu, puis reprit son lance-pierre. Visant de nouveau l'endroit qu'il avait affaibli et envoya un nouveau projectile dessus. La coque se brisa en un trou de la grosseur d'une balle de tennis, faisant craquer tout le bateau. L'eau s'infiltrait lentement mais sûrement. Il ne restait que quelques minutes de vie à l'équipage du ruban rouge. Si Enora réussissait son prochain lancer, ce serait probablement compté comme une nulle, même s’il n'y avait pas de juge.

Il se demandait ce qu'il se passerait vraiment s’il parlait de son pouvoir aux mauvaises personnes. Deviendrait-il un esclave de l'état ? Après tout, l'on cherche toujours de nouveaux endroits pour des dépotoirs, enfouir des tonnes et des tonnes de déchets chaque année. Andrew pourrait à peu près tout recycler, ce qui non seulement libèrerait de la place, mais donnerait une grande source de revenue aux gouvernements. Ce même gouvernement pourrait alors se vanter de devenir plus vert que jamais.

Andrew deviendrait non seulement un jouet de l'état pour le profit, mais aussi un atout pour que le parti en place se fasse réélire, à moins qu'il ne le fasse dans le plus grand secret. Il ne savait plus sur qui compter, vers qui se tourner. Chaque personne était un profiteur éventuel comme un ami éventuel. Regardant les bateaux flotter sur l'eau, il demanda à Enora:

Dis-moi, si tu avais mon pouvoir, qu'en ferais-tu ?

Il se demandait son avis sur le pouvoir du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt
Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 371
Age : 26
Autre(s) identité(s) : Pearl

Pouvoirs : [Champs de force][Champ de protection]

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   Lun 17 Oct 2011 - 11:50

Andrew tâcha de justifier sa question. Je lui souris en guise de réponse. Il avait la tête sur les épaules. Il savait pertinemment que le monde n'était pas tout rose. J'appréciai cette qualité qui était devenue rare de nos jours. Trop souvent, on voulait s'échapper, se détourner de la réalité. Et trop souvent, on découvrait que cela ne faisait que nous embourber un peu plus dans un tourbillon sans fin qui nous conduit lentement à notre perte.

Andrew se savait convoité. Son pouvoir n'était pas le genre de pouvoir qui courrait les rues. Je pouvais comprendre ses craintes et je m'estimai flattée qu'il m'ait finalement dit tout cela. Il m'avait accordé une confiance aveugle. Je ne savais quoi répondre à cela.

Il s'avança de nouveau vers le plan d'eau. D'un tir parfait, il causa des dommages considérables à la flotte du ruban rouge. Je lui lançai une grimace qui pouvait lui laisser sous entendre que ma fin était proche, cela ne faisait pas l'ombre d'un doute. L'eau se glissait lentement dans la coque fragile du voilier. Il lui restait approximativement deux petites minutes avant de le voir sombrer dans les eaux sombres de l'étang. Je me mordis la lèvre inférieure. Je n'avais pas envie de perdre et je refusai de me laisser abattre.

Tandis que nous constations ma défaite imminente, le silence s'installa. Un silence comparable à ceux qui se créent dans un court de tennis lorsque l'on attend la fin du point. Ce silence fut brisé par une question d'Andrew. Une question bien étrange. Que ferais-je à sa place ? Pour le coup, il me posait une véritable colle... J'y réfléchis quelques instants. Puis, lentement, je m'avançai près de l'étang à tel point que mes pieds manquait de se faire lécher par les vaguelettes qui se promenaient. Silencieuse, je me concentrai sur mon nouvel objectif : pulvériser ce petit bateau. Mes yeux scintillèrent et la sphère se créa, peu à peu dans ma main. Puis, je la projetai. Je tentai de la contrôlai le plus possible, comme si je voulais imprimer la direction exacte au cœur même du champ de force... Qui finit par percuter le bateau.

Un craquement se fit entendre et un sourire de triomphe se dessina sur mon visage. Je savais que j'avais réussi. Je regardais les deux bateaux, sombrer ensemble dans l'étang. Puis, je me retournai vers le jeune homme, radieuse.

"Eh bien... Match nul ?"

Puis, mon sourire s'effaça lentement, consciente que je devais répondre à la dernière question du jeune homme. Pour se faire, je tentai de faire preuve de la plus grande sagesse possible.

"Tu sais... C'est impossible de savoir ce que l'on pourrait faire avec le pouvoir de quelqu'un d'autres. Ce serait ridicule de prétendre faire mieux alors que l'on ne sait de quoi on serait capable si on le pouvait réellement. Il faut juste que tu te dises que tu as fait le bon choix. Peut être que personne ne l'aurait fait s'ils s'étaient retrouvés dans le même cas que toi. Mais toi, c'est comme ça que tu as choisis de vivre. Personne ne pourra te le reprocher. Tu as choisis de ne pas le divulguer car tu sais pertinemment que quiconque aurait pu convoiter ce don... C'est surement ce que j'aurais fait.... Mais là encore, ce n'est que supposition car qui sait, peut être que mon avidité aurait pris le dessus et m'aurait ordonnée de faire les choses différemment..."

Je lui souris de nouveau, ne sachant que dire de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rosée du mutant ( PV Enora )   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rosée du mutant ( PV Enora )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men, le jeu de Rôle :: L'Institut Charles Xavier :: Les Alentours de l'Institut :: Parc-
Sauter vers: