AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « Do you feel alone ? » { PV KATE

Aller en bas 
AuteurMessage
Jude McAndrew
Résident Beta
avatar

Nombre de messages : 27
Autre(s) identité(s) : Jude

Pouvoirs : Empathie, Copie les pouvoirs des mutants.

Age du perso : 27
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: « Do you feel alone ? » { PV KATE   Lun 15 Aoû 2011 - 13:31




« Do you need something more ? »


C'était une belle matinée d'été. Le soleil était justement entrain de se lever. Rarement Jude n'avait vu d'endroit aussi beau.

C'était à peine huit heures du matin, et il était rare de voir Jude aussi matinale excepté lorsqu'il avait prévu quelque chose. Or ce matin, Jude n'arrivait pas à dormir. Seulement vêtu d'un short et d'un tee-shirt, il se dirigea vers le parc et décida d'aller s'étendre entre deux arbres, face au soleil. Le contact de ses pieds nus et du gazon trempé par la rosée du matin le fit frissonner mais Jude aimait cette odeur de gazon frais le matin.

Une petite brise fraiche agitait doucement les feuilles des arbres qui semblait inviter Jude à danser avec eux. Comme des enfants l'invitant à jouer. Alors Jude ferma les yeux. Il sentait cet air frais sur son visage, dans ses cheveux. Il se sentait bien. C'était fou d'ailleurs. Voilà qu'il n'était arrivé que depuis quelques jours ici, Jude s'y sentait déjà chez lui.

Certes, il ne connaissait pas encore grand monde, mais toutes les personnes à qui il avait parlé s'étaient montrés accueillante, généreuse. Peut-être se ferait-il des amis ici ? Il était conscient que c'était ce qui manquait à sa vie désormais. Des amis … et l'amour ? Non, Jude n'avait plus été amoureux depuis bien longtemps et il s'en sortait bien sans. Mais l'amitié ? C'était quelquechose de primordial chez lui.

Il avait beaucoup d'amis, autrefois. Au lycée, à la fac. Tout ça c'était derrière lui désormais. Tout ça, il l'avait volontairement laissé à Toronto. Il se devait de passer à d'autres choses. Ici, il semblait possible de changer de vie. C'était d'ailleurs un grand soulagement pour Jude d'abandonner cette vie anesthésiante qu'était la sienne et qui ne l'intéressait plus. L'institut Xavier lui offrait un nouveau départ.

Jude rouvrit les yeux. Le soleil frappait plus fort encore, et sublimait tout le parc désormais. C'était un beau jour d'été qui se levait et soudain Jude se demanda ce qu'il pourrait bien faire. Instinctivement, il tourna la tête vers la piscine de l'institut et pensa qu'une petite baignade ne serait en trop. Il irait en ville aussi. Il ne travaillait pas aujourd'hui, mais avait cours à l'Actors Studio.

Mais il avait le temps. Il resterait bien encore quelques minutes ici, il était si bien, étendu de tout son long entre deux arbres sensiblement identiques. Cet endroit avait même des allures de cartes postales.

Alors qu'il fermait les yeux à nouveau, et qu'il semblait retomber dans un sommeil profond, Jude fut réveillé par quelquechose. Ce n'était pas un bruit. Ce n'était pas quelque chose qu'il avait vu (évidemment puisqu'il fermait les yeux). C'était quelque chose qu'il avait ressenti.

Il n'était pas seul dans ce parc ce matin. Quelqu'un d'autre s'y trouvait, quelqu'un qui ressentait des émotions que Jude avait perçu. Contre son gré et poussé par la curiosité, Jude se releva difficilement et scruta le parc derrière lui. Il n'y avait rien.

Si, il y avait quelquechose. Une ombre semblait se diriger vers lui. C'était une femme. Plutôt petite, mais svelte. Il ne pouvait encore bien distinguer son visage.

Puis soudain, il reconnut des yeux qu'il avait déjà croisé. Des yeux qui l'avait troublé. Des yeux d'un vert comme il n'en avait encore jamais vu précedemment :

« Hmmm... Salut. On s'est déjà croisé ? Je m'appelle Jude, je suis nouveau. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Sinclair
Membre sans fiche validée...
avatar

Nombre de messages : 6272
Age : 30
Autre(s) identité(s) : Gecko

Pouvoirs : Marcher sur murs *[+sauts], Instinct+Agilité décuplés, *Vision thermique, Venin, Souffle sous l'eau

Age du perso : 23
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: « Do you feel alone ? » { PV KATE   Mer 17 Aoû 2011 - 23:23

Bien qu'elle ne dormait plus à l'institution, Kate n'arrivait pas à décrocher de cet endroit qui avait changé sa vie. Continuant de passer en douce, évitant les couloirs surpeuplés et les salles de cours, le parc était le meilleur endroit pour garder un oeil sur son ancienne maison. Y voit les activités qui s'y déroulaient était une drôle de façon de passer le temps. Espionne en herbe ou encore voyeuse acharnée, c'était aux autres de juger. Elle s'était placée dans un arbre, admirant le lever du soleil en même temps de guetter l'institution. Ce qui était bien avec son pouvoir, c'était qu'elle collait un peu partout... du coup, elle était étendue à la verticale sur un tronc d'arbre, la tête vers le ciel mais vision périphérique vers l'école. On aurait dit, qu'elle attendait un massacre ou une invasion de gros méchants qui voudraient du mal à ses murs... mais pourtant, elle-même ne savait plus si elle appartenait toujours à ce groupe de combattants légendaires.

Quelques minutes passèrent, et le chant des oiseaux endormit la jeune mutante qui profita de la chaleur du soleil, se faisant un peu plus présente au fil des secondes qui s'écoulaient. La gardienne cachée des X-Men oublia quelques instants ce qu'elle était venue faire, et rêvassait tranquillement toujours allongée sur le tronc d'arbre. C'est que quelques instants plus tard qu'elle ouvrit les yeux et regarda en direction du bâtiment.

Près des arbres, une silhouette était à présent étendue sur le sol... une personne dormait ? Non... ce n'était pas normal, il y avait un soucis probablement.

[ Des ennuis ? *-* ] pensa-t-elle.

Avide d'actions, Kate sauta de l'arbre et se dirigea doucement vers le cadavre, en espérant que s'en était vraiment un. Avec un peu de chance, quelqu'un se mettrait à courir et elle pourrait partir en chasse de criminels histoire de se dégourdir les jambes. Elle avançait vers le corps inerte, d'une démarche féline et souple, ne laissant aucun son trahir sa présence. Elle sentit le poison envahir ses griffes, prêtes à égratigner la première chose qui bougerait devant elle.

Une réaction incontrôlable prit le dessus du Gecko lorsqu'elle remarqua que le corps bougea. Elle accéléra son pas, prête à bondir à tous moments, pour finalement se contrôler à la dernière minute et s'arrêter devant le jeune homme qui se relevait pour lui faire face. Il semblait se réveiller... alors soit il avait été assommé... soit il faisait que dormir et là, à ce moment même, Kate devait avoir l'air d'une grosse sauvage terroriste qui voulait s'en prendre à l'institution. Comment virer méchante de son propre livre de héro, par Kate Sinclair ! Du coup, elle figea, et le fixa alors qu'il la dévisageait également. Deux brebis en pleine forêt qui jouait à fixer l'autre... le monde était beau, y'avait pas à dire. Finalement, le jeune homme fut le premier à prendre parole. Il avait l'air calme et se présenta aussitôt à la mutante. Donc, il avait l'impression de l'avoir déjà rencontré auparavant ? Pourtant, Kate ne l'avait jamais vu... si ça se trouve, il avait vu son portrait traîner quelque part dans l'institution... si c'était le cas, elle en était flattée.

« Hmm... possible, le monde est petit à ce qu'on dit... »

Il ne l'a quittait pas des yeux... c'était sympathique de voir que ses pupilles reptiliennes aux couleurs éclatantes hypnotisaient autant de personnes. Elle faisait à elle même une belle diversion pour quiconque serait dans son équipe. Pour le plaisir, elle ne lâchait pas le regard du jeune homme, histoire de voir jusqu'où ses joues pouvaient rougir. Il se présenta... Jude.

« Comme la chanson des beattles ? »

[ Hey Juuuuddeee don't walk awaayyyyy... take a sad sooonnnng and make it beeeeeeettteeerrrrrr.... ] songea-t-elle.

Se perdre dans ses pensées était tout à fait normal chez le Gecko... à force de passé beaucoup de temps dans un appart' poussiéreux et à espionner les autres, elle en devenait légèrement folle, mais c'était tout à fait normal, tout à fait normal, tout à fait normal...

« Pardon... je suis Kate, et je ne suis pas nouvelle... »

Elle continua de le fixer, lui qui se disait nouveau, semblait pourtant plus vieux qu'elle. Il devait être résident et non un nouvel élève X-Men du Prof X. C'était bien de voir de nouvelles têtes plus vieilles, ça faisait changement des tas de jeunes qui rappelaient une petite Kate naïve et inconsciente des vrais faits de la vie.

Spoiler:
 

_________________


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude McAndrew
Résident Beta
avatar

Nombre de messages : 27
Autre(s) identité(s) : Jude

Pouvoirs : Empathie, Copie les pouvoirs des mutants.

Age du perso : 27
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: « Do you feel alone ? » { PV KATE   Lun 22 Aoû 2011 - 23:45

Jamais Jude n'avait vu d'yeux si troublants. Pourtant, on lui disait souvent que son regard azur troublait, mais les yeux de cette fille était vraiment spéciaux. Ce n'était pas humain. Il était évident qu'il s'agissait d'une mutante. Au premier regard, Jude lui trouvait quelque chose de félin ou bien de … reptilien. Il ignorait cependant quels étaient ses pouvoirs.

Alors que la jeune femme s'approchait, Jude se relevait difficilement, peut-être parlerait-il avec elle.
Enfin il se présenta. Lorsqu'il lui parla de l'avoir déjà vu quelque part, il put deviner sur le visage de son interlocutrice de la surprise. Elle ne semblait pas partager le même sentiment de déjà-vu, apparemment. Argh … Il était vrai que Jude n'avait rien de très marquant.

En plus de cela, il s'était fait relativement discret depuis son arrivée, même si il avait déjà échangé avec quelques personnes mais ça n'avait pas été bien loin. Il souhaitait pourtant se faire des amis ici. Ici, on pouvait le comprendre, il n'avait pas à avoir peur. Il n'avait pas à avoir peur de perdre le contrôle, de montrer ce qu'il était vraiment : un mutant.

La jeune mutante continuait à le fixer. Jude aurait bien voulu regarder ailleurs, faire mine de s'intéresser d'un seul coup aux oiseaux qui volaient au-dessus des arbres, mais non. Son attention restait focalisée sur ces yeux. Soudainement, la fille dit :

« Comme la chanson des Beatles ? »

Jude esquissa un léger sourire et en profita pour regarder ailleurs. Il baissa les yeux. Oui, comme la chanson des Beatles. Voilà une remarque qu'il avait entendu toute sa vie. Souvent quand il se présentait, Jude s'attendait à de telles réflexions à propos du groupe britannique. C'était un groupe de musique qu'il aimait bien, ainsi que la chanson « Hey Jude ».

Mais autant que Jude en savait, ses parents ne lui avait pas donné ce nom en hommage à cette chanson. D'ailleurs il était trop tard pour leurs demander : son père était mort, et il ignorait où vivait sa mère désormais. Cependant, cela aurait fait trop d'hommages puisqu'il avait déjà Marlon comme deuxième prénom, en hommage à l'acteur Marlon Brando, véritable idole de la grand-mère de Jude.

Le fait de n'avoir pas cligner des yeux pendant de longues secondes lorsqu'il fixait la fille le fit pleurer légèrement. Il essaya de le cacher, légèrement honteux.

Jude releva enfin les yeux vers son interlocutrice, luttant pour ne pas se perdre à nouveau dans le vert de ses yeux et ajouta :

« Exact, comme la chanson des Beatles … »

Il avait répondit plutôt froidement, et regrettait déjà le ton de sa voix. Il fit alors un sourire forcé, trahissant un certain malaise. Puis, la jeune femme se présenta, elle s'appelait Kate et n'était pas nouvelle, contrairement à Jude.

Mais oui! Voilà que ça lui revenait. Kate... Il avait déjà entendu parler d'elle. C'était une X-Men lui avait-on dit. Elle en avait de la chance, cela voulait dire qu'elle faisait partit de l'élite de l'institut. Et surtout qu'elle contrôlait ses pouvoirs, contrairement à Jude.

« Oui, j'ai entendu parler de toi … Tu es une x-men ? On m'a parlé d'eux … Enfin de vous. »

Il se tut à nouveau, mais le silence le gênait un peu, alors il sortit la première phrase qui lui vint à l'esprit :

« Tu viens souvent ici ? » dit-il, montrant le magnifique parc du doigt.

En effet, ce parc était splendide. Le manoir entier était bien, il avait plut à Jude dès la première seconde où ce dernier y avait mit les pieds. L'ambiance lui plaisait également, tout le monde se montrait plus ou moins amical. Le professeur Xavier semblait être quelqu'un de sympathique aussi.
Même si la majorité des élèves paraissait plus jeune que Jude. Il en avait croisé qui semblait ne pas avoir plus de 17-18 ans. Du haut de ses 27 années, McAndrew faisait office de vieux à coté.

Puis soudain, son pouvoir d'empathie agit. Jude partageait désormais les émotions de Kate. Ce n'était pas quelque chose d'explicable. Mais cette dernière avait un état d'esprit étrange, elle était comme perdue dans ses pensées. Mais n'étant pas télépathe, Jude ignorait à quoi pouvait-elle penser.

D'un seul coup, il se passa quelque chose d'étrange. Tout le corps de Jude fut parcouru d'un frisson. Il n'aurait pas su l'expliquer. Mais c'était comme si une chose étrangère s'emparait de Jude. Il n'avait jamais ressenti ça.

Jude ne le savait pas encore, n'ayant pas de miroir à proximité, mais ses yeux avait prit la forme et la couleur de ceux de Kate. Mais ce dont il pouvait se rendre compte c'est que ses ongles, qui d'ordinaire étaient courts car il les rongeait, poussèrent de plusieurs millimètres. Il regarda ses mains, bouche-bée, les yeux ronds de stupéfaction.

« Je … Je … Qu'est-ce qui se passe ? »

*WHAT THE F*CK ?! *

Jude ne comprenait toujours pas ce qui se passait … C'était ça aussi, son pouvoir ? Pouvoir doubler, voir tripler la longueur de ses ongles ? Ce n'était même plus des ongles. Ça ressemblait plus à des griffes, tout compte fait. Se transformait-il en animal ?

Puis, c'est en voyant les mains de Kate que Jude comprit … Les griffes devait faire parti de la mutation de Kate, et selon le professeur, Jude pouvait copier les pouvoirs des mutants. Tout s'expliquait maintenant … Et voilà que ça recommençait. Jude ne contrôlait pas ses pouvoirs, en voilà une preuve de plus.

Ce genre de choses avaient le don de l'énerver. Mais il ne le montrerait pas. Du moins il essayerait. Kate ne méritait pas de supporter une nouvelle saute d'humeur du mutant; Mais quelle sera la réaction de Kate quand elle verra ça ? Jude quitta ses mains des yeux afin de regarder ceux de Kate et de voir si elle était aussi surprise que lui.
Gêné, il lui fit un léger sourire.

Voilà qu'il passait pour un idiot.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Sinclair
Membre sans fiche validée...
avatar

Nombre de messages : 6272
Age : 30
Autre(s) identité(s) : Gecko

Pouvoirs : Marcher sur murs *[+sauts], Instinct+Agilité décuplés, *Vision thermique, Venin, Souffle sous l'eau

Age du perso : 23
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: « Do you feel alone ? » { PV KATE   Mar 23 Aoû 2011 - 3:40

Oops, la réponse de Jude face à la remarque de Kate concernant les Beatles l'avait un peu irrité. Si ça se trouve, tout le monde lui faisait le coup... le pauvre. Au moins, ce petit commentaire de la part du Gecko l'avait fait dévié de son regard quelques secondes, le temps de glousser un petit peu. Elle avait le don de mettre les gens dans un état gênant avec ses pupilles verticales. Lorsqu'il réalisa qu'elle était le Gecko, il lui avoua qu'on lui avait parlé d'elle et lui demanda si elle était X-Woman. L'air de Kate tourna au neutre, ses yeux fixant le jeune homme et sa bouche figeant sur place, l'air de se dire: Hé... merde... Elle devait répondre quoi ? Paniquée de l'intérieur, froide de l'extérieur, ne laissant rien paraître, elle toussota légèrement pour faire passer le malaise et répondit tant bien que mal:

« Heum... disons que... j'ai déménagée et même changée de pays... je viens de revenir et je ne pense pas rester... très longtemps ? »

C'est bien ça, répondre par une affirmation interrogative. Y'avait pas à dire, elle avait le tour de bien s'exprimer ! Elle restait toujours figée devant le jeune homme, le fixant toujours de son regard reptilien, essayant d'analyser ce qu'elle venait de dire. Oui... ça faisait du sens. Elle revenait tout juste d'Australie, elle habitait chez U-Man en cachette, et revenait toujours dans le coin que par curiosité et s'assurer que tous ses proches allaient bien. Et depuis son retour, qui ne fut pas très discret, les réponses qu'elles cherchaient était devenues des doutes, des peurs et des fascinations avec lesquelles Kate avait beaucoup de mal à vivre avec. Il valait mieux s'en tenir à ce genre de réponse pour le moment. Comment expliquer à un nouveau venu qu'elle ne partageait pas exactement les même idéaux que le Professeur X, mais qu'elle y était trop attachée pour lui tenir tête puis qu'il l'avait recueillit et entraînée à devenir ce qu'elle était devenue ? Le silence était donc la meilleure option.

Voyant probablement que le Gecko ne parlait plus, Jude prit la parole afin de dégager ce malaise qui régnait autour des deux mutants. Il essaya de paraître à l'aise et, tout en montrant le parc de son bras, demanda à Kate si elle venait souvent par ici. La fameuse phrase clichée qui devait normalement nous tiré d'une gêne insoupçonnée. La Sinclair le regarda, arqua un sourcil et rigola un peu de son initiative. Histoire de détendre l'atmosphère à son tour, elle lui répondit sur un ton humoristique:

« Bah... oui écoute, j'habite dans ce parc... tu vois le banc là-bas ? »

Elle pointa de son index gauche un banc de parc non loin d'elle et de Jude, la première chose qu'elle vit en réalité. Elle laissa le temps au mutant de regarder vers le banc avant de reprendre parole:

« Bah c'est mon lit ! »

Elle fit une grimace amusée au jeune homme avant d'éclater de rire. Elle venait de baisser la tête afin d'essayer de se contrôler puis, après la petite explosion de joie, Kate essaya vite de retrouver son sérieux. Si ça se trouvait, Jude était entrain de la prendre pour une folle en manque de médicaments. Après deux bonnes respirations, elle reprit contrôle de ses moyens et repensa à la question de Jude avant sa blague pourrie. Oui, donc il lui avait demandé si elle venait souvent ici, c'est-à-dire dans le parc tout près de l'institution. Elle tourna la tête pour balayer du regard le paysage estival qui, fidèle à ses habitudes, resplendissait comme toujours.

« Plus sérieusement, non, je ne viens plus aussi souvent par ici et c'est bien dommage... »

Pas par manque de temps, mais plutôt parce qu'elle devait s'éloigner de se paysage. Ce parc était surtout réservé aux élèves, résidents et X-Men de l'institution Charles-Xavier. Hors, la petite Gecko ne savait plus trop si elle s'identifiait toujours à eux ou non. Oui, elle y venait pour regarder de loin et en douce ce qui se passait avec ce qu'elle considérait encore comme sa famille, mais niveau points de vue et valeur, c'était loin d'être le parfait union. Ce sentiment de doute s'empara à nouveau d'elle, cette fois-ci la nostalgie s'y mêla histoire de bien la mélanger à nouveau. Voulait-elle vraiment les quitter ? Oui... il le faudrait bien tôt ou tard... à toujours se disputer avec certains parce qu'elle en avait marre de les voir faire les gentils toutous devant les autorités qui leurs tiraient dans le dos, à toujours se faire piler sur les pieds sans faire comprendre qu'ils étaient bien plus fort... à toujours faire les gentils avec trop de coeur ils finiraient par s'éteindre tous. Kate les adorait, ça personne n'allait lui faire changer cette idée. Ils lui avaient tout donné, mais venait le temps où elle devait agir selon ses propres croyances et idéaux. L'oiseau avait grandit et était désormais en mesure de voler de ses propres ailes.

Alors qu'elle était perdue dans ses pensées et dans le paysage du parc, Kate ne remarqua pas que son interlocuteur en fasse d'elle ressentait un peu ce à quoi elle pensait grâce à son don d'empathie. C'est seulement lorsqu'elle entendit le jeune homme paniqué qu'elle se tourna vers lui et fit le saut.

« Oh bordel... ! »

Elle le fixait avec autant de surprise que lui l'a fixait. Ils avaient l'air de deux gros cerfs en mode figette ne sachant plus quoi faire. Il... il avait ses yeux ?! Et ses griffes aussi ?! Il copiait les pouvoirs... y'avait pas d'autres solution ! La surprise que ressentit Kate se calma aussitôt qu'elle comprit ce qu'il se passait. Pendant l'espace de quelques secondes, elle revoyait Mimic lui faire le même coup: s'approcher d'elle avec ses yeux et ses griffes et lui parler comme si tout le monde était comme elle. Souvenirs... un légé sourire apparut d'ailleurs sur le visage de la mutante enfin calmée. Elle regarda Jude et lui dit:

« Je vois, tu copies donc... si j'étais toi, je ferais gaffe à ses griffes, si tu m'as bel et bien copié, tu pourrais t'empoisonner... »

Puisqu'il n'avait pas trop l'air au courant de ce qu'il se passait, valait peut-être mieux lui prévenir des dangers que pouvait se faire le Gecko. En espérant qu'il n'allait pas s'arracher la langue avec ses crocs, si crocs il avait. Elle se souvenait que Mimic avait la capacité de copier qu'une partie sélectionnée des pouvoirs d'autrui... si ça se trouve, c'était de même pour Jude. Dommage que Mimic était partit dans un autre voyage, il aurait très bien pu aider ce jeune homme à maîtriser ses pouvoirs. Ce n'était pas si mal que Jude soit à l'institution... lorsqu'il aurait bien acquérit ses pouvoirs, il n'aurait aucune difficulté à aider les plus jeunes... suffirait que de copier leur pouvoir pour en comprendre le fonctionnement. Finalement, l'institution allait bien et irait bien, c'était une bonne nouvelle.

_________________


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude McAndrew
Résident Beta
avatar

Nombre de messages : 27
Autre(s) identité(s) : Jude

Pouvoirs : Empathie, Copie les pouvoirs des mutants.

Age du perso : 27
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: « Do you feel alone ? » { PV KATE   Jeu 25 Aoû 2011 - 0:21

Le soleil montait de plus en plus haut dans le ciel. Le jour s'était levé depuis déjà de nombreuses minutes et Jude était ravi d'avoir rencontrer quelqu'un avec qui parler et sympathiser. D'autant plus que Kate paraissait être quelqu'un d'agréable, malgré son humeur étrange. Bien qu'il n'était pas facile de deviner son âge, Jude la trouvait légèrement plus jeune que lui. Elle était pourtant une x-men, c'est à dire une mutante contrôlant ses pouvoirs qui faisait parti des personnes importantes de l'institut.

D'ailleurs, lorsque Jude fit une allusion au statut de x-men de Kate, cette dernière, bien qu'elle ne laissa rien paraître sur son visage, semblait avoir été contrarié par la remarque de McAndrew. Et ça, Jude put le ressentir grâce à son empathie. Pourquoi paniquait-elle ? Peut-être n'aimait-elle pas tellement en parler … Non, ça ne pouvait pas être ça. Les x-men semblaient connus dans l'institution, et ça ne paraissait pas être une sujet sensible.

Mais il était tout à fait possible que Jude ait fait une boulette. Il pouvait être si maladroit parfois. Il était malgré ça quelqu'un d'intelligent et de lucide, et il manquait terriblement de tact, parfois. La jeune mutante simula un toussotement avant de répondre :

« Heum... disons que... j'ai déménagé et même changé de pays... je viens de revenir et je ne pense pas rester... très longtemps ? »

Ah bon ? Pourtant, les x-men n'étaient-ils pas sensé être des locataires constants ici ? Leurs missions n'étaient pas de surveiller et de former les autres élèves et résidents ? Jude se posait trop de questions, et d'ailleurs il n'en savait pas tellement à leur sujet. Il en avait seulement vite fait parler avec un élève. Il s'était peut-être fait une idée de cette équipe qui n'était pas la bonne.

Cependant, il était surprit qu'elle lui ai répondu par une question. Elle semblait légèrement perdue., peu sure d'elle. Mais il était tout de même curieux de savoir pourquoi elle avait déménagé et pourquoi elle ne comptait pas rester.

« Ah bon, mais pourquoi ? Tu n'habites pas à l'institut ? »

Il était bien trop curieux. Après tout, c'était sa vie privée et elle n'avait pas à la raconter à un inconnu. Jude rougit légèrement et décida qu'il était temps de s'excuser de tant questions incongrues.

« Excuse-moi, tu n'es pas obligé de me répondre, je… je suis trop curieux, parfois. »

A la suite de cela, Jude lui fit un petit sourire mais un sourire franc. Il sentait qu'il n'avait pas à être gêné avec elle. Il n'aurait su l'expliquer mais c'était comme ça. Enfin, lorsqu'il lui demanda si elle fréquentait souvent le parc, la femme aux allures de reptile releva un sourcil, esquissa un sourire puis émit un petit rire avant de répondre :

« Bah ... oui écoute, j'habite dans ce parc … tu vois le banc là-bas ? Bah c'est mon lit! »

Jude tourna la tête dans la direction indiquée par Kate et aperçut le banc désigné. Cette dernière fit une grimace a McAndrew et se mit enfin à rire. Jude, perplexe, se retourna vers son interlocutrice, les sourcils froncés d'incompréhension. Il lui fallut quelques secondes afin de comprendre l'ironie de la réponse de Kate et enfin, il eclata de rire avec elle. Lorsqu'elle réussit à se contenir et arrêter de rire, Jude fit de même. Inutile de passer pour un idiot.

Lorsque la jeune mutante reprit son sérieux, elle se tourna vers le parc et le scruta de ses yeux vert émeraude. Elle répondit que malheureusement, elle ne le fréquentait plus vraiment, ou beaucoup moins. Comme elle l'avait dit, Jude trouvait ça dommage. Ce parc était magnifique. De tous les endroits que Jude avait vu ici, ce devait être son préféré. Puis une nouvelle fois, le silence s'installa.

D'un coup, Jude sentit le poids d'un doute l'envahir. L'espace d'un instant, il se perdit dans ses pensées. Tout de suite, il comprit que ces sentiments étaient enfaite ceux que Kate ressentait. En proie au doute, c'était comme si elle s'était déconnecté du monde réel le temps de quelques secondes.

Inconsciemment, Jude l'interrogea du regard, comme si elle pouvait y lire : "Pourquoi tu doutes ? Quelque chose ne va pas ?" Mais évidemment, cela Kate ne pouvait le deviner puisqu'elle ignorait que Jude était empathe.

Puis, lorsque Kate se retourna vers Jude et s'aperçut qu'il avait copié ses yeux et ses griffes, elle fit un léger saut en arrière. Il se fixèrent effrayé pendant quelques secondes. Jude ouvrait ses yeux en grands, abasourdi de ce qui était entrain de lui arriver. Mais cet état de stupéfaction ne dura pas longtemps chez son interlocutrice. Il semblait qu'elle avait comprit assez vite que Jude avait copié ses pouvoirs. Souriante, ce qui surprit McAndrew, elle dit :

« Je vois, tu copies donc ... si j'étais toi, je ferais gaffe à ses griffes, si tu m'as bel et bien copié, tu pourrais t'empoisonner ... »

Jude la regarda avec des yeux ronds. Quoi, s'empoisonner ? Hors de questions! Mais elle avait raison, si ces griffes sont bien vénéneuses, Jude pouvait bien s'empoisonner tout seul. Quelle tare! Il fallait vite que ça cesse. Il n'avait vraiment pas envie de s'empoisonner à cause de griffes qu'il aurait copié ... Ses pouvoirs étaient vraiment une malédiction, parfois!
Soudainement, Jude s'immobilisa. La bouche entre-ouverte, il regarda Kate horrifié, et montra de son index ses dents. Ses canines plus précisemment. Elles étaient bien plus longues et plus coupantes qu'à l'ordinaire. C'était vraiment dangereux ce truc-là!

« Argh ... Je ... Mes dents! Mes ongles! .... Quand est-ce que je vais réussir à me contrôler, bordel! »

Jude baissa les yeux d'un air mélancolique, mais prit garde de maintenir sa bouche soigneusement ouverte. Il s'était emporté, comme celà lui arrivait souvent, et il se demandait ce que Kate allait penser de lui, maintenant! Quel crétin, il faisait! Mal à l'aise de s'être enflammé comme ça, il marmonna :

« Désolé ... c'est juste que ... j'pourrais m'arracher un morceau de langues avec ces dents! ... Je ne me contrôle pas du tout, comme tu peux le voir .... Rhaaaa! Va falloir que je trouve quelqu'un pour m'aider à contrôler ce truc ... »

C'était sur, il était urgent qu'il se fasse aider. En même pas deux minutes, il avait manqué de s'empoisonner ou de se déchirer la langue avec ses canines. A quoi allait ressembler la suite ? Cependant, il fallait qu'il fasse quelqu'un dans l'immédiat. Il ne pouvait pas rester comme ça indéfiniment.

Il ferma les yeux et se concentra comme jamais il ne l'avait fait dans sa vie, et parvint, contre toutes attentes, à retrouver ses canines et ses ongles normaux. Sans réaliser que ses yeux étaient toujours verts comme ceux de Kate et que ses pupilles demeuraient verticales.

Mais il était tout de même soulager, et un sourire se dessina sur son visage. Puis il prit la parole :

« Ouep, c'est ça, j'copie ... Mais c'est pas tout. Je ... je suis empathe aussi. Ca veut dire que je ressent les émotions des autres ... Ca non plus, je ne le contrôle pas du tout. »

Il espérait de tout coeur qu'avec cette dernière révélation, Kate n'allait pas réaliser qu'il avait put ressentir ses moindres émotions depuis qu'ils s'étaient rencontrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Sinclair
Membre sans fiche validée...
avatar

Nombre de messages : 6272
Age : 30
Autre(s) identité(s) : Gecko

Pouvoirs : Marcher sur murs *[+sauts], Instinct+Agilité décuplés, *Vision thermique, Venin, Souffle sous l'eau

Age du perso : 23
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: « Do you feel alone ? » { PV KATE   Dim 28 Aoû 2011 - 2:14

Alors que Kate venait d'avertir Jude que ses griffes contenaient du poison, elle vit la panique dans les yeux de ce derniers, réalisant en plus de tout ça qu'il avait de petites canines bien pointues. Le Gecko ne pu s'empêcher de rire alors que le mutant gardait sa bouche ouverte, déçu de ne pas savoir encore contrôler ses pouvoirs de copiage. Il essaya par la suite de se rattraper, expliquant à Kate le pourquoi du comment des choses. La mutante souriait toujours, gloussant de plus belle tout en essayant de se retenir afin que Jude ne se sente pas trop mal puisque depuis tout à l'heure elle riait de lui. Elle prit la parole histoire de lui prouver que même s'il était vrai qu'elle se moquait de lui, qu'elle pouvait comprendre sa situation.

« Alors... la première chose à faire serait d'arrêter de parler. Garde la bouche ouverte si tu tiens à ta langue, mais tu risques d'avaler des mouches ! »

Mouais... non... finalement, sa tentative d'être sympathique et compatissante avait échouée. Kate était de nouveau entrain de rire, se tenant le ventre devant le pauvre Jude qui délirait et galérait à essayer le mode d'emploi de tout ça. Une larme coulait sur la joue de Kate, trouvant la scène bien trop tordante, se disant qu'il fallait vraiment que Mimic débarque pour aider le jeune homme à mieux maîtriser ses pouvoirs.

« Pardon Jude... c'était trop tentant... »

Bah au moins elle daignait s'excuser, pauvre lui... nouveau, en face d'une X-Men pas vraiment X-Men, perdu et elle qui se foutait de sa gueule. Elle se grouilla à se calmer, reprenant son souffle, tout en s'essuyant les yeux. Lorsqu'elle pu revoir sans embrouille causée par des larmes, elle remarqua que Jude avait les yeux fermés, se concentrant très fort pour retrouver son apparence normale. Le moins que pouvait faire Sinclair, c'était de se la fermer et d'éviter un nouveau pouffage de rire devant le mutant. Elle resta donc immobile, ne lâchant pas du regard Jude qui, doucement, perdait ses griffes. Bon signe, une fois bien concentré, il arrivait à contrôler son pouvoir.

« Biennn... lentement mais surment Jude ! »

Elle lui souriait à présent, attendant que ce dernier ouvre ses yeux pour la regarder. Lorsqu'il le fait, Kate remarqua qu'il avait toujours ses pupilles à elle.

« Oops... pas tout à fait mais... presque ! »

Elle pointa ses propres yeux tout en regardant Jude pour qu'il comprenne qu'il lui manquait un petit détail à son physique, sans toutefois en rajouter niveau rire, il avait eut assez honte comme ça pour rien. Jude semblait bien le prendre et avoua à Kate qu'il n'était pas seulement copieur mais bien empathe, et que cela lui permettait de deviner les états d'âmes des personnes autour de lui. Ça aussi, apparemment, il ne le contrôlait pas. Intriguée, Sinclair leva un sourcil, fixant toujours Jude de ses iris limette.

« Ah je vois... comme ça, tu as pu remarqué que j'étais plutôt bipolaire dans l'âme ? »

Elle avait un sourire en coin, le sourcil toujours arquée, attendant avec impatience et surtout curiosité la réponse de son nouvel ami. Allait-il lui dire la vérité ou alors détourner d'une façon ou d'une autre la véritable réponse en jouant au gentleman ?

_________________


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Do you feel alone ? » { PV KATE   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Do you feel alone ? » { PV KATE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men, le jeu de Rôle :: L'Institut Charles Xavier :: Les Alentours de l'Institut :: Parc-
Sauter vers: