AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Chad Gordon
Neutre Delta
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 25
Autre(s) identité(s) : Shade

Pouvoirs : Intangibilité.

Age du perso : 22ans
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Dim 20 Nov 2011 - 21:07

15:00

Je finis enfin le travail. Après avoir ranger et nettoyer la maison de fond en comble, me voilà enfin libre pour le reste de la journée. Je décida d'aller prendre l'air alors je retourna dans ma chambre, mit un jean et un polo noir et prit la direction de la porte. je ne savais pas où aller mais ayant tout mon temps devant moi, je pris la rue jusqu'au bout, puis marchais d'un pas sûr de moi.

16:00

Je regarda ma montre au poignet droit. J'avais traversé tout Manatthan, des rues à n'en plus finir, des parcs, des allées... ça me faisait du bien de marcher sans but. Je releva la tête et m'aperçut que j'étais à New York, dans un endroit verdoyant. Le comté de Weshester. Une sorte de grand parc. Au lieu, je vis une sorte de manoir, je voulais le voir de plus près, alors j'y alla. Plus je m'approchais, plus il me paraissait sublime. Derrière, un lac reflétant le soleil qui se couchait lentement. Effectivement, il était déjà 17:00. Un paysage de rêve pour le propiétaire de ce manoir. Le manoir était composé de 3 bâtiments ressemblant a 3 grandes maisons identiques. Arrivé a un portail, je décida de faire le tour, trouver une porte, et qui sait, peut être que le propriétaire était dans son jardin.

J'arrivais à l'arrière du manoir, je m'arreta et m'assit face au lac et resta ainsi, sans bouger un petit moment. Quand la pénombre s'installa, je me leva, et fini le tour de la propriété. Un sanglot se fit entendre. Il venait de l'autre coté de la barrière. Je cherchais d'où provenait ce bruit de tristesse et trouva un petit garçon, sanglotant, assit par terre, contre le grillage.

" Petit, ça va ? Qu'est-ce qui t'arrive ? Pourquoi pleures-tu ? "

Voir un enfant pleuré me fit penser au jour où mon frère aîné n'était pas revenu. Les larmes montèrent mais je les retenu. Je m'accroupis pour être un peu plus à sa hauteur et m'appuya contre le grillage, près du petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Jenson
Nouvel(le) Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 47
Autre(s) identité(s) : Atomos

Pouvoirs : Connaître, altérer, recomposer ou détruire la matière

Age du perso : 11 ans
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Dim 20 Nov 2011 - 21:19

Voilà déjà quelques jours que j'arpentais les couloirs de l'institut Xavier. Enfin arpentais est un bien grand mot. Disons plutôt que j'avais un itinéraire fixe. Ma chambre, la salle de classe dehors et le réfectoire. Je n'arrivais pas à me faire à l'idée que mes parents ne voulaient plus me voir. Pourquoi ? Ben parce que je suis un mutant et que cela les dérangent au plus haut point. Pour eux je ne suis qu'une aberration parmi tant d'autres et qu'il serait bon de commencer à nous exterminer. Et puis je n'aime pas me retrouver au milieu des autres. Je ne sais pas qui ils sont, sans compter sur le fait que j'ai peur. Peur d'un peu tout en fait. Tout est nouveau. Mon pouvoir, les autres élèves, le lieu.

Mes parents me manquent. Et pourtant je sais que je ne les reverrais jamais. Quand je suis partie, ils ont bien laissé entendre qu'ils ne voulaient plus jamais me voir ou entendre parler de moi. C'est aussi en partie à cause de ça que j'aime me retrouver seul dans ma chambre ou au dehors. Au moins les autres ne me voient pas pleurer. Être seul n'arrange rien bien sur mais au moins personne n'est là pour me rappeler que je suis et resterais ce que mes parents ont décidé de haïr.

En fait plus j'y repense plus je me dis que tout est de ma faute. Je leur est fait du mal et je ne pourrais jamais réparer cette erreur. C'est pourquoi je suis triste. Comment un garçon de onze ans comme moi est-il supposé supporter cela ? Même si je reste rationnel je ne trouve aucune porte de secours à cette situation. Comment attendrir des gens que je suis supposer ne plus jamais voir ?

Je venais de dépasser ma chambre. J'étais perdu dans mes pensées. Je fît donc demi-tour et entrais les larmes aux yeux. Comme d'habitude je prenais mes bouquins pour étudier et je sortais dehors. Mais aujourd'hui c'était différent. Je n'arrivais pas à me concentrer. A chaque fois que je tentais de lire un truc je me rappelais les bons moments avec mon père, ma mère, ma famille. Je changeais donc de stratégie et allais m'affaler contre le grillage. Puis comme à l’accoutumé, je me mettais à pleurer silencieusement.

Quelques minutes plus tard, c'est les yeux rouges que j'entendis quelqu'un m'interpeller. C'est alors que je le vit. Il venait d'arriver ou bien ? Je ne l'avais jamais vu. Que faisait-il là ? Je le regardais. A part lui et moi il n'y avait personne dans le coin. Je passais ma manche sur mes yeux pour éponger les dernières larmes et tenter de cacher que j'avais pleurer puis je lui demandais :

«Qui es-tu ? Que fais-tu ici ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Chad Gordon
Neutre Delta
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 25
Autre(s) identité(s) : Shade

Pouvoirs : Intangibilité.

Age du perso : 22ans
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Dim 20 Nov 2011 - 23:52

L'enfant me regarda, il s'essuya les yeux, comme honteux de pleurer.

«Qui es-tu ? Que fais-tu ici ?»

Je lui répondis en souriant.

" Je m'appel Aaron, et je suis là pour me premener. "

Je passa la main à travers les barreaux pour la poser sur l'épaule du petit garçon.

" Pourquoi pleures-tu bonhomme ? Tu as mal quelque part ? "

Il eût un geste de recule, méfiant. Je le comprenais mais je voulais l'aider, il en avait certainement besoin mais j'enlevai ma main et la garda de mon côté.

" Non ... ne t'inquiète pas ... Je ne te veux pas de mal t'en fais pas. "

Je lui parlais doucement, je voulais le consoler et le rassurer comme je pouvais. Moi qui l'avait fait tant de fois auparavant avec ma jeune soeur... Je savais comment m'y prendre, mais avec ce portail entre nous, je ne pouvais pas faire grand chose puis je ne le connaissait pas. Il avait l'air apeuré mais ça, c'est normal, je suis un inconnu et c'est un petit bonhomme.

" Tu veux que j'appel quelqu'un ? Tu sais, tu n'as pas a te méfier de moi, je te ferais pas de mal, je veux juste t'aider et te faire arrêté de pleurer. "

J'étais triste pour lui et mes souvenirs, enfin ce qui était revenu. L'enfant me regardait puis je m'aperçus que je ne lui avais pas demandé comment il s'appelait.

" Comment t'appels-tu bonhomme ? Tu ... "

Je m'arrêtai, la question pouvait être mal prise de la part d'un inconnu puis je connaissais la réponse, du moins, je m'en doutais. La nuit commençait a tombé et le temps se rafraîchissait.

" Tu n'as pas froid ? Et personne ne t'attends ? "

Je commençais a retirer ma veste pour la lui tendre pour le réchauffer. Je lui répétais.

" Tu n'as pas à t'en faire, je ne te veux aucun mal. Tu veux prendre ma veste ? ça serai dommage que tu tombes malade. "

Le jeune garçon était silencieux, me dévisageait, il restait sur ses gardes mais commençait a avoir froid. Non il ne tremblait pas, mais ses lèvres devenaient légèrement bleutées. Même s'il était pas rassuré, je lui passa ma veste et lui mit autour des épaules.

" Tes lèvres bleuissent, couvre toi s'il te plait. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Jenson
Nouvel(le) Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 47
Autre(s) identité(s) : Atomos

Pouvoirs : Connaître, altérer, recomposer ou détruire la matière

Age du perso : 11 ans
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Lun 21 Nov 2011 - 11:35

Quand il me dit qu'il se promenait, il passa sa main à travers les barreaux du portail. J'amorçais un vif mouvement de recul me plaçant hors de portée et me mettais à le dévisager. Néanmoins il se présenta. Aaron il disait s'appeler. J'aimais bien ce nom ce n'est pas commun. Et puis il n'arrêtait pas de sourire, comme s'il voulait me rassurer. Sa voie basse mais grave continua à déverser tout un flot de parole. On aurait dit qu'il savait s'y prendre avec les enfants.

Sa main repassa de l'autre côté du grillage. Je me rapprochais donc vers le portail mais sans pour autant m'y coller de nouveau. Et surtout je ne le lâchais pas du regard. A part son nom je ne savais rien de lui. Dans quel camps est-il ? Est-il humain ou mutant ? Même si de mon point de vu un mutant est humain. Enfin bref encore un problème qui ne me regarde pas. On me dit que je suis "trop jeune pour comprendre." Je continuais à le regarder. Lui s'inquiétait pour moi. Il voulait savoir si j'avais mal, il ajoutait qu'il ne me ferait aucun mal. Bref le blabla habituel des rencontres inopinées.

Mais quelque part il me faisait peur. Et s'il décidait de s'en prendre à moi ? Quoi que ce soit quasiment impossible. J'étais dedans et lui dehors. Et si jamais il rentrait il déclencherait l'ensemble du système de sécurité. Et là autant dire que je n'aimerais pas être à sa place. Il me demanda alors comment je m'appelais. Un duel entre mon moi enfant et mon moi logique s'engagea. Mon instinct de gosse me disait que je pouvait lui répondre. Mon moi logique lui était plus modéré. Si jamais il ne m'avait pas donné son vrai nom et que moi je le faisais lui permettrait d'avoir accès à moi. Et rien ne me dit qu'il n'irait pas tout dire à Magnéto. Enfin du moins raconter que le professeur Xavier avait un nouvel élève. J'optais donc pour le lui dire mais pas au complet :

"Je m'appel Alex."

Je regardais alors le ciel. Le soir commençait à poindre, avec tout ce que cela implique. A savoir la fraîcheur et moins de lumière. Je ne tremblais pas mais je me sentais frileux. Il avait dû le sentir car il me tendit sa veste. D'abord je me mettais de nouveau hors de portée puis l'évidence se fît quand il me dit :

"Tes lèvres bleuissent, couvre toi s'il te plait."

Je m'approchais donc de lui et il en profita pour me passer sa veste autour des épaules. Je la resserrais doucement autour de moi et le regardais. Peut-être qu'il ne me voulait vraiment pas de mal. Cependant je devais en avoir le coeur net :

"Qui t'as envoyé ici ? Magnéto, un autre ?"

C'était fort impoli je le conçoit mais je préfère en être sur avant de dire des choses que je pourrais regretter plus tard. Et puis flûte autant y aller franchement :

"Pourquoi tu t’intéresse à moi ? D'habitude on me laisse tranquille."

Plein de question me trottais dans la tête. C'est la première fois que je voyais quelqu'un s'approcher si prêt de l'institut.

"Comment tu es arrivé ici ?"

Et puis je voulais en savoir encore plus sur lui. Je sais pas. J'avais l'impression qu'il était gentil. Je ressentais au fond de moi quelque chose que je n'avais pas sentie depuis le rejet que j'avais subit de la part de mes parents. Non pas de l'amour mais comme si quelqu'un me reconnaissait de nouveau. D'habitude on me parle pas. Et puis moi même je ne suis guère loquace. J'avais un si grand vide en moi que je me complaisais dans la solitude. Au moins ainsi je n'aurais plus jamais peur que l'on m'abandonne. Je le regardais et lui demandais :

"Toi aussi on t'as abandonné ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Chad Gordon
Neutre Delta
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 25
Autre(s) identité(s) : Shade

Pouvoirs : Intangibilité.

Age du perso : 22ans
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Lun 21 Nov 2011 - 15:59


" Je m'appel Alex. "

Il avait répondu assez séchement mais c'était compréhensible. Toute fois, Le petit Alex accepta ma veste, j'en étais ravi, c'est qu'il prenait confiance en moi, du moins, c'est se que je pensais. Il la reserra contre lui tout en me fixant. Non, il n'avait pas confiance, juste froid et je le compris rapidemment.

"Qui t'as envoyé ici ? Magnéto, un autre ?"

S'il connaissait Magnéto à son jeune âge, alors lui aussi était un mutant, ça nous faisait un point en commun et c'était la raison de son aptitude à être mefiant. Il ne me laissa pas le temps de répondre, qu'il enchaîna directement:

"Pourquoi tu t’intéresse à moi ? D'habitude on me laisse tranquille."


Oulà, Alex s'inquiètait et ce n'était pas bon. En tout cas, je compris où j'étais, ce manoir était l'école pour les jeunes mutants, les jeunes prodiges comme disaient mes parents. L'école où Chad avait étudié, l'école que j'avais tellement entendu parler mais j'avais vu de mes propres yeux ... Puis encore une autre question arriva avant même que j'ouvre la bouche.

"Comment tu es arrivé ici ?"

Plus les questions fusaient, plus j'le voyais se detendre et le sentais plus calme. Son visage s'éclairait malgré l'obscurité qui pointait le bout d'son nez. Toutes ses interrogations étaient comme préssées, mais cette dernière question était dite plus doucement, d'un ton triste mais comme compréhensive.

"Toi aussi on t'as abandonné ?"

Voilà son problème. Il avait était abandonné et c'est pour cela qu'il se méfiait. Abandonné et en plus, il était une bonne cible pour un homme tel Magnéto. Je lui sourit pour le rassurer encore puis je répondit à chaque question, dans l'ordre, et de façon à le rassurer mais toujours dans la sincérité.

" Alex ? C'est un beau prénom. Et pour te rassurer petit Alex, personne ne m'as envoyé, je suis venu de moi-même et pour tout dire, je ne savais même pas où j'étais. Ce manoir étant sublime à mes yeux, je voulais faire le tour dans la limite du possible pour l'admirer. Alors non, Magnéto n'y est pour rien. D'ailleurs, je n'ai jamais eu affaire à lui, je ne l'ai même pas vu en vrai, à peine en photo. "

J'éspérais que ça la calmerai. C'était le but de mon petit discours. Je continuais de répondre à ses questions.

" Je m'intérrese donc pas à toi, sauf si, prendre soin des gens malheureux rentre dans la case ' s'interreser à quelqu'un '. Et comment ça se fait qu'on te laisse tranquille alors que tu ailles mal ? "

Je rigola pour détendre l'atmosphère.

" Je suis donc arrivé là par ... Balade. Je me premenais et me voilà ici. Je ne suis pas là pour te faire du mal Alex, personne ne veut te faire de mal, du moins, pas moi. Je te veux aucun mal bonhomme. "

Enfin, la réponse à la question qui le rendait triste arriva. Je ne savais comment y répondre ... Un moment de silence s'installa, un long moment. Je risqua de repasser une main pour pouvoir le réconforter.

" Oui. Enfin non ... Je n'ai pas étais abandonné, pas vraiment... "


Les souvenirs me submergaient, les larmes revenaient pour me brouiller la vue.

" J'ai perdu mon frère aîné, il a était porté disparu alors que je n'avais que 11ans... "


Une larme coula mais je m'empressa de l'éffacer.

" Mon père ne supporta pas sa disparition et parti aussi. J'avais 15ans quand ils nous a quitter. Et ça a était la disparition de mon papa et une soirée, alors qu'elle avait trop bu, elle rentra en voiture mais perdit la vie et je fut plongé dans le comas... Mon frère revenu alors, il m'aida a me souvenir de ma famille, qu'il avait en fait tout simplement surveillé pendant toutes ses années puis qui m'a laisser seul ... Donc au final, si, j'ai était abandonné ... "

Je venais de dévoiler toute ma vie à cet enfant, mais bon, il n'était qu'un enfant, il ne pouvait pas être une menace pour moi.

" Et toi Alex, maintenant que tu sais tout de moi, comme tu le voulais, raconte moi ce qu'il ne va pas... "

Puis, une question qui me trottait en tête n'y resta pas bien longtemps car je lui posa quasiment directement.

" Tu es un petit ' être surdoué ' n'est-ce pas ? C'est pour ça que tu es dans cette école ? "


J'oubliai ma tristesse pour reprendre mon sourire protecteur.

" Quel est ton pouvoir à toi ? "

J'essayais de le faire parler un peu, qu'il prenne confiance et qu'il n'ai plus peur de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Jenson
Nouvel(le) Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 47
Autre(s) identité(s) : Atomos

Pouvoirs : Connaître, altérer, recomposer ou détruire la matière

Age du perso : 11 ans
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Lun 21 Nov 2011 - 19:02

Une fois mon flot continue de question stoppé, Aaron pût commencer à répondre. D'abord il me rassura sur un point. S'il était arrivé la c'est parce qu'il se baladait dans le coin. Il n'était donc pas là pour espionner l'institut ou quoi que ce soit. Enfin c'est ce qu'il racontait. Mais je ne sais pas pourquoi je le croyais. Il avait l'air sincère. Et puis il s'inquiétait de savoir ce qui n'allait pas pour moi. Il ne comprenait pas que personne ne fasse attention à moi. Mais ce que je ne lui avait pas dit c'est que c'est moi qui ne voulais pas me mêler aux autres.

Puis il se mit à répondre à mon autre question. Celle que je n'avais posée qu'à demi-mots. Celle qui me faisait le plus de mal mais que je n'avais pu retenir. Je ne sais même pas pourquoi je l'ai posé en fait. En quelques secondes les larmes que j'avais retenues revinrent. Mes yeux s'embuèrent en un instant et je reniflais en détournant le regard et écoutais la suite de son histoire. Lui aussi avait été abandonné mais à la différence de moi, il avait eu un accident. Et puis les membres de sa famille ne l'avaient pas abandonné volontairement. Bien sur je conçois que se soit aussi dur à gérer voir même pire. Son frère était revenue puis le revoilà partie. Au moins moi je savais à quoi m'en tenir. Ils ne voulaient plus de moi. Pour le pauvre Aaron c'était différent. Il ne savait même pas si son frère est vivant. Cela doit être terrible.

Et apparemment mes déductions étaient bonnes. Ses yeux s'embuèrent et une larme coula le long de sa joue. Il l'effaça immédiatement et je fît semblant de ne rien voir. Pendant son speech, je m'étais remis contre la grille. Il ne me ferait rien. Comment j'en était sur ? Je ne le savais même pas mais bon rester accroupi m'embêtais. C'est alors qu'il me demanda de raconter ma vie. Je le regardais apeuré. Premièrement je n'aimais pas ça. Et puis je ne voulais pas lui révéler ma honte. Lui semblait bien vivre le fait d'être mutant. Moi c'est une autre histoire.

Puis il enchaîna deux question. Il voulait savoir si j'étais surdoué et quel est mon pouvoir. Je ne savais quoi dire. Jusqu'où aller. Et puis flûte. Lui m'avait bien raconté sa vie. Pourquoi je ne ferais pas de même. Je me roulais en boule et commençais mon récit :

"J'ai d'abord vécu avec mes parents. Je les aimés beaucoup. Ont vivaient heureux. J'étais un petit surdoué qui comblé ses parents en rentrant en terminal à onze ans. Mais un jour j'ai...."


Je sentais l'amertume de ma voie. Le dégout que je me portais. Je levais une de mes mains recouverte par un gant de cuir et baissais les yeux :

"Puis un jour j'ai découvert qu'en touchant les choses je pouvais en connaître les composantes et les modifier à volonté jusqu'à destruction."

Je baissais la voie. J'avais honte de la suite :

"Mes parents estiment que les mutant sont une erreurs de la nature et qu'il faut les... Enfin bref. Xavier est venu chez moi et il leur a parlé. Ils ont accepté de ne pas m'envoyer voir tous les spécialistes qu'ils avaient prévus mais à condition que je ne les recontacte plus jamais et qu'ils n'ai plus affaire à moi."

Je reprenais mon souffle j'avais dit sa le plus vite possible. Mais ma technique s'avéra infructueuse contre les larmes :

"Le pire..... c'est que tout...... est de ma faute."

J'enlaçais mes genoux avec mes bras. Je ne savais quoi dire d'autre. Je baissais la tête jusqu'à ce que mon front touche mes genoux. Je me sentais plus léger mais en même temps si démunis que je ne savais que faire. Je ne voyais pas comment me sortir de cette situation et cela me rendais malade. Moi qui d'habitude à une réponse à chaque question je ne voyais pas quoi faire. Qu'apportais comme réponse. Je m'affalais encore plus contre la grille. Je m'en foutais de toute façon. J'avais bien une réponse à apporter à cette énigme mais elle paraissait trop simple. Et puis de toute façon je n'aurais pas le courage de le faire alors autant l'oublier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Chad Gordon
Neutre Delta
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 25
Autre(s) identité(s) : Shade

Pouvoirs : Intangibilité.

Age du perso : 22ans
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Mar 22 Nov 2011 - 1:23

Je l'entendais renifler et le voyais baisser la tête pour éviter que je ne le remarque mais il était trop tard. L'enfant était touché par mon histoire, j'avais l'impression qu'il se reconnaissait dans mon malheur et donc me comprenait. J'en étais émut et lâcha une larme que j'éffacai ausitôt. Alex se rapprocha discrètement, comme rassuré.

" Et toi Alex, maintenant que tu sais tout de moi, comme tu le voulais, raconte moi ce qu'il ne va pas... Tu es un petit ' être surdoué ' n'est-ce pas ? C'est pour ça que tu es dans cette école ? "

Je ravalai mes souvenirs et reprit mon sourire protecteur.

" Quel est ton pouvoir à toi ? "

Il hésita mais me répondit.

"J'ai d'abord vécu avec mes parents. Je les aimai beaucoup. Ont vivaient heureux. J'étais un petit surdoué qui comblait ses parents en rentrant en terminal à onze ans. Mais un jour j'ai...."

Je ressenti de la tristesse dans sa voix, se qui me paraissait normal vue son histoire, mais aussi du dégoût, et ça, ça je ne le comprennait pas. Je n'osais pas l'interrompre dans son récit. Il marqua une pause, leva une main ganté et la regardant d'une façon accusatrice.

"Puis un jour j'ai découvert qu'en touchant les choses je pouvais en connaître les composantes et les modifier à volonté jusqu'à destruction."

Il continua mais baissa la voix, honteux de la suite.

"Mes parents estiment que les mutant sont une erreurs de la nature et qu'il faut les... Enfin bref. Xavier est venu chez moi et il leur a parlé. Ils ont accepté de ne pas m'envoyer voir tous les spécialistes qu'ils avaient prévus mais à condition que je ne les recontacte plus jamais et qu'ils n'ai plus affaire à moi."

Il ne s'était pas arreté en disant ça, alors, il reprit son souffle en combattant les larmes, mais en vain.

"Le pire..... c'est que tout...... est de ma faute."

Je compatisais totalement, le comprennant mais, je crois que cette phrase était de trop ! Non ! Je n'étais pas d'accord avec ça, rien n'était de sa faute et je devais le lui dire, le lui faire comprendre.

En attendant que je partes dans mes pensées, il s'était roulé en boule et s'était remit contre la grille de l'enceinte du manoir. J'en profitais alors pour tenter une approche de soutient. Je passa les bras à travers les barreaux pour l'enlacer et lui parlait calmement, doucement, dans le seul but de le rassurer.

" Alex ... Je veux pas que tu dises ça d'accord ? Rien n'est de ta faute puis ... Tu n'es pas le seul a ... A avoir ce don. Car oui petite bouille, c'est un don et non une malédiction. Tu dois reprendre confiance en toi d'accord ? Tu vas devoir travailler ça. "

La nuit était tombée, mais la, rien ne me préoccupait plus que ce pauvre enfant. Je continuais.

" Le professeur Xavier est là pour t'aider ainsi que tes professeurs alors profites-en. Tes parents n'ont pas su voir la chance qu'il avait d'avoir un enfant prodige et tu as prit leur idée sur le fait d'être un mutant, et ça me déplait. "

Je dit une chose qui me surprit aussitôt que je l'ai entendu sortir de ma bouche.

" Si tu en as envie, je pourrais revenir pour t'apprendre a maîtriser ton pouvoir et t'apprendre a vivre avec l'idée que tu sois un mutant. Tu le veux bien ? "

je me choqua moi-même et essaya donc de noyer le poisson en enchaînant, plus rapidemment et légérement plus fort.

" Tu veux que je te montres se que je sais faire ? Mon don est l'intangibilité. Je suis un peu un passe muraille si tu préfère. Je peux passer à travers n'importe quelle surface. "

J’espérais qu'il prenait confiance en moi...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Jenson
Nouvel(le) Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 47
Autre(s) identité(s) : Atomos

Pouvoirs : Connaître, altérer, recomposer ou détruire la matière

Age du perso : 11 ans
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Mar 22 Nov 2011 - 17:47

Un don et non une malédiction ? Et puis quoi encore ? Ce n'est pas lui qui à chaque fois qu'il touchait quelque chose sentait son cerveau frémir, bouillonner et ce remplir de choses inutiles. Et de plus il ne détruisait pas les objets en les touchant lui. Et puis que pouvait-il savoir de ma peine ? De la rancœur que j'ai envers moi même et ce monde injuste ? De ce dégout qui est le mien à chaque fois que je me vois dans un miroir ? Lui il a perdu ses parents. Moi ils m'ont rejeté par ma faute. Parce que je suis une erreur rien de plus. Mais bien sur pas moyen de me soigner.

En même temps qu'il me parlait, je sentis ses bras venir m'entourer. C'en était trop. Que me voulait-il vraiment ? C'était-il attaché à moi ? Je me défaisais de son étreinte et me retournais les larmes aux yeux. Je haïssais cette situation. Pourquoi me plaignait-il ? J'avais fait quoi pour qu'il s’intéresse à moi ? Je lui faisais face et sortie assez froidement :

"Un don ? Ouai bien sur. C'est pas toi qui se fait emplir le cerveau de données inutiles et inintéressantes. Pas toi non plus qui détruit les objets en les touchant. Toi tu passe à travers les choses c'est tout. T'a au moins un contrôle là dessus. Toi c'est peut-être un don mais pas pour moi."

Je reprenais mon souffle et continuais mon sermon :

"Et personne peut m'aider. Si je suis ici c'est par défaut pas par choix. Et sache que je m'y plait pas. Les gens n'en on rien à foutre que je sois ou non capable de contrôler mes pouvoirs. Le seul intérêt pour eux c'est que je fasse pas de mal aux humains."

Nouvelle reprise de souffle :

"Alors vient pas me donner des leçons où quoi que ce soit. Toi aussi tu t'en fiche. Je veux vivre avec aucune idée. La seule utilité que tu aurais pour moi c'est de trouver un antidote à ma maladie. Je veux revoir mes parents. C'est dur à comprendre ça ?"

Je soufflais comme un bœuf mais j'avais finit. Je lui avait sorti tous ce que je ressentais. Je me roulais de nouveau en boule juste assez loin pour pas qu'il me touche. Je voulais juste qu'il parte. De toute façon il allait falloir que je rentre. Comme tous les soirs sa allait être l'heure d'aller manger. Je prit mon sac et commença à ranger mes livres la tête basse.

Je comprenais que je l'avais sans doute vexé. Mais au moins je me sentais mieux. Enfin un peu pas trop. Maintenant j'étais coupable d'avoir sans doute mis en rogne la seule personne qui s'était intéressée à moi depuis longtemps. Je me tournais donc vers lui sans pour autant le regarder :

"Désolé mais tout ce que j'ai dit est vrai. T'y est pour rien bien sur mais quand même..... Enfin bref navré de t'avoir fâcher. Faut que je rentre. Si sa te dit de revenir demain. Enfin je sais pas hein. Mais je suis toujours là vers dix-sept heures. Et puis ça fait longtemps que je n'ai pas parlé à quelqu'un."

Bien sur je venais encore de dire un truc débile. Comment voudrait-il revenir demain avec ce que je venais de dire. S'il y a bien une chose pour laquelle je suis doué, c'est d'éloigner les gens qui me porte de l'intérêt. Mais en même temps je ne voulais plus souffrir. Alors autant éloigner les gens tout de suite. Je ne souhaitais plus ressentir ce rejet des autres. Le premier ne m'avais fait que trop mal. Cependant, on m'avait aussi appris à être poli. Je m'approchais donc de lui et lui tendais la main pour lui dire au revoir :

"Merci et à demain. Enfin si tu veux."

Je lui prenais la main un court instant et lui tournais le dos en courant me dirigeant vers l'institut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Chad Gordon
Neutre Delta
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 25
Autre(s) identité(s) : Shade

Pouvoirs : Intangibilité.

Age du perso : 22ans
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Mar 22 Nov 2011 - 21:37

Quand je pris Alex dans mes bras, il se recula légerement, se mettant dos à moi. Il se sentait mal à l'aise en fait, je n'aurai pas du trop m'approcher. Il m'en voulait, du moins c'est comme ça que je le prenais vu la façon dont il m'avait répondu.

"Un don ? Ouai bien sur. C'est pas toi qui se fait emplir le cerveau de données inutiles et inintéressantes. Pas toi non plus qui détruit les objets en les touchant. Toi tu passe à travers les choses c'est tout. T'a au moins un contrôle là dessus. Toi c'est peut-être un don mais pas pour moi."

Il s'arrêtai pour reprendre son souffle et enchaîna. Moi, j'était choquer qu'il le prenne si mal, je ne voulais que l'aider, rien de plus.

"Et personne peut m'aider. Si je suis ici c'est par défaut pas par choix. Et sache que je m'y plait pas. Les gens n'en on rien à foutre que je sois ou non capable de contrôler mes pouvoirs. Le seul intérêt pour eux c'est que je fasse pas de mal aux humains."

Il était en colère en fait et ça me mettait mal à l'aise. Je devais faire quelque chose pour lui mais je ne savais que faire. Il reprit une autre bouffé d'air avant de continuer.

"Alors vient pas me donner des leçons où quoi que ce soit. Toi aussi tu t'en fiche. Je veux vivre avec aucune idée. La seule utilité que tu aurais pour moi c'est de trouver un antidote à ma maladie. Je veux revoir mes parents. C'est dur à comprendre ça ?"

Il s'arrêta, enfin, essoufler, il avait presque du mal à reprendre son souffle. Alex se roula de nouveau en boule, trop loin de ma portée pour que je l'atteigne. Un silence s'installa, je ne savais pas quoi lui dire. Il n'avait pas tord, non, il ne savait pas, sur ce point là il était ignorant.

Je le vis ranger ses cahiers sans rajouter quoique se soi. Je le regardais, faire en me disant que je lui laissais le temps de ranger et que je lui répondrais ensuite mais il ne me laissa pas le temps. l'enfant perdu dans ses pensées releva la tête, fit face à moi et me dit:

"Désolé mais tout ce que j'ai dit est vrai. T'y es pour rien bien sur mais quand même..... Enfin bref navré de t'avoir fâcher. Faut que je rentre. Si sa te dit de revenir demain. Enfin je sais pas hein. Mais je suis toujours là vers dix-sept heures. Et puis ça fait longtemps que je n'ai pas parlé à quelqu'un."

J'opta pour rester muet, je le regardais seulement, j'écoutais aussi. J'écoutais et enregistrais se qu'il me disais. Il me proposa de revenir demain, ça me redonna le sourire, son cas n'était pas vraiment désesperé finalement. J'étais heureux de sa proposition et je l'accepta silencieusement. Puis, il l'admettait enfin, il avait besoin de se confier à quelqu'un.
Il me tendit la main pour me dire au revoir.

"Merci et à demain. Enfin si tu veux."

" A demain bonhomme, ça sera avec plaisir."


19:00

J'avais répondu dans le vide, il venait de partir en courant vers le manoir. Alors je fis de même, je me relevais, le regardais partir en courant tenant son sac contre lui. Je tournais les talons et parti dans le sens inverse de mon arrivée.

21:00

Le retour à la maison se fit doucement, je pensais à cet enfant abandonné, seul et completement perdu vis-à-vis de son don. Vu l'heure, je pouvais faire une croix sur le repas avec mon patron. Je décidais donc de manger dans un petit restaurant dans New York, sur le chemin du retour et c'est se que je fis.

21:48

Je sortais du restaurant. La nuit était douce mais moi j'étais ailleurs, ma rencontre de la fin d'après-midi, son image me hantait... Je rentrais directement dans ma chambre, me coucha et m'endormi aussitôt.


7:30

L'heure de se lever et de commencer une grosse journée. Aujourd'hui, déplacement de meuble dans toutes les pièces de la maison et j'étais seul. Je m'activais car je ne voulais pas être en retard au rendez-vous donner à l'institut. Il m'avait dit qu'il était au partail vers 5h de l'après-midi. J'avais donc toute la journée pour travailler et je me donnais à fond. Oui, le jeune mutant m'intriguait et je devais l'aider, je me sentais dans l'obligation de l'aider.

La journée se déroula impeccablement même si j'avais mal au dos. Ma montre indiquait 14:29, j'avais encore une demi heure de travail devant moi mais j'avais fini alors j'enfila un jogging comme hier, une veste assortie et c'était partie. Je pris la direction du manoir du professeur Xavier.


17:00

J'arrivais à l'école juste à l'heure du rendez-vous. Personne n'était là mais je me disais qu'il arriverai un moment ou l'autre. Je pris place là ou j'étais resté poster quelques temps la veille. Je m'assois et attendis mais la fatigue m'emporta et je partis dans un sommeil léger...

Un bruit me réveilla, je sursauta puis me retourna, le petit Alex était là, derrière moi, à me regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Jenson
Nouvel(le) Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 47
Autre(s) identité(s) : Atomos

Pouvoirs : Connaître, altérer, recomposer ou détruire la matière

Age du perso : 11 ans
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Ven 25 Nov 2011 - 6:43

C'est étrange mais dès que je lui tournais le dos mon cerveau ne me fis que penser à lui. Je ne sais ni pourquoi ni comment mais ce soir là la solitude dans laquelle je me terrais me fît encore plus mal qu'à l'accoutumé. C'est bizarre de voir comment certaines personnes nous ressemble. Pas physiquement mais disons plutôt mentalement ou historiquement parlant. Ce jeune homme avait perdu sa famille. Son père l'avait abandonné et sa mère était morte. Il n'avait plus de famille. Un peu comme moi en somme. Quoi que lui avait encore son grand-frère et sa sœur, même s'il ne savais guère où les trouver. Moi, à la différences je n'avais plus personne.

Même la nuit je rêvais de lui. De cette étreinte qu'il avait souhaité me donner et que j'avais rejeté. En fait c'est surtout que j'avais eu peur. Cette dernière dégagée quelque chose que je n'avais pas ressenti depuis longtemps. Une chaleur, une sorte d'amour. Hors justement j'avais peur de cela. Je souffrais déjà bien assez. Pas besoin de rajouter une nouvelle déception. Je ne voulais plus me lier. La rupture précédente m'avait montré à quel point un rejet était douloureux et je n'étais pas prêt pour en subir un autre.

Le lendemain la journée ce passa à merveille. Les cours furent passionnant. A un tel point que je restais à la fin du dernier pour parler au professeur et lui poser des questions complémentaires. Le temps d'écrire tous cela, je regardais la pendule et me rendais compte de mon retard. dix-sept heures dix. S'il était là voilà que je devais le décevoir. Je courut à ma chambre poser mes livres et en prendre d'autres puis me dirigeais avec hâte vers le grillage.

Il était là. Aussi étrange que cela puisse paraître, il était revenu. Affalait contre un arbre en train de dormir. Que devais-je faire ? Le réveiller ? Non c'était mal polie et puis c'est moi qui étais en retard. Malheureusement, je marchais sur une branche qui se cassa dans un bruis sec ce qui le tira de son sommeil. Je m'avançais un peu plus attendant qu'il se réveille bien pour lancer :

"Salut désolé de t'avoir réveiller. Mais rendort toi si tu veux. Je voudrais pas te gêner. Et puis aujourd'hui j'ai amener de quoi lire."

Je lui montrais mon bouquin de physique cantique et m'asseyais en face de lui. Mais apparemment il ne voulais pas se rendormir. Je lui posais alors la question qui me brûlais les lèvres depuis mon réveille :

"Pourquoi tu t’intéresse à moi ? Tu sais je suis pas intéressant."

Je le scrutais du regard attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Chad Gordon
Neutre Delta
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 25
Autre(s) identité(s) : Shade

Pouvoirs : Intangibilité.

Age du perso : 22ans
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Lun 28 Nov 2011 - 4:05

Je me réveillais quand j'entendis une branche craquer derrière moi. C'était Alex qui arrivait et il avait l'air d'être gêné mais avançait lentement vers le grillage.

"Salut désolé de t'avoir réveiller. Mais rendort toi si tu veux. Je voudrais pas te gêner. Et puis aujourd'hui j'ai amener de quoi lire."

Il me montra son livre. C'était de la physique, la matière à laquelle j'avais jamais rien compris. Pour moi c'était du chinois. Je passais une heure montre en main pour comprendre une phrase, alors lire un livre la dessus, hors de question ! Mais lui, il en avait besoin, un peu par obligation, mais ça avait l'air de lui plaire contrairement a se qu'il me disait la veille...

" Non, ne t'en fais pas, je t'attendais. "

Il s'assit alors face à moi, me regardait puis posa une question qui me paraissait ... Hum ... Comment dire ... Enfin bref, il me posa une question qui avait bien l'air de le préoccupé.

"Pourquoi tu t’intéresse à moi ? Tu sais je suis pas intéressant."

Cette question, j'y avais a moitié répondu hier. Mais il n'avait peut-être pas écouter vu son état.

" Je ne ' m'intéresse ' pas à toi a proprement parlant. Je t'avoue même que si je ne t'aurais pas entendu hier, je ne t'aurais pas vu et on n'en serais pas là aujourd'hui ... "

Je lui parlais de ma voix calme, douce et reposante.

" Cependant, je t'avoue aussi que ton cas m'interpèle ... Et je suis revenu car j'ai ... j'ai senti en toi que tu avais besoin d'aide, je me trompe ? Même si tu ne veux pas me l'avouer voire te l'avouer à toi-même ... "

Il m'observait, sans dire un mot, m'écoutait. Je lui souris tendrement.

" Alors, je te demande de me faire confiance ... Je suis revenu pour t'aider, rien d'autre Alex ... "

Je marqua une pause puis reprit dans une inspiration.

" D'ailleurs, Alex est un diminutif ou tu t'appelles Alex ? Et ... Tu t'appelles réellement Alex ? Avec le peu que je te connais - si je peux dire ça - tu es méfiant mais tu es intelligent, tu ne m'aurais pas donner un prénom au hasard ? "

je me levais et allais m’asseoir contre le portail, comme la veille. Le petit plongea son nez dans le livre. Nouveau silence. Je me laissais glisser dans l'herbe pour m'y allonger, croisais les bras sous ma nuque et regardais les nuages. Il y avait une petite brise qui venait faire danser l'herbe autour de nous et me fouetter délicatement le visage au passage. Je souris à cet effet de frais.

" Si tu veux que je t'apprennes a utiliser ce ... Cette malédiction comme tu dis ... Je peux t'aider, mes parents m'ont appris, et je peux te retourner cet apprentissage. "

Le gamin était derrière moi, je ne le voyais pas mais je sentais qu'il avait relever la tête, je sentais son regard interrogateur peser sur moi ... Mais je ne bougeais pas pour autant. J'attendais des réponses, la parole lui revenait, je n'avais plus rien à dire à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Jenson
Nouvel(le) Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 47
Autre(s) identité(s) : Atomos

Pouvoirs : Connaître, altérer, recomposer ou détruire la matière

Age du perso : 11 ans
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Lun 19 Déc 2011 - 8:20

Je lui souriais quand il dit vouloir m'aider. Mon cas l'interpellait. Et moi de mon côté, je ressentais quelque chose d'étrange. Je ne sais quoi mais j'étais comme attiré vers lui. Quand il se coucha sur l'herbe, les bas derrière la nuque, je m'approchais de la grille et le regardais par dessus mon bouquin. D'habitude les gens me parlent sèchement. Lui c'était le contraire. Il avait une voie douce, calme. Comme s'il cherchait à me mettre dans de bonnes dispositions. Mais une chose étrange venait de se produire lors de mon arrivée. Je ne sais pas pourquoi mais dès que je l'avais vu, je m'était sentie bien, en sécurité. Comme si je venais de retrouver une sorte de foyer.

Bien sur me direz-vous, l'Institut est mon foyer. Seulement voilà, je ne m'y sens pas bien. Alors qu'avec lui tout semblait différent. Plus simples, plus calmes, plus gentilles. Je ne vois pas d'où peut venir un tel sentiment mais en tout cas c'est ce que je ressent à son contact. Je passais donc ma main à travers un espace de la grille et je lui prenait une main en lui souriant et répondais :

"Non pas de diminutif ou de supercherie. Je m'appel bien Alex. Bon j'ai un deuxième prénom qui est sympa mais les gens utilisent le premier. C'est Jace mon second prénom."

Une fraîche brise vint me frapper le visage et faire tourner les pages de mon livre. Je fermais les yeux pour profiter de ce moment. Pour moi qui était enfermé ici, le vent représentait la liberté, la capacité d'évasion. Mais en rouvrant les yeux et voyant cette grille, je baissais le regard, triste de ne pouvoir sortir de là. Je serais sa main un peu plus fort sans croiser son regard.

Au moins il avais raison sur un point. Je refusais de reconnaître que j'avais besoin d'aide. Je pensais pouvoir tout résoudre avec mon intelligence mais je me trompais. Je ne pouvais même pas trouver un plan fiable pour sortir sans que personne ne s'en aperçoive. Je baissais encore plus le regard et le relevais un peu quand il me parla de m'aider à apprendre à canaliser ma malédiction. Sans croiser son regard pour ne pas lui montrer les larmes que j'avais aux yeux, je lui répondais :

"Ici personne n'en est capable alors je pense pas que tu y arrive. Ce n'est pas pour te vexer que je dis cela. Mais sache que ta proposition est très gentille."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Chad Gordon
Neutre Delta
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 25
Autre(s) identité(s) : Shade

Pouvoirs : Intangibilité.

Age du perso : 22ans
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Mar 20 Déc 2011 - 23:29

J'étais allongé dans l'herbe près du grillage quand je sentis sa petite main recouverte de son gant. Sa main se glissa dans la mienne et je souris pour moi-même. Il avait enfin confiance en moi, j'étais content de moi.

"Non pas de diminutif ou de supercherie. Je m'appel bien Alex. Bon j'ai un deuxième prénom qui est sympa mais les gens utilisent le premier. C'est Jace mon second prénom."

Le sourire était dans sa voix, et j'étais sur qu'il était aussi sur son visage. Sans bouger de ma position je lui répondis.

" J'aime beaucoup ces deux prénoms ... Alex Jace ... "

J'étais pensif ... Et me perdais dans mes pensées puis je lui proposa mon aide pour lui apprendre à mieux connaître et surtout maîtriser son don. Car j'avais beau le répéter, pour moi, on avait un don nous mutant et non une malédiction. J'étais sûr qu'il me rejetterait encore et toujours.

"Ici personne n'en est capable alors je pense pas que tu y arrive. Ce n'est pas pour te vexer que je dis cela. Mais sache que ta proposition est très gentille."

Étrangement, sa voix avait changée, on ressentait de la tristesse à présent. Pourquoi ? Je ne m'attardais pas sur ma question mais plutôt sur sa réponse. J'avais raison, il ne voulait pas de mon aide, mais moi, je ne le laisserai pas ainsi.

" Alex ... "

Je me retournais en m'asseyais face à lui, toujours en lui tenant la main.

" Je me permet de t'appeler par ton prénom, j’espère que ça ne te dérange pas. "

Je ne lui laissais pas le temps de me répondre, pris une respiration et me lança.

" Alex, tu es ici pour apprendre et tes professeurs sont là pour t'aider, fais moi confiance bonhomme. "

Je lui souris, j'étais calme, posé, serein. Je voulais continuer à avoir sa confiance.

" Et je suis là si tu veux de l'aide extérieur à ton école. Tu vois, malgré hier soir, je suis là aujourd'hui, tu penses pas que c'est parce que je veux t'aider ? Je te demande qu'une seule chose, fais moi confiance et laisse moi une chance de t'aider s'il te plait. "

J'avais peur de sa réaction mais je pris la main de l'enfant dans mes deux main et lui enleva son gant doucement en le regardant dans les yeux. Je voulais pas l'effrayer et je gardais donc mon sourire pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Jenson
Nouvel(le) Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 47
Autre(s) identité(s) : Atomos

Pouvoirs : Connaître, altérer, recomposer ou détruire la matière

Age du perso : 11 ans
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Mer 21 Déc 2011 - 18:30

Je lui souriais quand il annonça aimer mes deux prénoms. Avec lui je me sentais bien. Il ne s'énervait pas au moins quand il remarqua que je refusais poliment son aide. Mais en même temps c'était vrai ce que je disais. Depuis que je créchais ici, j'aurais du au moins contrôler une parcelle, ne serait-ce que minime de mon pouvoir. Même pas. Alors je commençais fortement à douter des capacités de cette école. Enfin bref. De toute façon je n'avais guère le choix si ? Entre la mort et l'enfermement à vie la différence était mince mais dans la seconde option il restait le moyen d'évasion.

Il me surnomma "bonhomme". Ce fût comme un déclic pour moi. Je me rendais alors compte que jamais personne depuis mon arrivée ne m'avais montrer une marque d'affection. Du professeur X c'était normal sinon on aurait dit qu'il faisait du favoritisme. Mais les autres alors ? Pourquoi ne m'aimaient-ils pas ? Aaron, lui ça faisait deux jours que je le voyais mais déjà il m'appréciait. Pourtant j'avais été méchant avec lui. Je l'avais planté la veille, je lui avait crié dessus, là je venais de le réveiller. Mais quand même, il montrait de la sympathie pour moi. Décidément, moi qui pensais que personne ne m'aimerais. Lui si. On aurait dit le grand frère qui s'occupe du petit.

Il m'assura encore vouloir m'aider. Mais moi je ne voyais qu'une chose. Une chose qui me faisait pleurer. Une chose que j'avais déjà voulut mais que jamais je n'avais eu. Quelqu'un qui me comprenait. Quelqu'un sur qui me reposer. Sa voie traversa alors mes reniflements intempestifs pour m'assurer de son aide. Il voulait que je lui fasse confiance. Je levais alors mes yeux embués de larmes vers son visage. Je sentis que d'une des ses mains il tenait la mienne puis que de l'autre il tirait le gant.

Je me mis à trembler mais le laissait faire. De toute façon il était trop tard. Si je retirais ma main maintenant, mon gant resterait dans ses mains. Alors autant le laisser faire. Je me roulais en boule, cachant mon visage dans mes genoux et attendais de voir ce qui aller arriver :

"S'il te plais non fait pas ça. J't'en supplie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Chad Gordon
Neutre Delta
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 25
Autre(s) identité(s) : Shade

Pouvoirs : Intangibilité.

Age du perso : 22ans
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Lun 16 Jan 2012 - 16:11

" Et je suis là si tu veux de l'aide extérieur à ton école. Tu vois, malgré hier soir, je suis là aujourd'hui, tu penses pas que c'est parce que je veux t'aider ? Je te demande qu'une seule chose, fais moi confiance et laisse moi une chance de t'aider s'il te plait. "

J'étais calme et ne le quittais plus des yeux pour ne pas l'appeurer tout en lui enlever son gant délicatement.

"S'il te plais non fait pas ça. J't'en supplie."

Je le regardais dans les yeux et gardais mon sourire.

" Chuuut... ne t'inquiète pas tu ne craind rien avec moi... "

Je lui tenais la main en m'arrêtant dans mon geste et lui caressais la main pour le reconforté. Il s'était recroqueviller sur lui même et évitait mon regard. Je m'avançais vers lui jusqu'à ce que le grillage m'arrête.

* pourquoi est-il là celui la ?! ça serai plus simple pour moi de le consoler sans ce foutu grillage ! *

" Alex... rapproche toi un peu... je veux seulement t'aider... écoute moi et laisse moi t'aider. "

Je passais une main a travers pour lui remonter le menton pour qu'il me regarde, je voulais qu'il me regarde pour qu'il comprenne que j'étais sincère quand je lui disais que j'étais là pour l'aider malgré les échecs de l'école.

" Alex, je veux t'aider alors s'il te plait, fais-moi confiance. "

Un sourire était inscrit sur mon visage pour le rassurer de nouveau. Je le regardais dans les yeux.

" Que ressens-tu quand tu ... Analyse ce que tu touches ? Ça pique ? Tu as des fourmis ? Explique moi et je t'aiderais bonhomme. "

Je voyais en lui que ça le mettais mal à l'aise mais je voulais absolument l'aider tout comme mes parents m'avaient aider.

" Tu sais, je crois qu'il te manque un petit quelque chose mais très important dans ton apprentissage c'est... "

Je baissais la voix puis m'arrêtais complètement, pris une grande bouffée d'air frais et repris difficilement.

" Tu sais... Moi c'est mes parents qui m'ont appris à dompter ce don et je pense que c'est de l'attention qu'il te faut. De l'attention et de l'amour pour que tu es confiance en toi et apprendre doucement a dompter toi aussi ce problème pour toi. Tu ne crois pas ? "

Je le fixais toujours et avais enfin réussi a capter son regard. j'étais content d'y avoir réussit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Jenson
Nouvel(le) Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 47
Autre(s) identité(s) : Atomos

Pouvoirs : Connaître, altérer, recomposer ou détruire la matière

Age du perso : 11 ans
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Lun 19 Mar 2012 - 22:05

Je me sentais vraiment mal. C'est pas rien de le dire. Dès que le gant fut totalement enlevé, mon cerveau se mit en ébullition. J'analysais toute les cellules du corps d'Aaron sans pouvoir y faire quoi que ce soit. Je retirais alors ma main quand il me demanda :

"Que ressens-tu quand tu ... Analyse ce que tu touches ? Ça pique ? Tu as des fourmis ? Explique moi et je t'aiderais bonhomme."

Je ne répondais pas et baissais la tête qu'il venait de me relever avec son autre main. Je m'éloignais un peu haletant. J'avais horreur de ça. Analyser ces trucs. J'avais l'impression d'être un ordinateur constamment sous tension. Et ça me vidait mes batteries. Déjà que je n'en avais pas beaucoup. Mais là en plus je luttais pour ne pas avoir à toucher et analyser quoi que se soit. J'évitais tout ce que je pouvais.

Laissant sa question sans réponse, il enchaîna :

"Tu sais, je crois qu'il te manque un petit quelque chose mais très important dans ton apprentissage c'est..."

Mais il ne finit pas sa phrase. Il hésita quelques secondes et repris d'une voix plus basse, presque mélancolique :

"Tu sais... Moi c'est mes parents qui m'ont appris à dompter ce don et je pense que c'est de l'attention qu'il te faut. De l'attention et de l'amour pour que tu es confiance en toi et apprendre doucement a dompter toi aussi ce problème pour toi. Tu ne crois pas ?"

Qu'avait-il bien pu subir pour hésiter et parler à voix basse ? Son enfance aussi avait dû être dure. Je relevais la tête. Serait-il possible que je sois comme lui ? Seul ? Je regardais ses yeux. Puis je pris une profonde inspiration et disais :

"Moi mes parents me haïssent. Pour eux je ne suis qu'un monstre. Et de l'attention j'en aurais pas ici. Alors de l'amour je te laisse imaginer..."

Moi voix était dure, froide et légèrement emprunte de mépris. Je le regardais :

"Et je n'ai pas de don. C'est rien d'autre qu'une malédiction. Tout comme mon emprisonnement ici. Je suis un monstre après tout. Mes parents avaient peut-être raison."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Chad Gordon
Neutre Delta
avatar

Nombre de messages : 634
Age : 25
Autre(s) identité(s) : Shade

Pouvoirs : Intangibilité.

Age du perso : 22ans
Date d'inscription : 23/04/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Mar 20 Mar 2012 - 13:13

"Moi mes parents me haïssent. Pour eux je ne suis qu'un monstre. Et de l'attention j'en aurais pas ici. Alors de l'amour je te laisse imaginer..."

On sentait dans sa voix que se qu'il me disais la vérité et surtout, que c'était réciproque. Il leur en voulait et ça pouvait se comprendre même si moi, à sa différence, mes parents avaient toujours étaient là pour moi. Je le laissa finir avant de dire quoique ce soi, de toute façon, je ne savais que dire du moins, rien de bien rassurant.

"Et je n'ai pas de don. C'est rien d'autre qu'une malédiction. Tout comme mon emprisonnement ici. Je suis un monstre après tout. Mes parents avaient peut-être raison."

Je ne voulais pas être méchant ou ne serai-ce que dur avec lui mais là, se qu'il se disait être m'était insupportable.

" Ecoute bonhomme, tu n'es pas un monstre, ils ont tord. Tu es simplement une évolution de l'être humain et ça, ils en ont prit peur mais il y a aussi certainement de la jalousie envers toi. "

Il avait aussi parler de son " emprisonnement ici " et ça, contrairement au sujet de ses parents je pouvais y faire quelque chose mais je ne savais ni sil serai d'accord ni même si c'était possible mais je tenta le coup.

" Tu sais, tu peux en sortir de cet ' emprisonnement ' comme tu le dis. Si tu veux sortir je ... Je peux te faire sortir... Je ... Je te demande juste une petite condition. "

Je le regarda et capta son regard, essayant de comprendre se qu'il pensait, essayer de savoir comment il réagissait et surtout, s'il était d'accord avec ma proposition.

" Je voudrais que tu me promettes que tu travailleras sur cette ' malédiction ' pour le contrôler quand tu seras avec moi. Mais ne t'en fais pas, on ira doucement, on avancera pas à pas mais je te le promet, on y arriveras, tout les deux. "

Je voulais qu'il soi heureux d'être ce qu'il était car, quoiqu'il fasse, il le sera pour toute sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex J. Jenson
Nouvel(le) Elève X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 47
Autre(s) identité(s) : Atomos

Pouvoirs : Connaître, altérer, recomposer ou détruire la matière

Age du perso : 11 ans
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   Dim 15 Avr 2012 - 20:57

J'écoutais sans vraiment prêter attention à ce qu'il me disait. Je savais pertinemment ma condition. Et même si je suis au milieu de mes semblables, je me sens affreusement seul. Bien plus encore sans doute. Et personne ne pouvait rien à cela. Mes parents avait fait de moi un orphelin. Mais un orphelin qui savait qu'il avait des parents. Des gens censés l'aimer et le chérir. Mais ce monde là était désormais bien loin. Et tout ce que pourrais dire Aaron n'y ferais rien. Je n'était qu'un monstre. Et je savais cela vrai.

Pourtant, le jeune homme en face de moi, il était possédé par la plus radicale des idées. Celle que je n'étais pas ce que je prétendais être. Même que j'étais l'évolution de cette humanité qui nous rejette depuis longtemps. Pourtant il voulait croire en moi. Il voulait m'aider. Alors quand ses bras passèrent à travers la grille pour me prendre une nouvelle fois, je n'hésitais même plus. J'avais l'impression qu'il pouvait m'aimer comme le grand frère que je n'avais jamais eu.

Alors je choisissais de le suivre. Je choisissais aussi néanmoins de ne pas lui attirer le moindre ennuis. Alors je répondais :

"Je veux bien tenter le coup. Mais je refuse de partir. Nous serions des animaux traqués si jamais je disparais d'ici. Et mes parents y mettrons les moyens. Pourtant je voudrais être tous le temps avec toi. Je te promet de travailler avec toi."

Je me précipitais dans ses bras. J'avais peur de heurter la grille mais la seule chose que je touchais, c'était lui. Je l'enlaçais et me blottissais contre lui. Je ne voulais plus le lâcher. J'avais l'impression d'être dans un rêve. Si je le lâchais, j'avais l'impression que j'allais me réveiller dans mon lit dans cette prison. J'étais totalement serré contre lui. Je ne voulais pas défaire mon étreinte. Profiter un maximum de ce moment était mon but. Voilà longtemps que personne ne m'avait serré contre lui. Je n'étais donc pas prêt à desserrer mon étreinte.

Je restais contre lui pleurant toutes les larmes de mon corps balbutiant des "merci" toutes les deux secondes. Puis mon étreinte évolua. Je passais mes bras autour de son cou et après un bisou sur la joue, je posais ma tête contre son épaule. Je profitais de ce moment unique. Je savais qu'il ne se reproduirait pas de si tôt. Et je voulais graver dans ma mémoire que quelqu'un pouvait m'apprécier en ce bas monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre inopinée [PV ALEX J. JENSON]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men, le jeu de Rôle :: L'Institut Charles Xavier :: Les Alentours de l'Institut :: Parc-
Sauter vers: