AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée Discrète ? [TERMINE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   Ven 2 Déc 2011 - 17:02

Vendredi 2 Décembre
    Amy de Lauro, une jeune femme plutôt petite, aux traits juvéniles, aux cheveux lisses lui tombant au niveau des omoplates et vêtue d’un débardeur raillé, d’un jeans, de baskets, d’une veste verte et d’un chapeau Borsalino, avait été prise à la sortie de l’aéroport, avec son lourd sac banane de voyage noir dans lequel était disposés tous ses effets, par celle qu’elle avait toujours considérée comme son amie et sa confidente, la sœur Evangeline, une femme d’âge mure engoncée dans un vêtement monastique noir et au volant d’une Renault Clio également noire, le total étant assez proche d’un cliché.

    Ensuite, elles avaient suivit la route pour Salem Center, dans le Conté de Weshester, où se trouvait l’Institut Xavier pour jeunes surdoués. Amy se tortillait dans la voiture, à mi-chemin entre l’excitation et l’appréhension ; si elle avait déjà quitté son pays natale pour voyager au travers de l’Europe, ayant apprise plusieurs langues, conformément à son cursus linguistique, elle n’était jamais partie sur un autre contient, et encore moins pour y vivre.

    A ses yeux, les Etats-Unis se voulaient le pays de la liberté, et étaient, comme le reste de l’occident, probablement ceux qui toléraient le mieux la condition mutante. De plus, l’Institution où elles se rendaient, si elle n’était pas approuvée par le gouvernement des U.S.A., restait le lieu de prédilection pour les mutants souhaitant vivres en paix et étudier normalement ; exactement les objectifs d’Amy. Selon les dires de sa conductrice, l’Institut acceptait toute personne demandeuse, mais il restait cependant à la mutante suffisamment d’argent pour parvenir à rebondir si elle était refusée.

    Les pensées d’Amy se bousculaient dans sa tête, mélangeant le stress, la curiosité et l’impatiente à l’excitation et l’appréhension. Elle dût se calmer plusieurs fois alors que les images défilaient au ralenti, et Evangeline l’aida par des paroles rassurantes. Malgré le fait qu’elles fussent d’une croyance et d’une espèce différente, la sœur était celle qui avait le mieux comprit Amy. Elle l’avait conseillée, aidé et c’était elle qui lui avait fait découvrir l’Institut Xavier, et qui l’y conduisait à présent.

    Bien que se situant dans l’Etat de New York, l’Institut était plutôt isolé de la métropole, pour plus de tranquillité. Ainsi, à travers les embouteillages de New York et les routes moins importantes de l’état, il fallut près d’une heure à la voiture pour atteindre son objectif. Une fois au 1407 Graymalkin lane, Evangeline arrêta la voiture ; cependant, avant qu’Amy ne soit descendue, la religieuse la prit dans ses bras, lui déclarant une dernière fois que si cela se passait mal, bien qu’il n’y eut nulle raison que cela arrive, elle était là pour aider la jeune mutante. Une fois de plus, Amy remercia son amie, puis descendit de la voiture, puis, s’emparant de son sac et le passant en bandoulière, elle se dirigea vers le complexe.

    L’entrée était scellée par un grand portail de fer, à battant et dans lequel était stylisé un « X » dans un cercle. Sur la droite, contre le mur, se tenait une plaque ovale gravée du même X entouré, avec les inscriptions « Ecole Xavier, pour jeune surdoué » suivie de l’adresse. Pas d’interphone, cependant la mutante pouvait entendre les bruits de vie derrière les grands murs. Il devait y avoir de nombreuses personnes à l’intérieur de l’Institut ; peut-être l’une d’en elle surveillait la porte. Avant qu’Amy n’ai put chercher de caméra pour étayer sa théorie, le portail s’ouvrit. S’avançant à pas lent, la mutante pénétra sur une longue allée goudronnée qu’elle suivie jusqu’à une cour au pied d’un immense manoir, au centre de laquelle se trouvait une statue de marbre blanc représentant la tête d’un homme chauve au visage allongé et amaigris, possédant un charisme certain. Amy s’arrêta pour la regarder un instant, le temps d’imprimer dans son cerveau cette physionomie qui appartenait probablement à l’un des hommes les plus généreux du monde. Contournant le buste, la mutante s’apprêta à gravir la série de marches qui menaient à l’intérieur, mais resta figée devant l’immense porte du manoir : une grand porte de bois, comme un rempart pour protéger ceux qui se trouvait en son sein. Amy déglutit ; ayant grandie dans un orphelinat, une telle structure lui paraissait à la fois ostentatoire et rassurante. Visiblement, l’Institut avait des fonds, privés aux vues de la considération des mutants dans le monde. L’entrée était cependant ouverte, laissant libre passage pour entrer ou sortir, ce qui n’empêcha pas Amy de s’interroger sur ce qu’elle ferait une fois à l’intérieur. Où devait-elle aller pour se présenter et s’inscrire ?

    Faisant un rapide tour d’horizon, la jeune femme put percevoir plusieurs autres personnes à l’extérieur du bâtiment, la plupart prises par diverses occupations qui retenaient suffisamment leur attention pour qu’elles ne remarquent pas son arrivée. Il y avait un peu plus loin un bois et à son opposé un parc, bien que tout deux fassent probablement le tour de la propriété, si ce n’est ne se rejoignent, hors de vue de la mutante. En effet, avec la taille du manoir, Amy avait de la difficulté à se figurer la superficie du terrain. Enfin, elle avait dû mal à y croire, pour être plus exacte.

    Amy resta figée devant la porte d’entrée de l’Institut Charles Xavier, à se poser nombre de questions en tentant d’anticiper comment la suite allait se passer, tant et si bien qu’elle fut prise au dépourvue : quelqu’un la repéra...



Dernière édition par Amy de Lauro le Dim 18 Déc 2011 - 23:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forge
X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 42
Autre(s) identité(s) : Jonathan Silvercloud /Le faiseur / Genesis / Cheyenne

Pouvoirs : Compréhension Avancée des mécanismes / Génie mécanique / Perception de l'énergie mécanique

Age du perso : 40 ans
Date d'inscription : 13/10/2011

MessageSujet: Re: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   Sam 10 Déc 2011 - 23:33

Forge fut en route pour l'institut à bord d'un Taxi, après une intervention muscler dans un centre hospitalier victime d'un assaut orchestrer par cette organisation occulte qu'est le FLM. Les dommages collatéraux ainsi que le bilan des victimes étaient terribles, mais cela aurait pu être pire si Forge n'avait pas était là à temps. Les responsables de cette hécatombe étaient un groupe de cinq mutants : un electrokinesiste, un hybride faucon, un mutant doté de capacités physiques optimales, un technomorphe et un cyberpathe. Ce dernier était le chef du groupe et avait mis « hors service » tous les systèmes d'alarme et les moyens de communication qui aurait permis au BAM d'être au courant de l'attaque. Heureusement, Jonathan venait juste de terminer et de tester à temps l'invention qu'il a entrepris de concevoir depuis deux semaines qu'il a baptisés « blaster ». Une arme futuriste capable de paralyser totalement les agresseurs sans risquer de les tuer, car il ne fallait pas oublier qu'un X-men ne devait pas ôter la vie de quelqu'un, qu'il soit humain ou mutant. Une arme tester, vérifier et validée lui-même.


Spoiler:
 

Un seul tir de cette arme était suffisant pour mettre à terre les terroristes pendant quelques heures. Le faiseur n'a rencontré aucune difficulté à les maitriser, seul l'electrokinesiste fut le plus tenace d'entre eux.

Une fois le taxi garé prêt de l'imposant portail en fer forgé avec le sigle X, il tendit une liasse billet au chauffeur puis se dirigea vers l'entrée du hall en traversant la longue allée reliant le portail au manoir avec son arme sur son dos, maintenue par une sangle. Le peu d'élèves qui jouaient dans le jardin interrompit leurs activités pour porter attention sur lui, le regard ébaillie. C'était la première fois qu'ils voyaient un X-men en uniforme rentrer de mission, s'imaginant qu'il revenait d'une mission périlleuse. Forge se tourna vers eux pour les saluer d'un signe de sa main cybernétique, les élèves firent de même avant de reprendre leurs jeux. Alors qu'il marchait paisiblement vers l'entrée, une adolescente attendait devant les grandes portes en chêne massif du manoir avec un sac avec elle, immobile devant l'entrée. Il est évident que l'inconnue soit venue ici pour les mêmes raisons que beaucoup d'élèves ont eues pour justifier leurs venues dans l'institut. L'amérindien s'arrêta net prêt de l'inconnue puis tendit sa main métallique vers elle et s'exprima d'un ton bienveillant.


- Soyez la bienvenue à l'institut Charles Xavier mademoiselle, je suis Jonathan Silvercloud. Cela fait longtemps que vous attendez ici ? Vous pouvez attendre dans le hall si vous voulez, surtout en cette période de l'année.

Il est clair qu'il faisait frais, le ciel était grisâtre et le soleil à peine visible, la température ne devait pas dépasser les six degrés, ce qui laissait entrevoir la bues s'échapper de la bouche pour chaque expiration. Jonathan réajusta la sangle de son arme puis poussa l'une des portes d'entrée grande ouverte, faisant basculer sa prothèse cybernétique vers l'intérieur comme signe d'invitation.


- Puisque je suis là, je vais pouvoir vous inscrire en tant qu’élève puis je vous conduirais à votre dortoir pour que vous déposiez vos affaires. Après , nous ferons une visite des lieux, si vous voulez bien ?


Dernière édition par Forge le Ven 30 Nov 2012 - 16:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   Dim 11 Déc 2011 - 11:22

    - Soyez la bienvenue à l'institut Charles Xavier mademoiselle, je suis Jonathan Silvercloud. Cela fait longtemps que vous attendez ici ? Vous pouvez attendre dans le hall si vous voulez, surtout en cette période de l'année.

    Perdue dans ses pensées, Amy n’avait pas senti approcher l’homme. Sursautant, elle se tourna vers celui qui lui avait parlé, sourcils relevés, yeux écarquillés et la bouche légèrement ouverte.
    Détaillant rapidement l’autre, elle put voir qu’il était bien plus grand qu’elle, avec une carrure athlétique et une musculature bien développée, un visage carré avec des joues légèrement creusé et une peau halée, des yeux marron en amande, ainsi que des cheveux d’un noir d’ébène coupés court et un bouc de même couleur. Il était vêtu d’une étrange combinaison et dans son dos se trouvait une arme qu’Amy n’aurait jamais pensé voir même dans un jeu vidéo.

    L’homme, après s’être présenté, avait tendu vers Amy sa main droite. Une nouvelle expression de surprise passa sur les traits de la jeune femme alors qu’elle lui serrait la main. L’appendice était froid, et lorsqu’elle tourna son regard dans sa direction, les yeux d’Amy s’arrondirent : la main était de métal. Une prothèse ?

    D’un geste mesuré, Jonathan fit basculer sa main de fer vers l’intérieur en un signe d’invitation.

    - Puisque je suis là, je vais pouvoir vous inscrire en tant qu’élève puis je vous conduirais à votre dortoir pour que vous déposiez vos affaires. Après, nous ferons une visite des lieux, si vous voulez bien ?

    Amy secoua la tête en signe affirmatif, n’osant parler tant l’autre l’impressionnait. Obligée de lever la tête pour pouvoir regarder le visage de Jonathan, elle avait l’impression d’être face à un soldat venu de quelqu’univers futuristes. Le ton bienveillant de l’homme à la main de fer l’encouragea à lui répondre, comme le voulait la politesse.

    - Je m’appelle Amy, dit-elle après une hésitation. Je viens d’arriver et… Malgré le fait qu’elle parlait parfaitement l’anglais, le stress d’Amy faisait ressortir son accent italien. Ajouté à sa voix douce et chantante, l'accent transformait les paroles d'Amy en une sorte de mélodie. Après un geste de gène consistant en un sourire timide et un regard rapide à ses pieds, elle reprit : je cherchais à m’imaginer comment la suite allait se passer.

    Pas comme ça. Elle n’avait jamais pensée être accueillit par… Un X-man ?

    Cette pensée heurta Amy, même si elle fut surprise de ne pas l’avoir eut plus tôt. Avec sa drôle de combinaison et son espèce de fusil, cela semblait logique. Les X-men étaient connus pour leur tendance à se substituer à la justice des Etats. Ainsi, ils étaient vus soit en héros soit en terroristes, bien que les médias préfèrent souligner les dégâts matériels causés par leurs interventions.

    Amy se sentit stupide, elle était venue dans ce lieu sans avoir réfléchie à l’hypothétique rencontre avec l’un de ces agents spéciaux. La première impression que lui avait donnée Jonathan était celle d’un soldat, bien que cette impression fût basée uniquement sur son physique. Il était plutôt clair dans le comportement de Jonathan qu’il était quelqu’un de plutôt détendu, ayant l’habitude de prendre son temps. Malgré l’air sévère que formait le visage du X-man, il possédait un certain charme. Il n’avait rien en lui qui puisse présager qu’il puisse se montrer violent et destructeur à l’instar de l’image qu’en renvoyaient les journalistes.

    Se confortant de par son raisonnement, Amy se détendit un peu. Lorsque Jonathan entreprit de se diriger vers l’intérieur de l’institut, la jeune femme commença à le suivre. Elle lui ferait confiance pour lui faire découvrir les lieux.

    - Merci de votre aide, monsieur Silvercloud, déclara-t-elle doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forge
X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 42
Autre(s) identité(s) : Jonathan Silvercloud /Le faiseur / Genesis / Cheyenne

Pouvoirs : Compréhension Avancée des mécanismes / Génie mécanique / Perception de l'énergie mécanique

Age du perso : 40 ans
Date d'inscription : 13/10/2011

MessageSujet: Re: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   Dim 11 Déc 2011 - 21:05

La première impression de la jeune fille était vite prévisible, une expression ébaillie se dessina sur le visage innocent de la jeune fille. Elle ne tarda pas à remarquer sa main cybernétique lorsqu’elle lui serra la main, ce qui l’impressionna de plus belle.


- Enchanter de faire votre connaissance Amy, j’espère que vous vous sentirais comme chez vous parmi nous.

Le ton n’avait pas changé, toujours aussi courtois et chaleureux que d’habitude, qui offrait une sensation de sécurité et de réconfort aux nouveaux élèves, en plus d’être respecté et aimer pour la plupart des jeunes mutants. Bien entendue, s’il pouvait se montrer gentil et aimable envers les uns, il pouvait également être très dur et sévère à ceux qui violaient constamment le règlement intérieur de l’établissement ainsi qu’aux élèves qu’il jugeait trop arrogant et détestable auprès de ses camarades.

Ses pas claquèrent vers l’accueil, il s’installa sur le siège de bureau puis alluma l’unité centrale qui afficha Windows XP. Forge soupira légèrement, cela faisait un baille que personne n’avait penser à mettre à jour l’ordinateur, mais il règlera ce problème une autre fois. Après avoir pianoté sur le clavier pendant un certain temps, le dossier d’inscription d’Amy était enregistré et la jeune mutante faisait dorénavant partie de la maison.


- C'est bon, vous voilà à présent inscrite officiellement en tant qu’élève de l’institut. Je vais vous conduire à votre dortoir respectif.

Aussitôt fait, il se leva et ouvrit une grosse boite métallique accrochée au mur, derrière lui, avec toute une rangée de clés classées par numéro de série. Il prit une clé avec le numéro de code graver dessus, éteignit l’ordinateur puis il monta l’escalier afin d’emprunter un long couloir sur sa gauche. Les couloirs étaient déserts et régner un silence morne, mais agréable, Forge aimait le silence et il en avait l’habitude à force de travailler jour et nuit sur son projet de réarmement. Maintenant qu’il avait terminé son blaster, il n’avait plus qu’à se tourna sur de nouveaux gadgets et le faiseur avait déjà l’idée de leurs utilités en tête. Mais comme on dit : chaque chose en son temps. Le cheyenne se tourna vers Amy.

- Puis-je savoir quelle est la raison de votre venue ? Si vous avez des questions à me poser, n'hésitez pas à me le dire, je ne vous mordrais pas. Toutes les questions sont les bienvenues, même les plus banales. Par contre, je ne vous répondrais pas aux détails de ma mission que je viens juste de terminer.

Même s'il savait à l'avance les principales raisons poussant les nouveaux arrivant à trouver refuge ici, cela ne l'empêche pas de poser la question. Il est peut-être possible que l'adolescente soit envoyée par ses parents, qui sont peut-être mutants, afin qu'elle peaufine son don. Ce type de cas n'était pas impossible, mais ils étaient rares.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   Dim 11 Déc 2011 - 22:23

    - Enchanter de faire ta connaissance Amy, j’espère que tu te sentiras comme chez toi parmi nous.

    Elle aussi, elle espérait parvenir à s’intégrer. Cependant, lorsqu’elle regardait Jonathan, Amy avait l’impression qu’elle y parviendrait sans trop de mal. Il était accueillant, bienveillant et, Amy aurait voulut pouvoir le penser, paternel, mais ce mot n'avait pas véritablement de signification pour elle.

    Jonathan alla s’installer derrière le bureau de l’accueil et alluma l’ordinateur. Ils en seraient bientôt à l’enregistrement de données personnelles d’Amy, ce que la jeune femme craignait particulièrement. Alors que le X-man pianotait sur le clavier, Amy donnait ses identifiants.
    Nom : de Lauro ; Prénom(s) : Amy ; Date d’anniversaire : 3 Septembre 1994 ; Lieu de résidence : Avellino…

    Amy évita soigneusement tout indicateur du fait qu’elle ne connaissait rien de ses véritables identifiants, utilisant uniquement ceux avec lesquels elle avait vécue sa vie. Qu’aurait-elle put mettre à la place ? Inconnu ?

    - Et voilà, tu es à présent inscrite en tant qu’élève de l’institut. À présent, je vais te conduire à ton dortoir respectif.

    - Merci, murmura-t-elle, un sentiment de honte face à sa demi-vérité.

    Jonathan se leva une fois sa phrase terminée, ouvrit une grosse boite métallique accrochée au mur derrière lui, avec toute une rangée de clés classées par numéro de série. Il prit une clé avec le numéro de code gravé dessus, puis s’élança dans l’escalier avant d’emprunter un long couloir sur la gauche. Les couloirs étaient déserts et régner un silence morne, apaisant. Continuant de marcher, l’homme se tourna vers Amy avec un sourire doux, indiquant qu’il avait une question sur les lèvres.

    - Puis-je savoir quelle est la raison de votre venue ? Si vous avez des questions à me poser, n'hésitez pas à me le dire, je ne vous mordrais pas. Toutes les questions sont les bienvenues, même les plus banales. Par contre, je ne vous répondrais pas aux détails de ma mission que je viens juste de terminer.

    Amy redoutait cette question, car si la réponse semblait logique, les implications et la question implicite étaient bien plus stressantes. S’arrêtant de marcher, elle regarda Jonathan dans les yeux.

    - Je suis venue ici sur conseil d’une amie, de ma seule amie, à vraie dire, Amy fut tentée de baisser les yeux, mais elle parvint à maintenir son regard dans celui de Jonathan. Ayant finie mes études en Italie, on m’a conseillé de venir ici, car c’est une école pour… Mutant, Amy avait hésité à la prononciation du mot, comme s’il aurait put vexer. Elle n’avait jamais évoquée cette condition sous cette forme, et n’avait aucune idée des effets que cela pouvait provoquer. Lorsqu’elle disait Mutant comme Humain, elle avait l’impression de stigmatiser une population. Mais probablement compliquait-elle les choses comme à son habitude.

    Venait maintenant le temps de dévoiler sa mutation à elle. Elle cligna des yeux, ses membranes nictitantes vertes se déployant à la réouverture des paupières. Pour Jonathan, c’est comme si, en 100 millisecondes, ses yeux s’étaient transformés en émeraudes, couvert par une paupière verticale.

    Amy eut un geste de gêne, passant une main dernière la tête et pinçant ses lèvres. Elle cessa de regarder Jonathan, baissant le regard vers le sol.
    Elle ne savait comment allait réagir Jonathan. Il réagirait probablement mieux que la plupart des gens, mais elle ne pouvait s’empêcher d’être anxieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forge
X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 42
Autre(s) identité(s) : Jonathan Silvercloud /Le faiseur / Genesis / Cheyenne

Pouvoirs : Compréhension Avancée des mécanismes / Génie mécanique / Perception de l'énergie mécanique

Age du perso : 40 ans
Date d'inscription : 13/10/2011

MessageSujet: Re: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   Mar 13 Déc 2011 - 19:28

Jonathan haussa les sourcils lorsque l'adolescente s'arrêtât brusquement, comme si elle se sentit suspecter d'être un mouchard de la confrérie. Jonathan s'arrêta à son tour et se tourna vers elle pour savoir ce qu'elle avait. Pendant un instant, le X-men fut confus de la situation, mais il se faisait du souci pour rien lorsqu'elle affirma d'être venue ici par simple conseil d'amie. La jeune fille était timide et cela se voyait parfaitement par son comportement, mais cela ne lui gênait nullement. Au contraire, il trouvait son attitude normale, vu qu'elle débutait une nouvelle vie dans un nouvel endroit qu'elle ne connait pas. Mais ce qui semblait la gêner était le fait qu'elle cité l'institut comme une école « pour mutant » comme si c'était un crime de le prononcer devant un prof de cette même école. Un léger trait de confusion se dessina sur le visage sévère du cheyenne pendant quelques secondes avant de faire place à un air plus réconfortant.

- Dans ce cas, tu as bien fait de venir ici. Même si l’institut et plus connue comme étant une école de surdoué, elle est bel et bien une école pour mutant. Oh et rassure-toi… tu n’as pas à avoir peur de préciser ce mot pour définir l’institut. La partie «-école pour surdouée » n’est qu’une façade pour mieux cacher la nature de notre enseignement. Ici tous les mutants sont libres d’utiliser leurs pouvoirs, tant qu’ils ne font pas de mal à autrui en ce lieu et en dehors, ils peuvent également en parler entre eux. Répliqua-t-il d’une voix profonde et courtoise

Au même moment, il remarqua un drôle de changement dans les yeux de la nouvelle : ses yeux furent recouverte d'une étrange membrane transparente d'un vert émeuraude. Jonathan ne peut s'empêcher de l'observer tout en se gratter le bouc, affichant un air tant curieux qu'intéresser. Le X-men ignorait qu'elle pouvait être son pouvoir, l'idée qu'elle soit un hybride reptilien lui trottait derrière la tête, le seul bémol était que ses pupilles ne présenta aucune similitude lier avec les reptiles, n'ayant pas de pupilles fendues. Contrairement à beaucoup de ses collègues X-men, il était curieux lorsqu'il tombait sur un pouvoir original d'un mutant, sans montrer une quelconque obsession pour autant. À peine avoir vu son pouvoir, elle esquiva le regard observateur de Forge pour replonger ses yeux sur le sol avec toujours la même timidité sur son visage.

- C’est un pouvoir fascinant que vous avez là, Amy.

C’est tout ce dont il avait à dire, pas plus ni moins. À vrai dire, il trouvait la jeune fille pas très bavarde en raison de sa timidité, peut-être qu’avec le temps elle se montra plus sociable, mais ça reste à voir. Il se tourna vers une porte avec un numéro de chambre correspondant à la clé qu’il tenait dans sa poigne, déverrouilla la serrure et poussa la porte grande ouverte. À l’intérieur se trouvaient quatre lits à étage avec un chevet, une armoire coulissante et un bureau pour quatre élèves, un dortoir des plus modestes.


- - Voilà votre dortoir, vous pouvez prendre le lit qui vous convient. Il y a également tout ce qui vous faut pour travailler convenablement.

Il tendit sa main vers une entrée avec un petit panneau au-dessus, désignant une douchette.

- Les douches se trouvent là-bas, il y également des shampoings à votre disposition, mais rien ne vous empêche d’utiliser vos propres shampoings si vous en avez sur vous.

Pendant que la jeune fille rangea ses affaires, le Faiseur s'adossa contre le mur puis jeta un œil sur sa montre digitale affichant 17 h 00. Il salua une hybride renard qui faisait que passer, d'un signe de la main comme les Amérindiens, un réflexe venant de son éducation traditionnelle passer avec son oncle, Nazé. Il se demande même ce qu'il advenait de son ancien maître, cela faisait bien longtemps qu'il ne l'avait pas revue depuis son départ en Irak, faudrait qu'il aille le rendre visite un de ces jours s'il est toujours de ce monde. Une fois que l'adolescente quitta du dortoir, Jonathan se redressa puis se tourna à nouveau vers elle, d'un air passif.

- Vous voulez que je vous fasse visiter l’institut ou bien ça ira ?


Dernière édition par Forge le Mar 20 Déc 2011 - 0:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   Mar 13 Déc 2011 - 22:35

Hors Jeu:
 
    De la confusion apparut sur le visage de Jonathan lorsqu’il vit qu’Amy avait hésité à la prononciation du mot « mutant », mais il redevint vite bienveillant. Après avoir expliqué les principes de l’école, et le fait que le nom commun de l’Homo Superior ne soit en rien tabou.

    Sa réaction envers la mutation d’Amy fut également très instructives sur les méthodes de pensées de l’Institut, à moins que Jonathan ne soit un cas à part. Dans un geste d’intérêt, le X-man se gratta le bouc, pensif.

    - C’est un pouvoir fascinant que vous avez là, Amy.

    Amy rougie ; Jonathan la trouvait déjà intéressante alors qu’elle n’avait révélée que la surface de son don. Mais comment parler des autres ?
    Elle-même avait plus ou moins appréhendé le fonctionnement des divers organes qui permettaient le fonctionnement de ses véritables capacités.

    Avant qu’elle n’ait trouvé une manière d’aborder le sujet, Jonathan se tourna vers une porte avec un numéro, la déverrouillant et la poussant. Amy découvrit une chambre à deux lits en mezzanine, des tables de chevets, une armoire coulissante et un bureau pour quatre. Sobre, fonctionnel, l’endroit plaisait plutôt à la jeune fille. Elle avait toujours vécut dans des endroits semblables.

    - Voilà votre dortoir, vous pouvez prendre le lit qui vous convient. Il y a également tout ce qui vous faut pour travailler convenablement.

    Jonathan désigna ensuite un panonceau dans le couloir, lequel figurait une douche.

    - Les douches se trouvent là-bas, il y également des shampoings à votre disposition, mais rien ne vous empêche d’utiliser vos propres shampoings si vous en avez sur vous.

    - Merci, déclara Amy en pénétrant prudemment la chambre. A travers ses membranes, toutes les couleurs n’étaient plus que des nuances de verts, mais sa captation accrue de la lumière lui permettait de mieux apprécier les détails. Elle les rétracta cependant d’un clignement d’yeux, découvrant les véritables teintes de la pièce. Il n’y a personne d’autre dans ce dortoir ?

    Déposant son sac, elle l’ouvrit et en sortit toutes sortes de vêtements, le rangeant de l’une des parties vides de l’armoire avec délicatesse, faisant des tas selon le type. Laissant ses livres dans son sac, consciente que ni La Divine Comédie de Dante en Italien ni ses autres livres n’avaient de réel valeur. Elle prit cependant ses billets d’Euro ainsi que son MP3. Elle ne pensait pas qu’il y ait de voleur dans l’institut, mais elle mettrait un certain temps avant de perdre ses vieilles habitudes. Sortant son téléphone de sa poche, elle regarda l’heure. 17h. Elle avait voyagé toute la journée…

    - Vous voulez que je vous fasse visiter l’institut ou bien ça ira ?

    Se retournant face à lui, Amy le regarda un instant. Appuyé contre le mur, Jonathan ne l’avait pas quitté des yeux. La jeune femme eut un sourire gêné, car à part Evangeline, personne ne lui avait accordé autant d’attention depuis longtemps.

    - D’accord, je veux bien, déclara-t-elle en souriant de plus belle, poussant discrètement son sac sous le lit le plus proche de la pointe du pied.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forge
X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 42
Autre(s) identité(s) : Jonathan Silvercloud /Le faiseur / Genesis / Cheyenne

Pouvoirs : Compréhension Avancée des mécanismes / Génie mécanique / Perception de l'énergie mécanique

Age du perso : 40 ans
Date d'inscription : 13/10/2011

MessageSujet: Re: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   Jeu 15 Déc 2011 - 19:11

L'adolescente accepta la proposition, affichant cette fois-ci un sourire radieux, Forge hocha la tête et lâcha un « très bien ! » avant de débuter la visite guidée. Au cours de la longue marche à travers le long couloir, l'enseignant jeta un œil à travers les baies vitrées qu'il dépassait et vit une dizaine d'élèves en train de jouer avec leurs pouvoirs. Ils étaient heureux de pouvoir jouir de leurs dons en toute sécurité, encore mieux pour les hybrides qui ne pouvaient pas sortir en dehors du manoir sans être mal vue par les humains.

- Comme tu peux le voir sur ma droite, nous habitons des mutants de toute sorte, tous peuvent s’épanouir librement sans risquer de subir les représailles de l’extérieur et c’est ça qui fait la force de notre institut. Déclara-t-il d’une voix explicite, mais calme.

De retour dans le hall, l'endroit n'était plus le hall morne et stérile lors de son retour de mission car il aperçut des élèves en masse, leurs regards braquer sur une feuille accrocher sur un tableau, révélant les notes d'examen. Certains crièrent de joie tandis que d'autres firent une moue mécontente. Une foule d'élèves circulèrent d'un couloir à l'autre et quelques groupes d'entre eux stationné au milieu du vaste rez-de-chaussée animé par le brouhaha des élèves, chacun discuta sur des sujets de conversations divers. Il descendit les escaliers et se faufila parmi la foule tout en restant prêt d'Amy pour ne pas la perdre. Il emprunta un nouveau couloir puis interrompit sa marche devant une entrée sans porte, à 10 mètres plus loin, donnant accès à la salle de détente. À part deux adolescents, du même âge qu'Amy, qui jouaient à leur DS, il n'y avait personne d'autre malgré le monde qu'il y a dans le hall.

- Ici c’est la salle de détente, les élèves viennent souvent ici pour se détendre, que ça soit pour regarder la télé ou pour autres choses.

Il reprit sa petite excursion en traversant l'autre bout du couloir menant vers une immense pièce gorgée d'étagères hautes de cinq étage et qui formaient un véritable labyrinthe. Quant aux livres, il y en avait tellement qu'il était difficile d'énumérer le nombre exact, tous ranger par ordre alphabétique et par catégorie afficher sur des pancartes suspendues. Au fond à droite se trouvait un escalier de bibliothèque aussi grand que les escaliers, certains mutants comme son collègue Hank n'avaient aucun problème pour escalader le sommet de ces meubles titanesques afin de prendre un livre sans recourir à l'escalier. Sur les chaises, Il n'y avait qu'un seul élève présent, en train de dévorer un livre de science et ne fit même pas attention à la présence du X-men.


- Voici la bibliothèque de notre établissement, il y a tout ce qu’il faut pour vous aider dans vos études, vous avez des livres dans toutes les matières enseigner, des bandes dessiner, etc….

Il laissa à l'adolescente le temps d'observer le lieu pendant quelques minutes puis il fit marche arrière pour se diriger vers les couloirs de l'étage supérieur en passant de nouveau par le grand escalier du hall d'entrée. Une fois sur place, il passa à côté des portes dont les noms furent inscrits sur leurs plaques d'entrée, indiquant que ces chambres appartennaient aux X-mens.

- Là ce sont les chambres des X-mens, tu peux même voir la mienne par là, dit-il en montrant du doigt la porte avec son nom écrit dessus. Les élèves sont interdits de pénétrer notre chambre sans notre accord.

Il marqua un bref silence pour se tourner vers Amy.

- Cela ne vous dérange pas que je vous tutoie ? Ajouta-t-il en se grattant la tête.


Dernière édition par Forge le Sam 17 Déc 2011 - 11:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   Jeu 15 Déc 2011 - 20:45

    Jonathan accepta sobrement la réponse d’Amy, se contentant de deux mots et d’un hochement de tête. Il parti ensuite pour la visite guidée de l’Institut, longeant le couloir et regardant à travers les fenêtres. Amy l’imita. Grâce à la démarque lente et placide du X-man, la jeune femme parvenait à la suivre sans peine. Regardant également à travers la vitre, Amy put voir une dizaine de résidents plus jeunes qu’elle en train de jouer avec leurs pouvoirs. Elle déglutit face à la présence d’un hybride, effrayée et fascinée par ce don.

    - Comme tu peux le voir sur ma droite, nous habitons des mutants de toute sorte, tous peuvent s’épanouir librement sans risquer de subir les représailles de l’extérieur et c’est ça qui fait la force de notre institut.

    Amy sourit, heureuse qu’une personne comme un hybride eut un endroit où il n’avait pas à craindre le regard des autres. Elle-même, malgré le fait que sa mutation soit cachée, savait ce que c’était d’être considérer comme un monstre. Elle regarda le groupe de jeunes gens avec espoir, car elle apercevait son probable avenir, parmi des personnes comme elle qui l’accepteraient et la comprendraient.

    Ils revinrent dans le hall de l’Institut Xavier, des élèves l’ayant investi pour prendre connaissance d’un papier accroché à un tableau, dont Amy ne pouvait que soupçonner l’utilité : des résultats d’examens. Cela semblait à Amy trop tôt pour les examens semestriels et trop tard pour ceux trimestriel, mais peut-être que les tests se déroulaient d plus tard aux Etats-Unis qu’en Italie, à moins que ce ne soit spécifique à l’Institut. Il était vrai qu’au mois de décembre, on était en plient milieu d’un semestre, en Europe en tout cas. Elle-même avait mit son retard pour venir ici à profit car elle avait dû réunir les fond et avait donc travaillé durant l’été. A la tête de certain, Amy pouvait voir que les résultats étaient mitigés : les uns avaient la base du nez repliée, formant ainsi des rides, la lèvre supérieure relevée et le menton contracté avec plus ou moins d’intensité selon la personne ; du dégoût. Les autres avaient les yeux plissés, les joues relevées et les muscles des lèvres qui se dirigeaient vers les yeux, formant un sourire ; de la joie.

    Amy n’eut pas le temps de s’attarder plus sur ses nouveaux camarades, la visite se poursuivant. Jonathan continua au travers d’un couloir jusqu’à un rez-de-chaussée animé par le brouhaha de plusieurs groupes d’élèves, puis se dirigea vers des escaliers et se faufila parmi une foule, veillant à rester près de la jeune femme. Amy apprécia cette attitude, rassurée par la présence protectrice de Jonathan. Elle était particulièrement mal à l’aise dans une foule aussi compacte et nombreuse, et la présence du X-man lui donnait un point d’encrage. Continuant aux côtés de Jonathan, elle découvrit au détour d’un nouveau couloir une pièce sans porte donnant sur une salle que son tuteur du jour lui présenta comme une salle de détente. Il y avait deux élèves en train de jouer à des consoles portables, et Amy ne put s’empêcher se demander quels étaient leurs dons à eux. Elle avait quelques notions de psychologie, matière qu’elle venait étudier ici auprès, enfin l’espérait-elle, du professeur Charles Xavier, et savait que pour son estime de soi, il fallait savoir se placer par rapport au autre. Les pouvoirs devenaient donc un critère naturel au même titre que la taille ou l’apparence.

    Jonathan reprit sa petite excursion, suivant le couloir jusqu’à une immense pièce labyrinthique gorgée d’étagères. Les yeux d’Amy ainsi que son visage d’illuminèrent alors qu’elle contemplait les rayonnages. Elle aurait voulut s’arrêter pour prendre la véritable mesure de la somme de savoir accumulée ici, cependant elle n’osa pas en faire part à Jonathan.

    - Voici la bibliothèque de notre établissement, il y a tout ce qu’il faut pour vous aider dans vos études, vous avez des livres dans toutes les matières enseigner, des bandes dessiner, etc…

    Jonathan avait visiblement comprit que cette salle verrait surement plus la présence de la jeune femme que la salle de détente, car il lui laissa le temps d’observer le lieu durant plusieurs minutes. Il repartit ensuite sur ses pas pour remonter vers les étages supérieurs en passant par le hall d’entré qui était toujours bondé. Arrivé dans un couloir semblable à celui des dortoirs, il présenta des portes sur lesquelles étaient inscris des noms.

    - Là ce sont les chambres des X-men, tu peux même voir la mienne par là. Les élèves sont interdits de pénétrer notre chambre sans notre accord.

    Amy trouvait cela plutôt naturel que chacun ait son espace privé, cependant elle était bien plus impressionnée que sa théorie fut vraie : Jonathan était un X-man. Emerveillée comme si elle se retrouvait en face d’une célébrité, elle fut assaillit par une foule de question, cependant celle de l’homme les balaya en un instant.

    - Cela ne vous dérange pas que je vous tutoie ?

    - Bien sur que non, répondit-elle après un instant d’hésitation, plus pour analyser la question que pour chercher la réponse. La révélation de Jonathan avait piquée au vif la curiosité d’Amy, ses pensées repartant de plus belle une fois que la jeune femme eut répondu à la question. Ne pouvant se contenir, elle regarda Jonathan. Et moi, pourrai-je vous tutoyer également ? En tant que X-man, je suppose que vous faites parti du corps enseignant ou du personnel de l’Institut et que votre statu doit être particulier. Là où j’étais avant, nous nous devions de vouvoyer le personnel sous peine que cela soit prit pour un manque de respect. Est-ce pareil ici ? Les paroles d’Amy s’accéléraient proportionnellement à ses pensées, sa curiosité attaquant sa timidité. Cependant, elle restait consciente que l’on n’obtenait rien sans rien. Et c’est quoi votre surnom, est-il en rapport avec vos pouvoirs ? Moi, on m’a surnommée Nephilim, à cause de mes petites ailes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forge
X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 42
Autre(s) identité(s) : Jonathan Silvercloud /Le faiseur / Genesis / Cheyenne

Pouvoirs : Compréhension Avancée des mécanismes / Génie mécanique / Perception de l'énergie mécanique

Age du perso : 40 ans
Date d'inscription : 13/10/2011

MessageSujet: Re: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   Sam 17 Déc 2011 - 18:34

L’adolescente accepta le tutoiement puis demanda si elle pouvait faire de même avec lui. Forge hésita un instant, il n’était pas contre cette idée, mais en tant qu’enseignant, elle devait le vouvoyer comme signe de respect. De plus, cela fait de peu de temps qu’Amy et Jonathan se sont rencontrés, raison de plus pour refuser qu’elle le tutoie.


- En effet, je suis professeur de math en plus d’être X-men. D’ailleurs, tous les profs du corps enseignant sont également des X-men. Peut-être que je te laisserais me tutoyer plus tard. Pour le moment il serait préférable que tu me vouvoies étant donné que l’on se connait à peine.

Il déglutit son surplus de salive puis réajusta de nouveau son fusil plasmique.

- C’est exact ! Le surnom de chaque X-men définis en quelque sorte l’aspect de nos pouvoirs. Mon pouvoir et assez long à expliquer, mais pour bien résumer, je suis capable d’inventer des technologies qui n’existeront pas avant très longtemps. Mais aussi de comprendre le fonctionnement d’une machine pour pouvoir connaître toutes ses faiblesses, les matériaux qui le composent et les améliorations possibles, qui peuvent varier de quelques dizaines de secondes ou minutes en fonction de ce que j’analyse…..

Il ignorait encore jusqu'où son génie technologique pouvait aller, mais cela n'avait aucune importance pour le Faiseur, il ne voulait pas se vanter non plus en disant qu'il soit capable de construire un vaisseau spatial digne d'un film de Startrek. Toujours en parcourant le couloir sans s'arrêter, il désigna du doigt une porte parmi celles qui défilèrent sous ses yeux, avec le panonceau dont la croix rouge dessus révéla l'entrée de l'infirmerie. Comme pour le dortoir il ouvrit la porte grande ouverte qui dévoila une pièce immaculée d'un blanc pur avec des armoires médicales, des lits monoplaces et des équipements médicaux.


- Si jamais tu ne te sens pas bien, tu n’auras qu’à venir ici. Notre médecin est également une X-woman, pour le moment elle est en mission, mais rien ne t’empêche de prendre des médicaments.

Refermant la porte derrière lui, il poursuivit la visite. Une dizaine de minutes plus tard il stoppa sa marche devant une double porte vitrée conduisant au gymnase, des couinements de baskets annoncèrent qu'un match avait débuté. Il vit un élève âgé d'une vingtaine d'années était en train de soulever une barre de traction avec des poids aussi gros que des pneus de camion. Ainsi que huit élèves jouant au basket, l'un d'eux ayant le ballon effectua un bon surhumain pour marquer un but, mais un autre disparut dans un nuage de fumée opaque et jaune puis réapparut au-dessus de son adversaire pour s'emparer du ballon avant de se téléporter à l'autre côté du gymnase. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres. Forge lâcha un rire discret sans vouloir se moquer, on peut dire qu'il régnait une bonne ambiance ici.


- Là c’est le gymnase de l’institut. Il y a tout ce dont un élève a besoin pour pratiquer le sport désiré.

Très rares sont les établissements disposant d’un gymnase interne d’une envergure aussi colossal que celui-ci. Il est vrai que l’institut dispose de ressource financière immense et c’est grâce à l’aval de Xavier que Jonathan avait carte blanche pour puiser dedans afin de financer les matériaux requis à l’élaboration de ses inventions. L’amérindien continua son chemin auprès d’Amy jusqu'à s’arrêter devant une porte comportant un « X » graver sur la porte avec des motifs richement décorée. Un sourire se déssina sur ses lèvres fines.

- Devant toi se trouve le bureau de Xavier, notre mentor à tous.


Dernière édition par Forge le Dim 18 Déc 2011 - 17:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   Sam 17 Déc 2011 - 20:20

    Amy réalisa trop tard que son excitation l’avait conduite à ne plus mesurer ses paroles, et que la hardiesse avec laquelle elle les avait prononcées l’avait fait dévoiler une autre partie d’elle-même ; voulant tant connaitre la particularité de Jonathan, elle lui avait présenté son surnom et une autre partie de son pouvoir, espérant qu’il en ferait de même. Cependant, Jonathan ne sembla pas avoir relevé, comme lorsqu’elle lui avait demandée s’il y avait d’autres locataires dans le dortoir où elle s’était installée, ou bien sur le fait qu’il eut gardé la clé dudit dortoir, chose que la jeune femme devrait récupérer avant la fin de leur entretient si elle voulait accéder à sa nouvelle chambre.

    Après un instant d’hésitation, Forge déclina la proposition d’Amy, car en tant que professeur de mathématique, ainsi qu’en tant que X-man, les élèves devaient les vouvoyer. Cependant, cette idée n’était pas définitivement inadéquate et peut-être que ses positions changeraient. En tant que professeur de mathématique, il ne risquait pas de l’avoir souvent en cour, mais cela n’empêchait pas le fait qu’il resta professeur.

    - C’est exact ! Le surnom de chaque X-men définis en quelque sorte l’aspect de nos pouvoirs. Mon pouvoir et assez long à expliquer, mais pour bien résumer, je suis capable d’inventer des technologies qui n’existeront pas avant très longtemps. Mais aussi de comprendre le fonctionnement d’une machine pour pouvoir connaître toutes ses faiblesses, les matériaux qui le composent et les améliorations possibles, qui peuvent varier de quelques dizaines de secondes ou minutes en fonction de ce que j’analyse…..

    Capable d’inventer des technologies… Jonathan était donc une sorte de génie, ce qui expliquait pourquoi il passait à côté de détails tel que l’évocation des ailes de la jeune femme : son esprit devait bouillonner constamment de complexes équations concernant les schémas de construction des objets technologiques environnants. Cela expliquait également l’existence de l’espèce de fusil que Jonathan avait dans le dos. Une de ses inventions.

    - Vous êtes donc une sorte de Prométhée, quelqu'un qui transmet la connaissance aux hommes ? demanda-t-elle, espérant trouver par elle-même le surnom de Jonathan.

    Ne s’étant arrêté pour parler, Jonathan continua le long du couloir, Amy sur ses talons. Il désigna un panonceau où se trouvait stylisée une croix rouge ; l’infirmerie. Le professeur en ouvrit la porte pour présenter à la jeune femme la pièce blanche immaculée équipée de tout l’attirail médical habituel. Amy eut un frisson devant ce lieu et sa signification, et fut heureuse à la pensée qu’elle n’aurait probablement jamais à y mettre les pieds.

    - Si jamais tu ne te sens pas bien, tu n’auras qu’à venir ici. Notre médecin est également une X-woman, pour le moment elle est en mission, mais rien ne t’empêche de prendre des médicaments.

    Amy se demanda un instant si elle devait lui dire qu’elle ne mettrait probablement jamais les pieds dans ce lieu, puis décida de se taire : elle lui ferait un résumé condensé lorsque la visite serait finie, et de préférence dans un lieu où il n’y avait aucun objet que l’esprit de Jonathan devrait décortiquer. Cela fit cogiter la jeune femme durant quelques secondes, mais elle fut bien vite de nouveau occupée à mémoriser le chemin qu’empruntait son guide. L’Institut était tellement grand qu’Amy se sentait bien capable de s’y perdre.

    Poursuivant la visite, le X-man marcha une dizaine de minutes, jusqu’à une double porte vitrée. Au son de couinements de chaussure et à l’odeur de sueur qui en émanait, Amy put deviner que ce chemin conduisait au gymnase ; un autre endroit qui ne la verrait pas beaucoup. Des vitres, on pouvait voire une partie d’un terrain de basquet sur lequel se jouait un match, ainsi que plus loin un homme à peine plus vieux qu’elle en train de faire de l’haltérophilie avec des poids dont Amy ne pensait pouvoir mesurer la masse. Dans le match de basket, l’un des élèves utilisa son don pour effectuer un bon surhumain, laissant les autres sur le carreau et volant vers le panier. Alors qu’Amy commençait à trouver cette conduite malhonnête, l’équipe adverse n’ayant visiblement de moyen de l’empêcher de l’arrêter, un autre élève disparu pour réapparaitre dans une fumée jaune et s’emparer du ballon afin de le remmener à l’autre bout du terrain.

    Jonathan eut un sourire amusé sur les lèvres, qui se transforma en rire discret. Ne le voyant que de profil, Amy n’aurait su dire si c’était de la joie ou du mépris. Elle-même ne savait véritablement comment réagir : le fait que les mutants puissent utiliser leurs pouvoirs librement était une bonne chose, mais cela faussait grandement le jeu.

    - Comme tu peux le voir, c’est le gymnase de l’institut. Il y a tout ce dont un élève a besoin pour pratiquer le sport désiré.

    Amy ne savait véritablement quoi répondre, elle n’avait pas l’âme sportive et n’y connaissait pas grand-chose. De toute façon, Jonathan repartit bien vite. Avec les gestes mesurés et placides du X-man, la jeune femme ne pouvait que se demander à quel vitesse fonctionnait son esprit. Il semblait tout appréhender bien plus vite et bien mieux qu’elle, car à par la bibliothèque, toutes les pièces avaient été plutôt survolées au goût d’Amy. Continuant sa marche, Jonathan la conduisit vers une nouvelle pièce dont la porte était gravée d’un X ainsi que de riches motifs. Le sourire qui se dessina sur les lèvres du professeur indiqua à Amy l’attachement et l’admiration que portait Jonathan pour la personne que représentait cette pièce. Même en l’absence du X, la jeune femme était prête à parier qu’il s’agissait du bureau de Charles Xavier, ce que l’homme confirma quelques secondes plus tard.

    - C’est l’homme dont le buste est entreposé dans la cour ? supposa Amy, sans véritablement attendre de réponse. C’est auprès de lui que j’aimerai étudier la psychologie, la deuxième raison pour laquelle je suis venue ici. Je crois que cela fait partie de ses nombreuses capacités. Comment fait-on pour le rencontrer, il faut prendre rendez-vous ou quelque chose d’approchant ? Il doit être plutôt occupé. Et si vous êtes Prométhée, lui quel est son alias ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forge
X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 42
Autre(s) identité(s) : Jonathan Silvercloud /Le faiseur / Genesis / Cheyenne

Pouvoirs : Compréhension Avancée des mécanismes / Génie mécanique / Perception de l'énergie mécanique

Age du perso : 40 ans
Date d'inscription : 13/10/2011

MessageSujet: Re: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   Dim 18 Déc 2011 - 19:25

L'adolescente avait donc remarqué le fameux buste en marbre interposé dans la cour, représentant le directeur de l'institut, Jonathan ressentait un sentiment chaleureux chaque fois qu'il posait son regard distinct sur le visage paisible du professeur X. Il tenta de répondre à la question d'Amy mais elle ne lui laissa pas le temps de s'exprimer en enchaînant question par question, expliquant également la raison de sa venue : L'adolescente voulait étudier la psychologie auprès de Charles sans être préoccupée par ses pouvoirs. Forge haussa un sourcil indécis, il est rare qu'un élève vienne ici pour étudier une matière comme seule motivation, mais c'était son choix après tout. Pour finir, elle lui demanda comment prendre rendez-vous avec le directeur et que pouvait bien être son surnom, le X-men toussota.

- En effet, c'est bien Charles Xavier qui est représenté sur le buste. En tant que directeur, il est souvent occupé dans beaucoup de tâches admiratives, mais il n'est pas indisponible pour autant. Il faut bien prendre un rendez-vous pour avoir un entretien avec lui. Vous pouvez aller le voir pour lui demander s'il est libre tel ou tel jour. Nous autres X-men, nous l'appelons quelquefois sous le pseudonyme qu'il s'est donné, « Professeur X ». Affirma-t-il avec le même ton calme et explicite

Il repensa ensuite à la question qu’il n’avait pas répondue à Amy au cours de leurs arrêts aux chambres des X-mens.

- Au début on m'a surnommé le Faiseur lorsque j'étudiais au MIT quand j'avais quatre ans de moins que toi, puis Génesis lorsque je travaillais pour le département de la défense. Une fois que j'ai rejoint les X-mens, on m'a surnommé Forge car je suis en quelque sorte un « super génie ».

Ses traits faciaux reflétaient toujours cette expression passive et réfléchie, mais qui restait attentive sur les sujets de conversation. Il était connu de ses collègues comme étant peu expressif mais des exceptions pouvaient arriver, notamment auprès de Tornade. Toujours avec cette démarche mécanique, il reprit de nouveau sa visite. Ses pas l'emmenèrent à la vie scolaire ou l'on pouvait voir l'intendante en train de remplir des fiches sur son comptoir angulaire. La même qui avait offert un mauvais accueil à deux élèves que Jonathan s'est occupée par la suite, il y a deux semaines. Elle n'était pas spécialement méchante, c'est juste qu'elle était une bourreau du travail qui n'aimait pas être interrompu par des élèves. Celle-ci était absorbée par son travail, ignorant la présence du Faiseur et de Nephiline.

- Ici c’est la vie scolaire. Inutile que je précise son rôle puisque c’est le même que celui de n'importe quelle école.

Sur ses mots, il quitta l’intendance pour faire cap vers la cuisine qui n’était pas loin de la salle à manger. Une fois ces pièces visitées, sa visite guidée touchera à sa fin. Forge montrait une patience remarquable qui expliquait pourquoi il n’avait pas bâclé l’excursion plus tôt. Il s’arrêta net devant une cuisine spacieuse avec toute une panoplie d’ustensiles accrochés sur des « barres d’accroches-ustensiles ».

- Ceci est la cuisine. Généralement, les plats sont préparés d'avance, mais il arrive que des élèves cuisinent leurs plats favoris.

Et justement il y en avait un qui était venu pour se préparer un repas personnel, mais qui ne s'est pas pris la peine de nettoyer les ustensiles utilisé qui traînaient dans l'évier. À en juger par l'odeur présente il a dû préparer un plat de spaghettis. Il termina sa visite en parcourant la moitié du couloir et pénétra dans une pièce gigantesque qui n'était d'autres que le réfectoire, avec des tables et des chaises capables d'accueillir une bonne centaine d'élèves. Un groupe de 10 d'élèves qui dégustèrent un gâteau à la noix de coco salua Forge qui fit de même, certains braquèrent leurs yeux ébahis sur son arme futuriste.


- Pour finir, voici le réfectoire. Malgré la superficie excessive, il est rare que l’endroit soit rempli. Ils arrivent souvent que les élèves déjeunent en ville dans des Macdo ou des Quicks.

Forge haussa les sourcils et écarquilla légèrement les yeux lorsqu'il vit 18 h 50 sur l'horloge analogique accrocher sur sa droite, 4 heures venaient déjà de s'écouler depuis qu'il a rencontré Amy, il ne s'attendait pas à ce que le temps passe si vite. Il se tourna vers l'adolescente.

- Bon ben voilà notre visite est finie. Peut-tu m'attendre ici un instant ? je dois faire mon rapport à Xavier. Dit –il avant de sortir la clé du dortoir d’Amy de sa poche pour le lui tendre. Voilà la clé de ton dortoir.

Une fois que l'adolescente prie la clé, il se dirigea vers la sortie mais s'arrêta soudainement en passant vivement sa main métallique sur son front. Il se souvint d'une autre question qu'Amy lui avait posée : s'il y avait quelqu'un d'autre dans son dortoir. Décidément, le temps qu'il avait consacré à la conception de son arme l'avait bien épuisé.

- Ah oui j’oubliais de te le dire ! Il y a une autre mutante qui vit également dans ton dortoir. Fit-il d’un air gêner

Ceci fait, Jonathan quitta le réfectoire et marcha en direction du bureau de Xavier…….


Dernière édition par Forge le Dim 18 Déc 2011 - 21:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   Dim 18 Déc 2011 - 20:47

    Jonathan toussota avant de confirmer les suppositions d’Amy concernant Charles Xavier, lui révélant qu’il fallait effectivement prendre rendez-vous avec le « Professeur X » pour avoir un entretien. Prof X ; simple, court, sans fioritures. Les surnoms de Jonathan avaient eux bien plus de grandeur : le Faiseur, Génésis… Non, c’était Forge qui lui allait le mieux, parmi les trois. Amy ne sut si elle aurait dû être étonnée ou non du fait que les alias de Jonathan furent à la mesure de son génie, il était cependant clair pour la jeune femme que le X-man en retirait une certaine fierté.

    Forge repartit pour continuer la visite. Il présenta brièvement la vie scolaire, ne jugeant pas que plus amples informations fussent nécessaires à la compréhension de son fonctionnement, puis la cuisine et le réfectoire. La première pièce voyait une jeune femme à l’aspect froid remplir mécaniquement des papiers sur son bureau, tant absorbée par sa tâche qu’elle en ignora les deux visiteurs. La cuisine était spacieuse et sentait bon la nourriture, un élève étant en train d’y préparer des spaghettis. Après que Jonathan eut expliqué que, bien que les repas soient généralement préparés à l’avance, certains élèves préféraient faire leur cuisine eux-mêmes, Amy trouva cette initiative positive. Permettre un tel degré de liberté était une marque de confiance bienvenue pour des étudiants ayant probablement été rejetés dans leurs milieux d’origine, et les encourageait à poursuivre les expériences nouvelles en leur permettant de gagner de la confiance en eux. Le réfectoire, qu’elle découvrit ensuite, était d’une taille proprement stupéfiante, pouvant accueillir probablement plus d’une centaine de personnes. Il y avait quelques élèves qui s’attaquaient à un gâteau et saluèrent leur professeur à l’entrée de celui-ci, Amy se faisant par reflexe aussi discrète que possible pour ne pas attirer leur attention. Cependant, l’arme de Forge était un leur idéal.

    - Bon ben voilà notre visite est finie ! Peut-tu m'attendre ici un instant ? Je dois faire mon rapport à Xavier. Voilà la clé de ton dortoir.

    Amy attrapa la clé en remerciant Jonathan pour son aide. Forge lui avait donné un précieux coup de main, et même si Amy savait qu’elle mettrait un peu de temps pour s’habituer à la taille des lieux et pour s’y retrouver correctement, elle avait véritablement appréciée l’attention que le X-man lui avait apportée. Elle n’était pas encore habituer à parler constamment anglais, pas plus qu’à la dimension des lieux où la population qui s’y trouvait, mais Jonathan lui avait apporté la confiance et l’envie nécessaire à l’exploration de ce nouveau monde.

    - Je préfèrerai que l'on se retrouve au réfectoire, je commence à avoir faim. On se dit dans une heure là-bas ?

    A peine eut-il commencé à partir, que déjà Forge s’arrêtait, plaçant sa main de fer contre son front.

    - Ah oui j’oubliais de te le dire ! Il y a une autre mutante qui vit également dans ton dortoir.

    Cette réplique prit Amy au dépourvue, tant l’idée de partager la chambre avait-été jusque là maintenue à la lisière de ses pensées par d’autres qu’elle jugeait plus importantes. Mais maintenant, elle se prenait à se demander qui était l’autre occupante du dortoir, quelle était son histoire ou ses dons, comment l’accueillerait-elle…
    Tant de question qui se bousculèrent, distrayant Nephilim du départ plutôt précipité de Forge du réfectoire. Clignant des yeux pour relayer à plus tard ses questions parasites, elle dû rejoindre Jonathan au petit trot.

    Prenant la mesure de son pas une dernière fois, elle déclara :

    - Merci de m’avoir montré l’Institut, je pense que je m’y serais perdue sans vous. J’espère que vos activités de professeurs et de X-man ne vous prendront pas trop de temps, car j’aimerai vous revoir bientôt. Il y a des trucks sur la mutation que je n’ai pas bien comprise, et peut-être l’une de vos inventions pourra-t-elle me permettre de clarifier le fonctionnement de la mienne. Je ne vous retiens pas plus et vous remercie encore une fois. Une dernière chose, cela ne vous gène pas si je continue de vous appeler Prométhée ? Je trouve que cela vous va bien.

    Une fois la réponse obtenue, Amy s’arrêta, laissant Forge continuer son chemin à travers le labyrinthique Institut Charles Xavier pour jeunes surdoués. C’était sa nouvelle maison, et la jeune femme devrait prendre ses marques. Elle décida de commencer par se rendre à la cuisine, n’ayant rien avalé depuis le matin même.
    Ou était-ce déjà ?
RP TERMINE pour Amy

Suite sur le lien suivant : Arrivée Discrète - Suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forge
X-Men Delta
avatar

Nombre de messages : 42
Autre(s) identité(s) : Jonathan Silvercloud /Le faiseur / Genesis / Cheyenne

Pouvoirs : Compréhension Avancée des mécanismes / Génie mécanique / Perception de l'énergie mécanique

Age du perso : 40 ans
Date d'inscription : 13/10/2011

MessageSujet: Re: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   Dim 18 Déc 2011 - 23:54

Alors qu'il était en chemin, il fit volteface lorsque l'adolescente le rattrapa pour lui remercier de sa visite et qu'elle avait hâte de le revoir au réfectoire. Forge n'avait aucune raison de refuser de déjeuner à ses côtés afin de tisser une relation durable. Amy ne fut pas la seule à avoir faim car l'estomac du X-men crier famine, il était tellement préoccupé à finir son fusil plasmique qu'il n'a même pas pris le temps de déjeuner ce matin. Apparemment, l'amérindien s'est trompé à son sujet lorsqu'il pensait qu'elle se contrefichait de ses pouvoirs, car elle voulait en savoir plus sur la nature de sa mutation à l'aide des inventions du Faiseur. Il est vrai que ces pupilles nictitantes l'intriguer, raison de plus pour accepter le rendez-vous afin d'en savoir plus. Jonathan esquissa un léger sourire sur un coin des lèvres lorsqu'elle demanda si elle pouvait l'appeler Prométhée. Il n'était pas gêné de porter le nom d'un dieu grec, sans vouloir en tirer d'une quelconque fierté en raison de ses pouvoirs.

- Cela ne me dérange pas que tu veuilles m’appeler Prométhée si cela te fait plaisir. Ce fut un réel plaisir d’avoir eu cette conversation avec toi et il me tarde déjà à te revoir dans une heure. Ton pouvoir est intéressant et ce sera avec joie de pouvoir t’aider sur ton problème avec ta mutation. Sur ceux, à tout à l’heure.....

Forge reprit son chemin pour la énième fois, disparaissant du champ de vision d’Amy en empruntant un virage sur sa droite. De retour en face de la porte en chêne auquel se trouvait Xavier de l’autre côté, il ouvrit la porte et pénétra dans le sanctuaire du mentor, refermant la porte derrière lui. Il est prêt à déposer son rapport…

RP TERMINER pour Forge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée Discrète ? [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée Discrète ? [TERMINE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men, le jeu de Rôle :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: