AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]

Aller en bas 
AuteurMessage
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Sam 7 Jan 2012 - 21:07

Samedi 24 Décembre – 12 : 30 P.M.
    Cela faisait maintenant plus d’une heure et demie qu’Amy avait quittée Elizabeth Joggs, alias Hélios, dans le parc de l’Institut, pour retourner dans les bâtiments. Nephilim avait eut le temps de ce remettre de sa cuisante défaite à la bataille de boule de neige et de constater, avec satisfaction, qu’elle n’était pas tombée malade comme elle l’aurait crue ; ou alors que son facteur guérisseur avait fait des merveilles. Toujours était-il qu’après s’être douchée, changée et avoir mit à sécher ses fringues, elle avait entreprit de retrouver Liz comme convenue au réfectoire, pour le déjeuné.

    Cela avait prit du temps à Nephilim, mais en presque un mois, elle parvenait à se repérer sans trop de difficulté à l’intérieur de l’établissement. Elle ne se perdit donc pas pour aller jusqu’au réfectoire, et y fut en temps et en heure ; bien qu’après que Liz soit déjà rentrée.

    C’était l’heure d’affluence dans ce lieu comme dans les cuisines, et le monde qui y passait effrayait passablement Amy. Restant discrètement dans le couloir jusqu’à ce que les flux d’étudiants venus se restaurer se soit taris, l’italienne fit le bilan de sa matinée. Elle s’était faite une amie des plus particulières : Elizabeth Joggs était une personne assez dénuée de finesse et étrange, imprévisible et plutôt maladroite, bien que tout cela donnait au final une personne sympathique et amicale. Rayonnante au propre comme au figuré, Hélios était arrivée d’une façon surprenante qui collait parfaitement au personnage, et s’était intéressée à Amy parce qu’elle se trouvait ; Nephilim avait l’impression qu’où qu’elle eut rencontrée Liz, la situation aurait été semblable tant Lizzie était… elle.

    Quant enfin les couloirs se furent vidés, Amy n’avait qu’une demi-heure de retard, comme le lui indiqua son téléphone portable. N’ayant pas besoin de se nourrir du fait de sa Photosynthèse effectuée le matin même, Amy se contenta de prendre une bouteille d’eau dans la cuisine avant de se diriger vers le réfectoire pour retrouver son amie. Ayant trop de timidité pour sortir ses membranes nictitantes devant tant de monde, Nephilim chercha du regard Elizabeth. Il lui fallut moins d’une minute pour trouver la radiante jeune femme, mangeant assise à une table, entourée de ses amis. Amy déglutit ; il n’avait pas été question dans leur rendez-vous qu’il y eut d’autres personnes durant le repas, et découvrir le groupe qui entourait Liza bloqua complètement la jeune italienne.

    Amy ne savait que faire : elle n’allait certainement pas s’imposer dans le groupe qui fonctionnait très bien sans elle, et qu’elle perturberait de sa venue. Elizabeth lui avait peut-être gardée une place, ce que Nephilim ne parvenait pas à voir de là où elle se trouvait, mais elle semblait en plein conversation ; encore que Girasole n’eut aucun moyen de distinguer la voix de son amie dans le brouhaha ambiant.

    Après quelques minutes d’hésitation, Amy tourna les talons, ressortant de la pièce. S’asseyant sur les marches de l’escalier tout proche, Nephilim entreprit d’attendre que son amie soit sortie du réfectoire pour reprendre contacte. Elle ne savait pas comment Liza prendrait ce lapin, mais il y avait une possibilité pour qu’elle eut tout simplement oubliée le rendez-vous, et au pire Amy lui expliquerait qu’elle n’avait pas osée.

    Il n’y avait plus qu’à attendre la sortie d’Hélios.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Joggs
Nouvel(le) Elève X-Men Beta
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 36
Autre(s) identité(s) : Hélios

Pouvoirs : Absorbtion de l'énergie solaire et rejet sous forme de plasma

Age du perso : 29 ans.
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Dim 8 Jan 2012 - 12:49

Elizabeth venait de passer un bon début de journée : une heure avec une jeune fille se nommant Amy, une mutante ailé qui n'avait pas la capacité de vol, charmante tout de même, amusante et avec qui Liz avait pût s'échanger quelques boules de neiges dans une courte bataille ; puis elle avait passé trois quart d'heure dehors, avec d'autres amis, plus anciens eux, derrière l'institut, pour après joindre la cafétéria où elle avait mangé, pendant trois quart d'heure, dans une ambiance joyeuse, animée.

Elizabeth entendait la dites Amy, car une heure et demi plutôt, elle lui avait proposée de venir manger avec elle et ses amis, et donc elle regardait la porte d'entrée, de temps à autre, par interstice lent et irrégulier, car parfois elle oubliait de regarder.

Elle avait dans son corps, la charge d'énergie solaire suffisante pour avoir chaud, mais insuffisante pour léviter, ni pour transmettre trop de chaleur ; elle atteignait à peine trente-sept degré de température corporelle, mais ses mains montaient à cinquante-sept, elles, de quoi réchauffer son corps, comme devant un chauffage allumé en son maximum.


« Hé, Liz', elle fait quoi ton ami là ? Car ça fait trois quart d'heure, je sais pas toi, mais moi c'est pas ma passion de voir les gens manger pendant que j'ai finit... »
« Tu vas pleurer ? Alors attends, on est pas pressé, de toutes façon tu te resservira, et ce sera bon ! »
« Se resservir ? Tu sais que j'en suis à ma troisième bûche, tellement j'attends ! J'en mange une autre, et j'explose moi ! Noël, je veux le passer avec vous, pas tout seul, dans une petite pièce, avec une chasse ! »
« Hum... attends, je vais voir »


Alors, elle partit de la cafétéria et faillit trébucher une ou deux fois, par accident, car elle n'aimait par marcher, et en avait peu l'habitude, à force de léviter. Elle rencontra Amy quelques trébuchements plus tard, assise sur l'escalier qui menait plus haut, vers quelques dortoirs et salles de cours.

« Tiens, tu viens juste de finir de te préparer, ou... ? »

Il ne fallait pas croire, l'idée qu'elle ne voulait pas aller manger avec ses amis ne lui était pas venu à l'esprit, elle se disait juste qu'elle n'avait peut-être pas faim, simplement. C'était sa naïveté, qui ne l'aidait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Dim 8 Jan 2012 - 16:56

    [b] « Tiens, tu viens juste de finir de te préparer, ou… ? »

    Elizabeth était arrivée d’une démarche plutôt maladroite, preuve en étant qu’elle n’était que peu habituée à la marche. Elle ne semblait pas inquiète, nota Amy, simplement égale à elle-même ; bien que la luminosité dégagée par Liza fût bien moindre que lorsque le soleil la couvrait de ses rayons. Phénomène intéressant, il semblait falloir que les rayonnements frappent directement la peau de Lizzie pour qu’elle les emmagasine, car l’institut était un endroit des plus ouverts et des plus éclairés.

    Amy se leva à l’arrivée de son amie, toute penaude à l’idée de l’explication qui allait suivre : sans doute Elizabeth trouverait-elle sa réaction exagérée, puérile ou même stupide. Elle ne semblait ni inquiète ni fâchée, ce qui était déjà une bonne chose.

    - Je… j’ai pas osée venir… commença Amy, visiblement mal-à-l’aise. Lorsque je t’ai vue avec les autres, je me suis dis que vous étiez mieux sans moi ; j’aurai perturbée la conversation ; il n’y avait pas de chaise… Je…

    Amy bredouilla encore un peu, avant de s’arrêter dans son explication pour se rassoir en soupirant, triste de ne pouvoir véritablement se justifier. En même tant, il y avait peut-être lien de cause à effet.
    Prenant une grande inspiration Nephilim se calma. Les yeux clos, elle laissa à Elizabeth le temps d’élaborer ses conclusions et, peut-être, son verdict.

    - Voilà pourquoi je ne me fais pas beaucoup d’ami, soupira Amy. J’ose pas venir vers les gens, ils… m’effrayent.

    Ponctuant sa phrase d’un nouveau soupir, l’italienne regarda au sol, entre ses pieds. Elle sentait le regard de Liz sur elle, mais n’aurait jamais put prévoir la réaction qu’elle aurait. Même si elles ne s’étaient rencontrées que le matin même, Nephilim savait déjà que Liza échappait complètement à sa logique, et qu’il aurait fallut nombres d’heures d’analyses pour comprendre pourquoi et comment elle résonnait.
    C’était cela qui la poussait vers la psychologie, hormis sa capacité naturelle à détecter les mensonges ; comprendre les gens, comprendre ce qu’ils pensaient. Un moyen des plus simples pour se rassurer.

    - Je suis… désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Joggs
Nouvel(le) Elève X-Men Beta
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 36
Autre(s) identité(s) : Hélios

Pouvoirs : Absorbtion de l'énergie solaire et rejet sous forme de plasma

Age du perso : 29 ans.
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Dim 8 Jan 2012 - 20:11

« Si il y avait pas de chaise, c'est que t'a mal vu ! Il y avait une place à côté de moi, il fallait juste qu'on prenne un siège, et se serai bon, tu aurai pût manger avec nous, Ha ! »

Dire que ça l'échappait que quelqu'un se sente mal à l'aise entouré d'inconnu, dans un monde qui n'était pas le sien, puisqu'elle s'y sentait mal, se serai faux. Elle avait déjà vécût quelque chose de similaire il y a quelques années, Elizabeth, à New-York quand elle avait passé quelques temps à Mutant Town : elle s'y était senti si mal, qu'elle en était partit rapidement, après deux semaines, à la suite d'une discutions avec un de ses amis, le fourmilier, comme on pouvait l'appeler.

Ça avait donc assez attristé Elizabeth de l'entendre dire ça puisqu'elle savait se qu'elle endurait ; mais depuis plus longtemps cependant, d'après ce qu'elle eut dit plus tôt dans la matinée. Cependant, elle avait une sorte de problème avec les problèmes sociaux des gens, elle n'avait pas la facilité qu'avait certains pour sortir de bons conseils, avec les bons mots, au bon moment, et donc, par choix, elle prenait ça au second degré.

Cependant, si elle était peut-être naïve et souvent inattentive, elle n'en était pas aveugle pour autant, et avait vu l'air mal-à-l'aise d'Amy assez rapidement lorsqu'elle s'était assise.


« Hum... Mais ça faut juste que ça change ! Maintenant, t'as peur, demain tu aura pleins d'amis ! Si les gens changeraient jamais, t'imagine pas l'état du monde, quoi ! Ha ! »

Oui, c'était étrange, mais elle s'était vite ravisé, juste avant de parler, pour reprendre dans le trait de l'humour, dans un léger éclat de rire, tout de même bruyant. Peu de temps après, elle suivit Amy et s'assit à ses côtés, tout en prenant garde à s'asseoir le plus loin possible du Soleil :

« Je fais gaffe à où je m'assois, j'ai pas envie de causer des dégâts, ça coûte, les réparations, Ha ! », fit-elle pour évincer les excuses d'Amy, afin d'éviter de trop entrer dans ses préoccupations, afin de ne pas se voir obliger à donner quelques conseils que se soient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Lun 9 Jan 2012 - 18:51

    Elizabeth commença par assurée qu’elle avait gardée une chaise à son amie de la matinée, insistant par la même sur le fait qu’elle ne l’avait pas oubliée, l’ayant même placée à son côté. Ponctuant son reproche par une résonnance de son rire si particulier, Liz eut un instant de tristesse, probablement par compassion avec Amy. Peut-être avait-elle connue semblable situation, bien que Nephilim en doutât. Hélios n’avait rien de quelqu’un de timide, de complexé ou de peureux. S’asseyant également sur les marches pour se mettre au niveau d’Amy, une manœuvre classique qui permettait de mettre les gens plus en confiance, Liza reprit la parole, encourageant le changement. Selon l’avis d’Amy, les gens ne changeaient qu’en surface, jamais vraiment. Même la mutation ne les faisait changer : pour son cas, elle n’avait pas été différente après l’apparition de ses membranes nictitantes et de ses ailes. Seuls les autres l’avaient trouvé changée. Après s’être installée, Elizabeth tenta un trait d’humour, sans doute pour détendre la situation : elle ne voulait pas causer de dégâts ; son pouvoir était donc une véritable gêne dans la vie courante, ce qui était également triste en soit.

    Cependant, cela permit à Amy de relativiser son problème : niveau de la timidité, elle pouvait s’améliorer, alors qu’Hélios resterait la même jusqu’à la fin de sa vie, à moins d’évolution de son pouvoir. Maîtriser sa timidité devait être plus simple que contrôler un pouvoir comme celui de son amie ; enfin, ce serait sans doute plus facile à dire qu’à faire, dans un cas comme dans l’autre.

    - Tu rayonne moins pourtant, commença Nephilim pour en rompre avec ses excuses, dont visiblement Lizzie ne voulait pas.

    Une fois de plus, Elizabeth avait agit différemment de la plupart des gens ; plutôt que de donner des conseils d’après son expérience personnelle, elle avait changé de sujet. Que cela soit fait sciemment ou non, ce n’était pas bête, plutôt psychologue même, puisqu’elle ne brisait pas l’égalité créée par leur niveau équivalent. Toujours était-il que, du point de vue d’Amy du moins, le sujet proposé par son amie n’était pas des plus réjouissants non-plus. Elle-même n’ayant jamais eut de difficulté à cause de la présence de ses dons, elle ne parvenait à comprendre comment Liz pouvait les supporter s’ils étaient si contraignant, et comment elle pouvait être de cette humeur joyeuse et légère, presque trop, tout le temps. Cela donnait un personnage plutôt simple dans lequel Amy ne voulait pas croire ; il y avait plus sous la surface, comme chez la quasi-totalité des gens.

    A elle d’en découvrir plus, ce qui lui permettrait d’apprécier mieux Liza, enfin surement. Mais Amy devait déjà clore le sujet restant en suspend, dans la pièce plus loin.

    - A moins qu’ils ne soient particulièrement gros mangeurs, je pense que tes amis ont finis leur repas, et que m’attendre encore ne fait pas partie de leurs objectifs. Ayant moi-même de quoi tenir aujourd’hui, je pense que tu pourras leur indiquer de ne plus attendre au réfectoire, poursuivit-elle, levant légèrement la bouteille d’eau, Cependant, je dois t’avouer que je ne vois pas comment m’excuser auprès d’eux pour l’absence au rendez-vous, donc si je pouvais eviter de les croiser…

    Certes, la politique de l’autruche n’était pas la meilleure idée, à la fois pour s’excuser auprès d’un tiers et pour outrepasser la timidité, mais c’était la seule solution pour qu’Amy n’angoisse pas tout l’après-midi en se demandant si les autres lui en voulaient ou non, comment aurait-elle put faire pour s’excuser mieux…

    La décision restait cependant entre les mais de Liza…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Joggs
Nouvel(le) Elève X-Men Beta
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 36
Autre(s) identité(s) : Hélios

Pouvoirs : Absorbtion de l'énergie solaire et rejet sous forme de plasma

Age du perso : 29 ans.
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Mar 10 Jan 2012 - 18:02

Elle rayonnait moins, c'est vraie: ses mains étaient toujours rouges, mais moins qu'avant, maintenant, plutôt d'une couleur rosâtre : elles faisaient bien moins flamboyantes ; sa couleur jaune, dorénavant, était très faibles, quelques brides de rayons solaires filtrait à travers sa peau, pour donner seulement un aspect brillant, à la femme luciole.

« Hé, oui, c'est justement le but ! Il fait froid, ici, mais comme ça : ça va ! Et plus, je brûlerai tout. Là, je suis à l'aise avec tout ! J'ai quelques, euh... problème, quand j'ai aucune énergie solaire en moi. Mais c'est... c'est personnel, donc pas important, Ha ! »

Personnel, car ça lui plaisait encore moins de parler de ses soucis personnels, de son manque de confiance en soi quand elle était « vidée ». Elle essayait donc de faire en sorte que l'on n'entre pas dans ce sujet de conversation, en disant que c'était personnel : une formule qui, généralement, marchait.

« O, mes amis... T'en fais pas, ils comprendront ! »

C'était une vérité ; mais pour être plus exacte, c'était qu'ils ne s’intéressaient pas à Amy, mais la jeune femme ne voulait pas lui faire plus de mal qu'elle en ressentait pour le moment. Mais il fallait les comprendre ! Dans le fond, ils ne les avaient jamais vu, Elizabeth en avait laissé un ce matin, pour parler à « Tournesol », ils l'avaient attendu pendant plus de trois quart d'heure lors du repas, et, encore une fois, ils ne l'avaient pas vus.

« Ils vont bientôt partir, par eux-même, t'inquiète pas. Puis à la limite, s'ils ne sortent pas, je dirai à quelqu'un de faire passer l'info', on traîne dans cet institut depuis longtemps, ils sauront à qui s'adresser, t'inquiète pas pour ça ! »

Juste après, Liz chercha un moyen pour que la jeune fille s'excuse auprès de ses amis, sans en trouver cependant. Alors, elle en conclut :

« T'en fais pas, vraiment, je... je leur parlerai, ils comprendront parfaitement, puis si c'est pas le cas, bon beh... je les brûlerai ! », finit-elle, par un rire fort, comme à son accoutumé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Mar 10 Jan 2012 - 20:43

    Elizabeth semblait à l’opposé de ce qu’Amy pouvait penser : elle disait avoir quelques problèmes lorsqu’elle était en manque d’énergie solaire. Plus que la formulation « c’est personnel », ce fut la micro-expression de tristesse qui passa sur le visage d’Hélios qui convaincue Nephilim de ne pousser plus avant le sujet. Si Liz voulait parler, elle viendrait d’elle-même, même si ce n’était pas probable que ce soit à Amy qu’elle viendrait se confier.

    Concernant les amis de Liza, cette dernière était persuadée qu’ils comprendraient ; cependant, Amy préférait tout de même les éviter. Ainsi, lorsque Liz lui apprit qu’ils partiraient d’eux-mêmes, l’italienne commença à sérieusement envisager de débarrasser le plancher.

    « T'en fais pas, vraiment, je... je leur parlerai, ils comprendront parfaitement, puis si c'est pas le cas, bon ben... je les brûlerai ! »

    Concluant sa déclaration par son rire aussi particulier qu’habituel, Lizzie fit sourire Amy ; un sourire amusé et sincère. Nephilim commençait à se sentir en confiance, bien qu’elle trouvât cela prématuré, mais Elizabeth avait une bonne humeur qui irradiait autant qu’elle-même.

    - Je suis sure que t’es pas cap’, plaisanta Amy, espérant secrètement que se ne soit bel et bien pas le cas. Sinon, t’avais prévu plus ou moins des trucks avec eux, ou t’es libre pour l’aprèm’ ?

    Nephilim ne savait pas si, lorsqu’elle avait prévue le déjeuné, Liza avait planifié également le reste de la journée, mais ce qui l’effrayait vraiment, c’était qu’elle eut put prévoir des activités communes avec ses autres amis. Dans ce cas, Amy n’aurait pas insisté, laissant Liz au plus grand nombre. Malgré cet édit couard, l’italienne aimerai véritablement passer la suite du jour en compagnie de sa nouvelle amie ; sa seule amie, si l’on omettait le personnel enseignant qu’elle avait rencontré jusqu’à lors.

    Peut-être pourraient-elles aller à la bibliothèque pour découvrir la signification du prénom de l’italienne, comme cela avait été suggéré quelques heures plutôt ; peut-être pourraient-elles se trouver un coin tranquille pour discuter, au soleil probablement, faisant plus ample connaissance en s’échangeant leurs histoires.

    Il y avait tant de possibilité lorsque l’on rencontrait une nouvelle personne, qu’Amy ne savait par où commencer ; d’autant plus que Liz n’avait pas encore répondue à la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Joggs
Nouvel(le) Elève X-Men Beta
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 36
Autre(s) identité(s) : Hélios

Pouvoirs : Absorbtion de l'énergie solaire et rejet sous forme de plasma

Age du perso : 29 ans.
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Mer 11 Jan 2012 - 21:09

« Pas cap ? On va voir si je suis pas cap ! »

Alors, elle leva les mains, elles devinrent de plus en plus rouge, et Elizabeth perdît de l'éclat dans tout son corps, sauf à partir de ses avants-bras. Il fallait juste bien viser : les portes étaient à battant, alors en visant bien, elles s'ouvriraient dès qu'elle les aura toucher, puis avec un peu de chance, ça en toucherai déjà un...

Puis elle tourna son visage vers Amy et éclata en un fort éclat de rire, en baissant ses mains, et l'énergie juste après parcouru son corps et ses mains perdirent en intensité.

« Non, j'ose pas, c'est vraie ! Peut-être un jour, qui sait ? »

Puis, à l'idée de le faire réellement, on-ne-sait-quand, mais plus tard, et les raisons qui la pousserai à agir ainsi – car par exemple elle se serai faites embobiner par la confrérie – la poussèrent à un nouvel éclat de rire ; bien que, si vous connaîtriez un minimum Elizabeth, vous ne rigolerez pas à cette hypothèse : sans doute la naïveté, qui avait fait que Liz n'éprouva pas la moindre peur.

« Prévu ? Euh... non, pas vraiment ! C'est pour ce soir, qu'on a prévu des trucs. Des noël, ça se fait entre ami, pour moi ; ça c'est toujours fait comme ça, en faites, alors... En faites, à vraie dire, c'est en quelques sortes prévu depuis des années ! Trois, je crois, on a arrêté d'anticipé le truc il y a trois ans, oui, et je crois pas qu'on ai une fois délogé à la règle... Les traditions, quoi, Ah ! Tu veux venir ? »

Encore une fois, elle n'avait pas pensé aux événements passés, et donc avait dit ça sans réfléchir. Sans doute allait-elle refuser, puisque elle était mal-à-l'aise avec ses amis, surtout à l'idée d'aller leur parler.

En même temps, elle s'était levé de la marche d'escalier, défaisant par coïncidence les regards braqués sur elle, d'énervement, juste après qu'elle eut rit comme une démente, de par son rire habituel. Elle avait tellement l'habitude, qu'elle ne prenait plus ça mal, et parfois elle riait une seconde fois : par pour choquer, bien entendu, juste car ça l'amusait.


« Tu veux passer l'aprem' avec moi ? On peut trouver pleins de truc à faire ! Qu'est-ce qui te branche, dis ? »

Demanda-t-elle, anticipant la réponse d'Amy. Ce n'était pas qu'elle connaissait d'avance ce qu'elle allait dire, mais elle parlait tant qu'à force elle ne prenait pas la peine de laisser la parole à d'autres, tant qu'elle avait quelque chose à dire, ou du moins l'envie de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Jeu 12 Jan 2012 - 16:15

    Amy pâlit de tout son corps lorsque qu’Elizabeth, outrée que l’on mette en doute son inconscience, se déclara capable d’incinérer ses amis, et se leva pour le prouver. Rougissant ses mains, probablement par un transfert d’énergie thermique, Liz visa les portes à battant du réfectoire, puis, tournant son visage vers Nephilim… éclata de rire.

    Amy se détendit, l’expression de peur la quittant immédiatement. Elle tenta de sourire, mais le résulta ne fut pas très concluant, car elle avait encore le cœur affolé. Nephilim ne sut si Lizzie plaisanta lorsqu’elle ne pas en être capable, pour l’instant. Le rire qui suivit ses propos détendit de nouveau l’italienne, qui comprit le trait d’humour plutôt spécial d’Hélios. Expliquant ensuite qu’elle n’avait rien de prévue pour l’après midi, Liza précisa que ce soir elle fêtait noël avec ses amis, une tradition depuis trois années. La proposition de se joindre à la fête désarçonna Nephilim, qui s’excusa en bredouillant :

    - Je crois pas que… se soit une très bonne idée… heu… J’ai déjà planté tes amis ici, je suis pas sure qu’ils apprécient de me voir débarquer comme un cheveu sur la soupe à une fête traditionnelle… et… je suis pas chrétienne… donc j’ai jamais fêté noël. En plus… heu… j’aurai jamais le temps d’acheter des cadeaux et…

    Se débattant comme un guêpe tombée dans un verre d’eau, Amy finit rapidement par cesser de luter, et se tut. La proposition suivante d’Hélios était bien plus acceptable, et Nephilim s’empressa d’y répondre, comme pour clore le sujet précédent.

    - Oui, sa me branche, répondit-elle le sourire aux lèvres, sa gêne précédente disparue comme par enchantement. Pour les trucks à faire, on pourrait déjà se présenter un peu mieux, tu ne crois pas ? Je commence : ma date d’anniversaire s’est le 3 Septembre, j’ai grandie dans une ville italienne nommée Avellion, près de la commune de Lauro, j’ai fais un lycée linguistique parce que j’aime les langues, j’ai découvert mes dons à onze et quinze ans, onze pour les membranes nictitantes, quinze pour les ailes. C’est pour cela qu’elles sont encore petites, elles n’ont que trois ans ! Ensuite, sur le conseil d’une amie, je suis venue ici parce que c’était une école pour mutant – me demande pas comment elle a sut, j’en sais rien. Quoi d’autre… Je suis capable de voir les expressions et micro-expressions faciales des gens, de lire sur leurs visages si tu préfères, même quant ils le veulent pas. Je lis beaucoup, et s’exècre la télévision. Je suis timide, mais ça tu dois déjà l’avoir remarquée…

    Il y aurait encore beaucoup à dire sur elle, mais Amy ne voulait pas monopoliser la conversation, qui plus est, même si c’était peu probable, elle aurait put brusquer Liz. Bien qu’elle ait prit attention à ne pas parler de sa famille, Nephilim se rendit compte qu’elle pourrait peut-être blesser l’autre jeune femme ; car si son histoire à elle avait été moyennement triste, il en était peut-être différent de celle d’Elizabeth. Son don était bien plus envahissant, et plus visible, ainsi peut-être son amie avait-elle était rejetée ou autre équivalence ; chose qui a évoquer, faisait toujours souffrir. La simple idée de pouvoir blesser involontairement quelqu’un mit Nephilim mal-à-l’aise, surtout quelqu’un comme Liza.

    Il était cependant trop tard pour revenir en arrière, si bien qu’Amy devait attendre la réponse, quelle qu’elle fut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Joggs
Nouvel(le) Elève X-Men Beta
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 36
Autre(s) identité(s) : Hélios

Pouvoirs : Absorbtion de l'énergie solaire et rejet sous forme de plasma

Age du perso : 29 ans.
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Dim 15 Jan 2012 - 0:59

Si Elizabeth était comme certains dans le monde, compatissante et prête à aider à chaque instant, elle aurai sans hésité cherché un quelque chose à dire à Amy, pour lui faire comprendre que ses amis comprendraient qu'elles n'étaient pas venues, et que donc venir ce soir, fêter noël ensemble, ne les gêneraient absolument pas.

Et si elle était comme d'autre, là, elle aurai attendu quelques secondes aussi, pour trouver quoi dire, aurai bredouillé quelques explications farfelues, et en aurai conclu par un « T'inquiète », pour ensuite garder le silence.

Mais elle était elle, et donc, elle n'avait pas cherché quoi dire, pour éviter d'entrer trop dans les détails, elle ne voulait pas prendre trop de risque et de donner un mauvais conseil, ou quelque chose du genre. Puis dans le fond, ses amis, ils n'appréciaient pas Amy, jusqu'à présent, malgré ce qu'en disait Eli tout à l'heure.

Alors, elle changea de sujet, et Amy y répondit, presque immédiatement. Elle se présenta, Liz l'écouta, avec une faible attention, car en même temps elle avait vu un chewin-gum fixait à la cinquième marche de l'escalier, déposé là à défaut de ne pas avoir à porter de main une poubelle.

Ils pourraient au moins chercher un papier, quoi..., eut-elle pensée, pendant qu'Amy parlait. Mais tout de même, elle l'écoutait suffisamment pour trouver un sens à ses mots : elle se présentait, elle, sa vie, enfant, la découverte de sa mutation, son parcours scolaire et son arrivée à l'institut. Elle n'avait pas retenu les petits détails, que malgré tout Liz aurai aimé, si elle les aurai mieux écoutées.

Mais malgré tout, elle avait accroché sur un quelque chose.


« La commune de Lauro, t'as dit ? C'est quoi, ça ? Enfin, je veux dire, c'est ton nom, ça je sais, hein ! Mais ça veut dire quoi, commune ? T'as une sorte de quartier, à toi, c'est ça ? »

N'allez surtout pas en croire que Liz avait le défaut que beaucoup ont : une sorte de cupidité, qui créait de l'hypocrisie, et donc de la méchanceté. Elle réagissait seulement à ce que disait Amy, en satisfaisant par la même occasion sa curiosité.

En même temps, elle avait enchaîné par un rire, qui semblait légèrement faux, car l'affaire du chewing-gum lui avait presque sapé le moral.


« Alors, je me présente aussi, euh, je suis... Attends, tu veux pas que, je sais pas, qu'on marche, qu'on aille dehors, ou quoi ? Il fait bizarre, ici, puis j'ai pas envie de monter en haut, si tu vois ce que je veux dire, quoi, en faites..., demanda-t-il, en pointant du regard la sucrerie étalé sur la marche, non loin d'eux deux. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Dim 15 Jan 2012 - 10:36

    Elizabeth écouta Nephilim discourir avec une faible attention, regardant derrière elle, dans l’amont des escaliers. Elle s’interrogea ensuite sur la Commune de Lauro, demandant si Amy avait une sorte de quartier à elle. Bien qu’elle ne put s’empêcher de lâcher un petit rire, l’italienne était mal-à-l’aise devant la question. Elle n’avait pas aussi bien occulté les éléments concernant son abandon qu’elle l’avait crue. Partant d’un nouveau de ses rires si particuliers, Hélios voulu se présenter aussi, cependant elle préférait le faire en marchant, répugnée par un petit détail concernant l’escalier qi avait totalement échappé à Amy : la présence d’un chewing-gum sur l’une des marches au-dessus d’elles, très probablement craché là par quelqu’un d’irrespectueux et de fainéant pour qui les couloirs de l’Institut étaient une corbeille plus facile d’accès que celles dispersées dans les bâtiments.

    Amy acquiesça, non-pas répugnée par le cracha en lui-même mais par la conduite qu’avait eut son propriétaire. Nephilim n’avait cependant pas de mouchoirs sur elle, chose étrange étant donné qu’elle avait éternuée toute la fin de matinée, et ne put donc pas s’en aller le ramasser. Se levant, elle s’apprêta à poursuivre son chemin en compagnie de Liz

    - Je suis d’accord pour la marche, mais j’aimerai éviter le froid, j’ai déjà donné aujourd’hui, déclara-t-elle une fois sur ses deux jambes. Alors qu’elles se préparaient à se mettre en branle, Nephilim cogitait toujours sur sa réponse à fournir concernant Lauro. Il lui fallut quelques pas pour finir par s’expliquer : Une commune, c’est une collectivité locale, la plus petite dans l’organisation administrative de l’Italie. Concernant Lauro et mon nom, c’est pas que la commune m’appartiens, c’est plutôt l’inverse : c’est là-bas que l’on m’a trouvée. Je suis orpheline, finit-elle avec regrets.

    Le visage d’Amy eut un instant de tristesse, qu’elle tenta tant bien que mal de cacher. Elle en avait déjà discuté avec Forge, mais même le fait de savoir que ce n’était pas sa mutation qui avait conduite à son abandon n’avait en rien enlevé à la douleur de celle-ci. C’était une sorte de sujet tabou, pour elle, car en parler lui était difficile.

    Pour se changer les idées, Nephilim, dans une manœuvre bien connue d’évitement, se reporta sur l’histoire de Liza, qu’elle n’avait au passage pas encore racontée. Espérant qu’il n’y aurait pas semblable drame dans le passé d’Elizabeth, l’italienne s’interrogea sur le bien fondé de sa demande. Avec un peu de chance, ce ne serait pas le cas, et avec encore plus de chance, Lizzie, consciente de la douleur que provoquait un abandon, parlerait de son histoire rien que pour changer de sujet. Après, une fois encore, Girasole se savait bien incapable de prévoir les réactions de son amie.

    Ne sachant si Liza voulait ou non recommencer à prendre le soleil, Amy marchant au travers des couloirs à luminosité électrique ; bien que l’Institut fut un bâtiment très ouvert et par conséquent naturellement éclairé, les couloirs du centre du bâtiment ne donnaient parfois sur aucune fenêtre ou source de lumière externe. Si c’était plus pratique pour Nephilim que Liz ne fut pas rayonnante, car elles pouvaient ainsi se côtoyer ou marcher à la même cadence, elle n’avait aucune idée de si cela procurait une quelconque gêne à son amie ; après, tout, si Lizzie avait quelque chose à dire, l’italienne pouvait lui faire confiance pour le déclamer haut- et-fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Joggs
Nouvel(le) Elève X-Men Beta
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 36
Autre(s) identité(s) : Hélios

Pouvoirs : Absorbtion de l'énergie solaire et rejet sous forme de plasma

Age du perso : 29 ans.
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Lun 16 Jan 2012 - 22:06

« Ne pas sortir ? Tu sais... il fait pas froid avec moi ! C'est comme se balader avec une bouillotte géante, et bouillante, sur soi, ha ! eut-elle dit quand les deux amis furent parties dans une ballade au milieu des couloirs de l'institut. »

Plus Elizabeth s'éloignait de la sucrerie craché on-ne-sait-quand, plus elle reprenait de sa joie de vivre habituelle, de sa cadence à parler tant connu et de ses phrases à dire tout ce qui lui passait par l'esprit sans songer à rien de trop grave.

Pourtant, les paroles d'Amy auraient pût jouer dans l'esprit d'Elizabeth le rôle d'un déclencheur, l'alertant que ses goûts, les choses que la femme-Soleil aimait, n'était pas du plaisir de tout le monde, et que Girasole lui en voulait peut-être, d'avoir joué avec elle, et de lui avoir fait risquer le rhume une heure et quelques plutôt.

Ce fut donc sa naïveté qui lui fit dire ça, au sujet des parents d'Amy :


« Hum, tu les as pas connu, au moins... j'imagine que ça fait moins mal, non ? Mais ça veut dire que tu connais pas ton vraie nom, puisque tu porte le nom de là où t'es né, ou. ?... »

Par la suite, en traversant un couloir lumineux de lumière artificiel, Elizabeth entreprit de parler d'elle, avec plus ou moins d’aisance :

« Euh, hum... moi, mon nom c'est Joggs, mais je te l'ai dit, je crois, hum... je suis né en mai, le vingt-huit, au début des années quatre-vingt, j'ai vingt-neuf ans, et... j'ai grandit dans une famille pas mal coincé, enfin, je veux dire... elle était, enfin, j'ai eut du mal, là-bas, et... »

Bien évidemment, c'était dur pour Liz, bien qu'inconsciente souvent, parfois elle avait des sursauts de raisons, et là elle savait donc que dire à une orpheline qu'elle n'aimait pas ses parents était assez compliqué, et essayé de se dépatouiller autant qu'elle pouvait. Surtout qu'avec le temps, elle prenait de plus en plus conscience que ceux-là n'avaient pas été si injuste que cela, ils ne voulaient que son bien, dans le fond...

« Enfin, j'ai finit par quitter les cours en seconde, car je n'arrivai pas, avec les cours, et tout ça, j'étais à bout, puis en même temps mes pouvoirs sont apparus, et l'institut est venu vers moi, pour me proposer un nouveau foyer, je ne sais pas pourquoi, peut-être qu'ils ont sentit que j'étais mal, là-bas... »

La vérité était tout autre, elle était tout simplement trop dangereuse dans le monde des homo-sapiens, et faisait courir trop de risque à son entourage, pendant qu'ici elle pouvait apprendre à contrôler son énergie solaire.

« J'étais d'abord résidente, ici, puis je suis partie, à New-York, et, euh... quand je suis revenu, je suis devenu élève chez les X-men, et... ça fait quatre ans, déjà, et je m'y sens bien... il y a des gens sympa, tu va voir... »

Elle avait dit ça dans un ton haché, car elle avait du mal à raconter des événements si nombreux, et si lointain. Son passé était fournit de petit détails, parfois intéressent, qu'elle n'avait pas dites. Elle comptait sur Amy, en faites, pour lui demander de parler de moment particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Mar 17 Jan 2012 - 22:14

    Elizabeth commença par militer pour sortir à nouveau à l’extérieur, déclarant qu’à son côté, il était impossible de souffrir du froid ; cependant, Amy préférait l’intérieur, au moins pour aujourd’hui. Lorsque Liz souleva l’un des points sur lesquels Amy s’était toujours interrogée : aurait-elle plus souffert si elle avait connu ceux qu’elle avait perdu. En toute honnêteté, Nephilim ne savait que répondre à cette question. La seconde question de Liza fut plus simple, et Amy put donc y répondre rapidement.

    - Je porte le nom de là où j’ai été trouvée, j’ignore cependant où ou même quant je suis née. Ma date d’anniversaire a été fixée le jour où l’on m’a trouvé.

    Elizabeth entreprit par la suite d’en révéler un peu plus sur elle, à l’instar des révélations précédentes d’Amy. Née le vingt-huit mai vingt-neuf ans plus tôt – chose à laquelle Amy ne put s’empêcher de sourire –, l’américaine avait grandie dans une famille stricte, où elle se disait mal. Nephilim crut voir un instant de tristesse sur les traits de Lizzie, mais comme elle n’aurait put l’assurer, elle ne déclara rien. Hélios avait abandonnée les cours en seconde année d’Hight School, à quinze ans si Amy ne se trompait pas, alors que ses pouvoirs apparaissaient. L’Institut était alors venu la recruter, lorsqu’elle en avait eut besoin. Une autre fulgurance de tristesse passa sur les traits d’Elizabeth, et cette fois Amy parvint à en conclure que toute la vérité n’avait été dite sur cette affaire. Cependant, sans doute valait mieux pour Nephilim de ne pas bousculer son amie ; elle savait mieux que quiconque qu’il fallait éviter les sujets, car si les gens n’escomptaient pas en discuter, il ne fallait pas les forcer. Lizzie avait un temps quitté l’Institut, puis y était revenu, il y avait de cela quatre ans. Il y avait de nombreuses choses qu’Amy aurait voulut connaitre de Liza, étant plutôt curieuse lorsqu’elle cherchait à augmenter sa culture générale, défaut qui s’appliquait également aux histoires des rares personnes avec qui elle parvenait à créer des liens.

    - Je n’ai put m’empêcher de noter du regret lorsque tu as cité ta famille ; pourquoi ? Comme tu me le demandais tout à l’heure, est-ce plus dure d’ignorer tout de sa famille ou de l’avoir perdue. Je pense que cela n’est pas comparable. On ne regrette pas la même chose : ce que l’on a perdu et ce que l’on n’a jamais eut. C’était pour cela que j’aimerai savoir ce que cela fait d’avoir une famille.

    Amy se tue ; la crainte de faire souffrir Elizabeth avec ses histoires de famille rejaillissant. De son point de vue, il valait mieux une famille « pas mal coincée » que pas de famille du tout, mais elle devait bien reconnaitre qu’elle n’avait pas la moindre expérience dans ce domaine là.

    Il y avait de nombreux autres trous dans l’histoire d’Elizabeth, notamment après qu’elle eut quitté l’Institut. Comment, avec son don, avait-elle put s’intégrer à la société humaine, alors que les simples membranes nictitantes avaient values à Amy le mépris et le dégoût de ses tuteurs. L’histoire de Liza serait peut-être une lueur d’espoir pour tous les mutants ayant des pouvoirs peu discret, si elle était parfaitement parvenue à s’intégrer.

    - Et pour tes années dans et hors de l’Instituts ? A quoi ressemble les U.S.A. lorsque l’on est mutant ?

    N’ayant encore put réellement visiter les États-Unis, Amy n’avait pas la moindre idée de comment l’on y vivait, à part celle qu’elle avait put s’en faire en cours de géographie et d’histoire. Lizzie, qui semblait les avoir visités, outre y avoir grandie, pourrait surement lui faire partager son expérience dans ce domaine.

    Attendant avec impatience les réponses de Liz, Amy continua de marcher au même rythme qu’Hélios, qui brillait toujours d’une lueur mitigée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Joggs
Nouvel(le) Elève X-Men Beta
avatar

Nombre de messages : 122
Age : 36
Autre(s) identité(s) : Hélios

Pouvoirs : Absorbtion de l'énergie solaire et rejet sous forme de plasma

Age du perso : 29 ans.
Date d'inscription : 24/09/2011

MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Sam 21 Jan 2012 - 23:57

Frapper par cette soudaine reprise de contact avec la réalité, Elizabeth rechercha les bons mots pour demander à la jeune fille ce qu'elle voulait savoir, à savoir quelques petits détails, sans importances trop prononcées, mais qui éveillait la curiosité d'Eli', pour ne pas trop s'enfoncer dans le sujet : encore ce problème de peur de l'implication, disons.

« Euh, et donc, ça veut dire que tu pourrai avoir dix-neuf ans, en faites ? Ou tu as fait ces genres d'examens, qui répondent sur ton âge avec plus ou moins de précision ? Je crois en avoir entendu parler, une fois. A la télévision, peut-être... »

Elle continua de marcher, avec la jeune fille, vers les incalculables couloir qu'avait l'institut, cette grande maison, pour les mutants ayant encore du bon, ou en tout cas avec le besoin d'avoir un foyer qui les acceptait. En même temps, Elizabeth avait décidé de conduire Amy à l'âge laissé en suspens par le destin dans un long couloir, quelques étages plus haut, vers les salles de cours, où le Soleil ne la toucherai pas et où donc elle ne causerai pas de dégât, puisque Elizabeth avait comprit par son surplus de raison, d'empathie, qu'Amy n'avait pas cœur à sortir dehors.

Cependant, elle ne savait toujours pas pourquoi. Peut-être que ses ailes sans trop de plumes encaissaient mal la luminosité... mais pourtant elle était dehors, tôt ce matin, quand le Soleil était présent, et elle n'avait pas trop eut l'air mal en face d'Elizabeth qui dégageait une lumière plus que vive. Peut-être qu'à un certains stade sa traversée du ciel, le Soleil était un gros risque pour la jeune femme, car ses pouvoirs la mettait parfois en danger.

En se promettant de lui demander après, elle continua de demander quelques questions, qui attisait sa curiosité depuis quelques minutes, qui ne touchait toujours pas trop profondément la perte de ses parents :


« Et pourquoi Amy ? Pourquoi pas Jeanne, Anne, Victoria, Lea ? Ça a une raison particulière, une signification, en Italien ? Et... c'est où, cette commune de Lauro ? Dans le nord de l'Italie ? »

Dans cette sorte de suggestion tout à fait hasardeuse, intuitive, ils montèrent un escalier, pour atteindre l'étage supérieure, et traversèrent un nouveau corridor, long aussi.

« Ignorer.... »

Elle avait vu juste, dans le rapide discours d'Elizabeth sur son enfance, ce qui déstabilisa quelques peu la jeune femme, qui cherchait ses mots dans leur marche incessante. Elle ignorait sa famille, depuis des années, même depuis qu'ils recherchaient à reprendre contact par quelques lettres postales, dont Liz répondait par des courts messages, d'un pauvre nombre de lignes.

Ils étaient une fois venus à l'institut, pour lui rendre visite, mais Elizabeth avait passé la journée dans la forêt cette fois-ci pour ne pas les voir.

Elle les avait quitté il y a treize ans, à peu près, et depuis elle avait toujours un peu de rancœur : au début beaucoup, tellement qu'elle les haïssait, et avec le temps ça se dissipait toujours un peu plus, tellement que maintenant c'était son côté têtue qui l'emportait, et qui faisait qu'elle ne les voyait plus, puisque dans le fond elle était apte à aller leur parler, engager la discutions, si l'on escomptait ce point.

Et donc, de ce fait, donner des raisons valables à une orpheline était quelques peu difficile.


« C'est... c'est pas pareil, c'est sûr, oui. Mes parents ne m'ont pas donné l'enfance que j'aurai voulu, disons. Ils me faisaient travailler sans relâche dans mes études, tellement que je connais par cœur toutes mes leçons jusqu'à la première, encore, ha !... Je ne suis jamais sortie, je n'ai jamais connu les fêtes, je n'ai pour ainsi dire pas eut d'enfance. Ça m'a poussé à boire, me droguer une fois, c'était... pas marrant, marrant, n'essaie pas, sérieux, ça fait une sensation... c'est le blanc, quoi ; n'essaie pas. »

Elle puisa dans sa gorge la capacité de continuer, puisque Amy était sans doute plus à plaindre qu'elle, tout en se frottant les mains : sans doute les aurai-t-elle eut moite, si elles n'étaient pas bouillantes.

« Je leur en-veux ; et... oui, je les ignore, donc. »

Elles venaient d'atteindre la moitié du chemin entre l'escalier et le tournant du couloir, à quelques dizaines de mètres devant elles. Elizabeth marchait plutôt lentement, car quand elle pressait le pas, elle avait le défaut de trébucher, ou du moins ça passait près.

« C'est compliqué, de te répondre, là. C'est pas pareil pour tout le monde... moi j'attire l'attention ; A New-York, il y a des gens qui n'aiment pas les mutants, et ils sont nombreux. Puis je ne pouvais pas trouver de travail : quand il faisait jour, j'étais un véritable risque pour la matériel ; dans les fast-food, et tout ça ; puis la nuit... c'est la nuit, quoi : quand le chat dort, les souris danse ; c'est quand l'on éteint les lumières que les monstre sortent. Je pouvais pas risque ma vie comme ça, j'avais peur. »

En même temps, elle revoyait ces moments dans son esprit, tristement. Cette époque aigre, qui au bout de quelques semaines avait fait d'elle une jeune fille ayant peur des responsabilité, d'être adulte.

« Après, je me suis installé à Mutant-Town, car j'y avais trouvé un petit boulot, là-bas. Ils étaient équipé pour que je ne brûle rien, faut croire. Mais c'est pire, là-bas : si t'as le choix entre ça et te droguer, fume jusqu'à t'en brûler les bronches... Il y a des humains qui viennent, et qui cris dans la nuit, il y a des gens qui se battent, il y a... il y a des trucs très moches, là-bas ; ça pue le racisme, la méchanceté... j'avais peur, je suis revenu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   Dim 22 Jan 2012 - 11:40

    Elizabeth était très intéressée par le fait que l’âge d’Amy ne fut qu’une fabulation, et en réalité, lorsqu’elle parlait d’examens, elle n’avait pas tord ; cependant, l’italienne était suffisamment âgée lors de sa découverte pour que ce genre de procédure ne puisse établir de façon certaine son âge. Elle était soit de fin d’année 93 soit de début 94, mais personne n’avait véritablement su le définir. Les questions d’Hélios sur le nom d’Amy firent sourire cette dernière. Jeanne, Anne ou Victoria ; des prénoms d’origines française, hébraïque ou latine. Plutôt sympathique, mais somme toute moins amicaux qu’Amy.

    - Les randonneurs qui m’ont trouvé étaient allemand, d’où le nom d’origine germanique que je porte. Sinon, je n’ai aucune idée de s’il y a ou non une signification à ce prénom ; j’en connais juste les origines. Peut-être ceux qui m’ont trouvé me trouvaient-ils amicale, ça je n’en sais rien. Pour Lauro, c’est en Campanie, la région de Naples, dans l’Italie méridionale.

    Laissant Liz mener la troupe au travers des couloirs, Nephilim l’écouta se lamenter sur sa famille. Liza se plaignait d’avoir eut une éducation stricte, renfermée, protégée. Amy savait ce que cela faisait, pour avoir grandie dans un orphelinat ; elle n’avait cependant jamais eut le réconfort de personnes proches comme l’était une fratrie ou des parents. Elle ne s’était jamais droguée et n’avait jamais bue d’alcool, les règles de son lieu de vie l’interdisant. Ne pas essayer, c’était un conseil sensé que Nephilim aurait très probablement suivit même en l’absence de formulation vocale. En bref, Lizzie ignorait ses parents, chose qu’Amy ne pouvait comprendre : comment faire comme si sa famille n’existait tout simplement pas, alors que l’on avait des souvenirs de ces êtres qui avaient été selon toute logique des êtres chers à nos cœurs ? Elle avait passé la quasi-totalité de sa vie à se demander où était sa propre famille, ce qui lui était arrivée et comment cela aurait-il été si elle les avait connus. On ne savait ce que l’on possédait que lorsque l’on était amené à le perdre, visiblement. C’était triste que Liz ne puisse s’en rendre compte avant qu’il ne soit trop tard. Nephilim devait trouver un moyen, même si ce n’était pas ses ognons, d’aider son amie sur se plan là.

    La description de New York fut encore moins rose que celle de la famille ; oui, comme partout, il y avait des racistes anti-mutants. Jusque là rien de surprenant. Le don de Liza l’avait grandement handicapée pour la vie normale, ce qui était triste mais pas très surprenant non-plus. Comme toutes les ethnies humaines, les mutants de NY c’étaient rassemblé en un quartier baptisé dans un moment de pure inspiration « Mutant Town », où Lizzie avait vécue quelques temps, avant de revenir. C’était visiblement lugubre et pas très sécurisé. Une raison de plus d’apprécier l’Institution Charles Xavier. Ici, ils étaient en sécurité.

    Elizabeth avait visiblement du mal à parler de son séjour à l’extérieur, plus même qu’elle n’en avait de parler de sa famille. L’expérience lui avait visiblement été si désagréable qu’Amy sue qu’il fallait mieux clore le sujet.

    Nephilim comprenait de mieux en mieux pourquoi Evangeline lui avait demandée de se rendre ici. Bien que l’italienne n’aurait pas quitté son pays pour les U.S.A. sans raison, les difficultés rencontrées par les populations mutantes étaient internationales, et elle serait plus en sécurité ici que n’importe où sur terre, visiblement.

    Bon, toujours était-il qu’il fallait à Amy changer de conversation ; ce n’était pas très psychologue de faire de l’évitement comme cela, mais elle ne voulait pas chambouler Liz.

    - C’est donc vraiment bien l’Institut en fait ; on est peinard, tranquille, nourrit logé blanchit, on étudie – ou pas d’ailleurs. La plupart des gens se connaissent, ce parlent, s’entraident ; c’est comme une grande famille. Tu ne suis véritablement aucun cours ou y en a-t-il où tu te rends ? Je sais que j’attends mon cursus de psycho depuis presque trois semaines maintenant, et que sans les autres cours tels que les langues ou le sport, je m’ennuierai à mourir. Bon, c’est vrai que je fais un également un peu d’autodidactisme dans la bibliothèque pour essayer de ne pas être pénalisée dans mon apprentissage de la psychologie – j’en suis presque à la moitié du bouquin de première année, mais je ne pense pas que cela vaille un véritable cours. Qu’est-ce que tu avais comme objectifs avant d’abandonner la scolarité ?

    Amy ne savait pas si l’école était un bon sujet, mais il serait probablement moins délicat que la vie de Liza à l’extérieur de l’Institut. De plus, Nephilim aurait besoin d’une nouvelle perspective pour observer son amie et essayer de résoudre le problème familiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Dame-Soleil et le Tournesol [PV : Elizabeth Joggs]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men, le jeu de Rôle :: L'Institut Charles Xavier :: L'intérieur de l'Institut :: Couloirs-
Sauter vers: