AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Toute innocence se souille inéluctablement [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Toute innocence se souille inéluctablement [Terminé]   Dim 26 Fév 2012 - 15:15

Samedi 4 Février 2012 – 14 : 30 P.M.
    Un mois ; un mois jours pour jours. Un mois que c’était arrivé ; l’attaque des Purificateurs. De tout le corps enseignants, seul le professeur Warren Worthington, lui-même ayant été impliqué, savait pour Amy. Les autres professeurs avaient du remarquer quelque chose : Nephilim était plus distante, plus renfermée, mais cela ne semblait pas dû à sa timidité. Elle passait bien plus de temps hors de l’Institut.

    La nuit où la tragédie s’était produite, Amy s’était rendue chez une amie de son cours de psychologie, pour la pendaison de crémaillère de son appartement, mais elle n’avait jamais précisée où se trouvait ledit logis. Mutant Town, durant la nuit fatidique. Un charnier, un massacre ; la guerre.

    Et sa présence anonyme dans la foule. Elle avait été sauvée, mais son innocence était morte cette nuit là. Son corps avait guérit, pas son âme. Ainsi, son comportement avait changé : elle n’avait plus peur que de l’échec, et la psychologie lui semblait moins importante. Comprendre les autres était toujours important pour Amy, mais elle avait fais de parvenir à les protéger sa priorité. Depuis trois semaines maintenant, elle s’entrainait. Elle avait trouvé un précepteur pour lui enseigner un art martial du nom de Xingyi Luihe Quan, avait commencé à apprendre à tirer et essayait de maitriser son pouvoir de guérison. A la différence des autres Facteurs Guérisseurs, le sien n’était pas permanent, puisqu’il dépendait d’un apport en biomasse ; partant de ce postulat, Amy avait pensé qu’elle pourrait le forcer à fonctionner, et s’était entrainée à cela.

    C’était l’un des autres signes des changements qui s’étaient produits en elle : elle avait les mains bandées pour dissimuler les diverses petites coupures. Il était vrai que jusque là, son expérience n’était pas très fructueuse.

    L’autre changement significatif majeur était qu’elle semblait plus musclée : après ses cours à la fac, elle passait son temps à s’entrainer aux arts martiaux. Lundi, Jeudi et surtout le Vendredi, elle se rendait chez un dénommé Feing Chang, qui lui enseignait la maîtrise d’elle-même. La boxe du cœur des six harmonies, telle qu’était la traduction de Xingyi Luihe Quan, devait lui apporter la paix et la maîtrise d’elle-même.

    Cela marchait plutôt bien. Cependant, pareil jeu ne pouvait durer indéfiniment. Il valait donc mieux en aviser un professeur. Etant donnée ses qualifications, c’est Jubilation Lee qu’Amy avait choisit pour en discuter. La première fois qu’elles s’étaient rencontrées, la professeure avait semblée prête à chaperonner Nephilim, et avait une vision de la vie qui correspondait assez à celle qu’Amy avait développée depuis. Elle était donc la personne la mieux placée selon Amy pour non seulement la comprendre, mais également l’aider.

    Il devait être 14h30, un samedi, ainsi Jubilee ne devait pas avoir de cours, peut-être des activités sportives extrascolaires avec quelques élèves. Amy s’était dirigée sans difficulté vers le gymnase, puisqu’elle était à l’Institut depuis près de trois mois. Après un temps d’adaptation, elle avait fini par prendre ses marques et se repérer.

    Nephilim avait réunie ses cheveux en deux tresses, s’était vêtue d’une veste en denim, d’un t-shirt vert, d’un jean et de baskets ; somme toute, une tenue pas très adaptées au sport. Elle avait poussée la double-porte battante du gymnase de ses mains gantées de mitaine de cuir ; lorsqu’elle s’entrainait aux combats, ce genre de gant lui permettait de ne pas trop s’abimer les mains. Dans le cas présent, il dissimulait également peu ou prou ses coupures.

    - Mademoiselle Lee ? demanda-t-elle lorsqu’elle eut pénétrée dans la large pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilee
X-Men Alpha
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 25
Autre(s) identité(s) : Jubilation Lee, Jubilé, Jubes.

Pouvoirs : Génération et contrôle de plasma sous trois formes : Flux plasmique/ Rafale plasmique/ Plasmoïde pyrotechnique. Désintêgration moléculaire de la matière. Immunité envers ses pouvoirs. Indétectable en tant que mutante.

Age du perso : 23
Date d'inscription : 21/07/2011

MessageSujet: Re: Toute innocence se souille inéluctablement [Terminé]   Lun 27 Fév 2012 - 9:37


The Naked and Famous - Young Blood

Le poste de radio était en marche, m'impulsant un rythme pour mon entraînement. Non, je ne passe pas ma vie dans un gymnase, mais c'est vrai que j'y suis la plupart du temps. Avec les années qui me séparent de mon état adolescent, j'ai appris à aimer, à apprécier le sport, l'effort physique, le fait de se faire mal physiquement, mentalement. Le sac de boxe est lourd, robuste, pourtant il oscille sous mes coups de petite fille chétive. Droite, gauche, coup de pied, les coups claquent dans le gymnase malgré l'affluence qu'il peut y avoir un samedi après-midi. Lorsqu'on a pas les capacités pour taper fort, on développe d'autre techniques pour combler se manquer de puissance. Nos coups deviennent plus précis, plus vif et on se sert de l’énergie de l'adversaire à son profit. La sac balance à gauche et je donne un coup de pied droit suivit d'un gauche lorsqu'il retombe vers la droite. Vous vous demandez si la musique ne gène pas les autres élèves. À vrai dire, je n'en sais rien, elle n'est pas excessivement forte, mais suffisamment pour agacer ceux qui n'aiment pas. Quoiqu'il en soit, je m'en fiche un peu, s'ils me demandent de baisser je le ferais, tant que c'est fait avec politesse. Un petit saut sur le côté pour frapper avec mon poing droit le centre du sac avant désenchaîner uppercut gauche et coup de pied droit en extension.

La transpiration perlait de mon front et des pores de ma peau rendent mes habits humides, voir carrément trempés. Je portais un débardeur jaune et un pantalon de survêtement blanc serré au dessus de mes mollets laissant voir mes baskets bleu « flashy » montante, bref, la classe. Cela fait pourtant pas très longtemps que je me suis remise au sport de combat et à l’entraînement qui va avec. C'est pourtant capital pour une X-women qui se respecte, mais j'avais privilégié ces derniers temps des sports plus doux tel l'escalade, la gymnastique ou le footing, mais quelque chose en moi criait qu'il fallait que je me remette au self-défense. C'est sur que sans Logan, c'est beaucoup moins drôle, mais on s'adapte à tout, et il était temps pour moi de grandir de ce côté là et de m'entraîner seule. C'est pourtant bien la dernière chose dans laquelle j’avais prise de l’assurance. Pour tout le reste, même lorsque j'étais qu'une élève, je me voyais déjà professeur et X-women, mais pour le self-défense, je ne voyait que l'immense chemin qui me restait à parcourir pour arriver aux niveaux de certains.

Je m'arrêtai quelques instant, m'asseyant sur un banc quand je vis une tête qui m'était familière. Non, je n'avais pas oublié son nom, ni même qui elle était. Pourtant, elle ne semblait pas être exactement la même. Amy m'appela, toujours de manière polie et respectueuse, mais il manquait une sorte de timidité et d'innocence que je me plaisait à titiller.

- Appelle-moi Jubilee, Amy. Et tutoie-moi aussi, ça sera plus simple. Que me vaut l'honneur de ta visite ici ? Je n'ai pas vu ton nom sur les listes d'élèves pour l’entraînement de self-défense en salle des dangers aujourd'hui, tu viens pour ça ? Si tu viens pour ça, je pense qu'il reste une place, faut dire que Danger n'attire pas les foules, froide qu'elle est. Mais... Oh, pardonne-moi, je ne fais que parler.

Je me levai, baissant le son de la musique, mais ne l'arrêtant pas. Amy était habillé d'une manière peu propice à un entraînement. En fait, seul ses cheveux était attaché de manière convenable pour faire du sport. Elle portait également des mitaines, chose qu'elle n'avait pas la dernière fois. Mais le plus préoccupant restait son regard, je n'y vit plus ce que j'avais vu la fois dernière. Un problème ? Des soucis ? Peut-être en était-ce la cause, les récents événements de l'actualité ne laissaient pas non-plus place à de grandes expressions de joie, sauf pour moi, bien entendu. Je ne dit pas que je me réjouie des événements qui ont eu lieu, mais plutôt que je suis la seule à denier décrocher un sourire en ce moment. La vie continue pourtant...

_________________

Mi name is Jubilee !
► Sarah Jaffe ~ Clementine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Toute innocence se souille inéluctablement [Terminé]   Lun 27 Fév 2012 - 18:30

    Jubilee arrêta de maltraiter un sac de boxe, tournant ses yeux en amande couleur marron dans la direction de Nephilim. L’accueil de la professeure de sport arracha à l’italienne un sourire, sa joie étant contagieuse. Une fois de plus, Jubilation se plaçait sur un pied d’égalité avec Amy, lui disant de la tutoyer. C’était important aux yeux de Nephilim, peut-être un peu trop, mais cette absence de distinction permettait un rapprochement amical et son simplement une relation de professeur à élève.

    Amy ne savait pas vraiment par où commencer ; même dans une relation égalitaire, il lui était difficile de dire ce qu’elle avait fais. Elle avait l’impression d’une trahison ; plutôt que de venir chercher de l’aide à l’Institut, elle s’en était éloignée.

    Nephilim avait un peu honte d’elle-même, mais également légèrement peur des réactions que pouvait avoir Jubilee. Ainsi, son sourire joyeux devint bien vite mal-à-l’aise, et elle baissa le regard et pinça les lèvres.

    - Je… je veux bien venir en self-défense, bredouilla-t-elle. C’est pour cela que je suis là. Avec les évènements récents, je pense que s’entrainer à se défendre est une nécessité… sa voix mourut alors que Nephilim hésitait à avouer ses activités des précédentes semaines. Pour être honnête, j’ai déjà commencé. A m’entrainer, je veux dire.

    Et plutôt deux fois qu’une : elle y passait plusieurs heures le Lundi et le Jeudi, une fois ses cours à la fac terminés, et la totalité de l’après-midi du Vendredi. Combien ? 8 heures par semaines ?

    Cela avait placé une telle distance entre elle et l’Institut qu’elle se sentait coupable. Pourquoi aller vers un inconnu plutôt que vers cette structure qui l’accueillait et lui faisait tutelle ? La peur, simplement ; la peur de décevoir, la peur de l’échec.

    Nephilim soupira ; elle aurait voulut continuer, mais les images revenaient. Parler avec Warren lui avait fait du bien, mais cela ne l’avait pas exorcisée de ses terreurs nocturnes.

    - Cela dure depuis, je sais pas, deux semaines. J’ai commencé une semaine après l’attaque de Mutant Town…

    Nephilim se tue une fois de plus ; son visage se crispa alors même qu’elle serait les poings : colère, malgré qu’elle tentait de le dissimuler. Envers elle-même pour son incapacité à protéger les autres. Amy se calma, comme elle savait le demander aux autres : elle ferma les yeux et respira profondément. Une fois l’émotion réprimée, elle rouvrit les yeux.

    Normale, elle devait se montrer normale ; s’il y avait peu de probabilité pour que Jubilee n’ait pas remarqué que l’italienne avait un problème, il y en avait pour que la professeure ait la délicatesse de ne pas lui demander. C’était cependant également peu probable, puisque Jubilation s’inquiéterait surement de se qui n’allait pas, et voudrait l’aider. En temps normal, un tel geste aurait reçu la gratitude qu’il méritait ; mais à ce moment, Amy préférait ne pas repenser à la nuit passée à Alphabet City. L’évitement ne menait à rien, elle plus que quiconque en était consciente, mais c’était un reflexe naturel, humain. Et tant qu’elle n’aurait pas la force de se confronter au problème, elle l’éviterait.

    Il lui fallait malgré tout détourner la conversation de ce sujet sensible.

    - Je sais que j’aurai dû venir vous voir d’abord, mais j’avais besoin d’être seule, conclut-elle, répondant par la même à la probable question concernant ses absences de l’Institut depuis les deux dernières semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilee
X-Men Alpha
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 25
Autre(s) identité(s) : Jubilation Lee, Jubilé, Jubes.

Pouvoirs : Génération et contrôle de plasma sous trois formes : Flux plasmique/ Rafale plasmique/ Plasmoïde pyrotechnique. Désintêgration moléculaire de la matière. Immunité envers ses pouvoirs. Indétectable en tant que mutante.

Age du perso : 23
Date d'inscription : 21/07/2011

MessageSujet: Re: Toute innocence se souille inéluctablement [Terminé]   Sam 3 Mar 2012 - 14:00

Comme quoi, tout peut advenir, qu'un quartier entier de New-York tombe sous les flammes et qu'une mutante pacifiste s'entraîne à du self-défense et autres arts martiaux. Bien sur, je ne me doutais pas que ces deux éventements aussi improbables que distant, soit liés de causalité.

Les événements récents... Tant de retenue dans trois pauvres mots, tant de tabou dans une vieille expressions ne demandant qu'à exploser et exprimer pleinement les choses. Pourquoi ne pas se dire ce que l'on pense, rien que pour être honnête avec soit même et être en paix. J'ai cessé de me cacher des choses lorsque j'ai perçu que cela n'était que nuisible ou, au mieux, freinant dans la vie.

- Le massacre de Mutant Town, dis-le, ne le cache pas. Ça s’appelle aussi se battre. Tu as tout a fait raison, le pacifisme ne peut pas être dans un monde ou la violence gratuite, les crimes, la discrimination sévit dans la plus grande indifférence. On ne pourra arrêter les criminels avec les mots, il faut agir, mais agir pour le bien et donc, agir bien. Tu ne dois pas t'entraîner pour déverser toute la colère que tu ressens, te battre pour simplement te défouler par la suite sur un voleur à la tire.

Pendant que je lui parlait, je rangeais mon matériel de boxe, et mes affaires dans mon sac. Je regardait aussi Amy qui étaient crispée, tendu et qui semblait renfermer une sorte de colère indéfinissable.

- Tu as commencé par quoi ? Des entraînements physiques ? Techniques ? C'est pas que ça me dérange, c'est bien de prendre l'initiative de s'entraîner, même très bien. C'est simplement pour que mes entraînements soit en accord avec ce que tu apprends déjà, pour progresser de la meilleure des manières. De toute façon, y'a pas de secret, avant de commencer des techniques super compliquées, il faut déjà de l'entraînement physique. Des pompes, du footing, des abdos, c'est aussi important que de savoir désarmer un agresseur.

Non, je ne lui répondis pas en lui demandant ce qu'elle avait vu et surtout s'il elle l'avait vu, ce qui la perturbait, j'aurais tout le loisir d'approcher vers cette discussion, pendant l'entraînement, là ou les faits rattrapent la réalité. Je me doutais désormais que quelque chose avait profondément changé en elle, mais je préférais la considérer comme au début, du moins, pour le moment.

- Pourquoi venir me voir en première, je n'ai pas le monopole de l'entraînement sportif, loin de là. Mes cours sont ouvert à tous, j'y fais des choses variées, tu viens si tu as envie, et si la prochaine fois tu n'as plus envie, tu ne viens pas, peut m'importe. Ce qui m'importe c'est que tu progresses entre le début et la fin de mon cours, c'est tout.

Saisissant une bouteille d'eau, j'en bu une gorgée, avant d'essuyer ce qu'il restait de sueur sur mon front.

- Et tes pouvoirs, tes ailes, tu t'entraînes aussi à les maîtriser ? C'est important aussi tu sais.

Je regardais désormais Amy en face, non sans une certaine curiosité dans le regard ou même un réel intéressement des réponses qui me seront données d'entendre, montrant bien que mes questions étaient sincères et non purement rhétorique comme certaines personnes se plaisent à faire. Moi, je suis plutôt du genre à dire ce que je pense.

_________________

Mi name is Jubilee !
► Sarah Jaffe ~ Clementine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Toute innocence se souille inéluctablement [Terminé]   Dim 4 Mar 2012 - 11:21

    Jubilee ne mâcha pas ses mots en parlant de massacre ; le Massacre de Mutant Town.

    Amy baissa les yeux, tiraillée entre la honte, le remord et la peur. Cela avait effectivement était un massacre, et elle n’avait rien put faire pour l’empêcher. Dieu avait prévu qu’elle s’en sorte vivante, là où tant d’autres avaient rencontrés leur fin, et c’était maintenant à Nephilim de faire qu’un tel choix n’ait pas été vain.

    Alors que la professeure poursuivait sur une leçon de moral, l’italienne savait qu’elle n’avait rien à craindre de ce côté-là : elle ne haïssait pas les hommes. Elle n’en avait même pas peur. S’il restait fragile, son équilibre durement acquit, son harmonie, était bien réel.

    Même si cela la réveillait encore la nuit, elle avait apprit à accepter les évènements et si elle se détestait toujours de n’avoir put être utile, elle savait qu’il n’était en rien utile de se morfondre sur le passé. Mieux valait se concentrer sur le présent, de manière à préparer l’avenir.

    - Philosophie Taoïste puis les bases : chuter correctement, garder l’équilibre, être rapide, forte et endurante. Abdos et pompes surtout, un peu de gymnastique pour l’équilibre et la souplesse, décrit-elle assez sommairement.

    Le fait que Jubilation semblait plutôt apprécier la prise d’initiative d’Amy rassura cette dernière, qui se détendit un peu.

    - Cela fait trois semaines que je m’entraine, à raison de six ou huit heures par semaine, et s’il est probable que je progresse, je ne connais encore pas grand-chose du Xingyi Luihe Quan. Quelques prises et deux enchainements à peu près maîtrisés tout au plus.

    Jubilee demanda ensuite pourquoi venir la voir elle. Nephilim baissa une nouvelle fois les yeux ; sa situation particulière n'expliquait pas sa présence à divers cours autant que sa timidité. Elle n’allait pas aux cours en fonction de la matière, mais plutôt du professeur.

    - Ben c’est qu’en fait, tu t’étais montrée si gentille la dernière fois, que j’ai préféré venir te voir. J’ai un peu de mal avec les inconnus, déclara l’italienne doucement, regardant une fois de plus ses chaussures. Elle passait tant de temps à baisser les yeux qu’elle était presque sure de pouvoir dessiner convenablement ses pieds, malgré qu’elle n’eut aucune compétence pour le dessin.

    La question sur ses ailes lui fit de nouveau regarder la professeure ; ep, dommage. Les Ala-pulmos, Nephilim devait les entrainer également. Mis à part pour l’escalade, ses petites ailes ne voyaient la lumière qu’à la photosynthèse, et même si cela prenait plusieurs heures dans la journée, ce n’était pas un exercice à proprement parler. Son autre don en revanche.

    Amy enleva sa mitaine droite, elle dévoila le bandage sommaire qui enserrait sa main.

    - Si j’ai quelque peu négligée les Ala-pulmos, j’ai progressé sur le Facteur Guérisseur : je pense qu’il peu être contrôlé. Même si je peux me tromper, on sait du fonctionnement de mon organisme qu’une fois que mon foie a créé la biomasse, elle est transportée par des cellules sanguines et assure l’autotrophie de mon organisme, puis sa régénération. Je suis parvenu à une simple conclusion : les cellules de Sanguis, puisque je n’ai pas besoin de guérir en permanence, sont capables de stocker la biomasse. L’idée serait de découvrir un moyen de stimuler leur fonctionnement lorsque je suis blessée, pour guérir encore plus vite mais sur un labs de temps plus court. Au début, j’ai pensé que le stress pouvait accélérer la guérison, mais cela n’a pas été très fluctuant jusqu’à lors. Je ne suis pas parvenu à ressentir le stress que j’ai connu lors de l’attaque, avant l’arrivée de la police et…

    Amy s’interrompit ; elle ne venait tout de même pas de dire… Son visage eut une expression de malaise alors qu’elle attendait la réaction du Jubilee, avec une certaine crainte il fallait bien le dire : cacher que l’on prenait des cours particuliers d’arts martiaux était une chose, celui que l’on avait été impliqué dans une bataille de rue une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilee
X-Men Alpha
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 25
Autre(s) identité(s) : Jubilation Lee, Jubilé, Jubes.

Pouvoirs : Génération et contrôle de plasma sous trois formes : Flux plasmique/ Rafale plasmique/ Plasmoïde pyrotechnique. Désintêgration moléculaire de la matière. Immunité envers ses pouvoirs. Indétectable en tant que mutante.

Age du perso : 23
Date d'inscription : 21/07/2011

MessageSujet: Re: Toute innocence se souille inéluctablement [Terminé]   Mer 7 Mar 2012 - 11:34

J'étais la plus gentille, dit-elle innocemment. C'était aimable et vrai à la fois. Comme je dis souvent, quand on veut apprendre, être avec des personnes qu'on apprécie c'est la moitié du travail qui est effectué. L'autre moitié me direz-vous ? Et bien, il me semble que la motivation personnelle pour réussir suffit à combler l'autre moitié. Il me semble bien qu'Amy était dans cette configuration, elle a eu subitement, pour une raison que j'ignorais encore à ce moment, une motivation pour s'entraîner ; chose qui la repoussait plutôt il y a de cela quelques semaines. C'était donc en cherchant un professeur sympa qu'elle réussirait peut-être à progresser sans trouver cela fatiguant et barbant. Amy se mit à regarder ses chaussures, d'un air timide et gêné que je reconnu plus particulièrement comme étant le même air de timidité qui m'avait plus ou moins frappé lors de notre première visite. Je ne répondis rien, je souris amicalement, même si la où elle regardait, elle ne risquait pas de voir grand chose.

Ma question sur ses pouvoirs eu un effet involontairement gênant pour la jeune fille, pas pour moi, mais il semblait bien qu'elle ne soit pas encore bien à l'aise avec ces idées et sûrement ces images. Cependant et dans un premier temps, je ne compris pas un traître mot de tout le charabia présupposé par mes maigres connaissances comme étant des notions scientifiques. C'est dans ce genre de moment que je me sens plutôt « conne » il faut le dire. Ne pas avoir fait plus d'étude que l'école primaire n'aide en rien dans la vie. Bien sur, on apprend toute seule, sur le tas, on cherche de nous même, on se débrouille mais on se retrouve vite confronté à nos lacunes surtout en présence de personnes doué comme Amy.

Le suite de ses paroles ne me percutèrent réellement qu'après apercevoir le visage d'Amy se figer plus ou moins.

- Tu y étais... Des fois on ne préfère plus se souvenir de ce qu'on a vu. Je ne peux pas vraiment parler sur le même pied d'égalité que toi, je n'étais pas présente dans ce quartier ce jour là, mais j'ai vécu aussi des missions plutôt difficiles à vivre et à voir. Les seules chose que j'en ai tiré, c'est que resté seul face à nos souvenirs ne mène qu'à la folie. Il faut en parler, avec qui te plaira, juste en parler.

Je ne m'attardai pas plus en profondeur sur le sujet, pour ne pas insister, pour ne pas « remuer le couteau dans la plaie ». Je rangeais le poste de radio, réfléchissant en quelques secondes à tout cela. En temps normal je lui aurait proposé un entraînement classique de mise en situation en salle des dangers. Mais avec ce qu'elle venait de m'avouer, serait-ce bon de provoquer une poussée de stress ? Ou au contraire, combattre le mal par le mal serait-ce plus bénéfique ?

- Tu as une envie particulière pour l’entraînement ? Tu préférerais travailler plus le self défense ou bien voir ce que l'on peut faire avec tes capacités mutantes ? On peut également faire une mise en situation comme celle que tu as vécu récemment. Normalement, un autre élève s'est inscrit, mais je ne le voit pas dans le gymnase, ce qui me laisse penser qu'il a peut-être eu un empêchement. S'il ne vient pas, ce sera une séance individuel très efficace pour progresser. Autre chose, tu n'a pas d'autres tenu que celle-ci ? Je veux dire, pour faire du sport, il vaut mieux être à l'aise, à moins que tu le sois dans cette tenue mais cela m'étonnerai.

Je lui souris, légèrement, comme à mon habitude. Un sourire pour rassurer, pour détendre et pour casser les barrières profs-élèves qui, dans une institution comme l'école de Xavier, n'ont pas vraiment lieu d'être qui plus est dans des matières telles que le sport.

_________________

Mi name is Jubilee !
► Sarah Jaffe ~ Clementine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Toute innocence se souille inéluctablement [Terminé]   Mer 7 Mar 2012 - 22:21

    Jubilation réagit face aux propos d’Amy que lorsqu’elle-même se rendit compte de ses dires.

    La professeure répéta pour elle-même la révélation de l’italienne, comme si elle en prenait la mesure ; cependant, elle compatit immédiatement, avouant que si son expérience personnelle avait parfois été difficile, elle y avait été préparée, à la différence de son élève. Jubilee ne pouvait donc véritablement comprendre ce que ressentait Nephilim, mais elle ferait de son mieux.

    Si Amy était reconnaissante de tant d’empathie, et si elle était d’accord qu’elle aurait préféré ne jamais se souvenir de l’attaque des Purificateurs, elle ne voulait pas abandonner cette expérience. C’était traumatisant, mais nécessaire, car cela avait permis à l’italienne d’ouvrir les yeux, chose qu’elle n’aurait probablement jamais faite sans cette tragédie.

    Jubilee eut la délicatesse de ne pas insister sur le sujet, et Nephilim en fut une fois de plus reconnaissante. La pédagogie de la professeure ainsi que son implication à être proche des élèves était plutôt rare et grandement appréciée par une jeune femme au passé aussi particulier que celui de l’italienne.

    Ainsi, Amy en vint presque à souhaiter que l’autre élève fut effectivement absent ; non, elle l’espérait carrément. Si elle aurait put trouver cet égoïsme répréhensible, elle n’avait pas vraiment de considération pour cela, en l’instant présent.

    - J’aimerai m’occuper de ma guérison, déclara timidement Amy, alors qu’elle défaisait le bandage de sa main droite, révélant plusieurs entailles plus ou moins récentes dans sa paume, et dont les stades de guérison étaient certes plus avancés qu’ils n’auraient dû, mais pas comme l’on pouvait s’y attendre d’un facteur guérisseur. Si une mise en situation est nécessaire pour tenter de forcer mes cellules de Sanguis à fonctionner, je suis prête à essayer. J’ai entendu dire que les mutations apparaissaient souvent après une période de grand stress, et bien que cela n’ait pas été mon cas, je crois que le stress peut m’aider à maîtriser le processus. Je ne suis cependant pas capable d’y arriver seule ; cela fait trois semaines que je piétine.

    Nephilim rendit à Jubilee son sourire, bien que plus hésitant. Elle dû cependant réfléchir quelques instants à la tenue de sport. Elle n’avait pas véritablement de tenue spécialement destinée à l’exercice, mais Feing lui avait déjà fait des remarques sur les jeans et autres vêtements en denim.

    - Une brassière et un short, c’est la seule vraie tenue de sport que j’ai.

    Et bien évidemment, elle ne les avait pas sur elle. Cependant, Amy espérait que pour parvenir à contrôler son don, une tenue sportive n’était pas nécessaire. Après tout, même si elle n’avait pas grande idée sur l’entrainement qu’elle devrait subir, elle ne se voyait pas le faire dans le feu de l’action. Dans le pire des cas, elle pourrait toujours aller se changer.

    - Pour contrôler tes dons, comment fais-tu ? questionna Nephilim, légèrement souriante au souvenirs de la beauté des petites étoiles créées par Jubilee. Plus que l’entrainement physique, ce serait mon facteur guérisseur que j’aimerai apprivoiser. Ensuite on pourra passer à l’entrainement physique, mais étant donné que c’est sur le contrôle de mes pouvoirs que je piétine vraiment, j’aurai bien aimé commencer par là. Qu’en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilee
X-Men Alpha
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 25
Autre(s) identité(s) : Jubilation Lee, Jubilé, Jubes.

Pouvoirs : Génération et contrôle de plasma sous trois formes : Flux plasmique/ Rafale plasmique/ Plasmoïde pyrotechnique. Désintêgration moléculaire de la matière. Immunité envers ses pouvoirs. Indétectable en tant que mutante.

Age du perso : 23
Date d'inscription : 21/07/2011

MessageSujet: Re: Toute innocence se souille inéluctablement [Terminé]   Sam 10 Mar 2012 - 21:29

Ses mains étaient tailladées, meurtries. Je ne comprends pas comment on peut trouver autant de volonté pour se faire du mal de la sorte. Moi même je n'arriverai jamais à me couper volontairement, cela me fait mal rien que d'y penser. Pourtant, lorsque je fais du roller ou autre, il m'arrive de bien m'égratigner lors de chute, rare chutes. Mais de là à me couper volontairement, c'est une autre histoire. Quoi qu'il en soit, sa régénération ne semblait pas fonctionner de très belle manière. À cela je voyais deux hypothèses. Soit elle n'était pas potentiellement capable de régénérer très rapidement, soit elle était plus du genre à s'activer quand on le demande plutôt que d'être active tout le temps à nos dépend. Je pensais plutôt que la deuxième hypothèse était la plus probable. Pour travailler ce pouvoir, il fallait donc trouver et amener Amy à débloquer ce mécanisme et à enclencher le processus de régénération.

- Dis-dons, c'est toi qui t'entailles comme ça ? Faut quand même faire gaffe aux maladies et tout hein, c'est plutôt déconseillé. Mais je comprends mieux les mitaines maintenant...
Si tu as réussis à te régénéré plus que d'ordinaire lors d'une période de stress, mais que ce pouvoir n'est pas passif, c'est qu'il doit s'activer ou se désactiver suivant ta volonté. Dans ce cas, y'a pas trente-six solutions, il faut de la concentration beaucoup de concentration et essayer de ressentir, en te forçant, les émotions qui te parcouraient lorsque c'est arrivé.


Amy lui décris ses affaires de sport et lui demanda comment Jubes avait fait pour maîtriser ses pouvoirs. C'était une questions intéressante et la réponse était bien sûr qu'elle ne les maîtrisait pas encore complètement.

- Hé bien pour maîtriser mes pouvoirs, j'ai fais comme toi, je suis venu ici. Au début il faut beaucoup de concentration car tout se passe dans la tête. Petit à petit on a besoin de moins en moins de concentration pour faire les même choses et on arrive ainsi à progresser. Par la suite c'est de l’entraînement, comme un sport.

Elle voulait, selon ses dires, absolument travailler sa régénération.

- Disons que je ne suis certainement pas la mieux placée pour t'apprendre des trucs sur la régénération. J'ai pas fait assez d'études pour ce genre de truc, mais je peux quand même essayer de te donner les bases. Tu dis avoir réussis à te régénérer lorsque tu as été victime de l'attaque à Mutant Town. Ce qu'il faut c'est essayer de te souvenir de tous les sentiments qui te parcouraient à ce moment. Tu en isoles un, et tu te concentres dessus. Tu passes à un autre et ainsi de suite. Pas besoin de le ressentir vraiment, en tout cas pour moi, simplement y penser très fort. C'est vite fatiguant mais c'est le prix à payer. Tu n'a qu'à essayer.

[HJ = Désolé, c'est médiocre, mais je sature niveau inspiration avec ce perso :/]

_________________

Mi name is Jubilee !
► Sarah Jaffe ~ Clementine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Toute innocence se souille inéluctablement [Terminé]   Sam 10 Mar 2012 - 22:22

    Jubilation fut surprise qu’Amy se soit elle-même coupée, faisant un semblant de morale avant de passer à autre chose.

    Nephilim eut une brève expression de honte ; pour les maladies, elle ne les craignait pas : son facteur guérisseur les gérait ; puis les couteaux de l’Institut étaient super-propres. Comme elle n’avait jamais vu d’élèves faire la vaisselle, elle se disait que tout devait être mécanisé, ou qu’un mutant avec des capacités appropriées s’en chargeait ; toujours était-il qu’à l’instar du reste de l’établissement, tout était nettoyé comme par magie.

    Jubilee fit un parallèle avec son élève en expliquant qu’elle aussi était venue ici pour contrôler ses pouvoirs. Mais au final, c’était de l’entrainement ; juste de l’entrainement.

    - Tu n’as peut-être pas fait de longues études de science, mais tu es la prof la plus pédagogue que j’ai rencontrée jusque là, et comme on dit, à cœur vaillant rien d’impossible. Pour mon don, je n’ai pas vraiment régénéré plus vite que d’habitude en fait ; ou tout du moins, j’étais pas assez préoccupée par mes blessures superficielles pour m’en rendre compte. D’après ce que l’on sait, mon Facteur Guérisseur nécessite la biomasse crée par ma Photosynthèse. Ainsi, lorsque je l’ai pratiquée, je guéris environ deux fois plus vite que la normale. Cependant, partant de ce postulat, la biomasse n’est pas consumée en une fois, puisque mon facteur dure dans le temps. L’enjeu, se serait de trouver le moyen de forcer la consommation de biomasse pour accélérer ma régénération, même si elle serait du coup moins longue dans le temps. Guérir encore plus vite mais moins longtemps. Vue que j’ai guéris plus rapidement les brûles et autres durant le stress de l’attaque, je pense que s’est possible.

    Et tout ce beau discours pour éviter une chose : repenser au massacre. La paix relative impliquait à la fois se souvenir de la bataille, mais ne pas se concentrer dessus.

    Elle se devait pourtant de le faire. Regardant sa main, elle laissa les souvenirs revenir, les appelant de ses vœux.

    Cela était moins éprouvant que les fois précédentes ; bon, revoir les corps, réentendre les cris, ressentir l’odeur de bruler et la chaleur moite du sang sur ses doigts n’était en rien agréable. Mais elle ne paniquait pas. Elle tremblait légèrement, mais si son visage exprimait de la tristesse, avec, il fallait bien le reconnaitre, une pointe de peur, ce n’était plus la honte qui dominait. Elle se devait de maîtriser ses dons, car sans cela, son combat était perdu d’avance.

    Elle se devait de réussir, pour toutes les victimes des Purificateurs, pour sa professeure qui la regardait, et plus important, pour Dieu, qui avait fait qu’elle s’en sorte.

    La peur ne donnait rien, cela faisait déjà plusieurs semaines qu’elle était dessus ; le stress non-plus, au point ou ils étaient liés. Amy essaya la tristesse, ce concentrant sur la douleur qu’elle avait vu et l’empathie naturelle qu’elle avait ressentie pour les autres.

    Les larmes s’appétèrent à couler, mais d’un clignement de paupières, Nephilim déploya ses membranes nictitantes, qui bloqueraient l’eau derrière une troisième paupière d’un vert émeraude.

    Elle resta ainsi, à regarder sa main en repensant aux victimes agonisantes d’Alphabet City, pendant plusieurs minutes, avant que la colère ne commence à la prendre. Cela ne marchait pas !

    Elle devait pourtant y arriver ; elle n’avait pas le droit à l’échec. Pas encore, pas cette fois.

    Ses sourcils se rapprochèrent, se tendant vers le bas alors que la ride du lion apparaissait. Lèvres pincées, Nephilim se haïssait de ne parvenir à rien. Depuis trois semaines maintenant, elle donnait tout ce qu’elle avait pour progresser. Son corps suivant le rythme, mais ce n’était pas suffisant : il devait prendre le rythme.

    Aller, guérit !

    - j’y arrive pas, pesta-t-elle après cinq bonnes minutes de concentration, la colère se transformant en tristesse. Baissant la main, elle regarda de nouveau Jubilee, vaincue. Pourtant, j’ai pratiquée la photosynthèse toute la matinée, mais c’est pas suffisent. J’suis trop nulle. Désolé…

Hors Jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilee
X-Men Alpha
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 25
Autre(s) identité(s) : Jubilation Lee, Jubilé, Jubes.

Pouvoirs : Génération et contrôle de plasma sous trois formes : Flux plasmique/ Rafale plasmique/ Plasmoïde pyrotechnique. Désintêgration moléculaire de la matière. Immunité envers ses pouvoirs. Indétectable en tant que mutante.

Age du perso : 23
Date d'inscription : 21/07/2011

MessageSujet: Re: Toute innocence se souille inéluctablement [Terminé]   Dim 11 Mar 2012 - 0:35

Elle essayait, se concentrant un maximum pour tenter de régénérer ses entailles plutôt profondes. C'était peut-être joué d'avance qu'elle n'y arriverai pas, surtout si cela faisait trois semaines qu'elle essayait. Mais je voulais voir comment elle s'y prenait pour tenter de faire marcher des parties de son être qui son loin d'être facile à apprivoiser.

- Tu sais, c'est pas en te lamentant sur ton sort que tu y arriveras. Il faut y croire, c'est dans la tête que tout se joue. Se dire sans cesse qu'on est nulle ne fera que nous conforter dans cette idée. Fait comme moi : Positive attitude.

Ce n'était pas tout, c'est souvent les émotions les moins perceptibles qui sont les plus efficaces. En effet, c'est celles-ci qui sont le plus ancrés en nous, les plus influentes.

- Je suis sur que pendant ce massacre, au fond de toi tu as fait l’expérience de ce qu'on pourrait appeler l'instinct de survie. Cette boule au ventre qui maintient nos sens éveillés et cette furieuse envie de ne pas mourir, de survivre. Je vais t'avouer un truc. La première fois que j'ai vu mes pouvoirs se révéler, c'était lorsque j'ai ressentie cet instinct de survie me submerger.

Je m'arrêtai quelques instants, le temps de contenir rapidement les quelques émotions qui remontaient rapidement en moi.

- J'étais une gamine, je devais avoir 12 ans, je piquais des trucs avec mes copines et on s'est fait chopé par le vigile qui nous à poursuivis en dehors du magasin. Mes copines l'ont semé mais pas moi. Je fus coincé dans une ruelle et une de mes « petites étoiles » comme tu dis sortit de ma main et fit exploser toutes la ruelle. Le vigile était dix mètres plus loin, mort. Tu vois, on a un point commun, on a vu nos différents pouvoirs se manifester dans de tristes événements.

J’imaginais que l'on voyais en ce moment même que je suis encore très affecté de cette histoire, peut-être mes yeux trahissait ces émotions ressenties vivement en revoyant les images. Pourtant j'ai vu pire par la suite lors de mes missions d'X-woman, mais c'est toujours les premières fois qui sont les plus mémorables, en bien, ou en mal.

- Bien, tu veux peut-être qu'on aille dans la salle des dangers pour notre entraînement en situation réelle. Je pense que nous allons faire un entraînement ou nous allons devoir user de nos capacités de combat sans les pouvoirs. Si tu es toujours partante, je t'attends là bas dans quelques minutes, le temps que tu te changes. À moins que tu ne préfères y aller comme ça, en véritable situation réelle ? C'est toi qui voit.

En effet, il est certains que dans la rue, nous nous trouvons rarement dans une tenue vestimentaire adéquat pour combattre mais que les circonstances exigent qu'on le fasse. C'est une bonne manière de progresser après tout.

_________________

Mi name is Jubilee !
► Sarah Jaffe ~ Clementine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Nouvel(le) Elève X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 178
Age : 24
Autre(s) identité(s) : Nephilim

Pouvoirs : Photosynthèse (comprend Immunité à l'Ebouissement et Amélioration des Capacités Respiratoires) & Facteur Guérisseur

Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 05/11/2011

MessageSujet: Re: Toute innocence se souille inéluctablement [Terminé]   Dim 11 Mar 2012 - 12:28

    Jubilee commença par réprimander Nephilim sur sa mauvaise volonté ; si elle n’y croyait pas, elle n’y arriverait pas. Il fallait positiver ; mais comment positiver face aux évènements passés ? Face à tant de haine et de douleur ? De violence et de mort ?

    Ce n’était pas une question de positiver ; ce n’était pas parce que l’on voyait le monde meilleur qu’il l’était réellement. Il fallait être réaliste, accepter les faits tels qu’ils sont. C’était une question d’harmonie, pas d’illusion.

    La professeure poursuivit sur les instincts de conservation ; oui, Amy les avait étudiés : les pulsions de conservation ou pulsion du Moi. La peur était l’un des principaux moteurs de cela, lorsque la vie était immédiatement en danger. C’était donc du côté de la peur qu’il fallait chercher ? Ça partait plutôt mal alors, car la peur n’avait rien donné durant ses dernières semaines.

    Jubilation révéla ensuite comment ses propres pouvoirs étaient apparut ; enclenché par cet instinct de conservation. Divers émotions passèrent sur son visage, qu’Amy identifia naturellement : tristesse, peur, peut-être de la colère ou du dégout envers soi-même… L’histoire était triste, car elle partait d’une plaisanterie et finissait en drame, comme un film d’horreur. Nephilim se voulut compatissante, mais ne savait pas comment le montrer.

    Jubilee leur avait trouvé un autre point commun, mais celui là était factice : les dons de Nephilim étaient apparut un beau jour, sans qu’elle eut rien à demander. Un éternuement à l’âge de onze ans et ses yeux étaient devenu deux émeraudes, couvert par des membranes nictitantes vertes, tandis qu’à quinze, deux ailes rouges avaient pointées sans raison apparente hors de son dos alors qu’elle se douchait.

    Elle avala sa salive ; la professeure avait eut la délicatesse de ne pas s’étendre sur le sujet des Purificateurs, l’italienne n'avait donc pas à le faire sur cette apparition traumatisante de pouvoir.

    D’autant plus que Jubilee était encore affectée par cela ; plus que les yeux, c’était dans les expressions involontaires du visage que Nephilim parvenait à lire.

    Lorsque Jubilation changeant de sujet, Amy la suivit sans rien dire ; enfin, elle eut une légère expression de peur à l’évocation de la Salle des Dangers. Elle en avait entendu parler le soir de son arrivée, par le X-Man Forge, et avait toujours pensée qu’un tel endroit n’était pas fait pour elle.

    Enfin, avait. Maintenant que le danger se rencontrait à l’extérieur, la salle l’effrayait moins. Elle n’avait pas exactement comprit de quoi il s’agissait, une sorte de salle ultra-perfectionnée capable de créer des environnements comme dans Matrix, film qu’elle avait dû voir pour l’étude du réel en philosophie, et en version originale.

    Si, un mois plus tôt, elle aurait catégoriquement refusée d’aller dans un tel endroit, elle savait maintenant que son passage serait nécessaire : elle devait s’endurcir. Devenir plus forte.

    - O…ok, je veux bien qu’on y aille. Si elle peut reproduire le décor comme les élèves le disent, peut-être qu’une modélisation de Mutant Town en flammes me permettra de débloquer ma régénération. De plus, je dois les affronter ; exorciser ces cauchemars. Je ferai de mon mieux.

    Amy était visiblement et intimidée et stressée à l’idée, non seulement de se rendre en salle des dangers, mais également d’affronter sa peur. Les Purificateurs et leurs atrocités hantaient encore ses nuits, mais peut-être que les affronter lui permettrait d’avancer. Elle ne devait pas perdre son équilibre, son harmonie, mais si elle était incapable de la garder face à des projections holographiques, qu’est-ce que cela serait face à de véritables individus.

    Non, elle devait y aller, se battre, réussir ; ne serait-ce que pour rattraper son échec précédent.

    Puis il y aurait Jubilee pour veiller sur elle.

    - On y va comme cela, comme dans une situation réelle. De plus, je ne sais pas où se trouve la Salle de Danger.
RP TERMINEE pour Amy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toute innocence se souille inéluctablement [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toute innocence se souille inéluctablement [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men, le jeu de Rôle :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: