AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]

Aller en bas 
AuteurMessage
Henry "Hank" MCCoy
X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 27
Autre(s) identité(s) : Le Fauve

Pouvoirs : faculté de guérison, physique animal, prouesses physiques

Age du perso : 46 ans
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]   Lun 6 Juin 2011 - 19:46

"Nous nous promenons entre des ombres, ombre nous même pour les autres et pour nous !"
Denis Diderot

Plic... Ploc... Plic... Ploc... Plic ploc plic ploc plic ploc boum plic ploc plic ploc plic ploc boum plic ploc....

Et voilà, il fallait s'y attendre : la chaleur de ces derniers jours avait annoncé la pluie, le vent et les orages. D'ailleurs, ces derniers s'étaient fait attendre. Cette nuit là, mes yeux rivés sur le plafond, mon dos contre le plancher de ma chambre, je n'en finissais plus de compter les moutons dans les champs. Quand est ce que j'avais perdu le décompte ? Pour sur que l'information était quelque part, perdu dans le vaste monde qu'était ma tête : à quoi bon la chercher, l'envie de la trouver n'était pas avec moi.

Je dois avouer que depuis quelques jours, plus rien ne tournait très rond. A bien y penser, la concentration et la motivation que j'avais en cours avaient décidé de prendre des vacances, en oubliant, bien sur, de m'emmener avec eux. Mon regard était continuellement plongé dans un vide, parfois la rage et la tristesse se mêlaient à ces nuages, mais laissaient toujours place au désespoir. Mais pourquoi ? Moi même je n'arrivais pas vraiment à comprendre ce que je cherchais.

Plic ploc plic ploc plic ploc boum plic ploc boum boum plic boum ploc plic ploc boum....

Décidant enfin d'aller fermer ce putain de volet qui claquait, je me tirais tant bien que mal de cette position inconfortable. Accrochant cet emmerdeur avec son autre moitié, je ne pus faire autre que constater que la majorité du terrain était devenu boueux et impraticable. Je ne pus réprimer un reniflement de dégoût : la ballade nocturne dans le jardin ne serait pas au rendez vous ! J'aurais du m'y faire, mais mes récentes insomnies me rendaient nerveux et je savais qu'il était trop tard pour envisager de dormir.

J'attrapais mes lunettes posaient sur la table de nuit, les mis sur le bout de mon nez et fixa quelques instants le cadran de ma montre : 03h25. A cette heure là, la chance de croisait quelqu'un dans le couloir était minime. Certes, il existait quelques mutants qui ne dormaient jamais, mais la superficie habitable était telle qu'il était impossible de se croiser, sauf si nous nous étions donnés rendez vous.

Soyons fou, mes amis, soyons fous ! Attrapant un pantalon qui traînait et un vieux tee shirt, je me glissais hors de ma chambre. Je réussis tout de même à pousser un juron lorsque un pan de mon maillot que je tenais toujours à la main, se coinça dans la porte qui venait de se fermer en silence. Résistant à la méchante envie de la fracasser, je la rouvris, tirais mon bien, et la referma. Je pris la direction de la bibliothèque puis, me ravisant, je pris la route menant à la cuisine : mieux valait s’instruire le ventre plein !

Fouillant dans les placards, les biscuits sucrés et salés et le thermos remplit de café serré vinrent rapidement combler le sac que j'avais déniché un peu plus loin. Un craquement sinistre se fit entendre : pour sur qu'il y aura du travail quand tout ce beau monde se lèvera, et on commencera certainement par dégager les accès qui mènent à l'institut.

D'un pas décidé, je me mis à arpenter les couloirs tout en croquant dans une pomme bien juteuse. Un éclair traversa le ciel, reflétant mon ombre sur le sol : le temps se suspendit et je ne pus décrocher mon regard du lieu où ma silhouette s'était découpée. Que devais je choisir ? La colère s'imposait mais le X Man que j'étais ne me permettait pas une telle réaction. Et pourtant ! Ces derniers temps, je ne pouvais supporter mon propre reflet et entrais dans des rages folles, envoyant chier tout ce qui me passait sous la main.

Une larme de consternation apparut puis se cacha rapidement dans ma fourrure. Un roulement de tonnerre se fit entendre, puis un deuxième, un troisième, et... je me mis à hurler : la haine et le chagrin se mêlant, remplissant mon cœur d'une fureur incontrôlable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warren Worthington
X-Men Beta
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 30
Autre(s) identité(s) : Angel/ Archangel

Pouvoirs : Vol/ Régénération Cellulaire/ Soin d'autrui (sang curatif)/ Projection de plumes empoisonnées

Age du perso : 29 Ans (en parait 25 grâce à sa Régénération Cellulaire)
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]   Lun 6 Juin 2011 - 20:51

Dormir ici était difficile pour Warren qui était habitué à sa chambre insonorisé à New York, cependant il préférait cet endroit car c'était son véritable foyer. La pluie tombait durement sur le sol et le mutant se sentait très heureux d'être à l'intérieur. Il se retourna dans son grand lit, allongé sur le ventre avec ses grandes ailes qui glissaient de part et d'autre du mobilier au fur et à mesure qu'il s'endormait petit à petit, la langueur le prenant enfin. Ses muscles se détendaient, ses yeux se fermaient et sa respiration s'apaisait, finalement Warren allait trouver le repos. Oui car il fallait bien vivre malgré le FLM qui commettait attentats terroristes sur attentats terroristes, malgré qu'il ait dû combattre dans un bar de manière illégale pour obtenir des informations sur eux, malgré le fait que Lucas lui manque et le fait que ce n'était pas normal qu'un homme lui manque...

Mais quelque chose tira Angel de sa torpeur, sa chambre n'était pas si loin que ça des couloirs et de la cuisine et comme dans tout établissement public, c'était peu insonorisé même si l'Institut était une école assez luxueuse. Le cri parvint jusqu'à ses oreilles, surtout qu'il était plus fort qu'un hurlement humain, il ressemblait nettement plus à celui d'une bête. Tombant quasiment de son lit, à moitié nu le jeune homme attrapa rapidement un caleçon et un pantalon mais resta torse nu, il n'avait vraiment pas le temps de s'emberlificoter les ailes avec ça. Parcourant le peu de chemin qu'il avait à faire et s'aidant du son pour être guidé jusqu'au bruit. Là, l'ange stoppa proprement, il s'avança tout doucement dans la pénombre, méfiant, attentif. Et si c'était un élève qui avait perdu le contrôle de ses dons? C'était dangereux... Warren ne pensait pas que ce soit un intrus car l'institut était très bien sécurisé mais sait-on jamais, le FLM l'avait bien attaqué...

C'est alors que sa vue perçante, étudiée pour égaler celle des oiseaux décela une silhouette qu'il eut tôt fait de reconnaître. Le doux Henry MCCoy, si tranquille, si débonnaire. Sauf que présentement il avait l'air d'une bête! D'ailleurs à bien y réfléchir le professeur poilu était assez ombrageux ces derniers temps, envoyant tout balader, sauf que là c'était autre chose, il allait réveiller et inquiéter tout le monde hors les élèves se sentant déjà peu en sécurité à cause du FLM avaient besoin de repos et Henry d'aide.

-Henry

L'interpella Warren qui avait mit du temps à le faire mais avait finalement accepté de tutoyer l'homme-singe. S'approchant, d'un pas ferme, Angel se posta devant lui, n'osant pas le toucher mais le regardant avec intensité quand même.

-Qu'est-ce qui ne va pas? Calme toi! Et dis moi... Tu le sais, nous sommes une équipe, tu nous l'a toujours dis toi même... Ne rien garder pour soi, on s'entraide... Alors parle maintenant. Parle et je t'aiderai...

Le mutant encore un peu groggy à cause du sommeil regardait l'hybride, il était un peu effrayé par ce hurlement bestial et la silhouette imposante du professeur mais n'en laissait rien paraitre, calme bien qu'il soit prêt à décoller, ses ailes étant déployées sur toute leur envergure. Il avait confiance en MCCoy mais tout le monde pouvait déconner à un moment et à un autre, c'était humain après tout... Oui, sauf que ce dernier avait le gêne X... Et que son gêne X n'était pas des moindres.
*Il nous a toujours aidé, à moi de le faire maintenant.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry "Hank" MCCoy
X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 27
Autre(s) identité(s) : Le Fauve

Pouvoirs : faculté de guérison, physique animal, prouesses physiques

Age du perso : 46 ans
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]   Lun 6 Juin 2011 - 22:35

Inspire... Plic ploc plic ploc plic ploc... Expire... Plic ploc plic... Inspire... Ploc plic ploc plic ploc... Expire...

Calme toi, pardi ! Tu vas réveiller la moitié de l'institut ! Et puis, l'école n'a pas besoin d'un problème de plus vu les circonstances actuelles. Perdre la raison maintenant ne t’amèneras rien de plus.
Qui suis je ? L'animal ou l'homme ? Ais je encore une humanité ?
Un coup de tonnerre illumina de nouveau le couloir, révélant à nouveau l'ombre cauchemardesque. Mon hurlement se fit de nouveau entendre. Seul l'écho me répondit.

Plic ploc plic ploc... Inspire Expire Inspire... Plic... Expire Inspire... Ploc...

Contrôle ta respiration mon vieux ! Tu ne voudrais quand même pas la voir gagner ! Cette putain de bestialité qui te ronge. Est ce donc cela que l'on apprend à l'institut Xavier ? A reculer lorsque cela devient trop difficile ?
Serrant les dents, je marmonnais :

« Je ne recules pas ! Jamais ! »

Alors qu'un autre cri se répercutait contre les murs froids, mes pupilles se dilatèrent et mes sens, que j'avais jusqu'à présent mis de côté, s'ouvrirent à l'environnement. Ma raison partait doucement dans des voluptés de fumées. Je ne devrais... pas... rester... là !
Des pas raisonnèrent alors. Si je me fiais à mes perceptions, c'était un homme. Je connaissais cette démarche mais impossible de me rappeler ou... Si, tu le sais... Non, je... Rappelle toi qui tu es...
Qui suis je ?

« Henry ! »

Levant brusquement la tête, je fis face à un homme avec deux grandes ailes dans le dos. Ou est ce que je l'avais vu déjà celui là ! Et qui était ce Henry dont il parlait ! Voulant répondre j'ouvris la bouche : un simple grognement en sortit.
Que m'arrivait il ? Avais je atteins mes limites ? Non, ce n'est pas possible, je ne pouvais pas perdre cette raison qui m'était si chère. Si je la perds, je ne suis plus rien. Rappelle toi.
Qui suis je ?

D'autres mots furent mis les uns avec les autres. Apparemment, cette drôle de personne me parlait mais je n'arrivais pas à comprendre le sens de sa phrase. Un grondement puis un éclair me firent sursauter et le contenu du sac se répandit sur le sol. Mes yeux suivirent un paquet qui vint heurter le pied de mon interlocuteur : mon regard allait du pied au paquet, puis du paquet au pied, et ainsi de suite.

Je finis par prendre le paquet dans ma main droite, et de mon autre main, je voulus gratter mon oreille. Qu'elle ne fut ma surprise de rencontrer... l'une des branches de mes lunettes. Secouant la tête, je murmurais dans un souffle :

« Angel, aide moi à me rappeler qui je suis... s'il te plaît ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warren Worthington
X-Men Beta
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 30
Autre(s) identité(s) : Angel/ Archangel

Pouvoirs : Vol/ Régénération Cellulaire/ Soin d'autrui (sang curatif)/ Projection de plumes empoisonnées

Age du perso : 29 Ans (en parait 25 grâce à sa Régénération Cellulaire)
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]   Lun 6 Juin 2011 - 22:46

* La bête! comme moi avec Archangel... Je dois faire revenir Henry!*

Heureusement le professeur luttait, et avec quelle vaillance! warren le regarda faire tomber un paquet puis se gratter l'oreille. Il savait que faire, ayant lui même subit l'intrusion de la "bête" lorsque Sinistre avait contrôlé son cerveau pour le faire devenir l'ange de la mort; heureusement ses amis avaient su le faire revenir à la raison... L'amitié, c'était ce qui devait sauver McCoy. Angel avait assez de force grâce à ses ailes, il prit l'impulsion puis plaqua Henry au mur, ou tout du moins essaya, dans l'effort il ne vit pas s'il y était parvenu ou nom. Tentant de maintenir une poigne douce mais tout de même ferme, le mutant ficha alors ses yeux bleus dans ceux de l'homme gorille.

-Tu es le professeur Henry Hank McCoy, tu adores enseigner! Tu es aussi un X-Man reconnu, quelqu'un qui aide les mutants, tu fais parti de l'institut depuis toujours... Tu fais beaucoup de recherches et t'occupes de l'infirmerie. Je suis Angel, ton ami, tu m'as reconnu, c'est bien. Henry, tu aimes ta vie ici, les gens t'apprécient pour l'humain qui se cache derrière cette fourrure bleue. Tu as une assistante infirmière que tu aimes beaucoup... Alix! Je plaisante toujours en disant que vous allez finir par vous marier. Henry, tu m'entends?! Je sais que tu luttes, je veux t'aider, rappelle toi de nos missions, nos repas ensemble dans la cantine avec les gosses de l'institut, tes apprentis, tout! Tout et l'enseignement que tu adores dispenser... Tu es le professeur Henry Hank McCoy.

Le mutant ailé repris son souffle, il ne savait pas s'il allait retrouver l'homme ou se faire placarder à son tour par la bête... Mais il était prêt à risquer gros, y compris sa vie car si un coup était bien placé avec les griffes de son ami ce dernier lui arrachait la poitrine et le coeur, et là sa régénération ne servirait à rien. Pour cet hybride, ce camarade, cet allié, ce confident, ce collègue de mission Warren était prêt à tout. Même s'il était moins présent à l'institut que les autres, semblait moins accessible à cause de sa haute éducation l'ange était très attaché aux siens et c'était lors de ses actions que cela se remarquait... Son regard disait toute son affection pour le grand bleu qui se tenait face à lui... Et sa voix quoique ferme pour obliger l'hybride singe à l'écouter était pleine d'affection et d'affliction à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry "Hank" MCCoy
X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 27
Autre(s) identité(s) : Le Fauve

Pouvoirs : faculté de guérison, physique animal, prouesses physiques

Age du perso : 46 ans
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]   Lun 6 Juin 2011 - 23:20

Plic ploc plic ploc plic ploc... Boum... Eclair... Plic ploc plic ploc... Boum... Plic... Eclair... Plic ploc plic ploc...

L'orage redoubla d'intensité : d'un mouvement rapide mais précis, Angel me plaqua contre l'un des murs. Mes muscles se contractèrent et mon instinct bestial permit à mon corps de se mettre en mode défense : je ne sus qu'est ce qui me retins à ce moment là, mais mon ami frôla la mort de peu. Je restais immobile, le regardant droit dans les yeux, l'air de dire :

« Que cherches tu, Angel ? »

La réponse ne se fit pas attendre.
Henry Hank McCoy ?
Des brides de mon histoires revinrent doucement.
Professeur ? Les gosses ?
Oui... Le lundi, j'ai cours avec des jeunes venus de tout horizon. D'ailleurs, d'un commun accord, nous avions décidés d'organiser une sortie découverte. Et puis, il y avait les enfants du mercredi avec qui il faisait des ateliers découvertes.
Alix ? L'infirmerie ?
En y repensant, ils avaient réunion à 9h. Marmonnant pour moi même :

« Faut vraiment que je penses à prendre le dossier... »

Angel ? Les missions ? X Man ?
Hum... Réfléchis, tu sais tout ça !
L'ange me libéra de son emprise et mes muscles se détendirent. Néanmoins, je ne le quittais pas du regard : je reculais de quelques pas. Précaution pour éviter de blesser son ami ou simple geste défensif de la part de la bête ?

Un éclair traversa de nouveau le ciel et l'ombre réapparut. Je ne pus retenir un hurlement de terreur : la bête, elle était encore là, cachée dans la noirceur de cette forme. Me prenant la tête entre les mains, je me mis à débiter des choses incohérentes et des sueurs froides se mirent à couler le long de mon front, dans mon cou :

« Il ne faut pas qu'elle me vole ma raison. Je suis le plus fort. Il ne faut pas l'écouter, je suis le plus fort. Non, laisse moi tranquille. Je... »

Un grondement se fit entendre. Elle allait arriver, cette grande zébrure qui déchirait le ciel et la faisait apparaître. Je me levais d'un bond, et dans un accès de violence, je renversais l'étagère qui se trouvait là, renversant tout sur mon passage.

Plic ploc plic ploc... Eclair... Plic ploc plic ploc plic ploc... Boum... Plic ploc plic ploc... Eclair... Plic ploc...

« Angel, je crois que la bête se cache dans l'éclair ! Regarde ! »

Que m'arrivait il ? Pourquoi est ce que je débloquais complètement ? Comment l'animal pouvait il être là ?

Plic... Eclair... Ploc plic ploc...

« Angel ! Tu l'as vu, hein ? Là, par terre, quand il y a eut l'éclair ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warren Worthington
X-Men Beta
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 30
Autre(s) identité(s) : Angel/ Archangel

Pouvoirs : Vol/ Régénération Cellulaire/ Soin d'autrui (sang curatif)/ Projection de plumes empoisonnées

Age du perso : 29 Ans (en parait 25 grâce à sa Régénération Cellulaire)
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]   Mar 7 Juin 2011 - 9:01

Alors qu'il semblait revenir à lui, Warren fut soulagé, il n'avait pas conscience d'avoir frôlé la mort ou plutôt si mais s'en moquait éperdument. Le contact physique avait été important pour le ramener lui, un contact doux mais ferme pour le contrôler un minimum en cas de perte de la raison totale. Néanmoins Henry recommença à divaguer après avoir retrouvé son humanité. Il semblait effrayé comme un enfant devant le tonnerre, hurlant que la "bête" était la dedans, lui le scientifique renommé commençait à raconter des choses dignes des pires superstitions! Le hurlement de terreur suivit du renversement de l'étagère fit sursauter Angel qui s'envola pour ne pas que le meuble lui fracasse le crâne. Il se posa aux côtés d'Hank, plus prudent cette fois car la chose paraissait tenace.

-Non Henry, elle est en toi, tu es le ciel que les éclairs parcourent... Et pour que le soleil revienne tu dois lutter encore! Les éclairs du dehors ne contiennent rien d'autre qu'un tas d'éléments que toi seul pourrait décrire. Viens avec moi

Warren se mit à marcher, prenant la main-patte de l'homme primate, il espérait que ce dernier obtempérerait et le suivrait jusqu'à sa chambre d'où on entendait nettement moins l'orage car si elle n'était pas très bien isolé du côté des couloirs -et c'était tant mieux vu l'état du professeur- elle amortissait bien le bruit de la pluie et des éclairs qui semblaient faire perdre pied à son ami.

-Viens dans ma chambre... L'orage y sera moins fort et tu seras au calme pour réfléchir... Je reste avec toi. Allez Henry, je sais que c'est dur, je suis passé par là mais bats-toi, tu peux l'avoir! Les élèves t'adorent, tu as une famille ici... Et des amis qui t'apprécient, lutte pour eux.

Ok... Prendre Henry par la main n'était pas très viril mais c'était un ami et il avait besoin de ce touché affectueux pour revenir, et puis Angel lui tenait la main comme on soutient celle d'un malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry "Hank" MCCoy
X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 27
Autre(s) identité(s) : Le Fauve

Pouvoirs : faculté de guérison, physique animal, prouesses physiques

Age du perso : 46 ans
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]   Mar 7 Juin 2011 - 11:55

En moi ?
Comment cela était il possible ?
Si, rappelle toi, bon sang ! Tu es Henry Hank McCoy, scientifique, professeur et X Man à l'institut Xavier. Tu es un et deux et deux et un. Tu es un homme dans le corps d'un félin et un félin avec une conscience humaine.
Pourquoi est ce que c'était si dur à admettre ces derniers temps ?

C'est vrai ! J'étais le ciel de cette nuit : une voute céleste perturbée par les épais nuages en colère. Toutefois, le soleil me semblait trop loin pour que je puisse l'atteindre.

« Calme toi ! Et dis moi... Tu le sais, nous sommes une équipe ! »

Plic ploc plic ploc plic ploc plic ploc plic ploc... Boum... Plic ploc plic... Eclair... Ploc plic ploc plic ploc...

Je ne sus pourquoi cette phrase me revint à l'esprit. Elle ne m'avait pas paru si importante que ça quelques instants plus tôt. Et pourtant, c'était sans doute ça qui allait me ramener à la raison. Angel savait ce qu'il faisait, je pouvais lui faire confiance...
Non, tu ne peux pas : c'est un homme, pas un animal et l'homme chasse l'animal.
Je... Je... ne s... suis p.. pas un ani... animal !
Bien sur que si ! Pourquoi crois tu qu'on t'apprécie ? Tu es une énorme boule de poils qui ressemble de près ou de loin à une peluche. Qu'est ce que tu crois ? Tu es une bête de foire !
Non... je...
Pourquoi luttes tu contre ta bestialité ? C'est elle qui te rendra libre.
Mais... je s... suis l... l... libre !

Plic ploc plic plic plic ploc... Boum... Eclair... Plic ploc plic... Boum... Ploc plic... Eclair... Ploc... Boum... Eclair... Plic ploc plic ploc plic ploc...

Assis, dos à la fenêtre, les bruits et les lumières extérieurs avaient perdu de leur emprise.
Henry, que cherches tu ?
Laissant Angel me guidait, je ne dis rien pendant un bon moment, écoutant ce qu'il avait à me dire. Je remerciais intérieurement qu'il fasse nuit pour que personne ne puisse voir les larmes de désespoir qui se mirent à couler lentement mais surement sur mes joues. La main d'Angel me rassurait quelque peu mais je finis par la lâcher.
Me mettant de façon à ne pas croiser son regard et qu'il ne puisse voir mon visage, je demandais d'une voix qui se voulait ferme et douce :

« Angel, est ce que je suis une bête de foire ? Est ce que les autres m'apprécient simplement parce que... je suis... comme ça ? Si j'avais été autrement physiquement, tu crois que ça aurait été pareil ? »

Je ne pus contrôler ma voix, et elle se brisa dans le silence et ce silence fut brisé par ma respiration saccadée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warren Worthington
X-Men Beta
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 30
Autre(s) identité(s) : Angel/ Archangel

Pouvoirs : Vol/ Régénération Cellulaire/ Soin d'autrui (sang curatif)/ Projection de plumes empoisonnées

Age du perso : 29 Ans (en parait 25 grâce à sa Régénération Cellulaire)
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]   Mar 7 Juin 2011 - 12:13

-Henry

Warren lui leva la tête en poussant sur son menton avec douceur pour que ce dernier le regarde.

-Tu m'as vu moi? J'ai l'air de quoi avec ces machins dans le dos? Et Diablo avec sa queue et sa fourrure? Et Irma? Irma est le meilleur exemple; elle ressemble à une magnifique peluche douce de chat mais elle a un caractère de cochon et personne ne l'aime à cause de ça... Enfin les enfants toujours. Alors crois moi ce n'est pas pour ton physique mais pour ton coeur que les gens t'apprécient! Tu pourrais être la peluche la plus adorable du monde avec un caractère de chien que les gosses ne te supporteraient pas... Ce sont des juges difficiles à contenter. Ce n'est pas parce que j'ai le physique plus ou moins proche d'un pseudo "ange" que les élèves m'apprécient. Ils détestent mes cours d'économie, le dernier a tourné au fiasco.

Oh oui il se rappelait bien de ce Wiccan qui l'avait fait sortir de ses gonds, mais c'était comme ça, chacun n'avait pas la pédagogie du scientifique. Warren devait admettre que même si ses classes étaient utiles pour s’immiscer dans le monde "normal", s'adapter, il n'était pas très doué pour expliquer et réexpliquer, surtout que c'était un cercle vicieux puisque plus les élèves en avaient marre, plus il était dégoûté. Mais bon en général, en dehors des cours ça se passait plutôt bien car Angel restait agréable à vivre, et surtout il avait un bon feeling avec les élèves, c'était juste son éducation si stricte qui mettait une barrière entre lui et les autres parfois.

-Alors ne t'en fais pas. Ici, on a tous quelque chose qui "cloche", et tout le monde accepte de manière implicite, comme une vérité générale qu'il faut juger les gens à ce qu'ils ont dans leur âme. Regarde Anthony un de nos élèves, son pouvoir consiste à liquéfier les organes internes pour tuer... Pourtant il est adorable et les gens l'aiment parce qu'il est ainsi alors que son pouvoir est horrible. ça marche dans les deux sens, pareil pour Beck, tu sais l'élève qui a un corps d'oisillon à peine sorti de l'oeuf grandeur nature. C'est un peu rebutant comme physique, surtout qu'il ne vole même pas car ses plumes ne se développeront jamais etc... Aucun pouvoir, juste l'hybridation désagréable, pourtant personne ne se moque de lui, et le peu qui le font son vite remis à leur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry "Hank" MCCoy
X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 27
Autre(s) identité(s) : Le Fauve

Pouvoirs : faculté de guérison, physique animal, prouesses physiques

Age du perso : 46 ans
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]   Mar 7 Juin 2011 - 12:46

« Henry ! »

Mon prénom tourbillonnait dans mon esprit, tel un oiseau virevoltant dans tous les sens.
C'est à contre coeur que je plantais mes yeux dans son regard : je détestais que les résidents, X Men et élèves me voient dans cet état, mais l'idée que l'on me voit verser des larmes était insupportable. Mais c'était nécessaire pour que j'enregistre ce que Warren avait à me dire.
Avec un petit sourire, je répondis à son discours avec seulement deux mots :

« Merci Angel ! »

Mes muscles se raidirent une nouvelle fois lorsque l'éclair zébra de nouveau le ciel et ferma les yeux pour ne pas croiser mon ombre.

« Angel, est ce que... »

M'arrêtant dans ma phrase, je réfléchis quelques secondes puis finis par dire :

« Non, rien en fait ! »

Le paquet de gâteau toujours à la main, je me mis à marcher en direction de la chambre de mon ami, et m'assis dos au mur en attendant qu'il arrive.
Je réfléchissais à toutes les informations que le X Man m'avait transmis.
Je ne sus pourquoi mais le visage d'Alix me vint à l'esprit : faudra vraiment que je pense à aller la voir pour mes insomnies.

« Angel, est ce que je peux rester avec toi cette nuit, s'il te plait ? »

L'idée de finir la nuit tout seul à la bibliothèque ou dans ma chambre ne m'enchantait guère et si je faisais une rechute, il ne serait guère bon d'être seul.

« Je te promets que je serais silencieux. Tu ne m'entendras pas, je me ferais tout petit ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warren Worthington
X-Men Beta
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 30
Autre(s) identité(s) : Angel/ Archangel

Pouvoirs : Vol/ Régénération Cellulaire/ Soin d'autrui (sang curatif)/ Projection de plumes empoisonnées

Age du perso : 29 Ans (en parait 25 grâce à sa Régénération Cellulaire)
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]   Ven 10 Juin 2011 - 8:03

-Oui?

Heureux de voir son ami revenir à la raison et pour de bon semblait-il, le mutant ailé aida le professeur à ramasser ses paquets de gâteaux et le regarda commencer à partir, cependant Henry se ravisa, Warren fronça un sourcil... La bête serait-elle encore présente? Le jeune homme qui s'était assis sur son lit, soulagé se redressa, inquiet! L'appelant par son surnom, son ami sembla alors bafouiller quelque chose....

... Shocked ...

Dormir avec lui? Enfin ici, pas dans son lit en même temps que lui espérait Angel parce qu'entre plus de 120 kilos de poils et 5 mètres d'envergure de plumes ils étaient mal et deuxièmement Hank était un homme... Et franchement, pas qu'il soit attiré par l'homme primate bleu mais depuis qu'il avait couché-et plusieurs fois en plus!- avec un être de la gente masculine Warren devenait susceptible à la moindre allusion du genre. L'autre jour il était même passé pour un gros homophobe de service lorsqu'une de ses élèves était venu le voir pour lui parler de ses préférences pour une autre fille. C'est vrai quoi, pourquoi c'était toujours à LUI qu'on s'adressait alors qu'il avait l'air coincé dans son carcan d'éducation stricte? Le gens étaient masochistes ou quoi?! Warren l'avait envoyé balader en lui disant que ça n'était pas ses affaires, il s'était ensuite excusé, tant et si bien que la gamine lui avait pardonné mais quand même c'était très gênant là.

Bon allez Henry était un ami qui avait besoin de lui et puis c'était dans la même chambre, pas le lit... Et puis même, il avait déjà dormi avec des camarades de chambrée en tout bien tout honneur pour certaines fêtes quand il était ado après tout!

-Euh d'accord, je vais dormir par terre... Et ne discute pas, tu as besoin de te reposer!

Sûr qu'après ce qu'il avait vécu, mieux valait le laisser aller dans le lit, signe d'animalité alors que par terre rendait le sommeil quelque peu animal et Warren voulait éviter que Hank ne se retrouve dans une situation "sauvage" alors que son caractère normal venait d'être altéré, sans compter qu'il serait pure impolitesse de proposer à un hôte de coucher sur le sol. N'admettant pas la réplique Angel sorti une sorte de petit tapis en mousse roulé qui servait pour le camping. Ce dernier était tout neuf car faire du camping n'était pas vraiment l'apanage du X-Man qui avait quand même une certaine "classe". Il était quand même là au cas où; ce qui était parfait! Attrapant une couverture, le mutant s'allongea dessus, bien entendu ses ailes dépassaient et allaient s'étaler de part et d'autre de lui, l'une d'elle glissant même jusque sous le lit -propre hein^^- puisqu'il était juste en bas du meuble, à côté de Henry prêt à intervenir en cas de problèmes.

-Bon et bien, bonne nuit alors.

Fit-il d'un ton gentil quoiqu'un peu bourru. Ils étaient entre "mecs" comme disaient les jeunes de maintenant, ils n'allaient quand même pas jouer sur la corde sensible et se faire pleins de câlins ou de confidences comme des filles quand même! -Ah les préjugés Rolling Eyes-

Warren restait tout de même à l'écoute si Henry voulait discuter. La situation restait amusante, il avait l'impression d'être un ado de 16 ans qui va parler avec son aîné des filles et du reste, s'extasier sur la petite culotte vendu dans le magazine la redoute ou jouer à ces jeux débiles comme "action ou vérité", chose qu'il n'avait jamais vraiment fais alors terriblement bridé par son père qui se méfiait-et à juste titre- de ces gentils petits gosses de bourgeois en apparence mais qui profitaient de l'absence fréquente de leurs avocats de parents pour organiser des orgies. Oui cette situation était amusante, elle avait un goût de fraîcheur certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry "Hank" MCCoy
X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 27
Autre(s) identité(s) : Le Fauve

Pouvoirs : faculté de guérison, physique animal, prouesses physiques

Age du perso : 46 ans
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]   Lun 20 Juin 2011 - 12:52

Allongé sur le lit, je regardais le plafond sans vraiment le voir.
J'étais en train de peser le pour et le contre pour savoir si je recommençais à compter les moutons lorsqu'un éclair plus violent que les autres s'abattit non loin. Grommelant, je me mis sur mes coudes pour pouvoir regarder par la fenêtre : décidément, je crois que je ne dormirais pas cette nuit.
Baissant la tête, j'aperçus l'une des ailes de mon ami qui s'était glissée jusque sous le lit : j'avais plus ou moins vaguement entendu le bonne nuit d'Angel mais n'y avais pas répondu. Pourquoi ? Parce que j'étais occupé à faire autre chose, pardi !

« Angel ? Tu dors ? »

Me grattant la tête, je me mis sur le ventre et mis ma tête sur mes bras de telle façon que je pouvais contempler l'aile. Fronçant les sourcils, je demandais :

« Angel, tu as combien de plumes sur une aile ? »

Mes neurones, qui s'étaient plus ou moins calmés, se remirent en fonctionnement rapide. Des idées commencèrent à fuser de toute part : l'homme avait toujours rêvé de voler ! Il avait inventé un grand nombre d'avions, le deltaplane, le parachute, et je ne sais quoi encore. Bon, bien sur que je le sais, mais là, tout de suite, maintenant, les trois exemples cités me suffisaient amplement.
A bien y réfléchir, le deltaplane était l'appareil qui se rapprochait le plus de l'oiseau parce que nous pouvions ressentir l'air sur notre visage, diriger notre vol. Mais quel effet cela faisait il d'avoir notre moyen de locomotion aérien directement attaché à notre dos ? N'y aurait il pas un moyen de savoir ?

« Angel, es tu heureux d'avoir des ailes ? Enfin, ce que je veux dire c'est, qu'est ce que tu ressens quand tu voles ? Est ce que tu sens chacune de tes plumes, chacun de tes muscles ? »

Regardant un peu de tous les côtés, j'aperçus une feuille et un stylo non loin de là.

« Angel, je peux te les emprunter ? »

Et sans vraiment attendre la réponse, je sautais dessus et revins tranquillement à ma place tout en ayant fait attention de ne pas marcher sur mon ami. Avec des gestes rapides et précis, je me mis à faire des plans.
Il faudrait que je connaisse le poids d'une aile, que je trouve le moyen de les fixer dans le dos et qu'elles soient assez maniable pour avoir les deux mains de libre pour faire autre chose.
Pourquoi ne pas les fixer à un harnais ? Hum... mais dans ce cas, il faudrait recalculer le poids des ailes car, a bien y réfléchir, je pense que leur poids est proportionnel à celui de son porteur.
Et puis, les plumes sont elles indispensables ? Question stupide : si elles sont là, c'est bien pour une raison.
Il va falloir que je fasses des calculs pour connaître la formule exacte pour connaître le poids des ailes.

« Angel, tu es fatigué ? »

Dis je d'une voix tout excité ! Un vrai gamin, c'est moi qui vous le dit !
Vous voyez un môme quand il est tout content d'avoir reçu un jouet ou d'avoir fait une nouvelle découverte, et bien mon état actuel est cette même euphorie de partir à la découverte de quelque chose de nouveau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warren Worthington
X-Men Beta
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 30
Autre(s) identité(s) : Angel/ Archangel

Pouvoirs : Vol/ Régénération Cellulaire/ Soin d'autrui (sang curatif)/ Projection de plumes empoisonnées

Age du perso : 29 Ans (en parait 25 grâce à sa Régénération Cellulaire)
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]   Lun 20 Juin 2011 - 23:00

-mmmh? Pas encore... Pourquoi?

D'une voix fatiguée, le mutant s'était exprimé, étonné par l'appel de son ami. Ce dernier ne cessa de le surprendre puisque prononçant son nom un millier de fois, il lui posa des questions pour le moins saugrenues au goût du jeune homme. Ce dernier par réflexe ramena légèrement son aile contre lui mais elle se redétendit aussitôt, manquant de ressort car Angel quoique apparemment amusé par l'optique de discuter comme des gamins ne tenait pas vraiment la marée. Et puis surtout, son cerveau avait du mal à comprendre les questions de son ami qui n'arrêtait pas de l'interpeller par son pseudonyme comme pour le maintenir attentif.

-Quoi? J'ai jamais compté non... ça change tous les jours je suppose... Et puis... Est-ce que je te demande combien tu as de poils sur chaque bras moi? Enfin... Compte si ça t'amuse mais touche pas trop l'articulation, je suis chatouilleux là...

Bah oui entre une qui tombait, une autre ou deux qui repoussaient de suite ou quasiment grâce à la régénération, surtout à cette époque où il changeait de plumage-chose inutile puisque son pouvoir sauvegardait l'état de chaque plume mais son corps avait gardé cette habitude.- et puis franchement avec sa vie de PDG et d'X-Man il n'avait jamais pris le temps d'essayer de compter ses plumes, déjà qu'il mettait un temps fou à les nettoyer une à une dans la baignoire! De plus, parmi toute cette blancheur il y avait de quoi perdre la tête rapidement, une petite faute de comptage et HOP on recommence tout. Nan mais en fait le mutant se demandait encore pourquoi il était en train de se poser des questions sur le pourquoi du comment, c'était évident... Cette idée était inutile et stupide! Néanmoins il ne dit rien de méchant à son camarade, plutôt amusé par son air de gosse qui reçoit son cadeau de noël en avance, surtout que ce n'était pas fini!

La prochaine demande toutefois n'était pas idiote, loin de là, elle révélait une envie de savoir ce que cela faisait de voler et quoi de plus normal? Warren détenait entre ses mains le plus vieux rêve de l'homme après tout. Il tourna la tête vers l'hybride et la releva, gardant les yeux mi clos toutefois dans une attitude légèrement paresseuse ou réflexive plutôt.

-Si je ne pouvais plus voler, j'en mourrais. Tu ne te rappelles pas lorsque j'ai perdu mes ailes? C'était affreux et Apocalypse en a bien profité, heureusement vous m'avez sauvé de son contrôle psychique. Sinon bien entendu que je sens les muscles de mes ailes, c'est comme un bras après tout, mon sang coule dedans. Quant aux plumes je dirais que c'est comme les cheveux, quoiqu'un peu plus prononcé. Je ne sais pas comment te l'expliquer, mais disons que les paramètres sont très nombreux, elles jouent un rôle important quand je veux voler, je dois en prendre soin.

Malgré sa régénération Warren devait souvent les lisser pour sauvegarder leur imperméabilité et le bon sens dans son plumage pour correspondre au vent. Retombant sur le matelas, le mutant se tu un bon moment, commençant à s'endormir de nouveau mais impitoyable l'homme-singe continua. L'ange se redressa de nouveau, s'ébrouant pour rester éveillé car quelque chose lui disait que Henry ne dormirait pas le mutant plein de bonne volonté étouffa un bâillement et se retourna pour voir l'hybride gorille chercher une feuille et un stylo. Sur le coup Warren ne savait pas du tout s'il parlait d'emprunter ces objets ou ses ailes, il faut dire que Henry l'avait totalement noyé dans son flot d'énergie incroyable et tellement différent de la bête sauvage.

-Euh oui un peu fatigué mais ça va. Qu'est-ce que tu fabriques à la fin?

Le jeune homme s'étonnait qu'Henry n'arrête pas de l'interpeller par son pseudo, comme si Angel risquait d'oublier qu'il s'appelait ainsi mais c'était mignon après tout. Hank était devenu un véritable enfant, bon certes, avec l’intellect bien plus élevé. De toutes manières c'était beaucoup mieux que la bête sauvage quoique tout aussi épuisant.^^

-Non mais dis moi, je ne comprends rien là.

Warren s'étira, ses ailes blanches grand sujet de discussion présent s'étendant sur leurs 5 mètres d'envergure puis il s'envola et en un ou deux battements il atterrit sur un coin de lit. Se perchant sur le haut du bois de la tête et penchant la tête il commença à regarder ce qu'allait tracer l'homme gorille. En même temps à quoi cela servirait-il? Warren ne comprendrait probablement pas ce qui se passait. Ainsi donc en pyjama il avait l'air fin à contempler son ami avec un air suspicieux et intrigué à son collègue. Deux vrais gosses ces profs^^.

[HJ: désolé c'est minable... Mais vu l'état de mon moral, c'est un miracle que j'ai pu poster! Merci pour ton rp en tout cas car il était super et m'a bien fait sourire.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry "Hank" MCCoy
X-Men Gamma
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 27
Autre(s) identité(s) : Le Fauve

Pouvoirs : faculté de guérison, physique animal, prouesses physiques

Age du perso : 46 ans
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]   Lun 18 Juil 2011 - 18:05

Mon crayon parcourait la feuille, laissant un tracé net et précis : un homme apparut, accompagné de deux grandes ailes déployées et d'un harnais. Je ronchonnais tout en dessinant. Je levais la tête vers mon ami et m'exclamais :
« Warren, le plus important dans tout ça, c'est d'y croire ! »
Non, mais quel abruti j'étais ! Cette phrase était complètement stupide : on aurait dit qu'elle sortait tout droit des vieux westerns. Je me grattais la tête et avec un grand sourire, je continuais :
« Si j'ai déjà compter les poils de mes bras ? Tu veux que je répondes très franchement à cette question ? »
Je plantais mon regard dans le sien :
« J'en ai assez pour avoir chaud l'hiver, mais trop pour sentir la fraîcheur en été. Ils sont aussi nombreux que les grains de sable sur la plage, mais pas assez pour égaler la voix lactée. Quand on me voit, mon physique me qualifie de bête aux premiers abords du à ma forte pilosité. Cette dernière est un atout comme un désavantage. »
Je lui fis un clin d’œil :
« Est ce que cette réponse te va ou veux tu un quantitatif ? »

C'est vrai. J'étais une bête, un animal, mais je vivais parmi les hommes. Le monde était compliqué et les réponses aux questions parfois tellement inaccessibles qu'il m'arrivait de rester des heures devant une fenêtre, à croire qu'il m'était impossible d'accéder au bonheur.
Mes pensées s'entrechoquaient et mon tracé s'était suspendu.
« Warren, crois tu que l'impossible est réalisable ? »
Laissant mon ami sur le lit, je vins poser ma feuille sur le sol, là où la lune éclairait le plancher. Je souris. A bien y réfléchir, j'étais là parce que j'avais cru à mes lendemains. Il était hors de question d'abandonner maintenant.
« Angel, habille toi ! On a du pain sur la planche ! »
Je ne sus jamais ce qui s'était passé à ce moment là, mais je retrouvais un certain équilibre : un déclic s'était fait dans ma tête et il semblerait que je voyais tout sous un autre angle.
Je me figeais un instant, et pris conscience d'une erreur :
« Je te laisse choisir mon ami : tu as fait beaucoup pour moi, et tu es fatigué. Je ne sais ce que tu as à faire demain et je ne voudrais abuser de ton temps. Si tu veux continuer, je te laisse me rejoindre dans les sous sols ! »

Je n'attendis pas vraiment sa réponse et me glissais dans le couloir.
Je refermais la porte doucement et murmurais :
« Merci d'être là, Warren ! »
Mon ombre se refléta une fois de plus grâce à l'éclair : je la défiais du regard. Aurait elle l'audace de se lever contre moi, cette ombre qui me hantait ?
J'enlevais mon tee shirt et me mis à marcher à l'aide de mes quatre appuis, prenant peu à peu de la vitesse. Je revins bien vite à l'endroit où Warren m'avait trouvé quelques heures plus tôt. J'humais l'air : il n'était pas le seul à être passé par là. Bien que son odeur avait presque disparu, un personnage était passé par là il y a quelques instants. Je ne reconnus pas l'odeur et me mis en position de défense : j'aurais peut être du insister auprès de Warren pour qu'il m'accompagne finalement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La noirceur de ton ombre [PV X Man ou X Woman]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men, le jeu de Rôle :: L'Institut Charles Xavier :: L'intérieur de l'Institut :: Couloirs-
Sauter vers: